Auteur Sujet: utilisation du Sativex  (Lu 9505 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Lavandula2

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1268
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D6
Re : utilisation du Sativex
« Réponse #10 le: 01 août 2015 à 11:56:05 »
Bonjour,

J'ai reçu un mail de la plateforme "Change.org" me proposant de signer cette pétition en soutien à un gars atteint de sclérose en plaques qui a décidé d'une grève de la faim pour médiatiser son combat.

Je savais le Sativex maintenant autorisé dans le traitement de la spasticité chez les personnes à S.E.P., et je pensais ce produit aujourd'hui disponible. Mais j'apprends là que sa commercialisation en France est en suspens, à cause d'un bras de fer entre le labo espagnol qui le fabrique, et le CEPS (comité économique des produits de santé), qui ne sont pas d'accord sur le prix de vente :
http://www.franceinfo.fr/vie-quotidienne/sante/article/la-vente-du-sativex-ajournee-en-raison-de-son-prix-691216



Je trouve que le passage sur France 3 de Laurent Puisais est bien vu...
Peut-être souhaiterez-vous soutenir son action ?
Lavandula 2

Hors ligne Raph

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 174
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C3-C4
Re : utilisation du Sativex
« Réponse #9 le: 11 avril 2013 à 12:58:02 »

Oui, cette initiative de la part de la ministre donne un peu d'espoir, mais il faut être vigilant...
C'est à nous tous, en tant que personnes atteintes d'affections diverses, qui avons expérimenté les effets bénéfiques du cannabis (“naturel” ou de synthèse) ou souhaiterions le faire, de nous faire entendre et de nous faire connaître.


Plusieurs associations soutiennent l'usage thérapeutique du cannabis, par exemple Principes actifs http://www.principesactifs.org/  dont c'est l'objectif principal, ou encore le CIRC http://www.circ-asso.net/index.php?action=art&id=145 ,  Cannabis sans frontières http://cannabissansfrontieres.org/...


Elles peuvent nous aider. Reste à savoir pour quelle action, puisque l'enjeu, c'est de se faire entendre.


Une bonne idée serait par exemple de soutenir un malade “comme nous” dont l’histoire a déjà été médiatisée (et sera donc plus facilement relayée qu’une initiative totalement nouvelle) : par exemple, Dominique Loumachi, ce myopathe condamné récemment (voir article ci-dessous).


Qu’en pensez-vous ? Seriez-vous prêts à signer une pétition ou un texte de ce genre, en tant que personne concernée (de manière anonyme ou pas) ?


Même Faire Face en parle ! (cf ci-dessous).


La période est propice au changement,  faisons accélérer le mouvement !




http://www.leprogres.fr/france-monde/2013/03/13/un-myopathe-fumeur-de-cannabis-condamne-a-une-amende-avec-sursis


Un myopathe fumeur de cannabis condamné à une amende avec sursis
Vu 108 fois
Publiée le 13/03/2013 à 23:06


      France/Monde
      
Justice. Le tribunal de Belfort a refusé mercredi, de reconnaître à un patient atteint de myopathie, le droit de fumer du cannabis par « nécessité » thérapeutique.


Dominique Loumachi, atteint myopathie, demandait à la justice de lui reconnaître l’usage du cannabis comme une nécessité. Photo L'Est Républicain


      


Souffrant de myopathie depuis l’enfance, Dominique Loumachi affirmait fumer du cannabis par « nécessité » thérapeutique mais n’a pas réussi à convaincre le tribunal correctionnel de Belfort. Il a été condamné mercredi à 300 euros d’amende avec sursis et va faire appel. La peine, assortie de cinq ans de mise à l’épreuve, est conforme aux réquisitions du parquet. « Je me battrai jusqu’à la cour européenne (des droits de l’Homme) s’il le faut », a-t-il déclaré une fois la décision rendue.
Ce myopathe de 40 ans était poursuivi pour « usage et détention » de cannabis, après la découverte par la police chez sa sœur de trois plants de chanvre indien, qu’il cultivait pour sa consommation personnelle depuis 1992.
A l’appui de son dossier, Dominique Loumachi avait fourni une attestation du docteur François Ziegler, chef de service de neurologie de l’hôpital de Belfort-Montbéliard.
Monsieur Loumachi « a une maladie neuromusculaire très rare et la pharmacopée classique ne suffit pas à soulager ses douleurs. Dans son cas, qui n’est pas fréquent, le cannabis peut être efficace », a déclaré mercredi le docteur Ziegler, qui confie avoir quelques patients dans la même situation.
A l’audience, le 14 décembre dernier, le parquet avait assuré avoir pris en compte les arguments du médecin. Mais le prévenu n’a pas « accompli l’ensemble des démarches légales pour se faire soigner », a soutenu le substitut Christophe Gérot, en charge de l’affaire au parquet de Belfort.
Il existe en effet selon le parquet une procédure légale, dite de l’Atu (autorisation temporaire d’utilisation), pour obtenir du Marinol, un cannabinoïde élaboré en laboratoires.
Or Dominique Loumachi refuse de prendre ce médicament « synthétique et sous-dosé », et dit préférer fumer, infuser ou cuisiner du cannabis.
Son avocat, Me Jean-Charles Darey, avait plaidé la relaxe en s’appuyant sur l’arrêt de la cour d’appel de Papeete (Polynésie française) du 27 juin 2002, qui a relaxé un homme paraplégique utilisant du cannabis pour calmer ses douleurs.
« La cour de cassation ne s’est pas encore prononcée sur ce dossier et l’arrêt Papeete a été très critiqué par un certain nombre de juristes », note pour sa part le substitut Christophe Gérot.
« Je n’ai que le cannabis pour soulager mes douleurs et détendre mes muscles, donc je continuerai à fumer. C’est mon seul traitement », assure Dominique Loumachi, qui estime mener un combat « pour tous les malades ».
Il se « sent hors la loi ». « La justice ne cherche pas à faire évoluer la société et me considère comme un toxicomane, comme un voyou et non comme un malade », regrette-t-il.
« Je ne demande pas qu’on légalise le cannabis, qui reste une drogue, mais seulement qu’on tolère son usage thérapeutique, sur ordonnance d’un médecin », fait-il valoir. Et Dominique Loumachi de déplorer « qu’on teste les salles de shoot alors qu’on oublie de parler de l’usage thérapeutique » du cannabis.




Publiée le 13/03/2013 à 23:06


===========================
http://www.faire-face.fr/index-1.html


Faut-il légaliser le cannabis thérapeutique ? C'est le dossier du magazine Faire Face d'avril 2013


La question de la dépénalisation du cannabis à usage thérapeutique s'est de nouveau posée ces derniers mois, après que des hommes et femmes politiques s’y sont déclarés favorables. Notamment Daniel Vaillant, député PS et ancien ministre de l’Intérieur, qui devrait déposer, cette année, un projet de loi en ce sens.
Aujourd’hui, les patients français n'ont accès qu'à un seul médicament dérivé du cannabis, le Marinol®, délivré selon une procédure bien précise. Toute autre forme de consommation laisse les utilisateurs face aux tribunaux.
Certaines recherches menées sur les apports bénéfiques du cannabis thérapeutique montrent son efficacité pour traiter nausées sévères et vomissements liés aux chimiothérapies et radiothérapies anticancéreuses ou diminuer la spasticité chez les personnes atteintes d'une sclérose en plaques (Sep) ; d'autres soulignent ses effets indésirables. De son coté, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé, le 27 février dernier, son souhait de voir l’Agence nationale de sécurité du médicament étudier, dans le cadre de la Sep, le dossier du Sativex®, un spray buccal pour l’instant interdit.
Tandis qu’opposants et défenseurs du cannabis thérapeutique avancent leurs arguments, des personnes touchées par un handicap, une maladie chronique ou évolutive ont accepté de parler dans le dossier du mensuel Faire Face d'avril 2013 du pourquoi de leur consommation de chanvre. Le blog Faire Face a déjà d'ailleurs publiés quatre des six témoignages recueillis : ceux de Claudine*, Stéphan*, Catherine* et Yann*.
Vous voulez lire l'intégralité de ce dossier ? N'hésitez pas à vous abonner ou à commander le numéro d'avril 2013 en nous contactant sur faire-face@apf.asso.fr (4,80 euros, frais d'envois compris). Valérie Di Chiappari - Photo de couverture : © Albin Millot
* Les prénoms ont été changés.






Hors ligne PAUL

  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : utilisation du Sativex
« Réponse #8 le: 23 mars 2013 à 17:43:23 »
Salut,


merci pour l'info raph. on va peut-être commencé à voir bougé les choses bien qu'il leur faudra des plombes avant que ça arrive sur le marché français .
paul

Hors ligne chris26

  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 7267
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
Re : utilisation du Sativex
« Réponse #7 le: 05 mars 2013 à 15:15:14 »
Bonjour
 
Merci pour l'info raph  :wink:
 
Amitié
 
Chris
 
PS: Regarde tes MP raph

Hors ligne Raph

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 174
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C3-C4
Re : utilisation du Sativex
« Réponse #6 le: 01 mars 2013 à 18:15:17 »

ENFIN !!!

http://www.huffingtonpost.fr/2013/02/28/sativex-marisol-touraine-favorable-etude-medicament-cannabis_n_2779214.html


Sativex : Marisol Touraine favorable à l'étude d'un médicament dérivé du cannabis

Le HuffPost/AFP  |  Publication: 28/02/2013 08:53 CET  |  Mis à jour: 28/02/2013 09:41 CET




SANTÉ - Si la consommation de cannabis est encore totalement illégale en France, elle pourrait bientôt être tolérée sous forme médicale. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, souhaite que l'agence du médicament (ANSM) puisse étudier le dossier d'un médicament à base de dérivés du cannabis, le Sativex, déjà disponible dans la plupart des pays européens pour soulager certains patients atteints de sclérose en plaques.
LIRE AUSSI:
» SONDAGE. Les Français jugent le cannabis moins dangereux que l'alcool


"L'indication thérapeutique de ce spray concerne des douleurs et contractures sévères et résistantes (aux autres traitements, ndlr) de certains patients atteints de sclérose en plaques (SEP)", indique le ministère de la Santé. Néanmoins pour qu'un dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) puisse être déposé auprès de l'Agence nationale de sécurité du médicament, la modification d'un décret qui interdit l’utilisation des dérivés de cannabis à visée thérapeutique est nécessaire.
Ferme opposition à la dépénalisation
Mais "ce sera à l'ANSM d'étudier la validité de ce dossier (ndlr : efficacité, effets indésirables...)", poursuit le ministère "sans préjuger de la décision finale". "Il s'agit là d'un médicament" et "la ministre rappelle à nouveau sa plus ferme opposition à la dépénalisation du cannabis", souligne-t-on encore au ministère. Pas de quoi rassurer le magazine Valeurs actuelles, qui fait état de cette démarche sur le cannabis médical dans sa dernière édition. Le titre cite Serge Lebigot président de l'association des Parents contre la drogue pour qui "la mise sur le marché du cannabis à but thérapeutique n'est que la première étape vers la dépénalisation".
Le Sativex des laboratoires Bayer est notamment disponible en Grande-Bretagne et au Canada où il est également utilisé dans des formes avancées de cancer.

Hors ligne chris26

  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 7267
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
Re : utilisation du Sativex
« Réponse #5 le: 31 janvier 2013 à 22:37:10 »
Bonsoir
 
C'est en consultant les messages non lu depuis la dernière visite que je viens de m'appercevoir que j'ai complètement oublié de poser la question ! Je remonte le 21 février prochain pour une consulte multi diciplinaire, je prends note pour éviter d'oublier à nouveau  :tongue:
 
 
A bientôt donc  :wink:
 
 
Chris

Hors ligne PAUL

  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : utilisation du Sativex
« Réponse #4 le: 31 janvier 2013 à 12:59:51 »
merci chris 26 de tes infos et des liens. je continue ma recherche et le vais aller voir sur youtube
A bientôt

Hors ligne chris26

  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 7267
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
Re : utilisation du Sativex
« Réponse #3 le: 11 janvier 2013 à 19:39:15 »

Hors ligne chris26

  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 7267
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
Re : utilisation du Sativex
« Réponse #2 le: 10 janvier 2013 à 13:17:57 »
Bonjour
 
Il n'était pas disponible sur le territoire, je ne s'aurais te dire si cela à changé mais le docteur que je dois voir à l'hopital Henry Gabriel (centre de réeducation) la semaine prochaine devait pouvoir me le dire ! Je mettrais la réponse à la suite ici  :wink:
 
Chris

Hors ligne PAUL

  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
utilisation du Sativex
« Réponse #1 le: 05 janvier 2013 à 20:33:43 »
Bonsoir à tous et pour tout le monde une bonne santé et du courage et un bon moral,je crois que c'est le plus important.
Je reviens sur l'utilisation du Sativex pour les personnes souffrantes de douleurs et de spasmes assez violents qui m'empêche de dormir.
Est-ce que quelqu'un à pu essayer et comment faut-il faire pour s'en faire prescrire et ou l'acheter ?
Si vous avez des infos  merci d'avance et bonne soirée.
Paul



 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 50m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 52m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4068 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
STEPHANE STEPHANE
976 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk