Auteur Sujet: Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)  (Lu 100422 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne dardaran

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 336
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D5-D6
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #34 le: 13 juillet 2012 à 13:16:17 »
c'est super intéressant.
Il dit à la fin:
-" Je voudrais mettre l'accent sur le fait que ceci n'est pas LE remède pour les LME mais peut-être bien un morceau de ce puzzle compliqué. Nous avons peut-être fait un pas en avant....
C'est en sortant "des sentier battus" et en poursuivant nos idées que nous arriverons à trouver des solutions... Nous espérons avoir ouvert une nouvelle voie dans la recherche sur les LME."

(traduction libre)

G.
Les lois sont faites pour la plèbe non pour les patriciens.

Hors ligne stardupoker

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 148
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #33 le: 12 juillet 2012 à 17:42:28 »
Bonjour à tous

J'ai trouvé cette vidéo recente , qui dure 17 minutes, mais malheuresement en anglais, je ne peux pas en profité, comme plein d'autres je suppose.
Si quelqu'un veut traduire, en condensé ou faire quelques commentaires, ne vous genez pas..
Je le trouve passionnant ce chercheur ! c'est mon poulain maintenant , dans cette cource pour trouver le remede ! :)

http://www.youtube.com/watch?v=Ta4A75as7Dc&feature=results_main&playnext=1&list=PLF3D456A006C75119

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3935
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #32 le: 17 juin 2012 à 10:40:52 »
Effectivement, sa thérapie actuelle (stimulation électrique et chimique + entrainement locomoteur) qui va entrer en essai clinique ne concerne que des lésions incomplètes.


Pour les lésions plus graves (complètes), il va commencer en parallèle une recherche préclinique (animale) :



« Notre objectif est de déterminer si la neuroprothèse implantée est capable de restaurer la locomotion volontaire après une lésion médullaire complète, c'est à dire lorsque toutes les fibres supraspinales et intramédullaires ont été interrompues. Pour atteindre cet objectif, nous visons à combiner la neuroprothèse implantée avec des greffes de cellules souches neurales incorporées dans des matrices de fibrine qui libèrent des facteurs croissances. Contrairement aux études précédentes utilisant des greffes de cellules souches neurales, cette nouvelle approche favorise une repousse importante, sur une longue distance de projections axonales fonctionnelles dans le tissu hôte.

Nous émettons l'hypothèse que la combinaison de thérapies neurorégénératives permettra la mise en place de nouveaux circuits de relais à travers la lésion, ce qui va restaurer le contrôle volontaire de la locomotion et d'autres fonctions physiologiques (contrôle de la vessie, par exemple) chez des rats adultes avec une lésion médullaire complète. Ces interventions sont actuellement testées dans des primates (pour les cellules souches neurales) et en tests cliniques (pour la neuroprothèse implantée). Ce type d'interventions combinatoires peut conduire à des applications cliniques viables pour les humains atteints de lésions médullaires graves. »


Ce projet conduit par le Prof Courtine durera jusqu’en 2015, et coûtera globalement un peu plus d’un million d’euros. ALARME participe cette année à son financement.  :smiley:
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1104
    • Voir le profil
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #31 le: 16 juin 2012 à 21:44:39 »
une reponse de Courtine gregoire :

Chers médullo-lésés, leur famille et amis,

Durant les deux dernières semaines, j’ai reçu des centaines d’emails, courriers, et coups de téléphone me demandant des informations supplémentaires sur nos expériences, ou une participation dans un essai clinique.

Je vous remercie sincèrement pour votre confiance dans nos travaux, et votre foi dans leur potentiel thérapeutique.

A ce stade, cependant, je n’insisterai jamais assez : la stratégie que nous sommes entrain de développer pas à pas ne constitue pas une cure pour les lésions de la moelle épinière. En particulier, ce type d’approche à elle seule ne saurait améliorer les capacités fonctionnelles d’une manière significative après des lésions quasi-complètes, surtout si elles sont chroniques. Des stratégies complémentaires pour stimuler la repousse des nerfs seront essentielles. Nous y travaillons.

Cela dit, la réorganisation nerveuse et la récupération observée chez les animaux sont sans précédent. En conséquence, nos résultats ouvrent de nouvelles voies thérapeutiques pour améliorer les capacités fonctionnelles après des lésions incomplètes, surtout si elles sont récentes. Si l’on parvenait à augmenter la récupération, et ainsi améliorer la qualité de vie pour certaines personnes, ce serait déjà un grand succès.   

A présent, nous investissons tous nos efforts pour optimiser et valider la technologie nécessaire au transfert de notre approche à la réalité clinique, et pour lever des fonds supplémentaires à la conduite d’une étude clinique.

Ce processus prendra 2 à 3 ans, suivant les obstacles que nous rencontrerons, lesquels sont indépendants de notre volonté. Je comprends votre frustration à la lecture de ce délai. Cependant, la protection et la sécurité des participants doivent prévaloir sur le désir d’accélérer l’implémentation clinique.

Si vous cherchez des informations supplémentaires, rendez-vous sur www.project-rewalk.com. Ce Documentaire Web raconte l’aventure scientifique et humaine de mon laboratoire. De nouveaux épisodes viendront compléter la liste existante en fonction de nos prochains progrès expérimentaux et cliniques.

Toutes vos informations ont été stockées dans une liste de diffusion que nous utiliserons pour vous fournir des informations sur l’essai clinique, et le processus de sélection des premiers patients.

Comprenez que cette ligne de recherche n’est pas seulement une opportunité scientifique à mes yeux. En effet, si je ne peux vous promettre que notre thérapie apportera des améliorations pour les individus médullo-lésés, je peux vous garantir que je ferai l’impossible pour le découvrir.Comme le dit notre patient emblématique David dans le documentaire Web : « Gardons l’espoir, et fonçons »

Sincèrement, Dr Grégoire Courtin

Hors ligne chris26

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 7201
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8

Hors ligne chris26

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 7201
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #29 le: 05 juin 2012 à 20:14:30 »
Bonsoir
 
Bonne question christ  :tongue:
 
Une interview du professeur Courtine sur RTL signé Yves Calvi
 
Citer

Grégoire Courtine : "Cette repousse des nerfs chez les rats ouvre des pistes thérapeutiques pour tester ce type d'intervention sur l'homme"

http://www.rtl.fr/actualites/article/gregoire-courtine-cette-repousse-des-nerfs-chez-les-rats-ouvre-des-pistes-therapeutiques-pour-tester-ce-type-d-intervention-sur-l-homme-7748924206
 
Chris

Hors ligne ANTONIN.D

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 716
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C4 C5 C6 ASIA B
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #28 le: 04 juin 2012 à 20:41:22 »
Information passais sur TF1 la semaine dernière: http://videos.tf1.fr/infos/2012/des-rats-paralyses-remarchent-un-espoir-pour-l-homme-7331040.html
Et ce soir sur France2.
Essais actuellement sur l'homme, peu être enfin un espoir!
Antonin

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3935
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #27 le: 04 juin 2012 à 13:37:59 »

Un p'tit résumé pour éviter les confusions :


Comme j’ai écrit dans mon post du 24 mai, le Prof. Courtine va mener un essai clinique en Suisse l'an prochain avec 10 patients paraplégiques et tétraplégiques incomplets (lésion entre C6 et T10 de type ASIA C avec des scores moteurs très bas) en utilisant la combinaison d’une neurostimulation implantée + injection de neuromédiateurs + entraînement robotisée à la marche. Ce projet fait suite à un essai clinique qu’il a mené aux Etats-Unis sur 1 paraplégique incomplet et dont le résultat a fait la une des médias en 2011.


Le projet pour lequel ALARME lui a attribué une subvention cette année 2012, est un projet de recherche préclinique (animale) qu’il va mener en parallèle jusqu’en 2015, sur des lésions médullaires complètes. Pour cela, il prévoit de combiner la neurostimulation implantée + cellules souches neurales incorporées dans des matrices de fibrine qui libèrent des facteurs croissances. Contrairement aux études précédentes utilisant des greffes de cellules souches neurales, cette nouvelle approche favorise une repousse importante, sur une longue distance de projections axonales fonctionnelles dans le tissu hôte.


Donc le Prof Courtine a une approche globale et très intéressante pour traiter efficacement les lésions médullaires incomplètes ET complètes dans les toutes prochaines années !!!  :smiley: 







POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne mouchette

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 162
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D7

Hors ligne JoséDaSilva

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 615
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: L1, L2
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #25 le: 02 juin 2012 à 10:32:45 »
C'est super!!!
Ils parlent de rat complètement paralysé et de l'autre coté ils parlent le lésion incomplète...
Même SEND dit que sur rtl il dit pour des patients "très" incomplet...
C'est très apporteur d'espoir.

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1104
    • Voir le profil
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #24 le: 02 juin 2012 à 09:59:03 »
la methode "courtine" consiste a stimuler chimiquement ,electriquement la partie de la moelle  immediatement en dessous de la lesion.de plus les membres inferieurs sont soumis a des mouvements fournis par un robot.le cerveau va engendrer de nouvelles connexions nerveuses qui contourneront la lesion et compenseront ainsi la perte de neurones due a cette lesion.la lesion doit etre pour cela incomplete.
 Des questions se posent cependant:si cette methode revolutionnaire est efficace pour les rats,en sera t-il de meme pour les humains ?.de plus est ce que le facteur age est pris en compte?concerne t-elle aussi les lesions chroniques?
les essais cliniques sur l'homme devraient demarrer dans 2 ou 3 ans,pourquoi pas plus tot?

Hors ligne send

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 419
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #23 le: 01 juin 2012 à 14:24:59 »
Le PROF Courtine était ce matin invité sur RTL.
Il a précisé que si cela fonctionnait,ça fonctioonerait que pour les gens qui ont deja une mobilité dans les jambes,les gens tres incomplets.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3935
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #22 le: 01 juin 2012 à 11:53:43 »
Et encore ici !  :smiley:
(Merci Fred)





Citer
PARALYSIE MÉDULLAIRE: Des rats paralysés se remettent à courir


Un cocktail médicamenteux, une stimulation électrique et un robot, ce sont les 3 éléments, qui ont permis à ces chercheurs de École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) de redonner à des rats souffrant de lésions médullaires et de paralysie, le contrôle du mouvement, leur permettant, après une période de réadaptation, de marcher à nouveau puis courir. Cette recherche publiée dans l’édition du 1er juin de la revue Science montre qu'il est possible de réactiver les fonctions de la moelle épinière à l’aide de stimuli électriques et chimiques et ouvre un grand espoir pour les patients atteints de ce type de paralysie.


L’étude débutée il y a 5 ans, à l’EPFL en permettant la régénération des fibres nerveuses lésées chez le rat suggère en effet de nouveaux espoirs et techniques thérapeutiques pour restaurer ces fonctions chez l’Homme. «Grâce aux effets combinés des stimulations et d’un entraînement avec un dispositif de soutien vertical, nos rats retrouvent la marche volontaire en quelques semaines. Ils peuvent rapidement se mettre à courir, à monter des marches ou à éviter des obstacles», explique Grégoire Courtine, le chercheur principal.


Injection, stimulation, adaptation : Alors que la neuroplasticité peut permettre, mais en cas de lésion légère, au système nerveux de se réadapter, dans les cas plus graves, la moelle épinière montre des capacités de récupération très limitées/ Ici les chercheurs montrent qu’il est possible, en combinant injection de médicaments en remplacement des neurotransmetteurs perdus,  stimulations électrochimiques qui envoient des signaux électriques continus aux neurones et séances de réadaptation qui réenclenchent le mouvement, de redonner sa fonctionnalité à la partie lésée de la moelle épinière.


Un rétablissement comparable à l’apprentissage de la marche chez l’enfant : En 2009, Grégoire Courtine avait déjà démontré en stimulant la partie de la moelle épinière située sous la lésion qu’il était possible de rétablir la mobilité, mais de façon involontaire. Ici, son équipe montre la possibilité d’une régénération complète des fibres nerveuses, comparée par les chercheurs, à la phase d’apprentissage de la marche chez l'enfant. Ainsi, chez le rat, les chercheurs constatent que les nouvelles fibres contournent la lésion, permettant aux signaux du cerveau de transmettre à nouveau.


 «Nos rats sont devenus des athlètes, alors même qu’ils étaient complètement paralysés quelques semaines auparavant. Je parle d’une récupération à 100% des capacités de mouvements volontaires», résume le chercheur. Des essais cliniques de phase II sur l’homme sont d’ores et déjà programmés dans un ou deux ans au Balgrist University Hospital Spinal Cord Injury Centre à Zurich, en Suisse.




Source : http://www.santelog.com/news/neurologie-psychologie/paralysie-medullaire-des-rats-paralyses-se-remettent-a-courir_8398_lirelasuite.htm


POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne stardupoker

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 148
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3935
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7

Suite au contact avec le Prof. Courtine du Center for Neuroprosthetics and Brain Mind Institute à Zurich (Suisse), lequel a envoyé une demande de subvention pour un important projet de recherche préclinique, avec un objectif précis de passage à l’essai clinique à court terme.


Ce projet fait suite à un essai clinique mené aux Etats-Unis et dont le résultat a fait la une des médias en 2011. Le Prof. Courtine et ses collègues américains au Department of Neurosciences, University of California, ont implanté un système de neurostimulation chez un paraplégique incomplet. Le résultat fut de permettre à ce paraplégique, Rob Summer, de retrouver une partie de la motricité volontaire, de se lever et de faire quelques pas de marche volontaire. Le Prof. Courtine va mener un essai clinique en Suisse l'an prochain avec 10 patients paraplégiques et tétraplégiques incomplets (lésion entre C6 et T10 de type ASIA C avec des scores moteurs très bas) en utilisant la même technique qu’il a développée aux Etats-Unis.


Le projet pour lequel j’ai pris contact avec lui, est un projet de recherche préclinique qu’il va mener en Suisse, en collaboration avec ses collègues américains, avec des lésions médullaires complètes. Pour cela, il prévoit de combiner la neurostimulation implantée avec cellules souches neurales et des facteurs de croissances neurotrophiques.


Voici un résumé de la recherche :


« Notre objectif est de déterminer si la neuroprothèse implantée est capable de restaurer la locomotion volontaire après une lésion médullaire complète, c'est à dire lorsque toutes les fibres supraspinales et intramédullaires ont été interrompues. Pour atteindre cet objectif, nous visons à combiner la neuroprothèse implantée avec des greffes de cellules souches neurales incorporées dans des matrices de fibrine qui libèrent des facteurs croissances. Contrairement aux études précédentes utilisant des greffes de cellules souches neurales, cette nouvelle approche favorise une repousse importante, sur une longue distance de projections axonales fonctionnelles dans le tissu hôte.

Nous émettons l'hypothèse que la combinaison de thérapies neurorégénératives permettra la mise en place de nouveaux circuits de relais à travers la lésion, ce qui va restaurer le contrôle volontaire de la locomotion et d'autres fonctions physiologiques (contrôle de la vessie, par exemple) chez des rats adultes avec une lésion médullaire complète. Ces interventions sont actuellement testées dans des primates (pour les cellules souches neurales) et en tests cliniques (pour la neuroprothèse implantée). Ce type d'interventions combinatoires peut conduire à des applications cliniques viables pour les humains atteints de lésions médullaires graves. »


Ce projet conduit par le Prof Courtine durera jusqu’en 2015, et coûtera globalement un peu plus d’un million d’euros.


Cette année 2012, ALARME accorde une subvention de 16 000 euros au laboratoire du Prof. Grégoire Courtine du Center for Neuroprosthetics and Brain Mind Institute à Zurich (Suisse).
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne Gyzmo34

  • Webmaster d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3416
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #19 le: 03 avril 2012 à 02:25:49 »
Des mots simples et non exagérer qui font vraiment chaud au cœur, surtout quand on est paralyser de la tête au pied !!!  Voir, entendre que la recherche n'en n'ai plus au stade de l'incompréhension et motivant, les thérapies en question ne sont pas pour demain mais chaque jour on se rapproche du but. Le Pr Courtine et biens d'autres travail pour que demain les lésions médullaires soit du passé, c'est admiratif et je remercie chacun des protagonistes qui y croit, c'est ceux-là qui font que peut-être je mourais comme je suis née, sans être l'esclave de mon corps.

Merci d'y croire,

Marc BENOIT
POUR ADHÉRER A ALARME ? Il suffit de cliquer sur la bannière :azn:


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3935
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #18 le: 27 mars 2012 à 18:41:05 »
Adrien,


Après un petit échange, je lui ai envoyé un dossier de demande de subvention. J'attends sa réponse, avec le dossier rempli, et on décidera de cela lors du prochain Conseil d'Administration d'ALARME.


 :smiley:
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne stardupoker

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 148
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #17 le: 27 mars 2012 à 12:37:02 »
Bonjour à tous !

-Au fait Thierry, concernant tes dernier échanges d'emails avec le Pr Courtine, Que lui as tu répondu au sujet du financement de projet de recherche ?

-L'asso (nous)  peut-elle aider à financer ?

Merci à bientôt.
Adrien.

Hors ligne anneso

  • Secrétaire d'ALARME
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1871
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D7-D8
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #16 le: 19 mars 2012 à 14:42:01 »
ça donne envie d'aller faire une petite visite en suisse .... :wink:
anneso
Anne-Sophie
Secrétaire d'ALARME



VOUS ETES DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3935
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #15 le: 19 mars 2012 à 11:43:44 »
Citer
Bonjour et pardon pour cette réponse tardive due au déplacement de mon laboratoire à Lausanne.
Je me permets de répondre à vos questions dans votre email:


Prof. Dr. Grégoire Courtine,
Oui, j'ai des questions :
Quand et où votre essai clinique de phase I, en Suisse, va-t-il commencer avec la neurostimulation ? Quel recrutement de patients ?


Nous sommes entrain d'écrire la demande au comité d'éthique et à SwissMedic car nous avons développé un nouveau système neuroprosthétique. Nous espérons débuter l'année prochaine, mais la commission décidera.
J'espère recruter 5 personnes à Zurich et 5 personnes à Lausanne. L'idée est de recruter des patients avec une lésion entre C6 et T10 de type ASIA C avec des scores moteurs très bas
 
A quel stade en sont vos projets à base de cellules souches (lesquelles), facteurs de croissances (lesquels), et stratégies virales (pour inhiber ou activer quel(s) gène(s)) ? Et avez-vous besoin de financements pour ces projets ?


Nous avons des stratégies très avancées avec des cellules souches de rats et humaines (les deux fonctionnent), BNDF/NT3, et gel matrix. Les résultants sont surprenants. Je développe ces stratégies avec mon collaborateur de longue date en Californie qui est l'un des meilleurs chercheurs et neurologues pour les thérapies régénératrice. La prochaine étape qui requière des financements que je recherche actuellement consiste à combiner cette approche neurorégénératrice ce  (stem cells, growth factors, gel matrix) avec mon entrainement neuroprosthetique et robotique avec des lésions complètes de la moelle épinière. Financez vous des projets de recherche?


Mon laboratoire est ouvert si vous désirez venir nous voir et constatez de vous même de l'efficacité de nos interventions.


Avec mes meilleures salutations, Grégoire.


---------------------------------------------------------------------------------------
Prof. Dr. Grégoire Courtine
International Paraplegic Foundation (IRP) Chair
Center for Neuroprosthetics and Brain Mind Institute
School of Life Sciences
Swiss Federal Institute of Technology (EPFL)
1015 Lausanne, Switzerland
 
EPFL SV BMI - station 19
Office: AI - 1241
Tel: +41 21 693 83 43
Cell: +41 78 609 99 53
Fax: +41 21 693 07 40


E-mail: gregoire.courtine@epfl.ch
---------------------------------------------------------------------------------------
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1104
    • Voir le profil
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #14 le: 12 mars 2012 à 09:54:41 »
j'ai ecrit au professeur Courtine qui m' a rapidement repondu.
il m' a informe qu'il y avait des therapies en developpement sur les racines nerveuses endommagees et qu'un des leaders de ces therapies est le professeur Leiv Havton qui est à l'universite DE CALIFORNIE (UC) à Irvine.
il m'a explique que les dommages au niveau dorso lombaire vertebral  affectait surtout les racines nerveuses .
un vrai souffle d'air frais ce professeur...!!

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4515
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #13 le: 09 mars 2012 à 11:28:51 »
en effet anneso il à l'air trés impliqué et honnête, merci Thierry pour avoir envoyé ce mail précis en concis qui viens en
complément de celui de Renaud  :cool:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne anneso

  • Secrétaire d'ALARME
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1871
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D7-D8
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #12 le: 09 mars 2012 à 11:11:09 »
Bonjour, il semble en effet un très réactif et très honnête sur les essais réalisés ...
a suivre ....
Anneso
Anne-Sophie
Secrétaire d'ALARME



VOUS ETES DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3935
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #11 le: 09 mars 2012 à 10:44:51 »
Citer
On Mar 8, 2012, at 12:01 PM, THIERRY DELRIEU wrote:


Pr. Grégoire Courtine,


J'ai lu votre article de presse paru dans la Tribune de Genève le 17.02.2012 où vous parlez de vos recherches sur les rats paraplégiques avec les neuroprothèses. L'article dit aussi que votre méthode a permis à un jeune américain de retrouver l’usage de ses jambes :


(...) Une semaine après l’implantation d’électrodes sur sa moelle épinière, l’ancien athlète pouvait se tenir debout. Six mois plus tard, il bougeait ses membres inférieurs de façon volontaire. «C’est cela qui est incroyable!, insiste le docteur Courtine. C’est la première fois au monde qu’on voit la récupération d’un mouvement volontaire chez un patient paralysé.»


Est-ce qu'il s'agit de Rob Summers, un patient paraplégique américain qui a eu l'implantation d'un stimulateur électrique dans la moelle épinière, ce qui lui a permis de contrôler les mouvements de ses muscles et de se tenir debout et avancer, avec de l’aide, sur un tapis roulant ?


D'autre part, votre technique de neurostimulation ne s'applique que pour les lésions médullaires incomplètes, n'est-ce pas ?


Avez-vous un projet de recherche qui pourrait concerner les lésions médullaires complètes ?


Merci de votre réponse.


Thierry DelrieuPrésident d'ALARME (Association Libre d'Aide à la Recherche sur la Moelle Epinière)




RÉPONSE :




Citer
Bonjour,


L'article fait en effet référence à Bob Summers; j'avais effectivement préparé cet essai clinique avant mon départ de Californie.


Pour le moment, vous avez raison de le souligner (comme je le fais constamment), cette approche ne sera vraiment utile que pour les lésions qui épargnent un nombre substantiel de fibres nerveuses. Dans un papier en évaluation, nous montrons cependant que cette procédure induit une régénération nerveuse qui n'a, pour ce que je sais, jamais été observée avec une telle intensité.


Je développe d'autres projets à base de cellules souches, facteurs de croissances, et stratégies virales pour les lésions plus sévères (je ne parle jamais de lésions complètes car elles ne le sont que très très rarement).


N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.


Sincèrement, Grégoire,


---------------------------------------------------------------------------------------
Prof. Dr. Grégoire Courtine
International Paraplegic Foundation (IRP) Chair
Center for Neuroprosthetics and Brain Mind Institute
School of Life Sciences
Swiss Federal Institute of Technology (EPFL)
1015 Lausanne, Switzerland
 
EPFL SV BMI - station 19
Office: AI - 1241
Tel: +41 21 693 83 43
Cell: +41 78 609 99 53
Fax: +41 21 693 07 40


E-mail: gregoire.courtine@epfl.ch
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne Renaud

  • Membre de l'association
  • Intermitent du forum
  • ******
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Neurostimulation implantée - Pr. Grégoire Courtine (EPFL - Suisse)
« Réponse #10 le: 07 mars 2012 à 14:17:28 »
Thierry,
 
oui je l'ai bien contacté à cette adresse : E-mail: gregoire.courtine@epfl.ch
 
Et comme il était disponible pour discuter, j'en ai profité pour lui poser d'autres questions sur l'avancée des thérapies cellulaires.
 
Voici mon email:

  -Je suis content de voir que vos recherches ne se limitent pas seulement aux lésions thoraciques et il est aussi vrai que les thérapies cellulaires sont aussi prometteuses même si elles restent je crois complexe pour les lésions chroniques.  

-Pour les lésions chroniques, on manque de données.

 -Ces thérapies à base de cellules souches sont elles aussi avancées que votre technique avec implants directement sur la moelle épinière?   
 
-Elles sont avancées, mais la translation à l'homme est beaucoup plus compliquée.
 
   -J’en profite de pouvoir parler dans ma langue maternel avec un chercheur français qui est au courant des techniques développées aussi à l’étranger, ça me fait vraiment plaisir. En effet, j’ai beaucoup communiqué en anglais avec des chercheurs Américains, Anglais ou Canadiens notamment au sujet de la chondroitinase qui attire beaucoup mon intention. J’ai lu beaucoup d’articles sur ce sujet, de la chondroitinase en combinaison avec des cellules souches ou encore en “trithérapie” avec des facteurs de croissances avec des résultats très concluants sur des sujets chroniques. J’aimerais avoir votre avis sur cette enzyme… 

-La chondroitinase est une des rares interventions qui s'est toujours révélée efficace dans les mains de différents chercheurs. C'est dont une intervention qui marche pour sur. Seul problème: toutes ces études ont été réalisées avec des lésions de petites tailles après lesquelles les patients humains récupèrent une grande partie de leurs fonctions. J'ai un papier en préparation qui le démontre clairement.
 
Voilà, je crois que c'est sans doute cette dernière réponse qui m'a le plus enthousiasmé dans cet entretien. Malheureusement, toutes les publications les plus abouties à ce sujet viennent des pays anglophones (Etats-Unis, Canada, Royaume-Unis) et en France toujours rien sur la Chondroitinase.
 
A bientôt.
 
Renaud.