Auteur Sujet: Centres de rééducation  (Lu 37017 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

m_vandenbrande

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #25 le: 13 octobre 2005 à 16:27:16 »
je retrouve dans les propos de 20-100 la plupart de mes idées, de mes pensées... et de plus nous partageons,sans le savoir, des similitudes dans la vie professionnelle.

Citer
Accepter son handicap : j'aime ni le mot, ni le concept. Personnellement, c'est en partant du principe qu'il était inacceptable que j'ai commencé à le dépasser

ce genre de phrase me réconforte dans l'optique que j'ai choisie qui est non pas d'accepter, non pas de faire accepter mais.... d'imposer notre handicap. voir le spropos de 20-100 qui disait :

Citer
Faire accepter son handicap : là aussi je trouve que l'on est bien mal préparé car l'optique est mauvaise. Peut-être qu'un jour on pourra le "faire accepter", mais dans l'immédiat il faut surtout "l'imposer" aux autres. Si on savait dès le départ, que c'est une lutte de tous les instants avec des des éléments extérieurs (villes inadaptées, incivisme global, exclusion professionnelle ...), on gagnerait du temps et on se découragerait moins vite.

Ayant proposé le sujet, je trouve très intéressante la joute qui s'engage.


pb56

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #26 le: 13 octobre 2005 à 18:45:41 »
 :smile41:

Citer
Quitte à prendre une approche psycho-sociologique, autant prendre les
précautions d'usage avant de dire que c'est de la faute du CRF !!!
Il me semble ne pas avoir incriminé les CRF.

La réinsertion professionnelle ou la reconversion professionnelle passe
obligatoirement par la formation. L'informatique (de base), par effet de
mode, est proposée systématiquement; c'est pratique et ca évite
d'augmenter le nombre de chomeurs.
Le problème qui se pose aujourd'hui est le manque de qualification de
cette population à obtenir un emploi dans un contexte de logique optimum
plutôt que de viabilité. Notre siècle a été celui de la science et de la
technologie triomphante, contestée aujourd'hui. Donc, j'incite chaque
paratétra à augmenter son niveau de compétences, les universités ont un
large catalogue de formations et vous trouvez une association d'étudiants
handicapés dans chacune d'elle.

Réinsertion sociale:
Peu importe les mots employés, le principal ce sont l'idées qui les
soutendent.

Réinsertion familiale:
par définition, ce qui est social n'est pas privé, d'où ma séparation. Je
ne saisi pas ce que tu veux dire, peut être pourrais tu m'expliquer? :D

Hors ligne maxmax

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1224
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • Association Libre d'Aide à la Recherche sur la Moelle Epinière
  • Handicap: Spina-Bifida
  • Niveau de lésion: L3
Re : Centres de rééducation
« Réponse #27 le: 13 octobre 2005 à 22:21:51 »
euh je continues dans ton apparté, pour dire que j'ai du recourir a des cours par correspondance en terminal par exemple car l'ascenseur qui devait etre pret pour la rentrée a été finalement oppérationnel plus d'un an apres.
En fac je devais appeller ou dire a un pote d'aller chercher le concierge pour qu'il m'ouvre l'acces en sous sol pou acceder a l'ascenceur du batiment. ... pas super top ... et le batiment n'avait que 5 ans, super quand t'arrives a la bourre et que t'as pas ton gsm, resultat t'attends comme un con a ce que quelqu'un passes, encore heureux qu'il pleut pas si souvent que ça ici !
Webmaster - Administrateur

pb56

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #28 le: 13 octobre 2005 à 23:11:54 »
Citer
Ce problème d'accessibilité
C'est le premier frein, hélas, à tout engagement  :x
Je voulais faire journalisme à Marseille,  fac neuve mais les aménagements ont été oubliés  :?
J'appelle le carif qui me donne l'adresse de l'université de provence en sciences de l'éducation qui a accepté ma candidature et installé mes 3 ans de cours au rez de chaussée.  :)
C'est à l'assoc.des étudiants handicapés qu'il faut t'adresser.
P.S.: les frais d'inscription sont trés réduits pour un handicapé
 :bravo:

pb56

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #29 le: 15 octobre 2005 à 11:25:58 »
 :smile41:
Selon le modèle : un handicapé>un crf>une personne ressource, on pourrait entrevoir un système de classification dédié aux personnes handicapées n'ayant aucun rapport avec celui de la COTOREP, beaucoup trop administratif :(
Ce "classement" porterait plus sur la compétence par rapport à son environnement. L'heure de la mobilité est érigée en dogme par nos dirigeants alors que de nombreux outils informatiques permettent de télétravailler  :shock:
Vous êtes infographiste c5c6, votre cadre de vie est superbe et inspirant et on vous demande de venir bosser à Paris dans un bureau de 2m² avec vue sur le périf. Stimulant !!!
Le personnel médical du crf, en toute connaissance de vos capacités physiques et psychologiques et une personne ressource de haut niveau spécialisée dans le domaine de l'apprendre, pourraient relancer les processus d'intégration des handicapés physiques.
J'ai déjà évoqué la nécessité d'augmenter le niveau de compétences des personnes handicapés à un haut niveau, à coeur vaillant.... Un jour, un professeur de fac me dit: "La France n'a plus besoins d'ouvriers mais de techniciens, les ouvriers se trouvent dans les nouveaux pays européens", ces mots m'ont choqués mais à bien y réfléchir,  aujourd'hui, ce n'est pas si faux!
 

m_vandenbrande

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #30 le: 19 octobre 2005 à 20:25:17 »
Pb56

je pense que là tu rèves 1 peu  :(

Citer
Selon le modèle : un handicapé>un crf>une personne ressource.
Le personnel médical du crf, en toute connaissance de vos capacités physiques et psychologiques et une personne ressource de haut niveau spécialisée dans le domaine de l'apprendre

Les thérapeutes sont loin d'avoir tous 1 qqconque degré de qualité que tu leurs prêtes... Il y en a ça c'est sur mais combien ???

De plus le monde actuel a déjà du mal à s'occuper des valides  :shock:

pb56

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #31 le: 19 octobre 2005 à 22:49:10 »
Heureusement pour moi, je ne connais que des pros 8)

m_vandenbrande

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #32 le: 20 octobre 2005 à 16:44:08 »
 :smile41:

salut à tous.
Loin de moi l'idée de critiquer ou de vilipender qui que ce soit.  :lol:

Je crois qu'il serait opportun de revenir au sujet de départ qui était de :

RECEUILLIR 1 MAX D'AVIS SUR LES CONDITIONS ET LES OPTIONS OFFERTES PAR LE CENTRE FREQUENTE

Nous avons, avec certaines réponses, déviés de notre ligne mais ...... c'est aussi l'avantage d'1 forum  :D

Hors ligne fanchon

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 647
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T11
Re : Centres de rééducation
« Réponse #33 le: 25 octobre 2005 à 00:54:49 »
Bonsoir à tous,

Je n'avais pas encore répondu sur ce sujet que je trouve pourtant très intéressant et sur lequel il y a encore beaucoup à dire. Je suis d'accord avec un certain nombre de choses que vous avez exprimées, et j'ai trouvé le site canadien de Jérôme aussi très intéressant.

En fait j'ai l'impression d'avoir plein de choses à dire et je ne sais pas par quoi ni comment commencer.

En essayant de prendre un peu de recul ou de hauteur, je me dis que les choses ont évolué très vite en quelques décennies. De plusieurs années de rééducation, avec un taux de mortalité élevé il y a une quarantaine d'années, on est passé à des prises en charge médicales performantes et de rééducation réduites à quelques mois.

Malheureusement, malgré des tentatives d'intégrer les dimensions de réadaptation à la vie sociale et à l'emploi (CRRF), les centres sont restés en majorité axés sur la rééducation fonctionnelle, et le domaine réservé du corps médical (même si les médecins se sont entourés d'une équipe : psychologue (pas partout loin de là), assistante sociale, animateur, moniteur de sport en plus des kinés, ergos....).

C'est une conception qui est dépassée maintenant (qui ne suffit plus) et il faudrait ffaire évoluer la prise en cherge des BM dans une perspective prenant en compte le long terme.

Une circulaire de 2004 organise la filière de prise en charge des traumatismes dès l'accident et dans la phase aiguë (il faudrait que je la retrouve). Mais pas dans la phase chronique.

Il y a effectivement plusieurs niveaux à prendre en compte. Le niveau médical, la prise en charge "psy" (je suis entièrement d'accord avec Vincent pour dire c'est toute la famille qui a besoin d'être informée, aidée, conseillée, parce que le handicap arrivant brutalement déstabilise tout pour la personne elle-même mais aussi pour son entourage qui lui doit se débrouiller comme il peut). Pour la petite histoire, quand je suis devenue paraplégique ma fille avait 16 ans. Le neurochir m'avait proposé de la rencontrer, puis le médecin de rééducation..... résultat : nada. Pour cause d'impossibilité de planning ça ne s'est jamais fait. Je trouve ça anormal, il n'y avait pas non plus de psychologue, il a fallu se débrouiller seuls.

La partie réadaptation à la vie sociale et professionnelle, il faut bien l'avouer, est insuffisante, je ne dirais pas tout à fait inexistante ça dépend des endroits, mais en tout cas très mal organisée. Tout est complètement éclaté entre les différents services qui existent ou non selon l'endroit où l'on vit. Parce qu'une fois sorti de CRF, si on habite dans le fin fonds de la campagne, et ben c'est pas gagné.........

Pour ma part, je suis d'avis qu'à la sortie de rééduc, le relais devrait être pris par une équipe de suivi qui assure une prise en charge dans la durée, aussi sur le lieu de vie des personnes, de façon à prendre en compte tous les aspects de leur vie pour adapter au mieux les besoins et les possibilités et aider à la réalisation des projets.

C'est d'une prise en charge globale, médicale et environnementale, dont nous avons besoin. Malgré les nouveaux dispositifs mis en place, je crains que..........enfin, il faut attendre encore un peu pour voir la tournure que vont prendre les choses........

Ce que m'a permis mon séjour en rééducation en dehors de l'aspect médical ? de pouvoir revenir chez moi autonome dans les taches ménagères, de pouvoir sortir à l'extérieur sans craindre le regard des autres, de savoir que je pouvais faire du sport et que je retrouverais mon travail puisque j'avais la chance d'avoir une profession. Depuis les choses ont évolué, et  je sens que j'ai besoin de me réadapter mais ce serait bien de pouvoir faire ça avec l'aide de personne(s) compétente(s).

Voilà une petite réflexion à la fanchon  :)
Belle nuit à tous.


« Modifié: 25 octobre 2005 à 00:58:15 par fanchon »
Rejoignez-nous. Pour soutenir la recherche sur la moelle epiniere, adhérez à alarme.....

pb56

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #34 le: 25 octobre 2005 à 12:16:49 »
Citer
je sens que j'ai besoin de me réadapter

Bonjour,
C'est vrai que l'on sait par où commencer tant il y a de choses à dire  :lol:
Pourrais tu développer un peu plus ta remarque  sur ton besoin de réadaptation, très significatif du paratétra un peu "isolé"

Hors ligne fanchon

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 647
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T11
Re : Centres de rééducation
« Réponse #35 le: 28 octobre 2005 à 00:07:42 »
Isolé, oui, c'est tout à fait ça. Quel paratetra, au bout de 5, 10, 15, 20 ans ne se sent pas isolé ? Il y a toutes sortes d'isolement : géographique, dans la prise en charge médicale, affectif et/ou social, dans l'absence de soutien pour réaliser des projets, et aussi seulement devant le fait de l'évolution du handicap et de l'avancée en âge.

Je voulais dire en parlant de besoin de réadaptation, que c'est une nécessité dès que l'on franchit des étapes, et c'est pour celà que je préconise que chaque paratetra puisse être suivi par une équipe de suivi ou bien par une équipe référente rattachée à un CRF ou un CHU tout au long de sa vie. Pour illustrer ça en reparlant de moi : j'ai eu 4 mois de rééduc en 97 (j'avais 47 ans) et j'ai vécu sur cette "lancée" depuis, sauf que pas mal de choses ont changé entre-temps. J'ai pris de l'âge, je suis moins mobile, plus fatigable, je souffre et j'ai du arrêter de travailler. J'ai eu un suivi de mon CRF pendant qq années au niveau urinaire (BUD.....) proposition de pose d'une pompe à baclo, le tout en consultations externes, mais pas d'autre séjour en rééduc, ce qui au bout de 8 ans me semblerait pas mal pour refaire un bilan global et réajuster les choses par rapport à l'environnement. Par exemple, je ne peux plus travailler, mais je n'ai pas encore trouvé dans quoi et comment m'investir pour réutiliser le temps et l'énergie qui me restent.

Et bien sur quand on vit seul (c'est mon cas, mais je ne suis pas la seule....), dans une ville située à 200 km d'un CRF, la complexité de notre situation prend des proportions plus importantes.

Pour conclure, je pense que nous avons, en France, des structures sans doute suffisantes (?) pour l'accueil et la prise en charge des BM en phase aigüe, mais insuffisantes voir inexistantes pour un suivi à long terme, et que ce suivi-là est aussi indispensable que la rééducation première.


Il y a un autre échange, dans la rubrique "les membres du forum et leur visage" que je trouve pour ma part aussi très intéressant qui parle du courage qu'il nous faut pour faire notre place dans une société qui discrimine un max. et bien ce serait bien que cette société découvre enfin qu'être paratetra ce n'est pas seulement être assis dans un fauteuil roulant, et qu'elle mette en place ce qu'il faut pour assurer aux personnes que nous sommes les conditions d'une vie meilleure, en fonction de nos besoins propres.

Voili, voilou, encore un petit speech à ma façon.
De beaux rêves à tous
fanchon  :)
Rejoignez-nous. Pour soutenir la recherche sur la moelle epiniere, adhérez à alarme.....

Hors ligne sylvia

  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 5216
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Centres de rééducation
« Réponse #36 le: 28 octobre 2005 à 10:22:19 »
Personnellement, moi, ça ne me dirait rien du tout si on me proposait de faire régulièrement un séjour dans un CRF, si j'ai un problème, je préfères en parler lors d'une visite ambulatoire ... les séjours hors de la maison pour raison médicale ne me plaisent vraiment pas ... même si ici, ce n'est pas parce qu'on est malade mais parce qu'on est à la recherche de conseils ... Je vais dire un petit coucou en médecine physique une fois par an et là, je fais le point sur la situation et on avise ... j'aime mieux comme ça.
@+ Sylvia

:sm6: ADHERER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière :sm6:


Hors ligne Jean

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 770
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • La vie positive
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Re : Centres de rééducation
« Réponse #37 le: 28 octobre 2005 à 10:49:57 »
Personnellement, moi, ça ne me dirait rien du tout si on me proposait de faire régulièrement un séjour dans un CRF
Moi non plus Sylvia !
Ca m'a foutu à chaque fois le bourdon d'aller dans un CRF visiter un ami. Je n'y suis jamais retourné en tant que patient, j'aurais eu bien trop peur qu'on me propose de "s'occuper de mon cas".
Ce n'est pas que je ne supporte pas de voir une concentration de gens en fauteuil (quoique), mais c'est surtout que ça me ramène toujours à la galère de la rééducation. Moi, je suis rééduqué depuis belle lurette. (et j'ai acquis mon autonomie sans être aidé par le CRF, à l'époque un tétra, ça ne pouvait pas être autonome)
Personnellement, je ne fais pas de kiné, je vois rarement un médecin (je sais que ce n'est pas bien mais j'ai la chance formidable d'avoir une femme infirmière - je le conseille fortement à tous les paratetras), et je ne suis jamais malade (je touche du bois). Ca doit être pour ça d'ailleurs, parce que j'ai trop la trouille d'y retourner.
Jean
Vice-Président

:sm6: ADHERER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière :ok:


Hors ligne sebasse

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 372
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
Re : Centres de rééducation
« Réponse #38 le: 28 octobre 2005 à 11:23:51 »
pour moi y a d'abord eu l'hôpital miltaire de Percy à Clamaet (92), aucun soucis de manque de personnel, tu as besoin, tu de mandes, tu as. Les kinés étaient des appelés donc bonne ambiance (première cuîte et premiers pétards qui soit dit en passant mon aidés à remuscler mes doigts) et le matos de kiné étaient à la pointe.

Puis comme Sid j'ai fini au Mans à 20kms de chez moi. A l'époque ils étaient en plein travaux de construction de nouveau bâtiment et mise aux normes des anciens.
On étaient tout une bande de jeunes para/tétra/polytraume/postcomateux... et on c'est franchement bien éclater, on bouffait la vie, faisait des courses dans les couloirs, piquait les bouteilles de rouge que les "p'tits vieux planquaient dans les parpaings, on branchait les élèves inf/kiné/ergo, découverte de l'handisport, sorties, tarot jusqu'à 3h du mat ds la cafèt ou ds les piaules...
certes la prise en charge kiné/ergo n'était pas au top (manque de matériel, personnel avec une ardeur de mollusque, médecin qui manquait de tact dans ses propos...) mais il y avait une émulation entre nous et on s'entraidait, copiait les uns sur les autres pour le techniques de transfert, habillage...
Seul vrai bémol, les 2 jours qui suivirent ma sortie, je suis sorti du cocon, de l'assistance du CRF et me suis retrouvé livré à moi-même, face à la réalité du monde extérieur et son inadaptation au fauteuil et j'ai pris une grosse claque. J'ai pissé ma larme un bon coup et j'ai rebondi et me disant que si rien n'est fait pour un fauteuil c'était à moi autant que possible de composer avec cette réalité.
On est pas là pour enculer des mouches!

Hors ligne sylvia

  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 5216
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Centres de rééducation
« Réponse #39 le: 03 novembre 2005 à 15:41:01 »
Si je vous dis, que plus de 27 ans + tard, quand je vais en cliniques et/ou en centre de rééducation pour rendre visite à quelqu'un ... j'ai la trouille qu'on m'y garde ... c'est stupide, mais c'est comme ça  :( .... et d'ailleurs, vous n'avez jamais remarqué ... si vous accompagnez quelqu'un en cliniques pour passer un examen .... à qui s'adresse-t-on d'abord pour demander ce qui ne va pas ? ... Si vous répondez ... "à la petite dame en fauteuil" ... vous avez gagné .... alors, non vraiment les séjours en CRF ... très peu pour moi !
@+ Sylvia

:sm6: ADHERER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière :sm6:


Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : Centres de rééducation
« Réponse #40 le: 03 novembre 2005 à 16:22:12 »
Ne t'inquiètes pas Sylvia, on ne peut pas te garder contre ton gré (sauf pour certains cas évidemment), tu as juste une décharge à signer et tu es libre, heuresement d'ailleurs, ça serait grave si l'on imposait une hospi aux gens ...
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne christ701

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 520
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: d4-d5 sans abdos
Re : Re : Centres de rééducation
« Réponse #41 le: 03 novembre 2005 à 21:11:39 »
Ne t'inquiètes pas Sylvia, on ne peut pas te garder contre ton gré (sauf pour certains cas évidemment), tu as juste une décharge à signer et tu es libre, heuresement d'ailleurs, ça serait grave si l'on imposait une hospi aux gens ...

Moi je vais te répondre Sylvia en te disant que je comprend l'enxiété que tu peux ressentir lorsque tu fréquente ces lieux.
Pikinette, toi tu y bosses, c'est ton job, mais sache que lorsqu'on a passer des mois, voir des années dans ces lieux et bien ont préfère les voir de loin et là je vais me rapprocher de Vincent en te disant que aujourd'hui bien souvent dans ces lieux on y croise malheureusement des INCAPABLES,  je sais c'est moche de dire cela, mais c'est malheureusement la réalité et tu devrais comprendre pourquoi certaines personnes se sentent mal à l'aise lorsqu'elles se retrouvent dans ce milieu.................Christian

Hors ligne fanchon

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 647
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T11
Re : Centres de rééducation
« Réponse #42 le: 03 novembre 2005 à 21:44:55 »
Serais-je donc la seule à avoir "globalement" un bon souvenir de mon séjour en rééducation ?

Disons que comme tout le monde j'y ai vécu des moments très durs et douloureux, et j'y ai croisé des personnes dites professionnelles qui n'avaient rien à y faire, mais j'y ai aussi trouvé des gens formidables, investis de manière incroyable, et j'y ai vécu des moments très forts. De l'ensemble, je garde 8 ans plus tard un souvenir très positif avec un attachement affectif et je sais que je peux aller en salle de Kiné ou en salle de Sport et qu'on me reconnaitra et que l'on me parlera comme si j'en étais sortie l'année dernière.

Sans doute mon tempérament combatif y est-il pour quelque chose, mais l'investissement de l'équipe y est pour beaucoup. Je n'ai pas cette peur d'y revenir. Par contre, la trouille de tout ce qu'on peut m'y proposer dans la panoplie médico-chirurgicale, oui ça j'ai..........!!!!!!!!!!!    :(
Rejoignez-nous. Pour soutenir la recherche sur la moelle epiniere, adhérez à alarme.....

Hors ligne Tony25

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 404
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Centres de rééducation
« Réponse #43 le: 03 novembre 2005 à 21:54:57 »
Serais-je donc la seule à avoir "globalement" un bon souvenir de mon séjour en rééducation ?...
Salut,
Non je te rassure, tu n'es pas la seule.
Moi je dirais que j'ai un souvenir mitigé de mon "séjour" au CRF. J'y suis resté quand même plus de 15 mois.
Mais ça ne me fait pas peur d'y aller, j'ai préféré garder des bons contacts avec eu, même si j'ai rencontré des personnes dont la compétence est à vérifier.
Dorénavant connaissant mieux mes "besoins" en matière "médical", je cherche à m'orienter vers des personnes les plus compétentes afin d'avoir le meilleur conseille.
Voila pour ma petite touche.


Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : Centres de rééducation
« Réponse #44 le: 03 novembre 2005 à 22:37:18 »
Christian, je répondais seulement à Sylvia qui disait que lorsqu'elle était en visite elle avait peur qu'on la garde ...

J'ai été hospitalisée une seule fois et m'en souviens peu car j'étais jeune, je ne suis jamais vraiment passée de l'autre côté de la barrière, mais ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit : j'ai jamais dit que c'était marrant où quoi que ce soit !!!! Je comprend ce que cela peut faire quand vous y retournez en visite : ce malaise, ces mauvais souvenirs qui ressurgissent, ces blessures qui se rouvrent ...

Tu dis que certaines personnes qui bossent en rééduc n'ont rien à y faire, et je partage ton avis, même si par expérience je peux te dire que ce n'est pas facile tous les jours et que les contraintes sont nombreuses (matérielles, personnelles, budgétaires ....), ce qui n'empêche pas le respect que l'on se doit d'apporter aux personnes soignée, je suis d'accord.

Voila, je voulais juste rectifier le tir, je me suis mal exprimée, sorry ;)
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

So

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #45 le: 04 novembre 2005 à 04:49:48 »
Citer
ce n'est pas facile tous les jours et que les contraintes sont nombreuses (matérielles, personnelles, budgétaires ....), ce qui n'empêche pas le respect que l'on se doit d'apporter aux personnes soignée

Bien d'accord avec toi Pam !

Après 8 ans de pratique en tant qu'aide-soignante, pas en CRF je vous l'accorde, mais j'ai toujours bossé dans des services dits "lourds" avec des personnes n'ayant plus, pour la majorité, leur autonomie.
S'il y a un truc qui me hérisse c'est d'entendre la fameuse excuse du manque de personnel pour justifier un manque d'attention et de respect envers les patients.

Je crois qu'il faut être honnête, même si le manque de personnel ne nous simplifie pas la tâche, je suis d'accord avec Pam, le "je m'en foutisme", le manque de respect et les transferts à la rock'n roll d'un certain personnel n'ont rien à voir avec ça, et nous serions trois de plus à bosser que le respect ne serait pas plus présent...
Il y a des gens qui font leur boulot humainement et d'autres dont on se demande pourquoi ils ne changent pas de métier tellement on a l'impression qu'ils ne supportent pas ou plus celui-ci.

Pour info, quand je parle de manque de personnel c'est, à titre d'exemple, avoir 20min pour faire une toilette (réfection du lit et désinfection du matériel compris), et c'est la réalité partout.  :?
Bon, ben 20min c'est le temps que je mets moi-même pour me laver et m'habiller sans soucis d'autonomie...  :hein:
Alors comment on fait, hein ?
Il n'y a pas cinquante solutions, soit on rentre dans le trip j'y vais à donf et je finis à l'heure, au détriment du patient, soit on se colle les 20min profond  :1543:, on fini en retard, le dernier patient ne mange pas à midi pile et on fait chauffer le micro-ondes pour qu'il ne mange pas froid.

Chacun choisit sa façon de bosser, en accord avec ses valeurs, je ne crois sincèrement pas que le manque de personnel soit la cause d'un manque de respect envers les patients.
Mais je pense que devez tous en avoir fait l'expérience, même à durée de présence égale pour un soin, avec une personne vous vous serez sentis respectés alors qu'avec une autre, pas du tout...


So

pb56

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #46 le: 04 novembre 2005 à 09:54:28 »
Boujour,
Moi ce que je deteste, Pam, c'est le moment où l'infirmière dit: "attention je pique" :(
 

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : Centres de rééducation
« Réponse #47 le: 04 novembre 2005 à 16:37:41 »
Ben désolée mais je le dis tout le temps, pour la simple et bonne raison qu'une fois, alors que j'étais étudiante, j'ai oublié de le dire, et le patient ne s'y attendait pas donc il a sursauté, résultat j'ai failli me prendre l'aiguille en pleine tronche !!

Depuis je préviens tout le temps, même si ça semble évident  :D
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne sylvia

  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 5216
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Centres de rééducation
« Réponse #48 le: 05 novembre 2005 à 11:13:00 »
Moi, je préfère savoir qu'on va piquer ... ainsi je m'y prépare ...
et je suis d'accord avec So ... c'est vrai que à temps égal, telle infirmière aura plus d'attention qu'une autre ... mais c'est comme ça dans la vie de tous les jours non ? Certaines personnes que vous croisez dans la rue, vous sourient et vous disent bonjour ... d'autres ont le regard qui vous traverse et ne s'aperçoivent même pas de votre présence ...
@+ Sylvia

:sm6: ADHERER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière :sm6:


milie

  • Invité
Re : Centres de rééducation
« Réponse #49 le: 16 novembre 2005 à 17:22:36 »
je pense que le crf est service ou il faut  réelement y aller par souhait d'y travailler. on n'y croise pas des gens pour qui c'et un passage transitoire,  trois jours et je rentre a la maison comme si de rien n'etait, c'est un lieu qui devrait favoriser l'accompagnement a mon sens.
de ce fait, les soignant qui prennent sela par dessus la jambe devraient etre encouragés a changer de service, il y a des placard comme partout....
au cours d'un stage en crf, j'etais dans une chambre avec une aide soigante, le patient, tetra bas, lui demande qi elle peut le coiffer, lui y arrivant plus ou moins reponse de l'interessée...."t'as qu'a te demerder la prochaine fois tu feras gaffe plutot que de rouler comme un con et de te planter" et elle se casse!
j'en suis resté comme une con qu'on se permette de traiter une pêrsonne comme ca.....
ce type de personne franchement qu'elle aillent faire de la sté les pinces kocher ne leur tiendront pas rigueur de ce genre de remarque...