Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Socrate10

Pages: [1]
1
Essais cliniques en cours / les 1er essais avec NEUROGEL
« le: 06 novembre 2018 à 13:31:26 »
Bonjour,
Une copie du mail reçu ce jour pour les aider à financer l'opération des 5 patients sélectionnés :

Citer
Suite au meeting international de Barcelone du 26 octobre 2018 à la fondation Step by Step, pour évaluer les patients volontaires et réunir tous les acteurs en vue de finaliser l’étude clinique sur l’homme avec la graisse activée et l’EPO, l’association « Neurogel en marche » se dirige vers son ultime but.

Et vous informe que 5 patients paraplégiques et tétraplégiques français, après avoir subi les derniers tests médicaux, ont été sélectionnés pour participer à cette étude expérimentale au centre International de l’hôpital Tongren à Kunming.

Tous les détails du meeting de Barcelone

Pour la première fois au monde une association de patients a réussi à organiser et mener à bien une recherche qui aboutit aujourd’hui à la possibilité pour des personnes paralysées de tenter de sortir de leur handicap.

NOUS AVONS MAINTENANT ET PLUS QUE JAMAIS BESOIN DE VOUS POUR QUE VIRGINIE, ERIC, ZAFER, MICHAEL ET STÉPHANE PUISSENT SE FAIRE OPÉRER A KUNMING ET SUIVRE UNE ANNÉE DE RÉÉDUCATION INTENSIVE AU CENTRE DE RÉHABILITATION FONCTIONNEL DE L’HÔPITAL TONGREN.

VOS DONS VONT VRAIMENT PERMETTRE À DES PERSONNES PARALYSÉES DE BÉNÉFICIER DE CE TRAITEMENT !
Quelques explications du Président (vidéo)

2
Essais cliniques en cours / les 1er essais avec NEUROGEL
« le: 02 novembre 2018 à 09:33:18 »
Bonjour,
Le meeting de Barcelone, réunissant tous les protagonistes du projet, semble être un succès et 5 patients ont été sélectionnés. Les neurochirurgiens veulent maintenant aller vite et le processus opératoire va se mettre en place rapidement.
L'association Neurogel en marche cherche des fonds pour financer ce projet. Il faut les aider par des dons.

3
Essais cliniques en cours / les 1er essais avec NEUROGEL
« le: 26 juin 2018 à 11:07:11 »
Bonjour,
Vu la qualité du plateau technique et l'expertise de la Docteure Zhu, hormis le risque inhérent à une anesthésie générale, le plus gros risque pour les patients serait surtout d'aller mieux par le rétablissement de la circulation du liquide céphalo-rachidien !
Quant à la graisse implantée, elle sera activée grâce à la machine mise au point par le Pr Gorio qui permet des réglages précis (vitesse et temps d'agitation) pour obtenir les facteurs optimaux (leptine, TSG6, TNF alpha, NanoG, SOX2, etc…) : anti-inflammatoire, résistance en milieu ischémique, reconnaissance des tissus lésés, résistance aux immunosuppresseurs, ...

L'équipe de Milan commence à bien maitriser les paramètres de la mécano transduction, ainsi que la manipulation des cellules souches qui peuvent être intégrées dans une solution aqueuse injectable, ce qui a permis le test sur un modèle de rats parkinsoniens : disparition des tremblements après 48h et de toute trace de la maladie après 5 jours...Cette découverte induit donc une grappe thérapeutique inédite qui doit encore faire l'objet de nombreux tests, notamment sur le traitement des brulures et des escarres, de certains cancers, de certaines maladies orphelines,...
Tout est sur leur site et sur internet. Et pour ceux qui ne maitrisent pas la langue de Shakespeare, Google translate est ton ami !


4
Essais cliniques en cours / les 1er essais avec NEUROGEL
« le: 05 juin 2018 à 17:06:58 »
Paysan

5
Essais cliniques en cours / les 1er essais avec NEUROGEL
« le: 05 juin 2018 à 11:34:10 »
Ce petit ajout pour ponctuer mon propos au sujet des différentes membranes de protection de la moelle épinière, avec ce dessin très intéressant (trouvé sur le site de l'association AMTAS) :




On peut imaginer les dégâts d'un choc violent sur une vertèbre, au point de déchirer toutes ces membranes ! Sans compter le geste opératoire qui suit l'accident et qui se réalise dans un environnement extrêmement inflammatoire,  ne permettant pas au praticien de rétablir une circulation correcte du liquide céphalorachidien. En d'autres termes, il opère au centre d'un énorme hématome. Chacun se rappelle le temps nécessaire à la récupération des fonctions, en général définitives, après l'opération post-traumatique (4 mois environ).
Le temps fait ensuite son œuvre et les adhérences se transforment en fibroses, en kystes des méninges, avec des méninges collées aux vertèbres, etc...
D'où l'importance primordiale pour l'asso de trouver et recruter des neurochirurgiens ayant suffisamment d'expérience dans ce domaine bien précis. C'est moins une question de formation que de pratique empirique ! Le docteur Zhu et la docteure Liu ont cette expérience...


6
Essais cliniques en cours / les 1er essais avec NEUROGEL
« le: 05 juin 2018 à 09:14:10 »
Bonjour,
Vous semblez mélanger les sujets :

1) Le Pr Gorio n'est pas neurochirurgien, il dirige le centre de recherche sur la moelle épinière en Italie. Il est pharmacien et biologiste de formation, donc il n'y a aucun risque qu'il opère un jour des patients de la moelle épinière !

2) D'après mes informations, le seul neurochirurgien en Europe capable de rétablir la circulation du liquide céphalorachidien (voir explications dans mon post plus haut) dans la même phase opératoire que l'implantation de la graisse activée se nommait le Dr Reis (au Portugal). Malheureusement il est décédé brutalement. L'association, tout en continuant à financer les travaux de l'équipe de Milan, a dû se mettre en quête de nouveaux praticiens capables de réaliser ces prouesses techniques.

3) Je le répète, il est simpliste de penser que la seule implantation de la graisse activée suffit à rétablir des fonctions correctes de motricité et de sensibilité, sans un "nettoyage" complet du "millefeuille" qui entoure la moelle épinière. Cette phase opératoire est longue, délicate et complexe et représente probablement les 3/4 du temps opératoire.

C'est en Chine que les responsables de l'asso ont trouvé les neurochirurgiens les plus compétents. Le centre Tongren de Kunming jouit d'une réputation internationale dans ce domaine.

Pour le reste, vos digressions sur la Chine n'ont rien à voir avec le sujet. Ces 1ers tests cliniques vont être scrutés par la communauté scientifique internationale et le centre de Kunming mettra tous les moyens nécessaires à la réussite de cet essai. Au cas où cela effleurerait l'esprit des complotistes de tout poil, les probabilités sont faibles de se faire "piquer" un rein pendant l'opération !!!!!!!

Pour finir, Kunming se trouve dans le Yunnan, l'une des plus belles régions de Chine et elle est surnommée "la cité du printemps éternel".

7
Essais cliniques en cours / les 1er essais avec NEUROGEL
« le: 04 juin 2018 à 18:17:49 »
Bonjour,
Après avoir approfondi quelques connaissances sur l'historique de ce gel et les projets de cette association, il apparait en fait que le Neurogel en tant que support de croissance est obsolète, sauf peut-être dans certains cas particuliers.

 Dans les années 2000, la solution d'un gel neural synthétique et neutre semblait la meilleure comme support de croissance. Implanter le Neurogel dans la cavité de la lésion médullaire après nettoyage de la cicatrice gliale et y ajouter le "cocktail" : cellules souches et EPO semblait la meilleure solution.
La découverte de l'équipe de recherche du Pr Gorio à Milan a totalement révolutionné cette approche puisque la graisse sous-cutanée, activée par la mécano-transduction, constitue dorénavant une solution "tout-en-un" : le support de croissance (la graisse) et les cellules souches contenues dans cette graisse !Il est à noter que ces recherches et notamment un grand nombre de publications scientifiques ont été financées depuis 10 ans par cette asso !

L'énorme avantage d'utiliser la graisse (autologue car issue de son propre organisme) est sa compatibilité et donc l'absence de risque de rejet. Elle possède par ailleurs toutes les qualités du neurogel initial : résistance, adhérence aux tissus de la moelle épinière, perméabilité à la reconnexion neuronale. La grande qualité des cellules souches contenues permet alors la reconstruction de la moelle épinière et le rétablissement des fonctions motrices et sensitives.
C'est tout l'enjeu du programme d'essai clinique en partenariat avec le centre Tongren de Kunming en Chine. Car implanter la graisse activée ne suffit pas, la chirurgie est un point crucial pour libérer la moelle épinière des contraintes liées à des pressions diverses causées par des fibroses, des kystes des méninges, des méninges collées aux vertèbres, à des vertèbres mal ajustées, à des cavités syringomyéliques sous pression.
Leur but est de rétablir la parfaite circulation du liquide céphalorachidien, que le cordon médullaire ne subisse plus de contrainte vasculaire. Seuls quelques neurochirurgiens sont capables de réaliser cette prouesse technique et notamment les Dr Zhu et Liu,... du centre Tongren. CQFD !!!!
Le gros point noir est semble-t-il la difficulté pour l'asso de recruter des patients volontaires, malgré la gratuité totale de la cure sur 1 année : opération, médicaments, réadaptation fonctionnelle et hôtellerie. Ce qui tendrait à démontrer que la France traite plutôt bien ses handicapés, toujours en train de geindre pour un accès aux toilettes manquant dans tel ou tel lieu mais incapables de s'investir dans un projet long et ambitieux pour tenter de marcher à nouveau.
Quelle peut en être la raison profonde ? Pantouflage, peur de perdre son petit statut relativement confortable, ou le capital perçu ? Il est quand même incroyable de ne pas trouver 6 jeunes français pour un projet aussi ambitieux (conversation avec le staff de l'asso). C'est désespérant pour eux et pour toute cette jeunesse qui pourrait retrouver le chemin de la marche.

Si l'on m'avait fait une telle proposition lors de mon accident (41 ans en 2001), j'aurais sauté sur cette opportunité ! Il faut dire qu'en tant que paysan (très mal assuré), je n'avais pas touché un kopeck...
Donc, si certains d'entre vous ont encore quelques velléités de retrouver la marche un jour et la patience de lire un document de plus de 10 lignes sans maux de tête, il semble rester des places et je vous conseille la lecture complète du projet Kunming et des critères de sélection : médicaux et psychologiques. C'est moins amusant que la PlayStation mais à consommer sans modération !

8
Essais cliniques en cours / les 1er essais avec NEUROGEL
« le: 11 mai 2018 à 09:22:47 »
Bonjour,
Afin de financer l'opération clinique de 12 patients volontaires à Kunming en Chine, l'association Neurogel en Marche met en place une campagne "Les Boucles du cœur" avec Carrefour. Je viens de lire qu'il est possible de les aider, tout simplement en soutenant l'association sur le site : http://lesbouclesducoeur.oneheart.fr/associations
Il est possible de voter chaque jour. L'association en tête des clics de soutien recevra une somme importante, en plus des dons recueillis.
Pour paraphraser Boby Lapointe,... "ça clique et ça reclique". cf La maman des poissons.
Cordialement.

9
Essais cliniques en cours / les 1er essais avec NEUROGEL
« le: 25 mars 2018 à 12:42:14 »
Bonjour,
Tous les formulaires de consentement éclairé comprennent, sauf erreur de ma part, cette clause du risque d'une anesthésie générale

10
Essais cliniques en cours / les 1er essais avec NEUROGEL
« le: 20 mars 2018 à 11:49:13 »
Bonjour,
L'intérêt de la "graisse activée" issue du tissu adipeux sous-cutané, activée par la méthode de mécano-transduction du Pr Gorio, est qu'elle constitue d'emblée un support de croissance autologue dont les cellules souches mésenchymateuses sont capables, après implantation dans la lésion de la moelle épinière, d'organiser la reconnexion neurale en milieu ischémique. Non seulement ces cellules souches participent au rétablissement vasculaire et neuronal, mais elles recrutent des cellules souches présentes dans la moelle épinière.
C'est ce qui ressort de la lecture de la traduction de la publication du Pr Gorio
L'article est technique mais l'observation du tableau 2 de la page 5 montre clairement les capacités de ces cellules : après liposuccion simple, après centrifugation (méthode Coleman) et après traitement par mécano-transduction.
Le centre de Kunming semble avoir été choisi pour l'expertise des neurochirurgiens (+ de 5000 opérations de la moelle épinière), particulièrement dans le rétablissement de la circulation du liquide céphalorachidien, ainsi que de la qualité du plateau technique et du centre de rééducation fonctionnelle.

11
Les escarres / Re : Escarre chronique et activac
« le: 03 octobre 2016 à 15:13:17 »
Salut Rémi,
Je te remercie beaucoup pour ces explications détaillées sur l'utilisation d'un tel procédé. La description que tu en fais est tellement réaliste qu'elle refroidit – à juste titre – mon enthousiasme !
La complexité du machin engage également l'entourage, à commencer par ma délicieuse épouse, qui a en effet un emploi par ailleurs et qui fatigue déjà beaucoup avec les sondages et positionnements la nuit.
Je comprends également les réticences des infirmières, lorsque je leur en ai parlé…
Depuis maintenant plusieurs mois, on soigne les escarres plus superficielles avec des feuilles d'aloe vera dont mon père m'a rapporté des plants d'Afrique où il habite.
C'est d'une efficacité redoutable, en utilisant le gel directement prélevé sur des feuilles fraîches et la plante se développe très bien dans des pots, à l'intérieur, derrière une fenêtre.
La plante semble avoir des capacités anti-inflammatoires, antiseptiques et cicatrisantes très intéressantes.
Nous avons soigné en quelques semaines des talons tout noirs avec de grosses phlyctènes, suite à un mauvais réglage du matelas.
Les infirmières étaient bluffées par la rapidité de la réparation. Ma femme leur avait dit : « Ne touchez à rien, je m'en occupe ».
J'ai rapidement pu retourner au fauteuil : une petite moitié de feuille d'aloe vera sous chaque talon et des bandes de contention à la place des chaussettes, dissolution des phlyctènes, élimination de la fibrine et cicatrisation.
En ce qui concerne les escarres aux ischions, c'est une autre paire de manches car les poches sont profondes et se forment de façon aléatoire.
Au mois d'avril, une poche infectée a déclenché une septicémie, puis un choc septique très grave. Le marqueur sanguin qui renseigne sur le niveau de stress cardiaque, dont l'échelle va de 0 à 100, indiquait… 1610 !
Cordialement,
Soc
PS : Merci Gilles pour la documentation

12
Les escarres / Escarre chronique et activac
« le: 03 octobre 2016 à 09:16:50 »
Bonjour,
Des escarres aux ischions depuis une quinzaine d'années font des poches infectieuses dans les muscles du fessier. Régulièrement, une grosse inflammation avec de la température (38°) et beaucoup de souffrances.
Depuis peu j'utilise un matelas Sentech et un coussin de fauteuil (sur le même compresseur) pour essayer d'améliorer la situation, sans résultat.
En discutant avec le responsable national du fabricant, il m'a affirmé que sans l'utilisation d'un système Activac, le matelas ne pourrait seul résoudre le problème.
Connaissez vous ce procédé et pouvez vous me parler de son efficacité ? Mon médecin traitant ne connait pas et un spécialiste est compliqué à consulter.
La mise sous pression négative devrait permettre le drainage et le resserrement des tissus pour une aide à la cicatrisation.
Qu'en pensez vous ?
D'avance, merci de vos retours.
Soc

Pages: [1]

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
91j 9h 5m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 4h 26m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5060 Messages
TDelrieu TDelrieu
4075 Messages
Breizhfenua Breizhfenua
1519 Messages
farid
1330 Messages
Lavandula2
1279 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk