Auteur Sujet: L’atorvastatine (hypolipidémiant) protecteur pour les lésions en phase aiguë  (Lu 5638 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Citer
Prochaine grande avancée de la médecine : soigner les moelles épinières

19 Novembre 2007 - Des avancées médicales se produisent chaque jour dans des laboratoires de recherches à travers le monde. Les chercheurs recherchent constamment de nouvelles thérapies prometteuses pour sauver des vies humaines. Chaque université médicale aux Etats-Unis a ses propres succès de recherches et cela continue chaque minute de chaque jour. Au Medical University of South Carolina, à Charleston, des chercheurs sont proches de nouveaux traitements qui pourraient aider des millions de personnes à travers le pays - et à travers le monde.

DES STATINES POUR LES MOELLES ÉPINIÈRES : Des médicaments nommées “statines” ont été conçus à l'origine pour abaisser le cholestérol. Depuis, les statines ont été étudiées pour traiter la maladie d'Alzheimer ou la sclérose en plaques grace à leurs effets sur l'inflammation, et les chercheurs continuent à trouver de nouvelles utilisations pour ces médicaments.

Actuellement, des chercheurs au Medical University of South Carolina ont trouvé que les statines pourraient aider les blessés médullaires à récupérer. Le Dr. Inderjit Singh mène la recherche, qui, pour la première fois, montre que les statines ont un effet sur les lésions médullaires suite au trauma. Sur les modèles animaux, Dr. Singh et ses collègues ont trouvé que les animaux ayant reçu une statine, peu de temps après la lésion paralysant leurs membres postérieurs, montrent un rétablissement fonctionnel significatif et moins de dommages secondaires au tissu nerveux. En d'autres termes, les animaux qui étaient paralysés ont pu remarcher après avoir reçu le traitement avec les statines. Les chercheurs disent que les statines protègent les cellules qui produisent la myéline dans le cordon médullaire. La myéline est une substance qui isole les fibres nerveuses qui transmettent les signaux dans le cordon médullaire. Dr. Singh dit : "C'était très enthousiasmant - de voir les choses sur lesquelles que vous avez travaillé... passer sur les animaux et avoir le potentiel d'aller jusqu’aux essais cliniques humains". Ceci est la prochaine étape. Puisque les statines sont déjà autorisées par la FDA et considérées comme relativement sûres, les chercheurs s'attendent à ce que les essais humains commencent au début de l'année prochaine.

(…)

===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


Medicines Next Big Thing: Healing spines and wounds
 
November 19, 2007 - Medical breakthroughs happen every day in research laboratories across the world. Researchers are constantly looking to come up with promising new therapies aimed at saving human lives. Each medical university in the United States has its own research success stories and it continues every minute of every day. At the Medical University of South Carolina in Charleston, researchers are close to uncovering new treatments that could help millions of people across the country -- and across the world.

STATINS FOR SPINAL CORDS: Drugs called statins were originally designed to lower cholesterol. Since their approval, statins have been studied to treat everything from Alzheimer's disease to multiple sclerosis for their effect on inflammation, and researchers continue to find new uses for the drug.

Now, researchers at the Medical University of South Carolina have found statins should help people with spinal cord injuries recover. Inderjit Singh, Ph.D., is leading the research, which, for the first time, shows statins have an effect on spinal cord injuries after they've occurred. In animal models, Dr. Singh and his colleagues found animals that received a statin shortly after an injury that caused hind limb paralysis showed significant functional recovery and less secondary tissue damage. In other words, animals that were previously paralyzed actually started walking again after they received treatment with statins. Researchers say statins protect cells responsible for producing myelin in the spinal cord. Myelin is a substance that maintains normal function by insulating nerve fibers that carry signals through the spinal cord. Dr. Singh says, "This was the greatest excitement -- when you see things you have worked [on] ... translating into animals and it has the potential to go to humans. This was major excitement." Not only does it have the potential to go to human trials -- that's the next step. Because statins are already FDA-approved and considered relatively safe, researchers expect human trials to start early next year.

(…)

Source : http://abclocal.go.com/wls/story?section=health&id=5770364

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Citer
Une recherche suggère un nouveau traitement pour les lésions du cordon médullaire
21-03-2007

CHARLESTON, S.C. -- Une recherche multidisciplinaire menée par le Dr Inderjit Singh, Medical University of South Carolina, a découvert un nouveau traitement pour les lésions du cordon médullaire. La recherche a étudié l'efficacité de l'atorvastatine (AT) (c.-à-d. Lipitor®) comme traitement pour les lésions du cordon médullaire après le trauma. L'étude, qui va être publiée dans l'édition d'avril du Journal of Neurochemistry, démontre qu'en employant AT pour traiter des lésions du cordon médullaire après qu'elles se soient produites, les modèles animaux avec une paralysie des membres arrières ont montré un rétablissement fonctionnel significatif et moins de dommages tissulaires secondaires. Les scientifiques ont découvert que cela protège aussi les cellules responsables de la production de myéline, qui isole les fibres nerveuses, dans le cordon. Cette découverte du traitement par AT de lésions médullaires post-trauma pourrait s’avérer efficace en préservant la fonction neurologique et le mouvement suite à des lésions du cordon médullaire.

Singh est un professeur d'université distingué, directeur de la Division of Developmental Neurogenetics et directeur scientifique du Darby Children's Research Institute.

Les lésions du cordon médullaire sont une cause importante d'invalidité, et la thérapie courante avec des stéroïdes à haute dose offre peu d'avantages. On admet maintenant que l'emplacement, la nature, et la durée des inflammations secondaires se produisant juste après les lésions médullaire déterminent l'ampleur de la perte ou de la paralysie fonctionnelle, et la réduction précoce de ces événements réduit au minimum la perte fonctionnelle et augmente le rétablissement. En conséquence, les agents anti-inflammatoires et neuroprotecteurs, y compris les statines, sont la première ligne de défense privilégiée en tant qu'agents thérapeutiques dans des lésions du cordon médullaire.

"Ces résultats très intéressants suggèrent que AT protège les cellules produisant de la myéline et les neurones pendant la crise inflammatoire causée par le trauma, et que quand la crise est passée ces cellules reprennent la production de myéline", a dit le Dr Bernard Maria directeur exécutif de DCRI. "Cela ouvre un nouveau paradigme pour le traitement des lésions du cordon médullaire en préservant l'intégrité des cellules progénitrices qui autrement seraient mortes."

Le traitement avec AT empêche également la perte neuronale par apoptose, qui est un problème critique dans les lésions médullaires, car les traitements neuroprotecteurs après les lésions ont le potentiel de réaliser l’amélioration du rétablissement fonctionnel, sachant que seulement quelques axones résiduels (5%-10%) sont nécessaires pour permettre un rétablissement fonctionnel significatif.

Soulignant le potentiel thérapeutique post-trauma du traitement avec AT dans les lésions du cordon médullaire, cette recherche renforce également l'idée d’avantages à long terme qui incluent la réduction de la pathologie secondaire par la suppression de l'inflammation, de la dégénérescence wallérienne, de la cicatrice gliale, et de la plupart de l'apoptose neuronale.


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


Research Suggests New Treatment for Spinal Cord Injuries
03-21-2007

CHARLESTON, S.C. -- A multidisciplinary investigation led by Inderjit Singh, Ph.D, of the Medical University of South Carolina, has resulted in a new treatment of spinal cord injuries (SCI). The study investigates the efficacy of atorvastatin (AT), (i.e. Lipitor) as a treatment for spinal cord injuries following trauma. The study, to be published in the April edition of Journal of Neurochemistry, demonstrates that by using AT in treating spinal cord injuries after they have occurred, animal models with hind-limb paralysis showed significant functional recovery and less secondary tissue damage. Scientists discovered that AT also protects the cells responsible for producing myelin, which insulates nerves, in the spinal cord. This discovery of post-injury AT treatment could become valuable in preserving neurological function and movement following spinal cord injuries.

Singh is a Pediatrics distinguished university professor, Division of Developmental Neurogenetics director and Darby Children's Research Institute scientific director.

Spinal cord injury is a major cause of disability, and the current therapy of high dose steroids offers little benefit. It is now accepted that the site, nature, and duration of secondary inflammations occurring immediately after a spinal cord injury determine the extent of functional loss or paralysis, and early reduction of these events is shown to minimize functional loss and enhance recovery. As a result, anti-inflammatory and neuroprotective agents, including statins, are the favored first line of defense as therapeutic agents in spinal cord injuries.

"These exciting findings suggest that AT shelters myelin producing cells and neurons during the inflammatory storm produced by trauma, and that when the storm has passed that such cells resume myelin production," said DCRI executive director Bernard Maria, M.D. "It opens up a new paradigm for treatment of spinal cord injury by preserving the integrity of progenitor cells that would otherwise have died off."

AT treatment also prevented apoptotic neuronal loss, which is of critical value in spinal cord injuries, as neuroprotective treatments after injury have the potential to lead to improved functional recovery and only a few residual axons (5%-10%) are needed to achieve significant functional recovery.

Emphasizing the therapeutic potential of post-injury AT treatment in spinal cord injuries, the investigation also strengthens the idea of long-term benefits that include reduction of secondary pathology through suppression of inflammation, Wallerian degeneration, gliosis, and most importantly-neuronal apoptosis.

For more information on the Medical University of South Carolina, visit http://www.musc.edu


Source : http://carolinanewswire.com/news/News.cgi?database=1news.db&command=viewone&id=3419&op=t




 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 52m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 59m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4068 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
J.Solis J.Solis
995 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk