Auteur Sujet: Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)  (Lu 104649 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4595
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #210 le: 12 septembre 2021 à 13:58:45 »
Traduction rapide :

The Up-LIFT Study of Non-Invasive ARC Therapy for Spinal Cord Injury (Up-LIFT)

ClinicalTrials.gov Identifier : NCT04697472
Statut du recrutement : Recrutement
Première publication : 6 janvier 2021
Dernière mise à jour publiée : 5 septembre 2021

Sponsor:
ONWARD Medical, Inc.

Contact:www.ONWD.com   +31 (0)40 288 2830 uplift@onwd.com   

Pays-Bas
Sint Maartenskliniek, Department of Rehabilitation Recruiting
Nijmegen, Gelderland, Netherlands, 6574
Contact : Ilse JW van Nes, MD, PhD         
Contact : Helma MH Bongers - Janssen, MD
       
Royaume-Uni
Recrutement de l'unité nationale des traumatismes médullaires de la reine Elizabeth
Glasgow, Royaume-Uni, G51 4TF
Contact : Mariel Purcell, FRCP         
Contact : Bethel Osuagwu, PhD         


Les sujets doivent répondre à tous les critères suivants :

Au moins 22 ans et pas plus de 75 ans au moment de l'inscription
Moelle épinière cervicale non évolutive blessure de catégorie C2-C8 inclus sur
l'échelle de déficience (AIS) de l'American Spinal Injury Association (ASIA)
Indiqué pour les procédures d'entraînement des membres supérieurs par le médecin traitant du sujet ou un physiothérapeute
Minimum 12 mois après la blessure
Capable de fournir un consentement éclairé


https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04697472
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3947
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #209 le: 12 septembre 2021 à 11:28:53 »
The Up-LIFT Study of Non-Invasive ARC Therapy for Spinal Cord Injury (Up-LIFT)

ClinicalTrials.gov Identifier: NCT04697472
Recruitment Status  : Recruiting
First Posted  : January 6, 2021
Last Update Posted  : September 5, 2021

Sponsor:
ONWARD Medical, Inc.

Contact: www.ONWD.com   +31 (0)40 288 2830   uplift@onwd.com   

Netherlands
Sint Maartenskliniek, Department of Rehabilitation   Recruiting
Nijmegen, Gelderland, Netherlands, 6574
Contact: Ilse J.W. van Nes, MD, PhD         
Contact: Helma M.H. Bongers - Janssen, MD
       
United Kingdom
Queen Elizabeth National Spinal Injuries Unit   Recruiting
Glasgow, United Kingdom, G51 4TF
Contact: Mariel Purcell, FRCP         
Contact: Bethel Osuagwu, PhD         


Subjects must meet all the following criteria :

At least 22 years old and no older than 75 years old at the time of enrollment
Non-progressive cervical spinal cord injury from C2-C8 inclusive
American Spinal Injury Association (ASIA) Impairment Scale (AIS) classification B, C, or D
Indicated for upper extremity training procedures by subject's treating physician or a physical therapist
Minimum 12 months post-injury
Capable of providing informed consent


https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04697472
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1127
    • Voir le profil
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #208 le: 09 mai 2021 à 10:41:33 »
j'ai une reponse de KEEOGO , Dermosquelette de B-Temia, une catégorie d'exosquelette, pour aider les personnes ayant des problèmes de mobilité limitant leur autonomie dans leurs activités quotidiennes
a ma question de savoir si keeogo est adapte aux patients paraplegiques ,la reponse est que ca concerne uniquement les patients a  lesion incomplete ASIA D ou lesion incomplete c de bas niveau,
,voila la reponse recue

bonjour monsieur,merci pour votre intérêt
à l'heure actuelle, Keeogo est offert librement pour l'achat ou la location au Canada seulement. Il n'est pas encore disponible en Algérie.
 en ce qui concerne les blesses medullaires ,notre produit correspond aux cas  paresies asia D et asia C niveau bas, selon les tests appropries
Je serai heureuse de vous informer de toute nouvelle information
Le prix du Keeogo est 49500$ CAD.

Bonne journée,

JOANI MATTE

Coordonnatrice aux ventes, marketing et service à la clientèle | Marketing, Sales

and Customer Service Coordinator



Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3947
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #207 le: 02 mai 2021 à 11:18:25 »
À noter que notre association ALARME a contribué à financer l'essai clinique STIMO menée par le Pr. Courtine à l'EPFL  :icon_smile:
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3947
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #206 le: 02 mai 2021 à 11:16:05 »
La start-up suisse-hollandaise Onward lève 26,5 M € pour permettre aux personnes atteintes d'une lésion médullaire de marcher à nouveau

23 avril 2021

La société Onward basée à Eindhoven, aux Pays-Bas, est une société de technologie médicale qui crée des thérapies innovantes pour restaurer le mouvement, l'indépendance et la santé des personnes atteintes de lésions médullaires.

Onward lève des fonds
Dans un développement récent, la société a levé 32 millions de dollars (environ 26,54 millions d'euros) dans le cadre d'une nouvelle levée de financement. Le cycle était dirigé par Invest-NL, l'investisseur néerlandais, et Olympic Investments, la branche d'investissement privé de la Fondation Onassis. En outre, des investisseurs nouveaux et existants ont également participé à la collecte de fonds, notamment les investisseurs en technologie médicale LSP, INKEF Capital, Gimv et Wellington Partners. John de Koning, associé chez LSP, déclare : « Les thérapies ARC d’Onward ont le potentiel d’améliorer considérablement la santé des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière ».

À propos de Onward
La société a été créée en 2014 et est actuellement dirigée par le PDG Dave Marver et des chercheurs de l'École polytechnique fédérale (EPFL). La thérapie ARC d'Onward, qui peut être administrée par des systèmes implantables (ARC-IM) ou externes (ARC-EX), est conçue pour fournir une stimulation ciblée et programmée de la moelle épinière afin de restaurer le mouvement et d'autres fonctions chez les personnes atteintes de lésions médullaires.

ARC-IM et ARC-EX ont chacun reçu la désignation de dispositif révolutionnaire par la FDA. ARC-EX est actuellement en cours d'essais cliniques aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Europe de l'Ouest dans le cadre d'une étude pivot appelée Up-LIFT - lancée en janvier 2021 avec l'intention de recruter 65 sujets dans 15 centres dans le monde. (…)

Onward a son siège au High Tech Campus à Eindhoven, aux Pays-Bas et au Parc d'innovation de l'EPFL à Lausanne, en Suisse. La société est également présente à Boston, Massachusetts, États-Unis.

Utilisation des fonds
Le capital levé sera utilisé par Onward pour financer le développement et la commercialisation de sa thérapie ARC. La société prévoit de commercialiser deux plates-formes technologiques, un système implantable appelé ARC-IM et un système externe appelé ARC-EX.

Dave Marver, PDG d'Onward, déclare : « Nous sommes profondément engagés dans le développement et la commercialisation des avancées de la recherche, en les faisant sortir du laboratoire et en les faisant entrer dans la clinique. Ce financement permettra à Onward de poursuivre sa quête pour aider les personnes atteintes de lésions médullaires à profiter de la vie ».

Technologies de Onward
La société développe deux plates-formes technologiques, la première est une plate-forme externe non invasive appelée ARCEX. Il se compose d'un stimulateur portable et d'un programmateur sans fil.

Avec ARCEX Therapy, la société vise à améliorer le mouvement et la force des mains et des membres supérieurs des personnes atteintes de lésions médullaires par rapport à la rééducation seule. Des chercheurs aux États-Unis, au Canada et en Europe sélectionnent actuellement des candidats pour participer à l'étude Up-LIFT.

Le second est une plateforme implantable appelée ARCIM. Il se compose d'un générateur d'impulsions implantable et d'une sonde placée en contact direct avec la moelle épinière. Le système est contrôlé par des composants portables et une montre connectée. L'étude STIMO (Stimulation Movement Overground) a démontré la capacité de cette technologie à permettre à des personnes paralysées depuis longtemps de se lever et de marcher à nouveau avec peu ou pas d'assistance.

STIMO est une étude clinique pour les patients blessés à la moelle épinière. Il combine deux traitements différents : 1) stimulation électrique péridurale précise de la moelle épinière et 2) entraînement à la locomotion assistée par robot de marche.

La société mentionne sur son site Web que les indications potentielles qu'elle peut explorer pour ARCIM comprennent la marche, la position debout, la réduction de la spasticité, l'amélioration de la régulation de la pression artérielle, la fonction sexuelle et le contrôle de la vessie / des intestins. Onward prévoit de commencer les essais dans les 24 mois.


====================
 TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
====================


Swiss-Dutch startup Onward raises €26.5M to enable people with spinal cord injury to move again

April 23, 2021

Eindhoven, Netherlands-based Onward is a medical technology company that creates innovative therapies to restore movement, independence, and health in people with spinal cord injury.

Onward raises funding

In a recent development, the company has raised $32M (approx €26.54M) in a fresh round of funding. The round was led by Invest-NL, the Dutch impact investor, and Olympic Investments, the private investment arm of the Onassis Foundation.

In addition, new and existing investors also participated in the fundraise, including medical technology investors LSP, INKEF Capital, Gimv, and Wellington Partners.

John de Koning, Partner at LSP, says, “Onward’s ARC Therapies have the potential to significantly improve outcomes for those living with spinal cord injury.”


About Onward
The company was formed in 2014 and is currently led by CEO Dave Marver and researchers at the Swiss Federal Institute of Technology (EPFL). Onward’s ARC Therapy, which can be delivered by implantable (ARC-IM) or external (ARC-EX) systems, is designed to deliver targeted, programmed stimulation of the spinal cord to restore movement and other functions in people with spinal cord injury.

ARC-IM and ARC-EX have each been awarded Breakthrough Device Designation by the FDA. ARC-EX is currently undergoing clinical trials in the US, Canada, UK, and Western Europe in a pivotal study called Up-LIFT – commenced in January 2021 with plans to enroll 65 subjects at up to 15 centers globally.

To ensure the benefits of the ARC Therapy, all enrolled subjects will first undergo a guided, in-clinic conventional functional task practice (FTP) program for about two months to regain their upper extremity (UE) function. Both of Onward’s technology platforms have been awarded Breakthrough Device Designation by the FDA.

Onward is headquartered at the High Tech Campus in Eindhoven, the Netherlands and the EPFL Innovation Park in Lausanne, Switzerland. The company also has a presence in Boston, Massachusetts, USA.

Use of the funds
The raised capital will be used by Onward to fund the continued development and commercialisation of its ARC Therapy. The company plans to commercialise two technology platforms, an implantable system called ARC-IM and an external system called ARC-EX.

Dave Marver, CEO of Onward, says, “We are deeply committed to developing and commercialising research breakthroughs, bringing them out of the laboratory and into the clinic. This funding will enable Onward to sustain our quest to help people with spinal cord injury enjoy life in every way that matters to them.”

Onward’s pipeline technologies
The company is developing two technology platforms, the first is an external, non-invasive platform called ARCEX. It consists of a wearable stimulator and wireless programmer.

With ARCEX Therapy, the company aims to improve movement and strength in the hands and upper limbs of people with spinal cord injury compared to rehabilitation training alone. Investigators in the US, Canada, and Europe are currently screening candidates for participation in the Up-LIFT Study.

The second is an implantable platform called ARCIM. It consists of an implantable pulse generator and lead that is placed in direct contact with the spinal cord. The system is controlled by wearable components and a smartwatch. The Stimulation Movement Overground (STIMO) study demonstrated the ability of this technology to enable long-paralysed people to stand and walk again with little or no assistance.

STIMO is a clinical study for spinal cord injured patients. It combines two different treatments: 1) Precise epidural electrical stimulation of the spinal cord and 2) Robot-assisted locomotion (walking) training.

The company mentions on its website that the potential indications it may explore for ARCIM include walking, standing, reduction in spasticity, improved blood pressure regulation, sexual function, and bladder/bowel control. Onward expects to begin trials within 24 months.


Source : https://siliconcanals.com/crowdfunding/onward-raises-26-5m/
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 348
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4595
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #204 le: 23 avril 2021 à 11:44:09 »
pas de soucis :icon_wink:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne ROBY

  • Messages: 6
    • Voir le profil
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #203 le: 22 avril 2021 à 14:10:00 »
  Je comprends la patience c'est ma spécialité j'attends depuis 1984 😁😁😁 Merci 😉

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4595
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #202 le: 22 avril 2021 à 13:58:51 »
il faut être patient, il y a pleins de recherches en cours avec plus ou moins de succès, c'est assez long car en plus de la recherche une partie consiste a prouver innocuité
du traitement/protocole (risque de cancer, etc., etc..) et tous ça est très long.

tout ce qui est recherche est ici => http://alarme.asso.fr/forum/index.php/board,460.0.html
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne ROBY

  • Messages: 6
    • Voir le profil
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #201 le: 22 avril 2021 à 13:05:14 »
Oui Juste si on peut continuer à rêvé qu'un jour proche ont pourra améliorer notre quotidien merci

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4595
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #200 le: 22 avril 2021 à 12:47:13 »
Salut, tout est la, il te manque quelque chose ?
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne ROBY

  • Messages: 6
    • Voir le profil
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #199 le: 22 avril 2021 à 12:37:54 »
Bonjour quelqu'un peut-il me faire savoir des avancé du professeur Grégoire courtine merci bonne journée 😉

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 348
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 348
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #197 le: 10 février 2021 à 10:37:25 »
https://innovationorigins.com/onwards-technology-can-restore-the-independence-of-those-paralyzed-due-to-spinal-cord-injury/


La technologie ONWARD peut restaurer l'indépendance des personnes paralysées en raison d'une lésion de la moelle épinière

Un appareil de stimulation externe peut aider à restaurer l'utilisation des bras et des mains des tétraplégiques, leur permettant de bouger comme ils ne l'ont pas fait depuis des années.

9 février 2021

Bouger nos mains, ramasser ou tenir des objets peut venir naturellement à la plupart. Cependant, pour ceux qui ont une lésion de la moelle épinière (LME), cela peut être presque impossible. ONWARD, anciennement connu sous le nom de GTX Medical, a développé une technologie de stimulation externe aidant les patients à retrouver certains mouvements physiques, améliorant souvent les années de physiothérapie. Une première étude aux États-Unis a démontré l’efficacité de la technologie pour améliorer et maintenir la fonction de la main et du bras chez les personnes atteintes de LME. Maintenant, la société a commencé son essai clinique à grande échelle Up-LIFT. (...)

TRAITEMENT SANS CHIRURGIE

«Nous sommes une société qui se consacre au développement de technologies qui aident les personnes atteintes de lésions médullaires», déclare le PDG Dave Marver. Selon Marver, de nombreux patients atteints de LME cessent de s'améliorer après environ six mois de traitement. Avec leur technologie de stimulation externe, cela pourrait changer.

Leur appareil consiste en un stimulateur portable qui utilise une forme d'onde haute fréquence pour engourdir la peau en combinaison avec une impulsion de stimulation à basse fréquence qui cible et envoie de l'énergie à travers la moelle épinière. «Les stimulations rapprochent les neurones de la moelle épinière de la lésion de leur seuil pour envoyer un potentiel d’action aux muscles», explique le Dr Chet Moritz, qui a mené l’étude initiale et qui est copilote de l’essai clinique plus vaste d’ONWARD. «Cela les rend plus excitables, mais ne les allume pas complètement. Ensuite, les quelques voies restantes qui peuvent exister entre le cerveau et la moelle épinière qui traversent la lésion sont capables de provoquer la contraction de ces muscles lorsque les gens veulent faire le mouvement. À part le dispositif implantable ONWARD, il ne nécessite aucune intervention chirurgicale.

L'IMPORTANCE DE L'UTILISATION DES BRAS ET DES MAINS

(...) La recherche a montré que les tétraplégiques accordent plus d'importance à l'utilisation des mains et des bras qu'à la capacité de marcher. La marche n’est que le cinquième sur la liste des priorités des tétraplégiques, après la fonction bras / main, la fonction sexuelle, la stabilité du tronc et les mouvements de la vessie et de la selle.

AMÉLIORATION RÉGULIÈRE

L'étude consistait en huit semaines de physiothérapie et d'ergothérapie uniquement. Il comprenait une gamme d'activités allant d'essayer de tourner une clé dans une serrure à attacher un lacet. Il s'agissait de garantir que les patients ne montraient pas d’améliorations sans le dispositif ONWARD. «C'était dur et cela m'a frustré. J'étais comme "je ne peux pas faire ça et le faire dix fois de plus ne m'a pas amélioré", se souvient Jessie.

Puis, la stimulation a commencé. «Ce n’était pas un interrupteur pour moi. Ils n’ont pas activé la stimulation et j’allais mieux. Mais j'ai remarqué qu'à la fin de la session, j'étais légèrement mieux », dit Jessie. L'amélioration était régulière. «Ils voulaient que j'utilise les deux mains pour faire un nœud. Je ne pouvais certainement pas utiliser ma main droite pour aider à nouer ce lacet. Et je peux maintenant.

Tout au long de la stimulation, elle a continué à s'améliorer. Même si elle a participé à l'étude il y a trois ans, elle a conservé toutes ses nouvelles capacités. Jessie a fini par acheter une maison, où elle vit avec ses deux chiens qu'elle promène régulièrement. Elle prépare le dîner toute seule. Elle prend des notes avec ses mains. «Je peux vivre de façon indépendante», dit Jessie. «Je me sens tellement mieux dans ma peau et, honnêtement, cela m'a rendu plus heureuxse.»

DES ESSAIS AUSSI ONT LIEU EN EUROPE

L’essai clinique à grande échelle de ONWARD avec la technologie de stimulation externe, Up-LIFT, devrait être mené dans jusqu'à 15 sites différents en Amérique du Nord et en Europe et impliquera 65 patients. Le premier patient a été recruté à Atlanta, en Géorgie, aux États-Unis. «Nous finançons maintenant le plus grand essai clinique jamais réalisé dans le domaine de la stimulation externe trans-continue de la moelle épinière dans l'espoir d'obtenir l'autorisation réglementaire de la FDA et d'autres autorités comparables et de pouvoir pour le rendre disponible sur le marché », explique le PDG Dave Marver.

Avec son siège à Eindhoven, aux Pays-Bas, et à Lausanne, en Suisse, ONWARD prévoit également d'inscrire des patients aux Pays-Bas, bien que l'on ne sache pas encore quand et où l'essai aura lieu exactement.

Si l'essai réussit, ONWARD espère que la technologie pourra être disponible dès 2022.


Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 348
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #196 le: 19 janvier 2021 à 12:23:07 »
on recrute des handis pour servir de cobaye. :icon_wink:
https://www.lelezard.com/communique-19597606.htmlhttps://www.onwd.com/



ONWARD annonce le recrutement du premier patient dans l'essai pivot Up-LIFT évaluant l'innocuité et l'efficacité du traitement ARC des lésions médullaires

ONWARD, anciennement GTX Medical, annonce aujourd'hui le recrutement du premier patient dans un essai pivot évaluant l'ARC TherapyTM de la Société. L'essai pivot Up-LIFT évaluera l'innocuité et l'efficacité de la thérapie ARC dans la restauration de la fonction de la main et du bras chez les personnes atteintes de lésion médullaire. Up-LIFT est le premier essai pivot à grande échelle d'une technologie de stimulation médullaire non invasive. Le premier patient a été recruté dans le Shepherd Center d'Atlanta, dans l'État de Géorgie, États-Unis.

"Pour les personnes souffrant d'une fonction altérée du bras ou de la main en raison d'une lésion médullaire, une amélioration de la fonction de la main se traduit directement en avantages concrets en termes de qualité de vie - comme le fait de pouvoir s'alimenter, s'habiller ou réaliser d'autres activités du quotidien", déclare Edelle Field-Fote, PT, PhD, FAPTA, FASIA, co-investigatrice principale de l'essai Up-LIFT et directrice de la recherche sur les lésions médullaires et professeure en médecine de rééducation à l'Emory University School of Medicine.

"Le début de cet essai marque une étape importante pour la stimulation non invasive pour les personnes atteintes de lésion médullaire, pour lesquelles la priorité absolue est de rétablir la fonction de la main et du bras", déclare Chet Moritz, PhD, co-investigateur principal de l'essai Up-LIFT et professeur associé des services d'ingénierie électrique et informatique et de médecine de rééducation à l'Université de Washington, Seattle. ONWARD projette de recruter 65 personnes dans 15 sites aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Europe.

Une étude récemment publiée par Chet Moritz et des chercheurs de l'Université de Washington dans Transactions on Neural Systems and Rehabilitation Engineering, une revue de l'IEEE, la plus grande organisation professionnelle au monde pour la promotion de la technologie, a démontré que la stimulation médullaire transcutanée d'ONWARD permet un rétablissement rapide et soutenu de la fonction de la main et du bras pour les personnes atteintes de lésion médullaire cervicale complète ou incomplète. Ces conclusions soutiennent également le potentiel de la technologie de stimulation médullaire non invasive dans le rétablissement de la fonction de la main et du bras chez cette population.

"Le lancement de l'essai Up-LIFT est une première étape importante vers la fourniture de solutions pertinentes pour les personnes atteintes souffrant des effets de la lésion médullaire", déclare Dave Marver, PDG d'ONWARD. "Nous sommes résolument engagés à mettre à profit une science révolutionnaire et une technologie pionnière pour aider les personnes atteintes de lésion médullaire."

Un arc se forme lorsqu'une impulsion électrique fait la liaison entre deux conducteurs. ARC Therapy est conçue pour rétablir les connexions coupées entre les réseaux neuraux fonctionnels et le cerveau par le biais d'une stimulation médullaire spécifique et ciblée.

Pour de plus amples renseignements sur la thérapie ARC et la mission d'ONWARD consistant à rétablir le mouvement, l'indépendance et la santé des personnes atteintes de lésion médullaire, veuillez visiter le nouveau site www.onwd.com

À propos d'ONWARD

ONWARD, anciennement GTX Medical, est une société de technologie médicale spécialisée dans le développement et la mise sur le marché de thérapies innovantes pour permettre le rétablissement fonctionnel pour les personnes atteints de lésion médullaire. Animé par une mission pour restaurer le mouvement, l'indépendance et la santé des personnes souffrant de lésion médullaire, le travail d'ONWARD repose sur plus d'une décennie de science fondamentale et d'études précliniques réalisées dans les meilleurs laboratoires de neurosciences au monde. La thérapie ARC d'ONWARD, qui peut être administrée par système implantable (ARCIM) ou externe (ARCEX), est conçue pour fournir une stimulation ciblée et programmée de la moelle épinière pour restaurer le mouvement et d'autres fonctions chez des personnes atteintes de lésion médullaire, améliorant ainsi leur qualité de vie. Les deux plateformes technologiques d'ONWARD ont reçu la désignation de dispositif pionnier de la FDA.

ONWARD est basé dans le Campus technologique d'Eindhoven, aux Pays-Bas, et dans l'EPFL Innovation Park de Lausanne, en Suisse, avec une présence américaine croissante à Boston, dans le Massachusetts. Pour des renseignements complémentaires, veuillez visiter www.onwd.com

ONWARD bénéficie d'une recherche académique en partenariat avec NeuroRestore, issu d'une collaboration entre l'EPFL (école polytechnique fédérale de Lausanne) et le CHUV (Centre hospitalier universitaire du vaudois).


Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1127
    • Voir le profil
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #195 le: 28 juin 2020 à 09:46:52 »
"Ces impulsions sont synchronisées avec les mouvements que le patient effectue en temps réel et, en effet, l'appareil entraîne le cerveau à utiliser les fibres nerveuses restantes pour aider a la marche"   tout est dit dans cette phrase,,,comme l'a precise send ,ca ne concerne que les incomplets tres incomplets,,

send

  • Invité
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #194 le: 27 juin 2020 à 20:30:55 »
Juste valable pour les gens très incomplets.

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1127
    • Voir le profil
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #193 le: 27 juin 2020 à 19:03:31 »
 traduction:
GTX Medical, une société de technologie médicale ayant des bureaux aux Pays-Bas et en Suisse, a annoncé qu'elle a reçu la désignation de dispositif révolutionnaire pour le système Go-2, un implant qui fournit une thérapie de stimulation épidurale ciblée pour les patients souffrant de lésions de la moelle épinière. Le dispositif vise à permettre à ces patients de retrouver la fonction motrice de la jambe et le contrôle neurologique.

À l'heure actuelle, les patients atteints de paralysie des membres inférieurs causée par des lésions traumatiques de la moelle épinière ont des options limitées en termes de récupération substantielle fonctionnelle. Le système Go-2 vise à changer cela pour les patients avec un nombre suffisant de fibres nerveuses spinales restantes. L'appareil donne des impulsions électriques aux fibres nerveuses restantes qui imitent les impulsions motrices qui se produisent pendant la marche.Ces impulsions sont synchronisées avec les mouvements que le patient effectue en temps réel et, en effet, l'appareil entraîne le cerveau à utiliser les fibres nerveuses restantes pour aider à la marche. Lorsqu'il est utilisé au fil du temps, le dispositif permet un recâblage neuronal qui peut entraîner des améliorations à long terme de la mobilité des patients.

GTX a également développé un système portable non invasif appelé LIFT pour les patients atteints de paralysie des membres supérieurs après une lésion de la moelle épinière. L'appareil LIFT a reçu la désignation de dispositif révolutionnaire de la FDA en 2017

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1127
    • Voir le profil
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #192 le: 26 juin 2020 à 18:40:27 »
merci ,charlie,,,

Hors ligne charlieboy

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 250
  • Sexe: Homme
  • CROIS EN TES RÊVES
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D5-D6
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #191 le: 26 juin 2020 à 18:05:11 »


    Salut Farid, je te colle le fichier de Google translater , tu verras c'est facile de le copier et de le mettre dans tes favoris.

   je te l'ai programmé de l'anglais vers le français.

  https://translate.google.ca/?hl=fr

  Salutations !

  Charles
Charlieboy
Rien n'est Impossible ! Vis ta vie et tes rêves se réaliseront !

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1127
    • Voir le profil
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #190 le: 26 juin 2020 à 18:01:43 »
j'arrive pas a traduire l'article,,,je suis nul en,n anglais,,,une traduction ne serait pas de trop,,

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 348
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4595
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #188 le: 26 avril 2020 à 11:58:04 »
dans les temps qui coure, il y a quand même de bonnes nouvelles! :cool:

merci Thierry.
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3947
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #187 le: 25 avril 2020 à 12:57:33 »
Citer
L'intelligence artificielle s'avance pour la rééducation

Par Caroline Hayes

Publié le mercredi 22 avril 2020

Lorsque les systèmes de réseau neuro-musculaire d'un corps sont perturbés, la stimulation électrique peut rétablir la communication. L'intelligence artificielle pourrait fournir des informations supplémentaires sur le fonctionnement du corps humain.

La simple action de ramasser une balle et de la lancer implique une communication complexe entre le cerveau et les motoneurones à l'intérieur de la moelle épinière vers les muscles du bras. Que se passe-t-il lorsque les nerfs qui transfèrent ces signaux sont endommagés, provoquant un barrage routier sur le chemin du message?

Des chercheurs du Kentucky Spinal Cord Injury Research Center de l'Université de Louisville, aux États-Unis, ont utilisé un courant électrique continu à des fréquences et des intensités variables et un entraînement locomoteur pour restaurer la connectivité cerveau-colonne vertébrale chez certains patients atteints de lésions de la colonne vertébrale. Ils ont pu se tenir debout, retrouver la mobilité du tronc et marcher quelques pas sans aide lors de l'utilisation du stimulateur péridural.

En Europe, Stimulation Movement Overground (STIMO) est une étude clinique réalisée par une équipe de scientifiques de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) et du CHU de Lausanne, dirigée par le professeur Grégoire Courtine et le professeur Jocelyne Bloch.

En novembre 2018, l'équipe de l'EPFL a observé une croissance prononcée de nouvelles connexions nerveuses dans les zones ciblées par stimulation électrique. Au lieu d'appliquer une stimulation électrique continue, ils ont ciblé des impulsions électriques à des endroits spécifiques pour activer physiologiquement la moelle épinière.

«Après plusieurs mois d'entraînement avec stimulation électrique, nos trois participants ont pu activer leurs muscles précédemment paralysés sans stimulation électrique et ils ont même pu faire quelques pas, mains libres, sans aucun soutien», explique Courtine.

Un réseau de 16 électrodes, connectées à des racines spécifiques de la moelle épinière pour des muscles de jambe spécifiques, a été implanté chirurgicalement. Le réseau d'électrodes est connecté à un générateur d'impulsions implantable utilisé pour la stimulation cérébrale profonde chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, mais qui a été adapté pour cette étude afin d'inclure des capacités de déclenchement en temps réel, qui peuvent être utilisées avec une montre à commande vocale portée par le patient.

Sur la base du mouvement prévu, détecté par des capteurs sur les pieds du patient, des impulsions de stimulation électrique sont délivrées sur les régions de la moelle épinière qui produisent le mouvement. En pensant à activer les muscles des jambes, les connexions résiduelles dans le cerveau activent les muscles tandis que les impulsions électriques activent les circuits neuronaux associés à ces muscles. La recherche montre que la pensée synchronisée et l'excitation des circuits ciblés déclenchent la croissance de nouvelles connexions dans le cerveau et la moelle épinière.

Pour entraîner les muscles, le participant est suspendu dans un harnais qui rétablit l'interaction musculaire de la marche en fonction de la gravité lors de la marche.

Les trois participants ont retrouvé le contrôle volontaire des muscles des jambes qui avaient été paralysés; un effet qui a persisté au-delà des séances d'entraînement et même lorsque la stimulation électrique a été désactivée.

La co-auteure Karen Minassian dit: «La stimulation seule n'est pas assez forte ... le participant doit s'engager activement tout le temps et apprendre à reconnaître comment la contribution volontaire amplifie l'apport de la stimulation électrique ciblée.»

«La prochaine étape consiste à commencer plus tôt, juste après la blessure, lorsque le potentiel de guérison est beaucoup plus élevé», explique Bloch.


====================
 TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
====================


AI goes out on a limb for réhabilitation

By Caroline Hayes

Published Wednesday, April 22, 2020

When a body’s neural-muscle network systems are disrupted, electrical stimulation can re-establish communication. Artificial intelligence could provide further insight into how the human body works.

The simple action of picking up a ball and throwing it involves complex communication between the brain and motor neurons inside the spinal cord to the muscles in the arm. What happens when the nerves that transfer these signals are damaged, causing a roadblock in the path of the message?

Researchers at the Kentucky Spinal Cord Injury Research Center at the University of Louisville, USA, used a continuous electrical current at varying frequencies and intensities and locomotor training to restore brain-to-spine connectivity in some spinal injury patients. They were able to stand, regain trunk mobility, and walk a few steps without assistance when using the epidural stimulator.

In Europe, Stimulation Movement Overground (STIMO) is a clinical study by a team of scientists from the École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) and the Lausanne University Hospital (CHUV), headed by Professor Grégoire Courtine and Professor Jocelyne Bloch.

Back in November 2018, the EPFL team observed pronounced growth of new nerve connections in areas that were targeted with electrical stimulation. Instead of applying continuous electrical stimulation, they targeted electrical pulses at specific locations to physiologically activate the spinal cord.

“After several months of training with electrical stimulation, our three participants were able to activate their previously paralysed muscles without electrical stimulation and they could even take a few steps, hands-free, without any support,” says Courtine.

An array of 16 electrodes, mapped to specific roots of the spinal cord for specific leg muscles, was surgically implanted. The electrode array is connected to an implantable pulse generator that is used for deep brain stimulation in people with Parkinson’s disease, but which has been adapted for this study to include real-time triggering capabilities, which can be used with a voice-controlled watch worn by the patient.

Based on the intended movement, detected by sensors on the patient’s feet, electrical stimulation bursts are delivered over the regions of the spinal cord that produce the movement. By thinking about activating the leg muscles, the residual connections in the brain activate muscles while electrical pulses activate the neural circuits associated with these muscles. The research shows that synchronised thought and excitation of the targeted circuits trigger the growth of new connections in the brain and spinal cord.

To train the muscles, the participant is suspended in a body-weighted harness that re-establishes the gravity-dependent gait muscle interaction when walking.

All three participants recovered voluntary control of leg muscles that had been paralysed; an effect which persisted beyond training sessions and even when the electrical stimulation was turned off.

Co-author Karen Minassian says: “Stimulation alone is not strong enough... the participant needs to actively engage all the time, and learn to recognise how voluntary contribution amplifies the input from the targeted electrical stimulation.”

“The next step is to start earlier, just after the injury, when the potential for recovery is much greater,” says Bloch.


Source : https://eandt.theiet.org/content/articles/2020/04/ai-goes-out-on-a-limb-for-rehabilitation/
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1127
    • Voir le profil
Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #186 le: 23 décembre 2019 à 20:12:40 »
un semblant de marche avec un arnachement pour soutenir le poids ducorps n'est pas une marche,,sans compter les efforts physiques epuisants,,(une video le montrera aisement)
si la stimulationepidurale peut etre benefique pour les problemes de vessie ,de douleurs ,de sexe ou d'intestin ,il y va autrement de la marche qui est un mouvement soumis a la pesanteur ,qui demande de l'equilibre et la sollicitation de plusieurs  muscles de maniere ordonnee,,je ne veus pas jouer au  rabat joie et je souhaite a ce patient tout le bien du monde,mais il est loin d'etre tirè d'affaire,,
pour marcher ,il faudra reparer la lesion ,pour moi ,c'est la seule solution
dans mon cas ,j'arrive a marcher avec un dehambulateur sur quelques metres a roulettes au prix d'efforts inouis ,et j'ai renoncè car cela relevait d'une torture physique et psychique que d'une marche effective,,c'est pour cela que j'ose donner mon avis ,,

 

SMF spam blocked by CleanTalk