Auteur Sujet: infirmière libérale et soins à domicile  (Lu 41164 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #25 le: 03 août 2011 à 12:12:10 »
Ca m'ennerve un peu ce genre de message, ce ne sont pas les infirmière qu'il faut blamer Guizmo ! Qu'il y ait DSI ou non, de toute façon les soins sont dévalorisés ! Avec une toilette tu ne peux compter que des gros soins > à l'AMI 4, donc  tout ce qui est injectables ou petits pansements ... c'est pour ta pomme.


C'est ça le problème, c'est qu'on ne nous rémunère pas à la hauteur de nos actes. On est pas des marchands de tapis, on est des soignants, on a fait des études, on a des responsabilités ... moi je trouve ça honteux de faire pleins de soins qui ne nous sont pas payés car nos  charges elles ne cessent d'augmenter.


Sur les 18€20 (2 AIS 3 + le déplacement à 2€30), une fois les charges retirées il ne reste pas grand chose (moins que le smic horaire !!) ce qui va ammener les IDE à sélectionner les soins si rien ne change (ça se voit déjà). On peut aussi se demander pourquoi on a fait des études quand on voit nos rémunérations et en contrepartie toutes les responsabilités qui en découlent.

Je pense pas que ça soit les IDE qu'il faille blâmer, mais bel et bien ceux qui réduisent le budget santé d'années en années. Quand on voit que les sets de soins ne seront bientôt plus remboursés et qu'on va devoir refaire des pansements à la main ... ça m'écoeure. On ne peut pas bosser convenablement dans ces conditions, et si une plaie s'infecte ça sera encore sur nous qu'on va venir taper.


Le carburant à pris une sacré claque ces dernières années, mais notre déplacement est toujours rémunéré 2€30 alors que les kinés ont 4€ et les médecins 10 € mais le prix du carburant est le même pour tout le monde. Est ce normal ?


Qui est là les week-ends, jours fériés quand tout le monde ferme boutique : c'est nous ! Qui se déplace en plein repas de famille quand un patient s'arrache une perf ? C'est nous !!!


Les kinés et le médecins quand ils prennent des vacances, ils mettent un mot sur leur cabinet et ils partent. Nous quand on part on se remplace mutuellement donc on enchaine les jours faute de remplaçante, et enfin quand on peut partir une semaine par semestre on a droit aux réflexions des familles qui se plaignent de ne pas avoir de vacances quand elles s'occupent de leurs proches (véridique, on me l'a fait ce matin).


Les familles aussi c'est un problème, bientôt il voudront un salaire pour s'occuper de leurs proches qui sont malades. Une fois il y'a une dame qui m'a dit que je devrais la payer car elle m'aidait pour la toilette de son mari obèse que je ne pouvais pas faire toute seule, que c'était pas normal : moi j'étais payée et pas elle !!  Moi ça ne me viendrait même pas à l'esprit !


Les gens oublient qu'en libéral on est SEULES, et on est pas des wonder-womens, et non, on ne peut pas porter 120 kg avec un bras ! C'est comme une fois, j'étais seule avec une dame hémiplégique de plus de 100 kg qui ne pouvait pas se retourner seule, et la famille ils étaient 5 dans le salon devant la télé. Ils étaient tous étonnés que je leur demande de l'aide, ben tiens ! Et limite dégoutés d'assister à la toilette en plus ...

Ca vient peut être de la région, mais je suis parfois choquée du comportement des familles, ça reflète bien la société actuelle.

Tout ça pour dire que si vraiment vous voulez vous plaindre à quelqu'un, je vous suggère de lire et surtout de signer cette pétition : http://www.infirmiers.com/votre-carriere/ide-liberale/en-colere-infirmiere-liberale-interpelle-nicolas-sarkozy-et-xavier-bertrand.html

Ca sera sûrement plus intelligent que de déblater sur vos infirmier(e)s resepectives, qui c'est bien connu sont des branleurs, ne pensent qu'au fric, et qui gagnent bien leurs vie en ne bossant que 15 j par mois  :evil: 


Ces revendications sont concrètes, et je pense que notre profession est en danger car on ne nous donne plus les moyens de l'exercer correctement. Je ne vous cache même pas que je songe déjà à ma reconversion, car après 7 ans de carrière je sature, j'arrive à la date limite de péremption (qui est de 8 à 10 ans en moyenne chez les infirmières, on m'avait prévenue à l'école d'inf). On fait un boulot qui n'est reconnu par personne : ni les patients, ni les médecins et ni l'Etat. On exige toujours et encore plus de nous et nous n'avons de soutien de la part de personne, je dirais même qu'on nous "enfonce" de plus en plus. Ca m'ennerve passablement de lire "mon inf à fait ci, mon inf à fait ça", posez vous plutôt la question de savoir pourquoi avant de juger !


Personnellement je n'ai plus de vie depuis 3 ans que je suis en libéral, plus vraiment de congés (par an : 1 semaine en été et 1 semaine en hiver alors que n'importe quel salarié à au moins 5 semaines par an ), la fatigue s'accumule de plus en plus, je suis devenue insomniaque en 3 ans alors qu'avant je n'avais aucun problèmes, je ne parle pas des problèmes de dos qui sont le sort de n'importe quelle IDE, qu'elle soit libérale ou hospitalière. Il n'est pas facile de trouver des remplaçants et encore quand on en a une, ce sont les patients qui râlent car il y a une nouvelle tête, ils l'accablent dès le moindre petit retard même si la fille est débutante, tolérance zéro nos chers patients alors que la plupart sont en retraite et n'ont rien à faire de leurs journée.

L'arrêt maternité n'en parlons même pas, de toute façon je ne conçoit plus une grossesse en étant libérale : la preuve après une fausse couche il y a 3 mois, il est impossible de ne pas faire de voiture, de ne pas faire d'efforts ... notre métier est physique, on est pas derrière un bureau.  Heureusement que ma collègue a été cool et qu'elle a pu me remplacer en urgence, sinon j'aurais été obligée de  travailler même en pissant le sang car légalement on ne peut pas interrompre le soin. Même à l'agonie, t'es obligée de bosser quand même et de soigner les autres ... De la part des patients, zéro compréhension, j'ai juste eu droit à un "oh ben c'est pas grave vous êtes jeunes, vous recommencerez".


Impossibilité de s'arrêter en cas de maladie, et de toute façon les gens s'en tapent complètement que tu sois malade ou pas, tant que tu es disponible pour eux ! Une collègue a eu de gros problèmes de santé et un matin elle était coincée au lit, sa collègue était en congés donc partie à l'étranger : elle a dû annuler quelques patients valides qui pouvaient se débrouiller seuls, et confier les autres temporairement à un autre cabinet le temps qu'elle aille mieux ... et bien les gens l'ont engueulée comme quoi c'était pas normal de les changer d'infirmière !


Je ne parle pas non plus des patients qui t'appellent à n'importe quelle heure du jour et de la nuit (surtout de la nuit) juste parce qu'ils ont mal à la gorge, un peu de fièvre ou une crise d'angoisse ... véridique ! Ca ne les dérangent pas du tout de te bousiller une nuit de sommeil alors que tu viens de bosser plus 12 h par jour pendant 8 jours d'affilée. Il y en a aussi qui se sont déjà pointé à mon domicile perso pour des conneries parce qu'ils avaient la flemme d'aller chez le médecin pour un pansement.



Quand tu es infirmière libérale tu dois être dispo 24h sur 24 pour tes chers patients, dire adieu à ta vie de famille et à ta vie privée, ne jamais tomber malade, ne jamais tomber enceinte, toujours avoir le sourire même quand toi même tu vis des situations difficiles, bref tu arrête de vivre !




Franchement STOP il faut arrêter, on est pas des bonnes soeurs  :lol:





« Modifié: 03 août 2011 à 13:45:14 par pikinette »
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #26 le: 03 août 2011 à 13:25:41 »
Je voudrais aussi rajouter que je n'ai jamais pratiqué de "rupture de relation de confiance" mais que le jour où je tomberais sur un patient qui parlera de moi et en plus dans mon dos sur un forum, alors là oui il y aura rupture de la relation, et il l'aura bien cherchée :)
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne sparadrap

  • Habitué
  • **
  • Messages: 12
    • Voir le profil
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #27 le: 03 août 2011 à 14:40:05 »
Bonjour à tous


Tout d 'abord merci  système 4 pour ta réponse .
Ensuite je rejoins tout à fait pikinette dans la réponse qu'elle a faite.Moi il m'est arrivée de quitter des patients "impossibles" jamais contents des insatisfaits permanents et de faire valoir cette fameuse "rupture de la relation de confiance". 
Nous ne faisons aucun soins de nursing car je ne peux effectivement pas dégager 1h pour un seul patient.Jusqu' à 11h je ne consacre mon temps qu'aux dialysés ,diabétiques ,et aux perfusions. Après viennent les pansements .Et désolée mais j'estime qu'il n 'est pas impératif d'être infirmière mais qu'il faut être bien former pour pratiquer des soins de nursing!En plus je précise que les auxiliaires de vie elles fonctionnent en tranche de 1h.
Pour nos patients cela ne pose aucun problème et nous répondons toujours présente pour dépanner ou aider si la situation le demande.
Mais en revanche je ne mets jamais moins d'1/2h par patient lors de prise en charge lourde.(sondage extraction pansement escarres.....).
Et face aux multiples abus et dérangements nocturne fantaisistes je coupe ma ligne à 20h et ne laisse mon portable qu'aux patients qui le nécessite vraiment.
Une infirmière libéral a une vie privée et souhaite garder son habit de soubrette pour d'autres circonstances. :azn:


Voili voilou
Bonne journée à tous et toutes

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #28 le: 03 août 2011 à 16:13:20 »
Tu me donnes des idées Sparadrap pour le téléphone, nous on a eu le tort de le donner à tout le monde et les abus n'ont pas tardé à s'enchaîner.


La preuve, le téléphone fixe est encore en train de sonner ... ça part d'une bonne intention mais bon zut quoi.


Heureusement on devrait bientôt déménager, ce qui me permettra de ne plus donner mon numéro fixe aux patients, et le portable uniquement à ceux qui en ont besoin vraiment, parce que le jour où j'aurais un enfant qui fait la sieste, pas questions qu'ils viennent me le réveiller !



Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne Gyzmo34

  • Webmaster d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3199
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
    • tetra.wifeo.com
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #29 le: 03 août 2011 à 23:18:20 »
   
Citation de: pikinette link=topic=7226.msg59408#msg59408  date=1312370741
  Je voudrais aussi rajouter que je n'ai jamais pratiqué de "rupture de  relation de confiance" mais que le jour où je tomberais sur un patient qui  parlera de moi et en plus dans mon dos sur un forum, alors là oui il y aura  rupture de la relation, et il l'aura bien cherchéehttp://www.alarme.asso.fr/forum/Smileys/new/icon_smile.gif height=15
 
 
  Une précision s'impose : Les IDE que j'incrimine ont procédés à une rupture de  relation de confiance, je ne suis donc plus leur patient !!! D'autres parts  pour rompre une relation de confiance encore faut-il qu'il y en ait une qui  s'instaure ! 4 jours me paraissent courts ! Concernant les conditions de  travail que tu décris je suis d'accord pour dire quel sont difficile, mais pour  le reste je campe sur mes positions. Ma critique dit que ce genre de (mauvais) comportement n'est adopté que par une minorité ! Ce n'est pas ton cas alors pourquoi ça t'énerve. Ce  que je condamne c'est les infirmiers qui côte 2 passage d’une heure et qui  bâcle un unique soin en 1/2 heures, voir 3/4 d'heures ! Tu dis toi même que si rien ne  change cela va amener les IDE à sélectionner les soins, mais c’est déjà le cas.  La sélection est vite faite entre un tétra et une personne âgée ! Prend 10 cabinet au hasard sur les  pages jaunes et contactes-les tous. Note ceux qui serai d’accord pour prendre en  charge la toilette d’une personne âgée, et ceux qui serai d’accord pour prendre  en charge la toilette d’un tétra  :reflechis: L’autre point que j’ai abordé et la quantité à  défaut de la qualité, et la dessus je maintien ce que j’ai dit : La  quantité à remplacer la qualité depuis que certains, certaines, font bien trop  heures. ET CELA VAUT POUR N’IMPORTE QUEL  METIER !!!! Je  trouve dommage que tu te braque ainsi car mes  remarques sont constructives et ne s’adressent qu'à ceux qui on la rupture de  relation de confiance un peu trop facile.
POUR ADHÉRER A ALARME ? Il suffit de cliquer sur la bannière :azn:



Blog perso : http://tetra.wifeo.coc

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3538
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #30 le: 04 août 2011 à 10:02:31 »
pikinette je te rejoins a 100 % sur ton intervention en début de page.
 
comment ? tout simplement en faisant le parallèle avec mon ancien métier "artisan boucher" ,nous sommes esclave de notre travail ,horaires ,jours férié etc,etc..
2 semaine de congé par ans ,une avant la saison et l'autre après, combien de fois je me suis fait engueuler parce-que
je prenais des vacances !!
 
obligé de mettre le téléphone en liste rouge ,les "clients" m'appelais pendant les heures de repas ou le soir pour
commander 2 steak  :angry:
et n'ayant plus de n° de téléphone ils débarquais a la maison  :angry:
 
il a fallu du temps pour leur faire comprendre certaines choses ,soit avec calme ou non .
la majorité des gens pensent que tout leur est dus c'est comme ça et ça vas être de pire en pire .
 
voila c'est juste ma petite analyse ,bien sur il ne faut pas généraliser il y a de bon professionnels et quelques moutons noirs qui portes préjudice à la profession et il en est de même pour les patients "clients" .
d'ailleurs a ce sujet je pense que les plus chiants sont ceux qui n'ont pas fait grand chose de leurs vie .
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #31 le: 04 août 2011 à 12:00:43 »

Gilles je comprend tout à fait, à la longue c'est pénible, les gens n'ont pas de limites, veulent tout et tout de suite, plus de respect de la vie des autres ... Mon conjoint est artisan et il en voit de toute les couleurs aussi. Disons qu'entre ses clients et mes patients ont peut passer une journée ensemble en étant pendu chacun au téléphone pour le boulot :) Ou alors son téléphone sonne en pleine nuit car les gens pensent qu'ils vont tomber sur une boite vocale grrr.

Gyzmo,  il n'a jamais été question de rester une heure chez les patients. Dans nos textes il est dit qu'une séance  c'est jusqu'à 30 min et 2 séances c'est au delà de 30 min (donc de 35 à 60 min). Ce n'est pas parce qu'on côte 2 séances qu'on va forcément rester 1 H ! Imagine si on fait ça chez tout le monde, à plus de 20 patients par jour, on fait comment, on bosse 24h sur 24 ??


Pour une séance de soins de moins de 30 min (1 AIS 3), une IDE touche en brut 7€95 soit 3€98 environ en net pour 30 minutes de soins ! Comment on fait pour vivre avec ça ? Même pas 4 € ! Tu trouves ça normal ? Moi je trouve ça honteux et dévalorisant, tu ne te rend pas compte mais pour ce prix là on travaille à perte ! Limite on gagnerait plus en restant chez soi car pas de carburant à payer. Il faut arrêter de prendre les inf pour des bonnes soeurs qui travaillent bénévolement jour et nuit.

Je ne connais pas beaucoup d'inf et n'importe quelle autre professionnel qui accepterait de faire la toilette de quelqu'un pendant 45 à 60 min pour gagner moins de 4 €. A ce rythme là autant rester chez soi car on ne pourrait même pas payer les factures à la fin du mois ... et oui parce que l'urssaf, la carpimko ... crois moi ils n'y vont pas de main morte.

Si les tarifs des soins infirmiers pour les personnes dépendantes étaient rémunérés à leur juste valeur, et si notre boulot et nos responsabilités était reconnues alors on en serait pas là. Parles en avec tes inf en leur demandant pourquoi ils cotent comme ça, tu verras qu'ils te diront la même chose.

Concernant la rupture de relation de confiance, c'était je pense un moyen poli de te dire que les soins étaient trop lourds pour la rémunération proposée par dame sécu. Honnêtement j'aurais fait pareil,  j'ai un cabinet à faire tourner, un gros crédit immo sur le dos et en plus je suis à N+3 c'est à dire que toutes mes charges sont régularisées depuis le début de mon activité ... et crois moi ça fait mal aux fesses.


Si demain on m'apprend que les tarifs me permettent au moins de rentrer dans mes frais, alors là ok :)


Il y a même des soins que je refuse tout simplement car en les faisant je travaille vraiment à perte comme les prises de sang. Rémunération brute : 3€15 donc en net 1€57 pour 15 minutes de soins environ (parfois plus si la personne est difficile à prélever). Si j'en fait 4 par heure (dans ce cas il faut pas d'embouteillage sur la route et un stationnement facile) mon salaire net horaire est de 6 € 28 !
« Modifié: 04 août 2011 à 12:34:08 par pikinette »
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #32 le: 07 août 2011 à 19:20:40 »
Dans le genre pathétique, lu sur un forum infirmier : une dame appelle une IDEL pour venir donner à manger à sa mère 3 fois par jours. L'IDEL lui répond que cet acte n'est pas un soin IDE et la dame lui répond : "c'est l'assistante sociale qui m'a dit qu'en faisant appel à une infirmière je ne paierais rien".


Et ses enfants elle a pris une IDEL pour les faire manger quand ils étaient jeunes ??
« Modifié: 08 août 2011 à 14:27:46 par pikinette »
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne DANIEL BERCHAT

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 715
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: rupture aortique
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #33 le: 08 août 2011 à 07:43:00 »
bonjours a tous et toutes ,
Gyzmo,  il n'a jamais été question de rester une heure chez les patients. Dans nos textes il est dit qu'une séance  c'est jusqu'à 30 min et 2 séances c'est au delà de 30 min (donc de 35 à 60 min). Ce n'est pas parce qu'on côte 2 séances qu'on va forcément rester 1 H ! Imagine si on fait ça chez tout le monde, à plus de 20 patients par jour, on fait comment, on bosse 24h sur 24 ??

pikinette ,
 
heureusement , car dans les professions independantes, avec toutes les charges, si ont commences a faire du samu sociales , ont n est pas sortis du gourbi , car si une infirmiriere reste chez un patient  45 mn , je ne vois pas ce quelle peut y faire , a moins qu elle lui lise le journal , ou lui regle la tel , ou peut etre la vaisselle ,
soiyons serieux,  une infirmiere c est pas la boniche , 
 
daniel   
faire mon pain au levain et cuit dans mon four a bois

Hors ligne Gyzmo34

  • Webmaster d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3199
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
    • tetra.wifeo.com
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #34 le: 10 août 2011 à 09:03:03 »
Ce que je dit c'est qu'on ma coté 2 passage +les soins et malgré cela on à pas pris le temps de faire les chose. L'histoire des 30 minutes ne change pas grand chose. Les soins sont cotés selon l'ordonnance du patient, et 30 minutes +30 minutes +le temps de faire les soins ça fait plus d'une heures. Lorsqu'une ordonnance spécifie 2 passages par jour +un pansement d'escarre +une extraction manuel des celle, on ne peut pas dire au patient qu'on ne peu lui accorder qu'une demi-heure. Ça vas dans les 2 sens et qui en tant que libéral vas prendre une toilette avec aucun soins en plus. On redirigera le patient en disant que le nursing c'est le travail des SSIAD, car comme vous le dîtes si bien vous ne travailler pas pour la gloire. Le sujet de la rémunération sera toujours un problème, car en cas de conflit que ce soit le patient, le professionnel, ou l'état, chacun se sentira léser. Le patient peut trouver une autre équipe, le professionnel peut se diriger vers du salariat, mais l'état ne revalorisera pas les cotations.

Madame, Messieurs les libéraux vous faites un SUPER travail et ce qui importe, c'est la santé. C'est ce que l'on à l'intérieur qui est important  :sm6:

POUR ADHÉRER A ALARME ? Il suffit de cliquer sur la bannière :azn:



Blog perso : http://tetra.wifeo.coc

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #35 le: 10 août 2011 à 17:34:28 »
Gyzmo, si le pansement d'escarre n'a pas besoin de mêche ou d'irrigation, les 2 séances englobent à la fois la toilette + l'extraction + le pansement.


On ne peut pas cumuler des soins < AMI 4 avec une toilette, tout est compris dans le prix c'est à dire que si l'on fait une toilette, on doit faire tous les autres soins gracieusement, on a pas du tout le droit de le compter.


Et s'il y avait des soins plus important, c'est le 2ème à moitié prix et le 3ème gratuit ...
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne Gyzmo34

  • Webmaster d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3199
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
    • tetra.wifeo.com
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #36 le: 11 août 2011 à 09:14:38 »
J'ai beaucoup de respect pour pour ce que tu fait mais là c'est la goutte qui fait déborder le vase. Vous faites un super travail mais tu me prends un petit peu pour un Anne !!! J'ai revue mon jugement car 25 % de mes amies proches sont des IDE, et si leurs discours rejoignent le tiens il y a tout de même une chose qui diverge. Eux n'ont pas hontes de dire qu'ils gagnent relativement bien leur vie. Les conditions de travail sont difficile et l'accumulation des heures est très pesantes. C'est un métier dur mais à t'écouter on y gagne le SMIC. Tu as tendance a oublier que chaque mois on reçoit le remboursement des soins, et les chiffres que tu avance sont loin de coîncider  ???  Les ex-infirmiers qui pour ma part on procédés à une rupture de relation de confiance l'on fait pour une histoire de fric, car dans le monde des libéraux tout n'est pas rose ! Il y a aussi des gens qui sont malhonnête et cela vaut pour tous les hêtre humain vivant sur cette terre. Le yin, le yang, être attirer par les gains, ce faire de l'argent facile. Et d'ailleurs si il n'y a que des désavantages pourquoi perdurer ? Je peu concevoir ta solidarité mais là je suis ahuri par ton discours.
POUR ADHÉRER A ALARME ? Il suffit de cliquer sur la bannière :azn:



Blog perso : http://tetra.wifeo.coc

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #37 le: 11 août 2011 à 13:48:31 »
Je n'ai jamais dit que j'étais à plaindre, je dis juste que tu affirmes des choses qui ne correspondent pas la réalité. Je suis bien placée pour connaître les tarifs et les soins qui sont cumulables entre eux ou pas, et ce que tu affirmes est faux. A te lire, j'entend beaucoup de critiques vis à vis de ces personnes qui te rendent ou t'on rendu quand même service j'imagine ? Pourquoi ne pas en avoir discuté avec elles directement au lieu de leur casser du sucre sur le dos sur un forum ?


Quand je lis "être attiré par le gain et se faire de l'argent facile" ... j'hallucine en te lisant ! C'est sûr que si tu leur sert ce genre de discours, je comprend qu'elles ai rompu la relation de confiance ...


Mon message avait seulement pour but de remettre les choses dans leur contexte et de t'éclairer sur ce qui était cumulable ou non.


Et si au lieu de de te focaliser sur le salaire à la fin du mois tu calculais leur taux horaire, tu aurais des surprises :) Si justement on arrive à s'en sortir c'est justement parce qu'il faut multiplier les heures, sinon en effet ce n'est pas rentable et il faut mettre la clé sous la porte. Tout cela se fait en général au détriment de la vie privée.


Les remboursements que tu vois sur tes décomptes sont en brut et ne réflètent rien du tout. Pour te donner une idée tu peux retirer entre 45 et 60 % de ces montants pour obtenir le net (selon les charges des cabinets).


Il est fort probable que tes infs aient arrêté les soins pour des raisons financières, mais si tu comptais leur taux net horaire, tu comprendrais pourquoi.


Ci joint les tarifs officiels IDE : http://www.ide-liberal.com/lire/index.php?rubid=11
Et la nomenclature des soins : http://www.ide-liberal.com/lire/index.php?rubid=7
« Modifié: 11 août 2011 à 13:50:52 par pikinette »
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne Gyzmo34

  • Webmaster d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3199
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
    • tetra.wifeo.com
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #38 le: 12 août 2011 à 14:48:42 »
Initialement mon message parler d'une mauvaise expérience de rupture de relation de confiance, et lorsque j'ai employé les termes "être attiré par le gain, se faire de l'argent facile" c'était dans le cadre du yin, du yang, donc du bien du mal et pour tous hêtre humain vivant sur cette terre (aucune attaque sur les infirmières) Pour ce qui est du salaire je n'en n'ai pas fait une fixation mais vu que le plus gros problème que j'ai rencontré avec l'équipe incriminer était due au temps, forcément... Tu parle d'une équipe qui ma rendu service moi je parle de soins qui on était fait à la vas vite par des soignants qui après seulement 4 jours m'ont annoncé qu'il fallait que je trouve une autres solution. Pour moi ce n'est pas un service qu’ils m’ont rendus !!! Sinon j'ai effectivement discuté avec les IDE et la réponse que j'ai obtenu a été "Nous c'est 1/2 heures max par toilette" J'ai appris à la suite qu'un trou d'une heure dans leur planning était problématique, et ce qui m'irrite c'est que c'était vraiment prévisible !!! 30 minutes pour une toilette, une extraction des selles, un pansement d'escarre et +la mise au fauteuil, c'est impossible !!! Ou très très mal fait !!! Le faites que je connaisse pas mal d'IDE m'a aidé pour que j'obtienne un peu plus de temps mais des qu'ils on pu refiler le bébé, by by. Pour ce qui est de l'accord de la DSI mon ordonnance spécifié :

2 passage par jour dimanche et jours fériés inclus - Pansement d'escarre 1/j - Extraction manuel des celle 1/j - Préparation des médicaments - 2 percutions par jour (je ne me rappel plus du terme exacte pour que se soit cotable mais...) - Pose d'un étuis pénien 1/j

Ils on essayer de faire passé un passage de nuit mais ajouté une percut la nuit alors qu'il n'y en a que 2 en journée ???

A cela j'aimerai préciser que c'est ma femme qui me coucher, je n’avais donc qu'un seul et unique passage par jour.

Pour en terminer avec le sujet, il s'agit là d'une équipe d'IDE qui n'est intervenus qu'un mois (fautes d'autres infirmiers). Je suis totalement satisfait des infirmières que j'ai actuellement et je ne me serai jamais permis de parler ainsi de personnes qui font leur travail consciencieusement !! Cela fait pas mal de temps que je traine sur ce forum et ce n'est pas dans mes habitudes de dire du mal des gens.

Rien n'arrive au hasard et ce genre de soignants mérite qu'on partage sont expérience. Je reste sur l'idée que la rupture de relation de confiance est mal faites, et qu'il faudrait vraiment revoir cette ineptie.
POUR ADHÉRER A ALARME ? Il suffit de cliquer sur la bannière :azn:



Blog perso : http://tetra.wifeo.coc

Hors ligne sparadrap

  • Habitué
  • **
  • Messages: 12
    • Voir le profil
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #39 le: 12 août 2011 à 22:34:38 »
Bonsoir à toutes et tous


Petite réponse à Gyzmo34 je suis désolée mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi il faudrait que ce soit des idel qui fassent les toilettes? Les auxiliaires  de vie savent très bien faire et ce n'est pas aux idel de pallier aux mauvaises prisent en charge pécuniaire des soins dit de" nursing  ".Dans certain cas le recours à un SSIAD est possible bien que pour ma part je ne raffole pas de ce type de prise en charge dites complémentaire....


Ensuite j'affirme que quand tu cotes une dsi tu ne peux coter en parallèle en ami qu 'un gros pansement ou des perfusions.Et la si des idel ne respectent pas ,elles risquent la commission paritaire avec remboursement des indus dans le meilleur des cas et des sanctions dans le pire. (je siège à cette commission) Maintenant personne ne t'oblige a rester une heure chez un patient le seul critère c est supérieur ou inférieure à 30mn . Mais pour dire vrai des ais >à30mn ce n'est pas rentable !Et pour des soins techniques 30mn c'est très correcte comme temps.Nos patients sont contents et le relationnel c'est tout au long du soin et du "rab" quand le planning le permet ou le wk.(lors des décalage horaires pour la grasse mat , du patient bien sûr :wink: )


Puis je reste sur mes positions quand je dis que certains patients méritent que l'on leur signifie l'arrêt des soins .Pas parce qu'ils sont difficiles,renfermés, ,ni parce que la relation n'est pas aisée ,mais parce que la maladie et ou la dépendance ne sont pas des passeports pour la tyrannie .Et si la rupture de la relation de confiance ne doit pas être utiliser pour faire du vide dans ta tournée ,elle n 'est pas une ineptie pour des patients exigeants ,irascibles ,et irrespectueux!


Pour Pikinette il faut te protéger ce que tu livres est extrêmement saisissant.Pour être  bien en libéral il faut faire de sa vie privé une priorité ton travail doit contribuer à ton épanouissement pas être ton boulet personnel.Sinon dans quelques années tu seras usée .


Bonne nuit à tout le monde et sans rancune Gyzmo  :smiley:




 
     

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #40 le: 13 août 2011 à 06:22:41 »
Merci Sparadrap :)
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne Gyzmo34

  • Webmaster d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3199
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
    • tetra.wifeo.com
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #41 le: 13 août 2011 à 08:13:05 »
Si il y avait un SSIAD près de chez moi qui puisse prendre mes soins de nursing je n'aurait de mon coté plus à rémunéré la personne qui le fait. Moi aussi ça m'arrangerait bien !!! On a tous nos problèmes et pour ma par j'habite en milieu rurale, c'est un problème et je m'en accommode. Le cabinet de mon village prend en charge mes soins mais pas le nursing, c'est leur choix et je le respecte, mais lorsque l'on à une rupture de relation de confiance sur le dos et des cabinet se trouvant à plus de 20 km à la ronde, vas trouver une IDE. Déjà qu'en temps normal c'est ce même discours qui revient "C'est le boulot des SSIAD !!! Et puis franchement ça fait déjà bien trop longtemps que j'entends ce discours, et préalablement c'était les cota "Désolé on à dépasser notre cota. Ça fait 20 ans que ça m'empêche de partir en vacance, mais ça c'est mon problème !! Conclusion : Chaque problème à une solution, il y a la bonne manière pour les résoudres, et l'autres... Sur ce, c'est pas que je m'ennuie mais j'ai un mariage sur le feux !!

PS : 6 IDE sur 60 invité dont 24 enfants, ça fait une bonne moyenne  :wink: (Pour l'occasion j'espère quand même recevoir un bisou de pikinette)

 :smack: (plein de bisous à tous)

POUR ADHÉRER A ALARME ? Il suffit de cliquer sur la bannière :azn:



Blog perso : http://tetra.wifeo.coc

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3538
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #42 le: 13 août 2011 à 09:13:01 »
bon mariage et amusez vous biens  :wink: :cool:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne zylorique

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 314
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C7 D4
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #43 le: 13 août 2011 à 11:10:10 »
meilleurs voeux pour les jeunes mariés !!!!!!!!!!

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #44 le: 13 août 2011 à 12:07:09 »
Meilleurs voeux   :smack:
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne send

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 385
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #45 le: 13 août 2011 à 12:29:03 »
Bonjour Pikinette et Sparadrap,
je vais judte vous livrer mon experience.Lorsque j'ai eu mes premieres permissions de sortie (week-end) de la tour de Gassies,il y a 3 ans,il m'a fallut trouver un cabinet d'infirmiere pour me prendre en charge,sinon,pas de sortie.Ma femme a appelé 45 cabinets avec toujours la meme réponse,nous ne faisons pas de toilettes (et oui tétra C7 ça fait peur).
Une infirmiére a accepté de me prendre en charge,pour que je puisse renter chez moi le week-end.Elle est arrivée le samedi,maquillée comme une voiture volée,et n'a pu faire que le lovenox !!
Ma femme (la pauvre) a du faire tout le reste pendant 3 jours.
Durant la semaine,à force d'appeler,nous avons trouvé un cabinet de 2 infirmieres qui ont accepté de me prendre en charge.
Filles super sympas et competentes,tout se passait tres tres bien.
Au bout de 3 mois,elles m'annonces qu'elles arretent car elles on un patient en plus.J'accepte (pas le choix) et elles m'envoient une jeune qui s'installe.
Tout se passe également à merveille (je suis pas du tout chiant).
Au bout de 4 mois,elle m'annonce qu'elle a trop de boulot et arrete.
J'ai trouvé cela à la limite scandaleux et ressenti ça comme un abandon,boulot pas assez noble que l'on assure en attendant d'avoir suffisamment de clientele.
 
Depuis,j'ai deux personnes (30 et 33 ans) qui ont accepté de me prendre en main,cela fait 2 ans et nous sommes devenu amis.
Mon infirmier trouve scandaleux que beaucoup de cabinet refusent de faire quelques toilette et je pense qu'un minimum devrait etre imposé par la sécu.
Mon infirmiére était avant dans une clinique privée,elle travaille maintenant 10 jours/mois (7h-12h/17h-19h30) a le meme revenu qu'avant 1400 euros net.
Ma meilleure amie a été infirmiere libérale pendant 10 ans avant de repartir dans le public.Elle faisait beaucoup d'heures,mais je peux vous affirmer qu'elle gagnait tres tres bien sa vie.
 
J'étais moi meme cadre dans une entreprise pendant 11 ans avec un salaire plus que correct.
J'ai décidé un jour de créer mon entreprise,je travaillais 15 heures/jour et presque tous les week-ends,souvent emmerdé par les clients,mais je gagnais tres bien ma vie.
 
Apres,je ne vous critique pas,il faut faire beaucoup d'heures pour gagner bien sa vie et ramené à l'heure cela ne fait pas beaucoup,mais c'est un choix que vous avez accepté,que j'avais accepté.
Je respecte vraiment les gens qui travaillent beaucoup et je trouve absolument logique qu'ils gagnent bien leur vie.
Il y a des gens gens vraiment chiants dans toutes les couches de la societe et ce n'est pas toujours facile.
Nous pourrions effectivement passer par une aide soignante pour les toilettes,mais elles ne peuvent pas faire les extractions et de nombreuses infirmieres luttent et protetent pour qu'elles ne puissent pas avoir le droit de le faire.
On pourrait ensuite vous confier les soins plus techniques.
 
Ce n'est pas facile pour vous,mais croyez moi,ça ne l'est pas pour nous,et on pas le choix et en plus on ne peut pas trop s'exprimer,la dépendance ne nous le permet pas sous peine d'etre en permanence rabaissés.
Je vous invite a vous faire passer pour un tétra,appeler un cabinet pour partir en vacances,c'est impossible.
 
Alors les filles,organisez une manif pour améliorer les choses avec la sécu et je viendrai manifester avec vous,avec mon fauteuil et mes petits bras de tétra.
 
Bon courage
 
SEND

Hors ligne pikinette

  • La fermière
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1990
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
    • Elevage du Diamant d'Azur
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #46 le: 13 août 2011 à 13:13:58 »


La seule fois où j'ai du "abandonner" un patient lourd (hémiplégique), ce n'était pas pour cause financière ou pénibilité du travail, mais seulement parce que la dame était obèse et que physiquement je ne pouvais plus. J'étais seule à intervenir pour mobiliser cette dame de + de 100 kg, la famille ne m'aidait pas du tout (tout le monde dans le salon à attendre que ça se passe, et choquée que je leur demande un coup de main).


Je leur ai proposé des consults de diététicienne (elle passait sa journée à se goinfrer de cochonneries) mais la famille refusait en disant que je lui ôtait le seul plaisir qu'il lui restait ! En attendant j'étais toutes les semaines chez l'ostéo pour me remettre le dos en place.


Un jour le lève malade est tombé en panne, il a limite fallu que je pleure pour qu'ils m'aident à la soulever (seule, je ne pouvais pas pourtant). Le pire c'est qu'on a toujours des réflexions qui laissent entendre qu'on est flemarde alors que c'est pourtant logique ...


Si encore il avait été possible de grouper le passage de 2 IDE en même temps, mais refus de la sécu. Du coup je l'ai refilée à un SSIAD car ils avaient une équipe de 2 personnes pour les patients lourds. C'est l'inconvénient des métiers essentiellement féminins, c'est qu'on est parfois pas trop costaudes :)


Physiquement c'est un métier qui est lourd, on est pas derrière un bureau. A l'hopital on a des lits électriques, en libéral on se débrouille avec les lits au ras du sol car en plus certains patients lourds refusent les lits médicalisés pourtant remboursés, et qui c'est qui trinque ?


Mais je reste convaincue que si les soins lourds étaient mieux rémunérés, alors il y aurait moins de refus, ça serait plus motivant car en ce moment ça ne l'est pas du tout, et à choisir forcément on prend le plus simple.


Après c'est sûr que les heures qui s'enchainent et être embêté tout le temps, on fini par l'accepter (difficilement pour moi) , mais ça n'empêche qu'il faut se mettre des limites sinon on fini par vivre pour les autres et à s'oublier.
Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir ...

Hors ligne send

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 385
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #47 le: 13 août 2011 à 13:47:51 »
Pikinette,
je ne critique pas ton travail et je ne me le permettrais pas.Les soins sont mal rémunérés et tu dois multiplier les heures pour gagner ta vie correctement.
Tu dois rencontrer beaucoup de cons,mais tu sais mieux que personne que la maladie,le handicap rendent les gens un peu aigris,mais certaines infirmieres ou infirmiers le sont aussi.
Comme je te disais j'ai des relations qui sont devenues amicales avec mes 2 infirmiers(re).
Je les aide au maxi,la toilette habillage dure 25 minutes (suppo 30 minutes avant qu'il ou elle arrive et apres thé ou café ensemble et souvent des repas avec les 3 familles.
Je suis à leur écoute comme ils sont à la mienne (avec le temps on connait bien son corps et ses problemes) et s'il y a quelque chose à améliorer pour faciliter les choses on le fait.J'ai repris le dessus,je reconduit et retravaille,je ne me donne pas le droit de me laisser aller,pour ma femme et mes enfants.
Apres des cas ingerables j'en ai connu,mais que fait on de ces gens là.
SEND

Hors ligne sparadrap

  • Habitué
  • **
  • Messages: 12
    • Voir le profil
  • Handicap: Non handicapé
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #48 le: 13 août 2011 à 18:45:13 »
Bonsoir à tous et toutes
 
Je vous réponds Send d'abord je vais retenir l'expression "maquillée comme une voiture volée "je la trouve géniale!Mais je persiste à dire que je ne vois pas pourquoi quiconque nous obligerait à faire des toilettes et encore moi pourquoi Dame sécu devrait nous en imposer.Je ne fais aucun soins de "nursing" ni moi ni mes collègues de secteur d'ailleurs et refuserais systématiquement.Pourquoi les idels devraient pallier le système?Souvent les gens nous disent avec une idel c'est gratuit alors je refuse de prendre une auxiliaire.......he bien voyons ......C'est à l'état de décider de rembourser des "nursing" pour les patients âgés en dépendance et de toute personne dont l'état de santé nécessite une prise en charge des soins d'hygiène .Il ne s'agit pas d'une histoire "de boulot assez noble "comme vous le dites mais ils y a des soins que seule une ide peut faire (perfusions dialyse...)et si on met 3h pour 3 toilette on en fait quoi de ses soins?
 
Maintenant comme je l'ai déja dit j'ai 2 BM dans ma patientèle et nous faisons sondage ,extraction pst quand nécessaire avant l'arrivée de l'auxiliaire qui fait toilette habillage fauteuil .Et personne ne trouve rien à redire.Bien entendu si "urgence" auxiliaire malade problème avec des remplaçantes on pallie le jour en question.
Alors effectivement ce n'est pas simple pour vous ,mais les idel ce n' est pas le samu social.
 
Alors venez en vacances dans ma région et nous vous prendrons en charge avec plaisir ,nous le faisons pour des patients très souvent.
 
Voila Send bonne continuation à vous et je trouve super de prendre soins de ses soignants .
 
Pour Gyzmo Félicitation et beaucoup de bonheur à vous 2.
 
Bonne soirée à tous
 
 

Hors ligne oz

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 72
    • Voir le profil
Re : infirmière libérale et soins à domicile
« Réponse #49 le: 13 août 2011 à 22:00:55 »
Bonsoir,
 
Ce qu'il ne faudrait pas oublier, c'est que pour ma part et bcp d'autres, on n'a pas demandé au système, sécu ou autres à avoir besoin de rentrer dans une "patientèle", on s'en passerai bien..
A vous entendre parler, cela me rappelle une série TV qui s'appellait le prisonnier, il criait à tue-tête : "je ne suis pas un numéro".
 
Pour ce qui est du terme samu social, venant d'une idel, je suis plutôt choqué, il faudrait vous mettre réellement à la place d'un tétra pour qui cette dépendance niveau toilette n'est pas des plus agréables et ne souhaite pas forcément la partager avec sa famille ou sa femme , qui ne cherche ni pitié, ni ressentir de son idel la sensation de faire ch**** mais un soin (toilette et tt ce qui va avec, habillage et fauteuil) qui lui semblerait normal et parfois même allons jusque là compatissant.
Pour ma part, j'ai un super cabinet d'infirmières qui viennent ts les matins ça de 40 min à 1h et à vous lire je suis tombé sur le seul cabinet en france....
Je rassure tt le monde, tt se passe même très bien, dans une bonne ambiance, on se dépanne entre nous, j'avance mon heure de levée, et elles viennent parfois juste pour moi lorsque qu'elle ne travaille pas et que la tournée est chargé pour les autres, je sais je vais en faire rêver certains....
 
P.S : Elles gagnent très bien leur vie, on en plaisante justement souvent, ont une vie privée, des enfants, les congés maternités et vacances qui vont avec et entre nous cela va faire 10 ans que cela dure. J'oserai même dire que lorsque je suis pas au top niveau santé, ce sont elles qui m'appellent dans la journée pour savoir comment je vais !!! Elles devraient consulter non ??? Hystéro du travail ou tout simplement humaine ???
 
Je finis mon paragraphe en vous laissant sur un problème freudien....