Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - hasanko

Pages: [1]
1
Hasanko,
Merci de vouloir aider pour la traduction d’articles. Cependant, il ne suffit pas de passer les textes en anglais dans un traducteur automatique du type “Systran” et de le poster en l’état, il faudrait avant réécrire le texte afin qu’il soit rédigé en français correct et lisible. Par exemple : cellule de tige embryonnaire = cellule souche embryonnaire ; allogeneic = allogénique ; etc… Thierry ;)




Citer
(Texte réécrit)

La recherche indique que la thérapeutique basée sur les cellules souches embryonnaires humaines de Geron pour les lésions du cordon médullaire échappent à l'attaque directe par le système immunitaire


MENLO PARC, Californie -- (BUSINESS WIRE) -- 11 juin 2007 - Geron Corporation (Nasdaq:GERN) a annoncé aujourd'hui la présentation d’études de recherches indiquant que GRNOPC1, le traitement de la société Geron basé sur des cellules souches embryonnaires humaines pour les lésions du cordon médullaire échappent à l'attaque directe par le système immunitaire 

Présentés par Ross Okamura de Geron au meeting de la Federation of Clinical Immunology Societies, à San Diego, ces résultats pourraient signifier que les patients traités avec GRNOPC1 auraient besoin de doses d'immunosuppression sensiblement inférieures et/ou dans un délais plus court que ce qui est exigé pour les patients qui subissent des greffes d'organes.

"Les résultats impliquent que notre thérapeutique cellulaire, à la différence des greffes traditionnelles d'organes, est reconnu à minima par le système immunitaire humain", a dit le Dr. Thomas Okarma, président de Geron. "Comme les cellules GRNOPC1 sont allogènes, on s'attendait à ce qu'elles soient identifiées et détruites par les multiples modulateurs de rejet immunitaire. Ce n'est pas le cas. L'avantage pour les patients est qu'une réduction des traitements immunosuppresseurs diminuera les effets secondaires communs avec ces types de médicaments."

Les données indiquent que les cellules GRNOPC1 ont une basse susceptibilité aux réponses immunitaires directes des cellules et aussi des anticorps. Les données prouvent également que les cellules GRNOPC1 n'expriment pas des antigènes non-humains, tels que Neu5GC, qui pourrait provenir des cellules de souris auxquelles la lignée originelle des cellules souches embryonnaires humaines a été exposée dans sa dérivation initiale. L'expression de tels antigènes non-humains mènerait à la lyse des cellules par des anticorps présents dans le sérum des individus normaux.

Dans les études, les cellules GRNOPC1 ont été testées pour leur susceptibilité aux facteurs immunitaires cellulaires et sériques des individus normaux en bonne santé. Les cellules GRNOPC1 ont stimulé des niveaux très bas de prolifération de cellules T. La prolifération allogène de cellules T est une mesure standard de reconnaissance immunitaire de tissu étranger transplanté. Même lorsque les cellules GRNOPC1 ont été exposées aux cytokines pro-inflammatoires, tels que l'interféron gamma ou le TNF-alpha, une prolifération allogénique de cellules de T n'a pas été induite.

En outre, les cellules GRNOPC1 n'ont pas été lysées par les cellules tueuses naturelles du système immunitaire. En conclusion, les cellules GRNOPC1 étaient en grande partie résistantes à l’action des anticorps présents dans les sérums des individus normaux en bonne santé. Les sérums de 8 des 10 individus testés n'ont pas induit la mise à mort des cellules GRNOPC1. Les sérums des deux individus restants ont induit la lyse de seulement 10% des cellules GRNOPC1.

GRNOPC1 est une population allogénique de cellules contenant des progéniteurs oligodendrogliaux prévus pour la transplantation dans le site lésionnel des patients présentant des lésions du cordon médullaire afin d’induire la réparation du tissu. Le programme de développement de Geron pour ce produit prévoit de déposer une demande de classement IND (Investigational New Drug) à la FDA à la fin de cette année en attendant les résultats de sûreté de l’étude en cours.

(… ) Pour plus d'information sur la société Geron, visitez www.geron.com

Contact :

Geron
David L. Greenwood, 650-473-7765
Chief Financial Officer
info@geron.com
ou
Russo Partners, LLC
David Schull, 858-717-2310 (Media)
david.schull@russopartnersllc.com
Matthew Haines, 212-845-4235 (Investors)
matthew.haines@russopartnersllc.com



Pages: [1]

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 50m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 52m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4067 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
STEPHANE STEPHANE
976 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk