Auteur Sujet: Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins  (Lu 9386 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« le: 03 mai 2017 à 11:17:38 »
Bonjour.
Hormis l'effet d'anti douleurs et de somnolances, est-ce que le rivotril goutte a des effets secondaires au niveau de la vessie et/ou de l'intestin ???
Merci

Hors ligne Frog2Lille

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 838
  • Sexe: Femme
  • Paraplégie flasque incomplète & syndr. cordonal
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: L1 L2
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #1 le: 04 mai 2017 à 15:18:12 »
Salut Djet,
Contente de te lire après tout ce que tu as traversé avec ton intervention pour te sonder dans le nombril et toutes les galères que tu as vécues à cause de cette intervention (j'ai lu tous tes posts qui font mal au coeur avec toutes tes douleurs).  :angry:

Sinon pour le rivotril : pour en avoir pris cela risque de te constiper. Pour la vessie je ne sais pas. Pour moi cela a été un très bon médicament pour les douleurs neuropathiques et en plus sous formes de gouttes tu peux ajuster la dose très finement en fonction de tes douleurs. Enfin, tu as "de la chance" de pouvoir prendre du rivotril car en france c'est très compliqué pour s'en procurer (à cause de l'usage qui en est fait de ce médoc par les toxicomanes). Il faut que ce soit un neurologue qui prescrive le rivotril etc etc donc les médecins généralistes sont ennuyés pour les renouvellements d'ordonnances et ne veulent plus le faire à cause de cette nouvelle loi qui pénalise les malades et les personnes handicapées comme d'habitude...  :sad:

Je te souhaite sincèrement une meilleure santé et d'être moins ennuyé pour tes sondages. Tu as beaucoup de courage et tu ne lâches pas l'affaire. Je t'admire.  :sm6:

Bisous, bisous tout le monde.  :smack:
Louise Frog2Lille alias Kermitou batracien bizarre sur roulettes parfois très bavard.  :wink:
Grenouille +/- décérébrée après expérimentation animale heu... médicale (péridurale). Veuillez l'excuser en cas d'écrits inexacts... 
Merki.

Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #2 le: 23 mai 2017 à 13:27:13 »
@Frog2Lille
Merci pour ton message. Sache que j'ai un peu de sang ch'ti car ma mère est née à Roubaix et à habitée à Wattrelo.
Oui j'ai eu un sacré parcours. Maintenant ça c'est régularisé. Je prend un antibiotique tout les jours, ce qui est le cas pour beaucoup de gens qui se sonde.
Dans le courant de 2018, je vais me faire encore opéré. mes au niveau de l'intestin cette fois-ci. A cause de l'opération de ma vessie, elle ne se contracte plus quand je masse mon ventre. C'est cette contraction qui se répercutait sur mon anus et qui m'aidait à faire "caca".
Mais maintenant ca ne va plus. Ma mère est obligée de me stimuler tout les matins. Je ne vais a la toilette que tout les 3-4 jours. Et bien souvent ca vient n'importe quand et n'importe ou.
Donc de ce côté, je ne suis plus autonome.
Je vais donc mettre une poche a mon intestin. Ainsi je serais tranquille car maintenant c'est du stress tout le temps a tel point que je préfère rester chez au cas où...
Mon choix de mettre cette poche c'est surtout parce que en ce moment, ma mère ne sait plus s'occuper de moi car elle a subis une opération. Et mon, pas habitué, démontre bien que plus je serais autonome et mieux se sera. Surtout qu'un jour je vais etre obliger de faire appel a une infirmière  qui n'aura surement pas le temps de me stimulé pendant une heure pour etre sur que mon intestin soit vide.

Hors ligne Invalide

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 481
  • Sexe: Homme
  • Ne pas dépasser la dose prescrite
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #3 le: 23 mai 2017 à 16:21:00 »
Salut Djet,

Idem que toi, depuis quelques temps, pour aller à la selle.
Par principe, je recherche toujours une solution autonome.
J'ai gambergé sur ce problème, et, si ça persiste, alors je tenterai : https://www.cherchons.com/dossier/ceinture-vibrante.html?gclid=CKDIsKOWhtQCFUG4GwodgI8H8Q

Bien à toi ; Invalide

Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #4 le: 23 mai 2017 à 16:33:06 »
Moi je ne veux plus de toutes ces sensations quotidiennes de vouloir aller à la toilette. Douleurs, gaz, crampes, etc qui me donne la sensation de vouloir aller a la toilette. Et 1 fois sur 10, mon intestin se vide. Depuis mon accident en 2001, plus possible de manger des fruits au risque de me faire dessus dans l'heure. Pareil pour tout ce qui est trop gras.
Mais c'est surtout que maintenant je peux encore compter sur mes parents en cas de gros soucis la journée ou la nuit. Mais ils vieillissent et un jour je serais seul et là, que vais-je faire en cas de soucis ?
Et puis avoir une poche me permettrait, j'en suis sûr, de retrouver un autre style de vie.
Quand j'explique mon au gens mon intention de faire cette opération, beaucoup ne me comprenne pas font le rapproche d'une personne valide qui a une poche. Mais non, moi je suis conscient du changement. Je ne verrais pas ça comme dénigrant. Surtout qu'en fauteuil roulent, c'est encore plus facile à cacher.
Et concernant le fait qu'une infirmiere ne prendra pas le même temps que mes parents pour m'aider dans ma toilette actuelle, j'ai oublié d'argumenté cela en disant qu'en ce moment, les jours ou je ne fais rien il me faut +/- 1h30 pour laver, wc, habillé et mise en chaise. Quand je ne fait rien niveau wc. Mais quand je fais, là il me faut facile 2h, voir 2h30 car ca vient petit a petit sans s'arrêter.

Hors ligne Frog2Lille

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 838
  • Sexe: Femme
  • Paraplégie flasque incomplète & syndr. cordonal
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: L1 L2
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #5 le: 23 mai 2017 à 17:27:06 »
Salut Djet,
Désolée que tu aies autant de problèmes pour tes selles comme tu as eu avec ta vessie et le sondage dans le nombril. Tu as beaucoup de courage et c'est admirable. Quelle galère ces problèmes neurologiques sans fin... Je te souhaite de trouver la bonne solution. Si tu as besoin de parler tu peux m'envoyer des mails privés sur la messagerie d'ALARME. Pour revenir au sujet RIVOTRIL est un bon médicament qui est pratique quand on le prend en gouttes. Moi cela m'a beaucoup aidée avant que je passe au LYRICA.  :smiley:
Bisous, bisous tout le monde.  :smack:
Louise Frog2Lille batracien sur roulettes bizarre qui circule dans le cyber espace d'ALARME.  :wink:
Grenouille +/- décérébrée après expérimentation animale heu... médicale (péridurale). Veuillez l'excuser en cas d'écrits inexacts... 
Merki.

Hors ligne paulo ribeiro

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 735
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #6 le: 23 mai 2017 à 18:23:38 »
Salut,

Déjà bon courage Djet. Tes problèmes de selles sont arrivés depuis que tu as fait ton opération de ta vessie, pas avant ?

Tu étais obligé de te faire opérer à la vessie ? :smiley:

Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #7 le: 24 mai 2017 à 11:24:39 »
@paulo


Avant de me faire opérer, je mettais des étuis péniens. Ce système était très bien car j'avais arrêté de me percuter depuis longtemps et je pissais quand je pissais.
Mais il y avait quand même 3 points négatifs. Tout d'abord, il me fallait obligatoire une tierce personne pour me le changer. Ensuite, c'est pas fiable a 100%. Il pouvait se décoller, ou coller sur lui-même en pleine journée. Gros problème car la journée je suis tout seul. Enfin, à chaque fois que ma vessie se contractais pour uriner, je transpirais comme un dingue. On aurait dit que je sortais de ma douche. Donc très contraignant en hiver avec un gros manteau. Car, par exemple, a chaque fois que je prenais un nid de poule avec la voiture ou ma chaise, la vessie se contractait.


Maintenant je peux gérer ma vessie seul. Je met une sonde pour la nuit. Et la journée je me sonde environ toutes les 3-4 heures.


Pour l'intestin, au début j'allais tout les matins sur la chaise percée. au fil des années, pour être sur et certains que mon intestin soit bien vider et afin d'être tranquille la journée, on me stimulait quand même après la chaise parcée. Surtout les jours ou je ne faisais rien afin de voir si mon suppositoire était bien sorti totallement.


Après l'opération, comme j'ai expliqué, ça à beaucoup changé. Par exemple, ici j'ai été très bien a la selle samedi matin. Puis plus rien jusqu'a aujourd'hui et ou j'ai fais quelques petites boules comme des cacaouettes !

Hors ligne paulo ribeiro

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 735
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #8 le: 26 mai 2017 à 23:23:40 »
Salut DJET,

Merci.  Tu peux te sonder, mais pas mettre un étui pénien ?

Tu transpirais pour uriner juste en fauteuil ou au lit aussi ?

Moi je prends un josir par jour, une à deux percutions par jour et le reste du temps fuites, comme toi, je pisse quand je pisse, j'ai quelques frissons quand je pisse mais presque pas des transpirations, le josir c'est pour ça... je fais comme ça depuis 21 ans !

Pour la selle, je mets 2 suppos deux fois par semaine et après TR , c'est assez, je mange de tout et jamais de problèmes...

Bon courage !


Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #9 le: 27 mai 2017 à 11:45:16 »
@ Paulo
Je pense que je t'avais déjà expliqué ma situation "urologique" dans un autre sujet.
De 2001 (accident) à 2014, je mettais des étuis péniens. Au début je me percutais mais au fil du temps, dans le centre de revalidation où j'étais ils se sont rendu compte que les percutions musclaient la vessie et par conséquence, diminuait sa capacité au fil des années.
Moi j'ai arrêté par fainéantise lol.
Donc je laissais ma vessie se vider quand elle le voulait. Mon problème c'est qu'à l'extérieur, la moindre bosse me donnait des contractions. Et comme a chaque contractions je transpirais énormément le temps qu'elle se vide (souvent pour 3 gouttes). j'avais parlé de ce problème à mon neurologue et elle m'avait répondu que c'était "de la disautonomie".
Comme j'ai dis aussi, l'étui n'est jamais fiable, même si j'avais trouvé le bon modèle et la bonne façon de le mettre.
Donc, comme ça avait marché chez un ami, je me suis fait opérer pour que l'on me mette une juste en dessous du nombril et c'est par là que je me sonde.
Ici ça fonctionne bien mais je dois prendre un antibiotique par jours et me sonder toutes les 3-4 heures. Sinon mon ventre devient une fontaine lol
J'avais fait aussi un agrandissement de la vessie elle ne marche que quand je suis coucher et dans une bonne position.

Pour les selles, je met 1 éductil tout les matins.

Hors ligne Frog2Lille

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 838
  • Sexe: Femme
  • Paraplégie flasque incomplète & syndr. cordonal
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: L1 L2
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #10 le: 27 mai 2017 à 23:12:34 »
@djet : tu as bien du courage d'envisager une colostomie (poche pour les selles) après déjà tout ce que tu as subi au niveau urinaire. Quant à moi je suis très constipée également et je prends donc 4 forlax d'un coup 4 jours par semaine pour donner le temps à mes selles de se reformer car le forlax pris tous les jours entraine des diarrhées. Au forlax je rajoute de l'optifibre dans mes yaourts et compotes (gomme de guar : laxatif de lest).Et si cela ne vient pas je bois du jus de pruneau avec de la laxarine fuca et là cela vient toujours. Les suppositoires eductyl me provoquent un malaise vagal en gonflant dans mon rectum et je transpire comme une dingue tout comme les TR.  :angry:

@invalide : si je devais utiliser une ceinture vibrante alors là je fais le malaise vagal direct avec les sueurs froides etc. bonjour les douleurs neuros qui seraient multipliées par 10!  :angry:

Bon courage à vous tous. Bisous,  :smack:
Louise Frog2Lille alias Kermitou surnom donné par mon pote invalide.  :wink:
Grenouille +/- décérébrée après expérimentation animale heu... médicale (péridurale). Veuillez l'excuser en cas d'écrits inexacts... 
Merki.

Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #11 le: 28 mai 2017 à 12:00:52 »
@frog : ce n'est pas du courage car ce n'est pas une obligation contrainte, comme pourraient le vivre des personnes atteinte d'un cancer par exemple. Moi j'envisage cette solution à 99% car ma situation actuelle me renferme dans une bulle. Au début de mon opération à la vessie, j'avais toujours beaucoup de moments de transpiration. A tel point que je m'étais résilié à garder une sonde 24h/24. mais avec le temps, je me suis aperçu que les sondes que j'utilisais n'étais pas adéquates. Et qu'en plus de ça, j'avais quelques petites infections urinaires.


Il faut avouer que pour mon opération de la vessie, ce n'est pas mon urologue qui devaient m'opérer. A la base, c'était mon ancienne urologue du temps de ma revalidation qui devait s'en charger. Et mon urologue elle, devait l'assister étant donné qu'elle n'avait que moi comme blessé médullaire dans ses patients. Mais au dernier moment, mon ancienne urologue a annulé. Chose que j'ai appris à mon réveil. De plus, il était également prévu que je passe par mon ancien centre de revalidation après l'opération pour apprendre à me sonder. Eux aussi ont annulé mon admission quelques jours avant et sous prétexte que, du jour au lendemain, cette opération pouvait se gérer directement à domicile. Du coup, je suis rentré chez moi avec quelques retour aux urgences car mes sondes post opératoire se bouchaient ! Du coup, et vous allez comprendre pourquoi j'ai eu aussi des difficultés avec mon intestin, c'est qu'une fois arrivé chez moi et face a mon Stannah, il m'était impossible de me manipuler pour m'y mettre a cause des sondes et des douleurs. Résultats, on a du mettre mon lit dans le salon. Ca a duré un an, et pendant c'est un an, on a pas eu d'autres choix que de faire un touché rectal tout les matins car la sangle du leve personne amovible que nous avions loué me donnait faisait des plaies.


Donc mettre une poche ne me dérange absolument pas. Surtout qu'en étant assis, cela devrait encore moins se voir que chez une personne debout.


@frog....toujours lol : je vois que tu prends beaucoup de chose pour t'aider à aller a la toilette, j'en reviens pas. Moi je n'oserais pas. Trop de me faire dessus a tout moment. Ce qui est déjà le cas en ne prenant aucun laxatifs. Il faut dire aussi que dans mon cas, je suis très limité au niveau de mon alimentation depuis que je me suis opéré de la vessie. Plus de viandes marinées ou panées. Plus d'épices. Plus rien a base de tomates. Exit tout ce qui est trop gras. Fini le café et les crudités pour éviter les ballonnements. Tout ces aliments ont une répercussion sur ma vessie du fait que maintenant elle contient un morceau d'intestin.


Donc pour les légumes par exemple, c'est 3 choix (haricots verts, courgettes ou petits pois). Hormis le melon et le fraise, je ne mange plus de fruits depuis 2001 car au début, j'avais souvent des diarées a cause de ça. Donc j'ai dit stop !


Ici j'attends ma mère ait bien récupérer son opération de prothèse de hanche pour réellement faire les démarches. Cette fois-ci, je ne ferais pas les mêmes erreurs que pour ma vessie. Si il faut faire 50 bornes pour me faire opérer correctement, je le ferai.

Aujourd'hui ca va, j'ai bien été a la toilette et ce, malgré le fait que j'avais déjà bien été jeudi. Mais j'ai trouvé des petits biscuits chez LIDL avec des fibres. Ma mère en mange aussi tous les soirs et c'est vrais que ca aide bien.


Bon dimanche  :708:

Hors ligne Frog2Lille

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 838
  • Sexe: Femme
  • Paraplégie flasque incomplète & syndr. cordonal
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: L1 L2
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #12 le: 28 mai 2017 à 13:24:15 »
Salut djet,
Ca y est mon tout petit cerveau de grenouille ch'tie vient de comprendre ton problème qui est un besoin légitime d'autonomie. Tu veux faire tous tes soins urinaires toi même grace à la sonde dans le nombril que tu mets et retires toi même. Idem pour tes selles tu ne veux plus dépendre de quelqu'un pour les touchers rectaux après la toilette et ne plus te faire dessus à d'autres moments ce qui demande à tes parents de t'aider. La peur de la fuite t'empeche de sortir etc. Bref tu veux gérer toi même tes poches, quand elle est pleine tu la changes tout seul. Ton besoin d'autonomie est très compréhensible. Effectivement si tu n'arrives pas à faire tout seul tes transferts pour te mettre sur les toilettes et que tu ne peux pas te nettoyer toi même après avec des lingettes etc.   alors cette opération serait la solution. Ben dans ce cas tu as bien raison.  :ok:

Donc cela m'amène  à te dire :
1 que tu as beaucoup de courage après l'enfer que tu as vécu pour ton opération urinaire
2 que j'espère que tu n'as pas de douleurs neuropathiques au niveau intestinal car ce type d'intervention peut en donner si tu lis les posts de tous ceux sur le forum qui l'ont faite. Mais si l'opération devait te provoquer des douleurs neuropathiques il y a des médocs très efficaces dont le RIVOTRIL et/ou le LYRICA et/ou le TRAMADOL et/ou  le LAROXYL.   :smiley:

Bon dimanche djet. Tu vas y arriver à être autonome COMPLETEMENT pour les popos.
Bisous. :smack:
Louise Frog2Lille alias Kermitou surnom donné par mon GRAND pote invalide! :wink:
Grenouille +/- décérébrée après expérimentation animale heu... médicale (péridurale). Veuillez l'excuser en cas d'écrits inexacts... 
Merki.

Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #13 le: 28 mai 2017 à 14:56:34 »
@frog : Exact, là tu as tout compris  :708:


Je n'ai pas lu les post sur les douleurs neuropathiques. T'as des liens ?  :1409:


Je suis donc C5 et non je ne sais pas faire mes transferts seuls. Pour cela que j'ai des handimove aux plafonds. Idem pour me laver et m'habiller.


Pour être plus intime (entre ch'ti), ces dernières semaines ont été très intenses pour moi et mon fait réfléchir sur mon avenir. D'un côté j'avais ma mère à l'hôpital pour le placement d'une prothèse de hanches. Et de l'autre, j'avais mon père avec moi, qui a de gros problèmes cardiaques et pour qui, nous étions dans l'attente de savoir si les ganglions actifs entre son coeur et son poumons étaient positif (cancer). Heureusement, ce mardi la nouvelle est tombée est c'est négatif. Mais il est quand même atteint d'une sarcoïdose (maladie qui don ne de l’inflammation dans les yeux et les poumons).


Je n'ai jamais d'infirmière à domicile pour m'occuper de moi. Mes parents ont directement pris les choses en main. Surtout pour me permettre un gain de temps le matin. Attendre jusque 10h du matin qu'une infirmière arrive n'était pas envisageable. Il faut dire aussi que nous connaissions déjà le monde des hôpitaux. Mon petit frère, né en 1991, a été atteint d'un cancer en 1993, qui l'a emporté 4 ans avant mon accident.


Bon, je veux pas plomber l'ambiance en ce si beau w-e  :1427:


Byz

Hors ligne Frog2Lille

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 838
  • Sexe: Femme
  • Paraplégie flasque incomplète & syndr. cordonal
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: L1 L2
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #14 le: 28 mai 2017 à 18:23:23 »
Salut djet :
Je recommence car mon précédent post est parti trop vite donc cela ne veut rien dire (erreur de manip : suis une grenouille handicapée quoi !)

Je te mets des liens sur la colostomie :
  http://alarme.asso.fr/forum/index.php?topic=8301.25
  http://alarme.asso.fr/forum/index.php?topic=9006.0
  http://alarme.asso.fr/forum/index.php?topic=8301.0
  http://alarme.asso.fr/forum/index.php?topic=7285.0

Bon certains liens datent un peu et tu as du bon comme du négatif. Cette intervention risque de déclencher des douleurs neuropathiques intestinales car l'intestin contient de nombreux neurones près de 400 millions autant que le cerveau d'un chien (pas de grenouille : les grenouilles sont des animaux qui ont un très petit cerveau...). Mais il y a des médocs efficaces que je prends tous les jours : LAROXYL + LYRICA + TRAMADOL car j'ai beaucoup de douleurs neuros dans l'abdomen et le pelvis du fait de ma tumeur de naissance qui faisait 10 cm de diamètre et qui a détruit de nombreux nerfs dans le pelvis et l'abdomen. C'est pourquoi j'ai beaucoup de mal pour marcher car les nerfs de mes jambes sont touchés (surtout les nerfs sensitifs). De plus j'ai eu 3 opérations dans le pelvis (malformations intestinales de naissance, ablation de la tumeur puis ablation de mon utérus, d'une partie de mon vagin qui étaient malformés et qui me faisaient saigner en permanence et qui risquaient de se cancériser...  :angry:

Voilà j'espère t'avoir aidé.
Bon courage djet.
Tu as un moral d'acier après tout ce que tu as traversé.  :smiley:

Bisous, bisous,  :smack:
Louise Frog2Lille alias Kermitou surnom donné par mon grand poteau Invalide que je salue.  :wink:
Grenouille +/- décérébrée après expérimentation animale heu... médicale (péridurale). Veuillez l'excuser en cas d'écrits inexacts... 
Merki.

Hors ligne paulo ribeiro

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 735
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #15 le: 10 juin 2017 à 20:39:56 »
Salut Djet,

Oui, on a déjà parlé de ces problèmes urologiques. Tu transpirais tout le temps ou juste pour pisser ?

Quand tu étais au lit et tu pissais, tu transpirais aussi ou juste en fauteuil » :1409:

Bon courage à toi et pour tes parents aussi ! :smiley:


Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #16 le: 11 juin 2017 à 11:07:09 »
Salut Djet,

Oui, on a déjà parlé de ces problèmes urologiques. Tu transpirais tout le temps ou juste pour pisser ?

Quand tu étais au lit et tu pissais, tu transpirais aussi ou juste en fauteuil » :1409:

Bon courage à toi et pour tes parents aussi ! :smiley:


Je transpirais uniquement lorsque je pissais.
Au début, en plein hiver et quand je me percutais toujours, je le faisait sous la couette pour avoir bien chaud lol

Hors ligne paulo ribeiro

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 735
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #17 le: 11 juin 2017 à 14:49:10 »
Mais au lit aussi ?

Moi au lit quand je pisse, je ne transpire pas.

Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #18 le: 11 juin 2017 à 15:05:44 »
 Moi bien. J'avais un essuie a côté de mon lit pour essuyer ma tête.
Et pareil accroché à ma chaise la journée

Hors ligne paulo ribeiro

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 735
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #19 le: 11 juin 2017 à 22:25:06 »
On est tous différents, c'est bizarre parce-que moi quand je pisse au lit avec ou sans percutions, je ne transpire pas... :confused:

Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #20 le: 12 juin 2017 à 10:28:45 »
Exact.
C'est pour cela que je ne vais plus chez les neurologues. Ils ne n'arrivent pas à se mettre en tête que chaque cas est différent malgré le fait que nous sommes tous tétraplégique !

Hors ligne paulo ribeiro

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 735
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #21 le: 12 juin 2017 à 16:46:58 »
C'est dommage que tu transpires même au lit quand tu pissais. Moi en fauteuil j'ai un peu des frissons et transpire très peu, mais au lit avec des percutions ou par fuites je ne transpire jamais ! :hein:

Hors ligne Frog2Lille

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 838
  • Sexe: Femme
  • Paraplégie flasque incomplète & syndr. cordonal
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: L1 L2
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #22 le: 12 juin 2017 à 21:50:56 »
@djet : Tu as raison djet : chaque cas est différent. Mais si tu transpires ou que tu as de la tension ou des chutes de tension à 06 avec des syncopes des frissons ou des bouffées de chaleur ou encore des sueurs froides  ou pour finir des contractures qui peuvent se généraliser dans tout le corps "au dessus et/ou en dessous de la lésion" : cela signifie que ton système nerveux SOUFFRE. Quand le système nerveux souffre il peut devenir "fou" comme lors d'une crise d'épilepsie qui ne se passe pas dans la tête mais dans le corps et les autres organes comme le coeur peuvent en souffrir. A ne pas prendre à la légère... d'après mes neurologue et cardiologue d'où l'importance d'un bon centre anti-douleur... pas simple à trouver.

Bon courage les garçons et à bon entendeur salut! Bisous. :smiley:
Louise Frog2Lille batracien roulant carrément dopé mais qui fonctionne à peu près à quelques ratés près.  :wink:
Grenouille +/- décérébrée après expérimentation animale heu... médicale (péridurale). Veuillez l'excuser en cas d'écrits inexacts... 
Merki.

Hors ligne djet

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 284
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #23 le: 13 juin 2017 à 04:48:52 »
Au niveau de la tension quand tout va bien je suis a 11. Je prend tout les jours le matin 14 gouttes d'effortil avant de me lever. En plus je prend 1 baclofen 25mg a 3h-5h-8h-12h-18h-22h + 1 sulfate de quinine 75mg a 22h.


Hors ligne paulo ribeiro

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 735
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Rivotril - Effetes secondaire vessie et intestins
« Réponse #24 le: 13 juin 2017 à 17:32:40 »
Je ne prends rien. Bisous Louise !

Bon courage Djet !

 

SMF spam blocked by CleanTalk