Auteur Sujet: IRM et contre indication vos avis sur plaque dans le dos paraplégie  (Lu 3769 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne bluesky27

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 137
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D6-D7
Bonjour ,


J'ai une paraplégie D6 D7 depuis 1987 ils m'ont mis des plaques Roy camille .
Cetains auraient-ils ce genre de plaque ancienne et avez vous deja passé une IRM avec sans que cela ne vous pose de problème .
Merci d'avance


page facebook : Pour le respect des places de parking pour personnes handicapé
Rejoignez-nous
https://www.facebook.com/groups/222326414088/?fref=ts

Hors ligne chris26

  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 7147
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • http://alarme.asso.fr
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
Bonjour bluesy 27

Je peux te dire que 2002 a été une année charnière sur le type de matériaux utilisé ! Mon accident date de 2002 et il m'a fallu fournir la fiche avec le code barre du materiel pour savoir si je pouvais passer un IRM J'ai pu passer cet examen mais il n'était pas interpretable, on m'a donc fait un myélo-scanner !
Une discutions sur ce sujet avait été ouvert avec le cas de lavandula ! Essai de faire une recherche avec le moteur de recherche du forum  :wink:

Chris

Hors ligne Calia

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 705
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D2/D3
Bonjour,

Je suis aussi paraplégique depuis 1987, par contre je ne sais pas du tout quel type de matériau on m'a posé mais ce que je peux te dire c'est que j'ai déjà passé des IRM sans que cela pose problème.
Et on ne m'a jamais demandé non plus de justifier de quel type il s'agissait (ni avant ni après 2002...)

Hors ligne anneso

  • Secrétaire d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1830
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D7-D8
bonjour,
j'ai aussi passé des  IRM notamment pour chaque grosssesse et on ne m'a jamais demandé quel materiel j'avais dans le dos (mon operation date de mars 2003) et c'était à Garches donc dans un centre qui connait bien les blessés médullaires...
 Anneso
Anne-Sophie
Secrétaire d'ALARME



VOUS ETES DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière

Hors ligne thomas

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 262
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: d4
Salut!


Je fais des IRM 1 fois / an et pas eu de soucis. J'ai du matériel dans les hanches RAS non plus. Après je connais pas le matériel qui était posé en 1987.

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1909
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
bonsoir bluesky

c est un plaisir de te relire j espère que tu va bien  :cool:

j ai aussi ce genre de plaque dans le dos , et toute la visserie digne d un magasin castorama :grin:

j ai déja passé des irm et diverse examens sans problème

bisous a toi


eric

Hors ligne flo-reve

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 405
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c4/c5
Bonjour ,


J'ai une paraplégie D6 D7 depuis 1987 ils m'ont mis des plaques Roy camille .
Cetains auraient-ils ce genre de plaque ancienne et avez vous deja passé une IRM avec sans que cela ne vous pose de problème .



pour ma part j'ai eu mon accident en septembre 85 et ils m'ont toujours dis que pour IRM c'était impossible !
 le materiel posé aprés 1987 est compatible avec l' IRM !

@+
Merci d'avance

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 969
    • Voir le profil
moi,j'ai 2 plaques en metal(je crois) qui se balladent dans mon dos.elles se sont decrochees et me piquent parfois..je voudrais bien les oter mais l'idee de l'operation  me refroidit..

Hors ligne Lavandula2

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1096
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D6
Une discussion sur ce sujet avait été ouvert avec le cas de Lavandula ! Essai de faire une recherche avec le moteur de recherche du forum  :wink: Chris

Bonjour,

Ai cherché mais pas retrouvé  :undecided: .
Effectivement pour ma part, en 1983 j'ai reçu 2 plaques de Roy-Camille qui ont dû être enlevées 6 mois plus tard (des vis ne tenaient pas, j'en sentais une sous la peau qui avait reculé !) sauf qu'une vis cassée est restée dans un des corps vertébraux, elle y est toujours ; puis en 1995 j'ai reçu un stimulateur de Brindley, avec  implantation d'électrodes dans les racines sacrées.
En 2003 pour cette double raison (1 vis au niveau dorsal + 3 électrodes au niveau sacré), lorsqu'une spasticité hyper invalidante est apparue et qu'il s'est agi d'essayer d'en comprendre l'origine (compression de moelle, syringomyélie...), le neurochirurgien que j'ai vu au CHU de Montpellier refusait de faire pratiquer une IRM (les scanner et myéloscanner n'avaient rien montré), selon lui pour ne pas prendre de risque "que ça chauffe" et parce que cela n'aurait donné rien d'interprétable à cause des éléments métalliques.
Je me suis tournée vers l'équipe qui m'avait suivi lors de mon accident 20 ans plus tôt (CHU de Nantes) et ils m'ont expliqué qu'ils avaient l'habitude de pratiquer des IRM sur des para/tétras ayant du matériel métallique implanté, en utilisant des paramètres d'examen bien particuliers. J'y suis allé et on a pu déceler une "moelle attachée" (moelle fixée à ses enveloppes par des espèces de cicatrices fibreuses) susceptible de constituer l'épine irritative à l'origine de ma spasticité. J'ai été opérée pour supprimer ces adhérences dans le canal rachidien, malheureusement ça n'a pas supprimé la spasticité, j'ai alors reçu une pompe à baclofène, qui depuis 2004 marche très bien (pompe renouvelée en 2011).

A l'époque, le refus du neurochirurgien m'avait bien pris le chou, j'avais cherché un peu de documentation, et avais trouvé plusieurs publications qui mentionnaient l'utilisation possible - et utile- de l'IRM chez des "porteurs de ferraille" !

Par exemple en PJ un article (ancien maintenant : 2001) qui rapporte l'expérience d'un radiologue de Stoke-Mandeville en matière d'IRM sur ce type de patients. Voir au milieu du paragraphe 4.1. page 141 : "Sacral antérior root stimulators ...".
Bien que le document reste imprécis (we have scanned "many" patients : on ne sait pas du tout combien...) l'auteur trouve un intérêt manifeste à la pratique de cet examen, et considère que sa contre-indication dans ce cas précis reste "théorique" (voir tableau 3 p 142), en mentionnant qu'il  n'a pas été rapporté d'effets indésirables graves. J'ai bien conscience que les cas cliniques de problèmes graves sont rarement publiés...

En conclusion, et pour aller dans le sens des autres témoignages : une contre-indication ne semble pas formelle !
Lavandula 2

 

SMF spam blocked by CleanTalk