Auteur Sujet: Sexualité et blessure médullaire  (Lu 3379 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne charlinelgd

  • Habitué
  • **
  • Messages: 9
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Non handicapé
Sexualité et blessure médullaire
« le: 03 juin 2019 à 14:33:09 »
Bonjour à tous !

Je suis étudiante en ergothérapie et je réalise une recherche sur l'accompagnement sexuel proposé par les services de santé.
L'accompagnement sexuel englobe toutes les actions que les thérapeutes peuvent effectuer pour accompagner les personnes en situation de handicap dans le développement de leur autonomie sexuelle. Il peut donc s'agir d'une consultation avec un médecin ou un sexologue, une séance centrée sur la sexualité avec un kinésithérapeute ou encore un programme d'éducation thérapeutique du patient abordant la sexualité.

Dans le cadre de cette recherche je souhaite diffuser un questionnaire très rapide (2 questions courtes uniquement !) au plus grand nombre d'individus possible. Il est gratuit et complètement anonyme.

Voici le lien de mon questionnaire :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScerOy__cv_Mw0iv0F2RZiObBSWzWCo36NIfMlm_CUzHsWSwA/viewform?usp=sf_link

Toute participation me serait d'une grande aide !
Merci beaucoup,
Charline




Hors ligne Breizhfenua

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 999
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #1 le: 05 juin 2019 à 18:23:10 »
Problématique qui necessite un recul qui ne se resume pas a 2 questions fermées me semble t il ... a la base : quel est le besoin ? l'accompagnement sexuel "thérapeutique"(rien que le terme dans ce domaine si complexe qui mele besoins physiques et  affectivité me fait bondir (virtuellement j'entends) est il LA solution ? ...

Hors ligne tetra4

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 516
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C3/C4
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #2 le: 06 juin 2019 à 11:55:57 »
fait
HOMME tétra complet

Hors ligne Teo

  • Habitué
  • **
  • Messages: 9
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D1-D2
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #3 le: 09 février 2020 à 18:30:27 »
Salut, voila depuis l'accident je n ai pas retenter de me masturber jusqu'à maintenant.
Évidemment ayant plus aucune sensation c vraiment tres bizarre, et j'en pleure d'avoir tout perdu. Je m'efforce de me masturber mais je n'ai pas d'érection et ducoup encore moin d'ejaculation, ca fait depuis septembre que je n'ai oas ejaculait. Je sais meme plus la sensation qu on eprouve, alors l'orgasme encore moin.
A votre avis comment je peux me mastuber et ejaculait. Car j ai peu poir le futur.

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 2005
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #4 le: 09 février 2020 à 19:34:18 »


finis la branlette mon grand
quand a l orgasme demande au lécheur d oreille il y en  a un paquet sur ce forum , parait qu il jouisse aussi
bien qu une turlutte faite par schakira  :grin: :grin: :cool: :tongue: :tongue:

plus sérieusement bon courage mon pote , on est tous passé plus ou moins par la , c est pas top , et ça l est toujours pas
moi ça fait 16 ans que j ai pas eu une gaule  :undecided:
malgré avoir tous essayé leur merdier , viagra , pompe , piqure edex ects
eric
« Modifié: 10 février 2020 à 12:18:49 par gilles »

Hors ligne Pipo

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 575
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D10-D11
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #5 le: 09 février 2020 à 20:42:55 »
Eric,
si après le topo que tu viens de faire il ne se jette pas par la fenêtre de sa chambre c'est qu'il a le moral  :grin:

la zigounette, plus ta blessure est haute, mieux ca marche a ce que j’ai constaté.

et l’edex ca marche plutôt bien
sauf quand comme Eric on se traverse l’organe avec la seringue car il est pas assez large.

pour les sensations, bah, heu, au moins y a plus la crainte que le coup parte trop vite   :evil:
Ne prenez pas la vie trop au sérieux,
De toute façon, vous n'en sortirez pas vivant !

Hors ligne Stefane

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 545
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c7
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #6 le: 09 février 2020 à 20:45:40 »
Si Daisy Dukes venait me lecher l'oreille dans une Dodge Challenger à fond la caisse ça pourrait me suffir...largement.
Et ouais j'suis un mec cerebral moi Eric  :grin:.
Allez, j'vous laisse faut que j'aille mettre du gazoline.


@teo
Les soignants sont là pour t'aider...la sexo fait partie de la réeducation.C'est un sujet que tu dois absolument aborder avec le medecin.
« Modifié: 09 février 2020 à 20:52:52 par Stefane »
Le cochon offre de nombreux points de comparaison avec un autre mammifère sans poils passé expert dans l'art de semer la merde et de se vautrer dedans.

Hors ligne 20100

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 369
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #7 le: 10 février 2020 à 07:39:06 »
Bonjour Téo,

Prends le temps de lire les sujets dans cette partie du forum.
Tu y trouveras probablement matière à te construire ta nouvelle sexualité.

Comme le dit très bien Stef, il faut attaquer le sujet dès maintenant si toutefois ce sujet est également pris en compte sérieusement dans ton centre.

Si ce n'est pas le cas, il te reste deux ouvrages à lire (du Dr Bernadette Soulier) en plus des pistes données par ce forum :

- Un amour comme tant d'autres
- Aimer au delà du handicap

Ce qui devrait t'aider dans ta démarche.

Je finirais par une citation de ce doc' :

Citer
quel que soit son handicap, toute personne peut, avec un peu d'imagination, mener une vie sexuelle complète.
Tout le monde a du désir, un besoin d'amour et des capacités de plaisir.
Il faut trouver des arrangements et des solutions pratiques pour que chacun, du fait de ses limitations physiques, y arrive.
A ceux qui sont atteints de problèmes neurologiques et d'une perte de sensibilité au niveau des organes génitaux, j'explique qu'il ne faut pas s'attarder sur l'érection mais plutôt chercher à donner du plaisir autrement.

Et j'ajouterais, pour être complet, qu'il faut également chercher à prendre du plaisir autrement.

 :wink:
« Modifié: 10 février 2020 à 12:14:14 par 20100 »
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Hors ligne RosenKreutz

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 93
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C2
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #8 le: 10 février 2020 à 13:03:03 »
la zigounette, plus ta blessure est haute, mieux ca marche a ce que j’ai constaté.

Je confirme. Ça fait plus de 20 ans que je suis tétraplégique, et j'ai toujours des érections en veux-tu en voilà ! :grin: Le pire, c'est qu'elles ne me servent strictement à rien. Franchement, j'échange volontiers mes érections contre vos bras. :wink:

Hors ligne Kristof

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 448
  • Sexe: Homme
  • Le bout du tunnel j'espère.
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C4 c5 lourd ...
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #9 le: 10 février 2020 à 16:13:58 »
la zigounette, plus ta blessure est haute, mieux ca marche a ce que j’ai constaté.

Je confirme. Ça fait plus de 20 ans que je suis tétraplégique, et j'ai toujours des érections en veux-tu en voilà ! :grin: Le pire, c'est qu'elles ne me servent strictement à rien. Franchement, j'échange volontiers mes érections contre vos bras. :wink:

idem , si ya un client ...
je m'en suis servi juska ya un an ,  jai  ce qu'il faut ,  ca en ferai rêver certain ( je parle des nanas ) , mais je laisse popol o chomage .

Garçons espoir et démerdons nous comme on peut en attendant .

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 2005
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #10 le: 10 février 2020 à 17:34:03 »
Je finirais par une citation de ce doc' :

Citer
quel que soit son handicap, toute personne peut, avec un peu d'imagination, mener une vie sexuelle complète.
Tout le monde a du désir, un besoin d'amour et des capacités de plaisir.
Il faut trouver des arrangements et des solutions pratiques pour que chacun, du fait de ses limitations physiques, y arrive.
A ceux qui sont atteints de problèmes neurologiques et d'une perte de sensibilité au niveau des organes génitaux, j'explique qu'il ne faut pas s'attarder sur l'érection mais plutôt chercher à donner du plaisir autrement.

Et j'ajouterais, pour être complet, qu'il faut également chercher à prendre du plaisir autrement.

 :wink:

je l attendais celle la
a mon avis ce gentil doc tous propre sur lui doit pas avoir sa gueule dans un fauteuil roulant avec une big lesion médullaire qui lui fait chier et pisser dans l 'calbute sans contrôle

ça sert a rien de raconter des foutaises , du plaisir ouai je confirme tu peux en donner des tonnes au meufs, avec des doigts agiles de la tendresse et une bonne langue qui lechouille bien comme il faut  ...
 mais toi prendre ton pied , faut pas me la faire , tu es excité comme un malade et tu sens que dalle , alors vos histoire de tétons , d oreille qu on se fait lécher et tous votre panoplie de l  handi plus heureux qu avant son péte ,vous la remballez c est des conneries
moi ça fait 16 ans que je rêve d une bonne petite bouche qui s occupe avec amour de ma teube comme avant
et d une bonne levrette qui te fais décollé toi et ta meuf  au nirvana , la tu reste au préliminaire  avec un big sentiment de frustration ..
désolé j ai toujour été casch et j ai jamais raconter de connerie en me faisant passer pour celui que je suis pas

bisous les filles

et bonne bourre dans vos tètes , moi je peux pas j ai que 2 neurones  :grin:

eric

ps : rien a charge contre toi vincent , tu sais que je t adore poto  :wink:  :cool: :coo

Hors ligne Stefane

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 545
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c7
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #11 le: 10 février 2020 à 18:34:01 »
,@eric
J'ai pris ça un peu en rigolant pour dedramatiser mais je suis completement d'accord avec toi.
Cela dit, même quand ça fonctionne à peu près bien comme c'est mon cas il y a toujours un truc de frustrant de toute façon....il te faut le vibro  de compét' à 900 boules puis le kamasutra tu oublies et tu  peux te chopper des maux de tête pour 3 jours....
Et puis voilà tes mains tu oublies aussi, parce que si le zigouigoui fonctionne forcement c'est que tu es tetra.
Aujourd'hui choisir entre mes mains et quelques orgasmes par an...ben j'opte pour mes mains (et eventuellement Daisy Dukes).

Bah...on est maudit chers amis
« Modifié: 10 février 2020 à 18:36:47 par Stefane »
Le cochon offre de nombreux points de comparaison avec un autre mammifère sans poils passé expert dans l'art de semer la merde et de se vautrer dedans.

Hors ligne Pipo

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 575
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D10-D11
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #12 le: 10 février 2020 à 22:25:46 »
Et bien,
Si Téo attendait qu'on lui remonte le moral il ne doit pas être déçu...  :grin:

Là, il a carrément du se poignarder avant de se jeter de la fenêtre de sa chambre pour être certain de pas en réchapper.

Moi perso, le principal souci que je rencontre du fait de l'absence de sensations de mon organe, ce sont les insomnies...
Impossible de passer une nuit tranquille sans qu'une femme du voisinage vienne sonner à ma porte pour redécouvrir les joies du sexe sans éjaculation précoce :grin:
Ne prenez pas la vie trop au sérieux,
De toute façon, vous n'en sortirez pas vivant !

Hors ligne Teo

  • Habitué
  • **
  • Messages: 9
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D1-D2
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #13 le: 11 février 2020 à 10:17:29 »
Merci pour vos messages mais vous m'avez littéralement plomber. Perso je sais meme plus a quoi il me sert, j ai re essayer et j arrive meme pas a avoir des érection. Par moment si je vois pas je sais meme pas si je le tient ou pas. Ca le manque. 🙏 🙏 ♿ 😭

Hors ligne Stefane

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 545
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c7
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #14 le: 11 février 2020 à 12:28:51 »
Merci pour vos messages mais vous m'avez littéralement plomber.

Tu sais Teo on est tous dans la même barque sauf que nous on y est depuis plus longtemps que toi c'est tout (alors on en plaisante plus facilement).

On a déjà discuté de tes soucis sexo en MP 2 ou 3 fois tout les deux  mais à part te plaindre...j'ai l'impression que tu fais du sur place.


Si tu veux réellement avancer il faut faire les choses dans l'ordre et surtout (c'est mon avis) ne passe pas ton temps à pleurer sur ce que tu as perdu, mais plutôt sur ce qu'il te reste et qui te permettra de te reconstruire.
1-Aborde le sujet avec le médecin pour qu'il te donne des pistes thérapeutiques (injections,...).
2-Eventuellement voir la psy du centre (on aime ou pas) qui peut être aussi une oreille à ces problèmes, ça reste entre elle et toi...c'est son taf.

Tu as 22 ans, Tu es para, ta vie est devant...et la frustration sera de toute façon toujours présente, il faut l'accepter et c'est un long cheminement (si tu as parcouru le forum tu devrais comprendre).









Le cochon offre de nombreux points de comparaison avec un autre mammifère sans poils passé expert dans l'art de semer la merde et de se vautrer dedans.

Hors ligne letetra

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 843
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5 c6 ASIA B
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #15 le: 11 février 2020 à 12:57:11 »
d'accord avec stephan

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4075
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #16 le: 11 février 2020 à 13:03:09 »
idem, rien a rajouter, c'est parfait! :wink:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne Gyzmo34

  • Webmaster d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3335
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #17 le: 11 février 2020 à 15:21:00 »
Sans commentaires  :undecided:
POUR ADHÉRER A ALARME ? Il suffit de cliquer sur la bannière :azn:


Hors ligne Kristof

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 448
  • Sexe: Homme
  • Le bout du tunnel j'espère.
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C4 c5 lourd ...
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #18 le: 11 février 2020 à 15:48:39 »
Et bien,
Si Téo attendait qu'on lui remonte le moral il ne doit pas être déçu...  :grin:

Là, il a carrément du se poignarder avant de se jeter de la fenêtre de sa chambre pour être certain de pas en réchapper.

Moi perso, le principal souci que je rencontre du fait de l'absence de sensations de mon organe, ce sont les insomnies...
Impossible de passer une nuit tranquille sans qu'une femme du voisinage vienne sonner à ma porte pour redécouvrir les joies du sexe sans éjaculation précoce :grin:

je me sui pas entêté avec le ferticar ,  meme apres plusieur orgasm de mon ami et cet merde avec different reglage , queudale !
je pense kil faille être  éjaculateur précoce avant l'accident !
lejac est un souvenir lointain ...
on sen passe assez bien , plus facile en plus a être nettoyéé après  :smiley:
Garçons espoir et démerdons nous comme on peut en attendant .

Hors ligne Pipo

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 575
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D10-D11
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #19 le: 11 février 2020 à 17:48:47 »
Je connais pas le ferticar mais si c'est l'espèce de vibromasseur pour mec j'attends toujours qu'il me fasse effet...
Je connais un médecin qui a sombré dans une grave dépression après s'être acharné sans succès avec ce truc sur moi  :grin: :grin: :grin:
Ne prenez pas la vie trop au sérieux,
De toute façon, vous n'en sortirez pas vivant !

Hors ligne Frog2Lille

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 827
  • Sexe: Femme
  • Paraparésie flasque incomplète & syndr. cordonal
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: cône terminal L1 L2
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #20 le: 11 février 2020 à 23:32:12 »
Ah je confirme para très très bas... ben yesss on ne sent plus RIEN... mais RIEN de rien... mais on a des mains pour donner du plaisir à l'autre... pas que des inconvénients... Pas d'autre choix que d'être cérébrale lol.

Plus sérieusement, handi ou pas, à chaque âge sa conception en la matière...
Avec l'âge... on en attend moins... OK je sors. A +
La Batracienne Junky (=les drogues des centres anti douleur aident à "supporter")
« Modifié: 12 février 2020 à 00:02:57 par Frog2Lille »
Grenouille +/- décérébrée après expérimentation animale heu... médicale (péridurale). Veuillez l'excuser en cas d'écrits inexacts... 
Merki.

Hors ligne 20100

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 369
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #21 le: 12 février 2020 à 00:10:30 »
ps : rien a charge contre toi vincent , tu sais que je t adore poto  :wink:  :cool: :coo

T'inquiètes pas mon bon Éric, après toutes ces années je pense te connaitre assez pour ne pas t'en vouloir.  :wink:

je l attendais celle la
a mon avis ce gentil doc tous propre sur lui doit pas avoir sa gueule dans un fauteuil roulant avec une big lesion médullaire qui lui fait chier et pisser dans l 'calbute sans contrôle

C'est UNE docteure et si elle a fait peu de fauteuil par rapport à nous qui n'avons plus le choix, sa lésion ou compression médullaire semble s'être positivement améliorée. Est-ce que cela permet de la dénigrer ? Je ne pense pas, et ce, même si ses difficultés quotidiennes étaient probablement bien inférieures aux nôtres.

ça sert a rien de raconter des foutaises , du plaisir ouai je confirme tu peux en donner des tonnes au meufs, avec des doigts agiles de la tendresse et une bonne langue qui lechouille bien comme il faut  ...
 mais toi prendre ton pied , faut pas me la faire , tu es excité comme un malade et tu sens que dalle , alors vos histoire de tétons , d oreille qu on se fait lécher et tous votre panoplie de l  handi plus heureux qu avant son péte ,vous la remballez c est des conneries

Comme tu le sais déjà, on n'est pas d'accord sur ce point, pour autant le forum est déjà fourni sur le "para-orgasme" et même sur l'orgasme "intra-cérébral", une étude de notre cher président de l'association Thierry qui nous avait enchanté le Raph à l'époque. (je remets son document ci-dessous en PJ).

Quelle que soit la méthode, si on arrive à prendre son pied c'est finalement l'essentiel.
Dans mon cas, je sais bien que je t'avais fait hurler quand j'avais parlé de "déplacement de zones érogènes" et "d'orgasme reproductible" ce qui était très nouveau pour moi.
Pour autant, je ne vais pas réduire ou ignorer ces sensations pour être "érico-compatible" parce qu'elles sont tellement jouissives et intenses que je les souhaitent à tous mes camarades à roulettes, Éric compris. Et je ne vais pas m'inventer une vie sexuelle merveilleuse pour autant où me faire passer pour ce que je ne suis pas : j'ai eu et j'ai une "petite" vie sexuelle (qui me convient), qui s'est exprimée avec quelques partenaires qui se comptent sur les doigts d'une seule main.
Très loin probablement des salons de l'érotisme et des abonnements sur des sites pornographiques (si toutefois c'est réellement ton kif).

Tu as tout à fait le droit de penser que ce sont des conneries.
Il faudrait quand même que tu prennes en compte qu'il y a probablement plus de BM qui se sont construits une nouvelle sexualité, même en "intra-cérébral" comme Thierry et Raph (pour ceux qui ont osé se déclarer), que de BM regrettant, je cite, "la bonne petite bouche qui s'occupe avec amour de ma teube" et la "levrette qui te fait décoller" comme tu l'as exprimé.
Ce que je constate c'est que 10 ans après, tu ne sembles pas avoir évolué d'un iota sur le sujet, et j'en suis triste pour toi.
Souviens toi de quand je parlais "d'abandonner les schémas sexuels d'avant" pour "reconstruire une nouvelle sexualité", tu sembles manifestement bloqué sur ces schémas d'avant.
Jamais personne n'a dit que c'était d'une évidence absolue, j'ai eu beaucoup de travail moi aussi, cela a demandé du temps, m'a demandé, entre autres, à sentir dans les parties sensibles différemment et "travailler" sur ces zones pour les renforcer et les faire passer "d'érogène" à "orgasmogène".
Je ne veux surtout pas donner de leçon, simplement relater une expérience vécue qui perdure.

Moi non plus, je ne donne pas dans l'attaque personnelle, parce que je t'apprécie aussi, mais je l'exprime en partie publique pour que nous confrontions nos points de vue (la richesse d'un débat provient toujours d'opinions différentes) et que cela puisse éventuellement servir au plus grand nombre car tout le monde s'inquiète sur ce sujet à un moment ou à un autre.

Je te laisse rencontrer Bernadette Soulier virtuellement :

https://www.dailymotion.com/video/xaxo1x

Et je lui laisse la parole pour le mot de la fin :

Citation de: Bernadette Soulier
Les couples composés de deux personnes handicapées, ou mixtes (une personne handicapée et une personne valide) sont, statistiquement, plus forts et plus durables que les couples classiques. Ils ont l'habitude d'être confrontés à des obstacles, à gérer des situations difficiles… D'autre part, l'étude de la sexualité des personnes handicapées est riche d'enseignements sur la sexualité en général. Le travail sur la partie supérieure du corps pour développer les para-orgasmes peut permettre à chacun des découvertes, une connaissance et un épanouissement qu'ignorent généralement les personnes valides souvent plus conformistes et tournées vers une sexualité exclusivement génitale. Les personnes handicapées, elles, développent souvent une sexualité beaucoup plus globale, fine et riche.

Serais-tu toujours une "personne valide, conformiste, tournée vers une sexualité exclusivement génitale" ?

Le débat est lancé ! (je sens que je vais en prendre plein  la tronche !  :shocked: )

 :wink:
« Modifié: 12 février 2020 à 01:22:54 par 20100 »
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 2005
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #22 le: 12 février 2020 à 07:00:41 »
salut mon poto

je te l ai déjà dis je suis super content pour les "cérébraux" a qui ça marche

aucune aigreur de ma part , ni de jalousie bien au contraire je suis open pour un débat

les techniques je les ai toute essayé  ,même la méthode a Thierry, queue dalle ,ça m empêche pas d aimer , mais ayant eu une vie sexuel heureuse super épanouie avant mon péte , j ai ,comme indiqué un énorme moment de frustration du a une excitation intense , pendant l acte

je donne beaucoup , et ceux malgré les supers effort et l amour de la partenaire , c est pas évident

on est tous différent , je souhaite que ça marche pour ce petit jeune , mais surtout je veux qu il soit informé , qu il

ne se retrouve pas comme un con , comme moi a l époque ,et se renferme sur lui même si ça fonctionne pas , alors que d autre , surtout au centre de rééducation , a les écouter c était le nirvana , donc toi tu en ressors encore pire , le poid de l accident

et le sentiment d être une merde par rapport aux autres ( qui était a 90 % des mytho ou des vantards , pas de bol les mecs j'ai discuté avec vos meufs  :grin: :grin)

donc voila pour le petit jeune , t inquiète pas tu vas te reconstruire , mais sache qu a ce niveau la si ça marche pas , ce

que je ne te souhaite pas , tu ne sera  pas seul , on est beaucoup dans ton cas , te pourris pas la vie avec ça

quant aux truc porno et tous le reste , 20 100 je pensais que tu me connaissais plus , c est du second degré ,comme tu sais je fais toujours le con ,ça me saoule plutôt qu autre chose ces vidéos plus bestiale qu 'autre chose , par contre le salon de l érotisme c est une sortie sympa avec mes potes , tous en couples , on se marre bien :grin: :grin:

bisous les filles  :kiss: :kiss:

eric


Hors ligne Stefane

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 545
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c7
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #23 le: 12 février 2020 à 08:34:47 »
Quelle que soit la méthode, si on arrive à prendre son pied c'est finalement l'essentiel.

La réponse est finalement résumée en une phrase.

J'ai toujours préféré parler de LA sexualité plutôt que de la sexualité des handis,des vieux, des gays ou des heteros...la sexualité d'avant ou de maintenant.Ça me gonfle ces cloisonnements.
J'ai une vie sexuelle de tetra avec ses plus et ses moins mais je ne m'interdit rien.Je regarde du porno (comme les 3/4 de la planète), j'expérimente en couple, et si un jour je veux faire un truc à trois ou passer la nuit avec un transsexuel Brésilien et ben je le ferai. Et j'irai dans un salon de l'erotisme avec ma femme comme je vais au salon de l’artisanat ou dans une convention de Cosplayer...je ne vois pas le probleme !
Je ne suis pas un pervers mais un humain et la sexualité fait partie de ma nature (et j'emmerde les cathos intégristes et la morale).

Qu'on éjacule ou pas* il ne faut pas s'interdire ou se frustrer sexuellement parlant. Le curseur du plaisir finit toujours par se poser à un endroit ou l'on retrouve quelque chose qui nous convient.

* (et je rajouterai que les filles ne jouissent pas à chaque fois non plus...)

« Modifié: 12 février 2020 à 08:51:24 par Stefane »
Le cochon offre de nombreux points de comparaison avec un autre mammifère sans poils passé expert dans l'art de semer la merde et de se vautrer dedans.

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4075
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Sexualité et blessure médullaire
« Réponse #24 le: 12 février 2020 à 11:45:49 »

* (et je rajouterai que les filles ne jouissent pas à chaque fois non plus...)
je rajouterais aussi...encore faut il trouver une personne avec qui partager cette sexualité...dixit le mec en mode...traversée du désert!!  :shocked:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

 

SMF spam blocked by CleanTalk