Auteur Sujet: NEURO DOULEUR HANDICAP SFETD TRAITEMENT SOCIAL PSYCHO  (Lu 5211 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne fanchon

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 647
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T11
Re : NEURO DOULEUR HANDICAP SFETD TRAITEMENT SOCIAL PSYCHO
« Réponse #3 le: 18 novembre 2005 à 21:03:10 »
Et bien dites donc........ quel scoop  !!!!!!!!!!

Et comme dit nico, il est plus que grand temps qu'ils s'en aperçoivent.............. et y a du pain sur la planche  !!!!!!

Mais ils feraient bien de faire vite (et bien).......... :x
Rejoignez-nous. Pour soutenir la recherche sur la moelle epiniere, adhérez à alarme.....

Hors ligne nico

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1211
  • Sexe: Homme
  • Moderateur
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
Re : NEURO DOULEUR HANDICAP SFETD TRAITEMENT SOCIAL PSYCHO
« Réponse #2 le: 18 novembre 2005 à 19:03:25 »
Merci pour l'info :wink:

Il serait temps qu'ils s'en rendent compte.

Citer
quand il s'agit de personnes handicapées, la douleur étant alors considérée comme une fatalité.


Ca je connais :evil:, et j'en ai marre de l'entendre!

Nico.

Hors ligne seppel

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 136
    • Voir le profil
NEURO DOULEUR HANDICAP SFETD TRAITEMENT SOCIAL PSYCHO
« Réponse #1 le: 18 novembre 2005 à 09:27:57 »
Bonjour,

Une dépêche de l'Agence de Presse Médicale sur la prise en charge de la douleur :

Citer
SUJET :  NEURO DOULEUR HANDICAP SFETD TRAITEMENT SOCIAL PSYCHO 

--------------------------------------------------------------------------------
 
TITRE :  La prise en charge de la douleur des personnes handicapées doit être améliorée, selon la SFETD 

 
PARIS, 17 novembre (APM) - La prise en charge de la douleur des personnes handicapées est encore trop souvent négligée et doit être améliorée, pointe la Société française d'étude et de traitement de la douleur (SFETD) qui sensibilise les soignants sur ce thème à l'occasion de son congrès annuel organisé jusqu'à samedi à Paris.

Les personnes présentant des déficiences motrices, sensorielles, organiques ou mentales sont déjà parmi les populations les plus vulnérables mais leurs douleurs restent encore largement négligées comme si elles étaient inéluctables chez les personnes handicapées, a expliqué le président de la SFETD, le Dr Alain Serrie de l'hôpital Lariboisière (AP-HP) à Paris, mercredi lors d'une conférence de presse.

La douleur peut aggraver le handicap fonctionnel et les personnes avec un handicap physique ont un plus grand risque de développer une douleur chronique que les personnes valides, a souligné Anne Margot-Duclot, médecin coordinateur du Centre d'évaluation et de traitement de la douleur (CETD) de la Fondation Rothschild à Paris.

Les douleurs sont très fréquentes en situation de handicap, avec des données variables cependant puisqu'elles restent mal étudiées, notamment en France. Selon la littérature, 53 à 82% des patients atteints de sclérose en plaques, 33 à 94% des patients avec une lésion médullaire ou encore 48 à 84% des patients infirmes moteurs cérébraux présentent des douleurs, qu'elles soient aiguës ou chroniques, iatrogènes ou non, a-t-elle indiqué.

Malgré ces chiffres importants, les douleurs chez les personnes handicapées sont probablement sous estimées car elles sont particulièrement difficiles à évaluer: il n'existe pas de proportionnalité entre la douleur et la lésion, le handicap du patient varie dans le temps, certains patients présentent un trouble de la compréhension ou de l'expression lié au handicap.

Les échelles d'évaluation pour les personnes qui ont des problèmes de communication existent mais elles sont peu utilisées, a rapporté à l'APM le Dr Margot-Duclot. En outre, elles nécessitent d'être entraîné à leur utilisation car elles sont basées sur l'observation des comportements.

De manière plus générale, elle a déploré que rien ne soit proposé aux patients s'ils n'expriment pas d'eux-mêmes leur douleur quand elle n'est pas négligée voire niée quand il s'agit de personnes handicapées, la douleur étant alors considérée comme une fatalité.

Il a été démontré qu'il existe une spécificité de la douleur associée aux handicaps, impliquant des approches thérapeutiques particulières selon la nature et l'ancienneté du handicap, a souligné le Dr Serrie.

La prise en charge de la douleur chez les personnes handicapées nécessite donc une approche pluridisciplinaire en tenant compte des aspects biomédicosociaux, a ajouté le Dr Jean Bruxelle de l'hôpital Cochin à Paris (AP-HP).

Lors de l'évaluation du patient, il est important de prendre en compte la lésion à l'origine du handicap mais aussi de tenir compte de la dimension psychosociale, c'est-à-dire le vécu du patient vis-à-vis de son handicap et de la douleur au cours de sa vie, la manière dont il anticipe les conséquences de ce handicap, ainsi que des difficultés rencontrées dans la vie quotidienne, a-t-il expliqué.

Ces informations vont servir à élaborer un programme de soins qui tient compte des aptitudes et des envies du patient de manière à favoriser ses capacités personnelles.

Il est également important que les soignants continuent leurs efforts dans la prévention des douleurs iatrogènes, en particulier chez les personnes handicapées, a fait remarquer le Dr Serrie.

De nombreux travaux restent à faire pour savoir notamment dans quelles situations le traitement de la douleur va réduire le handicap ou inversement la prise en charge du handicap permet de soulager la douleur, a-t-il souligné.

Les différentes questions soulevées par la prise en charge de la douleur chez les personnes handicapées sont abordés pendant le congrès pour que les soignants, médicaux et paramédicaux, fassent progresser le dépistage de la douleur chez les personnes handicapées, l'évaluent avec des outils adaptés et mettent en place un traitement adapté.

ld/fb/APM
LDIKH002 17/11/2005 16:16 SNC
 


@+


L'espoir est parfois douloureux, mais l'absence d'espoir est mortel.

 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 50m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 59m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4068 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
J.Solis J.Solis
995 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk