Auteur Sujet: StemCells - cellules souches neurales foetales  (Lu 121354 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne slhoka

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 152
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #164 le: 02 mars 2016 à 18:55:44 »
et bim ! moi qui n'ai pas trop le moral en ce moment ca me fait bien plaisir de lire ces bonnes nouvelles !!

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #163 le: 02 mars 2016 à 16:45:32 »
Cette news est une bonne news pour l'autonomie.

 :smiley:
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4965
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #162 le: 02 mars 2016 à 15:42:21 »
ce sont de très bonne nouvelles!! :cheesy:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4020
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #161 le: 02 mars 2016 à 11:52:17 »
Citer
Un essai clinique de l'UPMC plein d'espoir pour les lésions de la moelle épinière


26 février 2016


Il y a trois ans, Michael Fraser a eu son cou brisé dans un accident de plongée près de sa maison.


Mais en Avril, l'homme tétraplégique a subi une opération expérimentale de cellules souches neurales qui était non seulement un changement de vie pour lui, mais pourrait représenter le premier traitement des lésions de la moelle épinière.


M. Fraser, 24 ans, peut maintenant se transférer de son fauteuil roulant dans le lit sans assistance. Il respire plus librement et profondément et a une plus grande force et une meilleure dextérité. Auparavant, il pouvait faire seulement  à peine 1 km avec son vélo manuel d'appartement, mais maintenant il arrive à faire plus de 3 km, a-t-il dit.


Comme son état s'est grandement amélioré, il envisage de travailler ave son frère dans l'assurance. «Honnêtement, quand je me suis inscrit pour l'essai clinique, je me suis gardé d'attendre quelque chose de fou," dit-il. "Mais cela a certainement dépassé mes attentes."


L'espoir est maintenant proche pour les personnes ayant des lésions traumatiques de la moelle épinière que le traitement de cellules souches neurales puisse rétablir des fonctions motrices et sensorielles. Si les essais cliniques en cours confirment les premiers résultats et conduisent à l'approbation de la FDA des États-Unis, cela pourrait représenter le traitement tant attendu pour les personnes atteintes de paraplégie et de tétraplégie.


Deux essais de phase 1 ont montré ont été prometteurs. Avec un essai de phase II en cours, StemCells recrute des patients dans tout le pays qui ont des lésions cervicales de la moelle épinière.


La société est à la recherche de 40 participants au total, y compris un groupe de référence.


Décrivant le projet comme «médicalement et scientifiquement important", Stephen Huhn, neurochirurgien et vice-président de StemCells, a déclaré que l'essai randomisé en aveugle permettra de tester plus nettement si la procédure chirurgicale des cellules souches neurales réussit à rétablir la fonction et de la sensation chez les patients.


"Jusqu'ici, nous n'avons jamais été en mesure d'offrir une intervention thérapeutique pour rétablir la fonction chez les blessés médullaires. Maintenant, nous sommes en mesure de le faire. C'est enthousiasmant d'avancer dans cette voie".


En mai dernier, StemCells a déclaré que sept des 12 patients atteints thoraciques lésions de la moelle épinière qui ont subi la procédure de cellules souches ont connu de nouvelles sensations au-dessous du niveau de la blessure. L'essai portait sur les niveaux de dosage de cellules souches, mais cela a également produit des résultats bénéfiques.


Un autre essai de phase I s'est fini en Juillet impliquant six patients avec des lésions cervicales de la moelle épinière entraînant une tétraplégie, y compris M. Fraser. Cinq des six patients, chacun sur une dose différente de cellules souches, ont montré une meilleure résistance du haut du corps tandis que quatre des six ont également développé une meilleure dextérité six mois après la chirurgie, a dit le Dr Huhn.


C'est "terriblement enthousiasmant" de travailler sur une nouvelle phase médicale sur les lésions de la moelle, a déclaré Michael Munin, professeur dans le département de la médecine physique et de réadaptation de l'University of Pittsburgh School of Medicine et investigateur principal de l'essai de Pittsburgh.


Les cellules souches neurales de foetus sont acquis par un organisme sans but lucratif qui recueille des tissus après des avortements électifs ; les patients signent des formulaires de don du tissu. Dans les laboratoires de StemCells, les cellules prolifèrent en culture. Au cours d'une intervention chirurgicale délicate, des milliers de cellules sont injectés dans la moelle épinière au-dessus et en dessous de la zone lésée.


Le fonctionnent exact de ces cellules souches n'est pas entièrement compris, a dit le Dr Munin, mais ils reçoivent probablement des signaux à partir des cellules de la moelle épinière qui causent leur transformation en neurones fonctionnels - les cellules nerveuses clés dans la moelle épinière et le cerveau - et en cellules "gliales" de soutien qui recouvrent les nerfs avec la myéline pour protéger et améliorer la fonction nerveuse.


Des études utilisant des lapins ont montré que les cellules souches créent un pont autour du site lésionnel tout en produisant des substances chimiques nécessaires à leur survie et à leur prolifération. Ajoutant à l'optimisme de M. Fraser : des améliorations fonctionnelles se poursuivent avec le temps.


Depuis son accident, M. Fraser a dit, qu'il a maintenu une attitude positive grâce à un "soutien familial incroyable."


Mais les résultats de la procédure des cellules souches, a-t-il dit, ont tout simplement été incroyable : «Vous pouvez prier tous les soirs, mais quand vous voyez des améliorations en une année comme j'ai eu, c'est une vraie bénédiction», dit-il.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




UPMC’s clinical trial showing promise with spinal cord injuries


February 26, 2016 12:00 AM


By David Templeton / Pittsburgh Post-Gazette


Three years ago, Michael Fraser broke his neck in a diving accident near his Vandergrift home but remembers little about it.


But in April, the man with quadriplegia underwent an experimental neural stem-cell procedure that wasn’t only a life-changing experience but could represent the first interventional treatment for spinal cord injuries.


Mr. Fraser, 24, now can lift himself from his wheelchair into bed without assistance. He breathes more freely and deeply and has greater core strength with better dexterity. Previously he could manage only a half-mile on his arm-powered elliptical but now does two to three miles, he said.


His condition so vastly improved that the Robert Morris University graduate who previously couldn’t work plans to move to Atlanta with his brother, Cori Fraser, and become an insurance actuary. “Honestly, whenever I signed up for the [UPMC clinical] trial, I kept myself in check and did not expect something crazy,” he said. “But this definitely has exceeded my expectations.”


 Hope now is on the horizon for those with traumatic spinal cord injuries that the neural stem-cell treatment can restore some motor and sensory function. If ongoing clinical trials confirm early results and lead to U.S. Food and Drug Administration approval, it could represent the long-awaited therapeutic treatment for people with paraplegia and quadriplegia.


Two early phase trials showed promise. With a Phase II trial now underway, StemCells Inc. of Newark, Calif., is recruiting patients in Pittsburgh and nationwide who have cervical (neck area) spinal cord injuries resulting in full paralysis of the legs and at least partial paralysis of the arms.


The company is seeking 40 total participants, including a baseline group, with one-third already on board.


Describing the project as “medically and scientifically important,” Stephen I. Huhn, the neurosurgeon serving as StemCells Inc.’s vice president of clinical research and chief medical officer, said the randomized, blinded trial will test more definitely whether the surgical stem-cell procedure succeeds in restoring function and sensation in patients.


“As challenging as spinal cord injury is and given how difficult it is to treat, this is a very powerful place to be,” he said. “We never have been able to offer a therapeutic intervention to restore function in people, and we may be able to do that. It’s exciting and that’s the advance we’re trying to make.”


Last May, StemCells Inc., a biotech company whose stock is traded on NASDAQ, said seven of 12 patients with thoracic spinal cord injuries who underwent the stem cell procedure experienced new sensations inches below the injury level in middle of the back. The focus was establishing safe stem-cell dosage levels, but it also produced beneficial results.


Another Phase I trial that concluded in July involved six patients with cervical spinal cord injuries resulting in quadriplegia, including Mr. Fraser at UPMC. Five of the six patients, each on a different stem-cell dose, showed improved upper-body strength while four of six also developed better dexterity six months after the surgery, Dr. Huhn said.


It’s “tremendously exciting” to work on a new phase in spinal cord injury medicine, said Michael C. Munin, a University of Pittsburgh School of Medicine professor in the department of physical medicine and rehabilitation and principal investigator for the Pittsburgh trial. He and Dr. Huhn explained the process.


Neural stem cells from fetuses are acquired through a nonprofit organization that collects tissue after elective abortions; the patients sign release forms donating the tissue. In StemCell Inc.’s laboratories, the cells proliferate in a culture. During a delicate surgical procedure, thousands of the cells are injected near or on the spinal cord above and below the damage site.


Exactly how the stem cells work isn’t fully understood, Dr. Munin said, but they possibly receive signals from existing spinal cord cells that cause their transformation into neurons — the key nerve cells in the spinal cord and brain — and supportive “glial” cells that coat the nerves with myelin among other functions to protect and enhance nerve function.


Studies using rabbits showed that the stem cells create a bridge around the damage site while likely producing chemicals necessary for their survival and proliferation. Adding to the optimism is what Mr. Fraser is experiencing: Functional improvements are continuing with time.


Since his accident, Mr. Fraser said, he has maintained a positive attitude through “an amazing family-support system.”


But his results from the stem-cell procedure, he said, have been nothing short of incredible: “You can pray every night, but when you see improvements in a year like I have, it’s just a blessing,” he said.




Source : http://www.post-gazette.com/news/health/2016/02/26/UPMC-s-clincial-trial-showing-promise-with-spinal-cord-injuries/stories/201602260092
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne charlieboy

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 256
  • Sexe: Homme
  • CROIS EN TES RÊVES
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D5-D6
Ce Biogel ne serait ce ce lien qui manque à la recherche pour les handicapés
« Réponse #160 le: 01 février 2016 à 03:19:35 »

    http://ici.radio-canada.ca/regions/montreal/2016/01/21/002-decouverte-biogel-lutte-cancer-systeme-immunitaire.shtml
   

   Même si la recherche s'applique pour les cancers, cela ne veut pas dire que ce ne serait pas la solution pour les blessés médulaires.

   Salutations Gang !

   Charlieboy   .....
Charlieboy
Rien n'est Impossible ! Vis ta vie et tes rêves se réaliseront !

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1253
    • Voir le profil
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #159 le: 12 janvier 2016 à 19:25:55 »
tout a fait d'accord avec gilles....

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4965
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #158 le: 12 janvier 2016 à 18:15:05 »
s'ils concentre tout la dessus c'est qu'ils sont sur quelque chose ou pas loin d'excellents résultats.
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4020
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #157 le: 12 janvier 2016 à 18:00:45 »


La société StemCells a décidé de concentrer tous ses efforts sur le traitement des lésions de la moelle épinière !  :smiley:





Citer

StemCells suspend l'étude de phase II de GA-AMD (dégénérescence maculaire)

23 Décembre 2015

StemCells a annoncé aujourd'hui un réalignement stratégique afin de concentrer pleinement les ressources de la Société sur sa plate-forme technologique HuCNS-SC® pour le traitement des lésions de la moelle épinière chronique.


La preuve de l'efficacité des essais cliniques en cours de la Société sur les lésions médullaires chroniques offre la promesse thérapeutique de rétablir les fonctions perdues considérées précédemment comme irrécupérables. StemCells a récemment rapporté la preuve d'une amélioration de la fonction motrice, six mois après la transplantation de ses cellules souches HuCNS-SC, dans la première cohorte de son étude de phase II Pathway™ sur les lésions de la moelle épinière cervicales. Ces résultats provisoires sont particulièrement convaincants étant donné que tous les patients ont été traités entre 10 à 23 mois après la lésion. Une récupération motrice spontanée ne devrait pas être observé à ce stade tardif après une lésion. En outre, les données de la Phase II sont compatibles avec l'évolution des résultats positifs observés dans la majorité des patients de la précédente étude de phase I / II dans les lésions dorsales, où deux des sept patients inscrits avec lésions complètes (ASIA A) sont passés en lésions incomplètes (ASIA B).


"La décision de donner la priorité de notre programme aux lésions de la moelle épinière nécessite des choix difficiles, y compris la suspension de l'étude de phase II Radiant™ dans la dégénérescence maculaire liée à l'âge (GA-AMD) tandis que nous cherchons un partenaire pour financer le développement continu des troubles de la rétine", a déclaré le PDG de StemCells Martin McGlynn. "Compte tenu de la solidité de nos résultats cliniques pour la sécurité et l'efficacité préliminaire de nos cellules souches HuCNS-SC dans le traitement des lésions de la moelle épinière chronique, nous avons décidé que le moment était venu pour affiner notre objectif. Bien que nos programmes portant sur les maladies neurodégénératives et les troubles rétiniens ont également montré de grandes promesses, nous avons conclu que la façon la plus efficace de réaliser notre objectif est de concentrer nos ressources sur le programme avec lequel nous faisons les progrès les plus rapides – les lésions chroniques de la moelle épinière."


Le plan annoncé aujourd'hui, une réduction des coûts d'environ 20 millions $ au cours des deux prochaines années, permettra à la Société d'accélérer l'achèvement de son étude en cours de phase II Pathway et le début d'un essai clinique pivot de phase III dans les lésions chroniques de la moelle épinière.


Les éléments clés du plan comprennent :


*Suspension immédiate de l'étude de Phase II Radiant dans les GA-AMD, ce qui implique de restreindre d'autres accords et de services aux patients liées au programme AMD.
*Une réduction des effectifs d'environ 25%, ce qui est prévu pour être achevé d'ici le 31 Janvier 2016.
*Les efforts en cours de monétiser certains actifs de technologie de la Société, qui peuvent inclure les partenariats, alliances stratégiques, etc.


Ces mesures permettront à la Société :


*Réduire les besoins de trésorerie et la confiance sur les marchés financiers.
*Accélérer l'inscription au cours de la phase II d'étude Pathway des lésions de la moelle épinière, de faciliter l'achèvement en 2016.
*Améliorer les activités de développement de la production à l'échelle commerciale des cellules HuCNS-SC avant le début d'une étude de phase III dans les lésions médullaires.


"Nous avons des raisons pour une grande confiance dans notre programme des lésions médullaires", a noté McGlynn. "Nous croyons que cet accent mis sur les lésions chroniques de la moelle épinière est la bonne marche à suivre pour notre société, car elle accélère l'occasion de faire la preuve du concept clinique de notre produit principal, ainsi de mieux servir les patients qui pourraient en bénéficier, tout en permettant la création de valeur substantielle à long terme pour nos actionnaires dès que possible.


"Nous tenons à remercier les patients et les cliniciens qui ont participé à nos études cliniques à ce jour, ainsi que les nombreux collègues dévoués qui ont contribué à la réalisation de nos succès jusqu'à présent. Notre espoir est qu'en se concentrant maintenant sur notre programme le plus avancé, nous ouvrirons la voie pour traiter d'autres troubles à l'avenir".




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




StemCells to Suspend Phase II Radiant Study in GA-AMD, Cut Workforce by 25%

December 23, 2015

StemCells, Inc. (NASDAQ: STEM) today announced a strategic realignment to fully focus the Company’s resources on its proprietary HuCNS-SC® platform technology for the treatment of chronic spinal cord injury (SCI).


Evidence of efficacy from the Company’s ongoing clinical trials in chronic SCI offers therapeutic promise to restore lost function previously considered unrecoverable. StemCells recently reported a pattern of improvements in both strength and motor function, six months post-transplant of its proprietary HuCNS-SC cells, in the first cohort of its Phase II Pathway™ Study in cervical spinal cord injury. These interim findings are especially compelling given that all patients were treated between 10 to 23 months post-injury. Spontaneous motor recovery is not expected in SCI at this late stage after injury. Moreover, the emerging Phase II data are consistent with the evolution of positive outcomes seen in the Company’s previous Phase I/II study in thoracic SCI, in which measurable sensory gains were reported in the majority of patients, and two of the seven patients enrolled with complete injuries (AIS A) converted to incomplete injuries (AIS B).


“The decision to prioritize our spinal cord injury program required some difficult choices, including the suspension of the Company’s Phase II Radiant™ Study in geographic atrophy of age-related macular degeneration (GA-AMD) while we seek a partner to fund continued development in retinal disorders,” said StemCells’ CEO Martin McGlynn. “Given the strength of our clinical findings for the safety and preliminary efficacy of our HuCNS-SC platform technology in treating chronic spinal cord injury, we have decided that now is the time to narrow our focus. Our overall mission remains the same: to realize the full potential of cell-based therapeutics as a one-time intervention yielding a long-term benefit for millions of patients affected by intractable diseases and disorders of the central nervous system. While our programs addressing neurodegenerative diseases and retinal disorders have also shown great promise, we have concluded that the most effective way to accomplish our objective is by concentrating our limited corporate resources on the program with which we are making the most rapid progress — chronic spinal cord injury.”


The plan announced today, which is estimated to yield a cost reduction of approximately $20 million over the next two years, will allow the Company to expedite completion of its ongoing Phase II Pathway Study and commencement of a pivotal Phase III clinical trial in chronic spinal cord injury.


Key elements of the plan include:


*Immediate suspension of the Company’s Phase II Radiant Study in GA-AMD, which entails curtailing further patient enrollment and service agreements related to the AMD program.
*A workforce reduction of approximately 25%, which is planned to be completed by January 31, 2016. The Company estimates it will incur restructuring charges of approximately $400,000 in Q1 2016 in connection with one-time employee termination costs, including severance and other benefits.
*Ongoing efforts to monetize certain of the Company’s technology assets, which may include partnerships, strategic alliances, out-licenses of non-core intellectual property, and the pursuit of both non-dilutive and creative product-specific financing alternatives.


These measures will enable the Company to:


*Reduce cash needs and reliance on capital markets.
*Expedite enrollment in the ongoing Phase II Pathway Study in spinal cord injury, facilitating completion in 2016.
*Enhance process development activities supporting commercial scale production of HuCNS-SC cells before the initiation of a Phase III study in SCI.


“We have sound reason for high confidence in our SCI program,” McGlynn noted. “We believe this singular focus on chronic spinal cord injury is the right course of action for our Company, as it expedites the opportunity to demonstrate clinical proof-of-concept for our lead product candidate, thereby best serving the patients who would benefit, while creating substantial long-term value for our stockholders as early as possible.


“We wish to thank the patients and clinicians who have participated in our clinical studies to date, as well as the many dedicated colleagues who have been instrumental in achieving our successes thus far. Our hope is that by focusing now on our most advanced program, we will be paving the way to further address other disorders in the future.”






Source : http://www.streetinsider.com/Corporate+News/StemCells+%28STEM%29+to+Suspend+Phase+II+Radiant+Study+in+GA-AMD,+Cut+Workforce+by+25%25/11174836.html

POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4020
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #156 le: 21 novembre 2015 à 10:26:44 »
Christophe, cette phase d'essai clinique se divise en 3 groupes de patients  :smiley:
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne chris26

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 7207
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
Re : Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #155 le: 20 novembre 2015 à 11:41:02 »
Bonjour

Quelques petites précisions  :smiley:




1ère COHORTE
Dosage en augmentation :
15, 30, 40 millions de cellules souches
Lésion motrice complète
6 patients mâles
âge moyen : 25 ans
10-23 mois post-lésion



2ème COHORTE
Essai en simple aveugle
Lésion motrice complète
40 patients



3ème COHORTE
Essai préliminaire de sécurité et d'efficacité
Lésion motrice incomplète
jusqu'à 6 patients

Je pige pas  :undecided:

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4965
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #154 le: 20 novembre 2015 à 11:37:06 »
vraiment très encourageant!
la compétition féroce entre les laboratoires porte ses fruits :smiley:
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4020
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #153 le: 19 novembre 2015 à 16:10:00 »
Quelques petites précisions  :smiley:




1ère COHORTE
Dosage en augmentation :
15, 30, 40 millions de cellules souches
Lésion motrice complète
6 patients mâles
âge moyen : 25 ans
10-23 mois post-lésion



2ème COHORTE
Essai en simple aveugle
Lésion motrice complète
40 patients



3ème COHORTE
Essai préliminaire de sécurité et d'efficacité
Lésion motrice incomplète
jusqu'à 6 patients



POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4020
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #152 le: 19 novembre 2015 à 12:53:54 »

Voici les premiers résultats intermédiaires sur la 1ère cohorte de 6 patients. Ces résultats sont très prometteurs pour la suite, c'est-à-dire pour la 2ème cohorte de 40 patients où la dose de cellules souches sera améliorée !  :smiley:




Citer
18 novembre 2015


StemCells annonce que les premières données intermédiaires chez les patients avec une lésion de la moelle épinière cervicale montrent une amélioration motrice

Les résultats positifs de six mois pour la première cohorte de l'étude de Phase II Pathway montrent des gains en force et de la fonction motrice.


NEWARK, en Californie, 18 novembre 2015 (GLOBE NEWSWIRE) - StemCells, un leader mondial dans la recherche et le développement de thérapies à base de cellules souches pour le traitement du système nerveux central, a annoncé aujourd'hui que les les résultats provisoires à six mois de la première cohorte dans sa phase II en cours Pathway™ Study dans les lésions de la moelle épinière cervicale a montré des améliorations motrices dans la force et la fonction. L'évaluation de la fonction motrice a utilisé des tests de dextérité.


Les patients admissibles dans l'étude avaient une perte totale du contrôle de la motricité en dessous du niveau de la lésion, ce qui est le degré le plus grave d'une lésion médullaire tel que défini par l'échelle ASIA. Les cliniciens ont utilisés à la fois les mesures ISNCSCI (International Standards for Neurological Classification of Spinal Cord Injury) et GRASSP (Graded Assessment of Strength Sensibility and Prehension) visant à établir une base pré-greffe pour chaque patient et d'évaluer les progrès post-transplantation.


Cette première cohorte de l'étude Pathway a été conçue pour évaluer l'innocuité et les signes préliminaires d'efficacité de l'administration des cellules souches dans la moelle cervicale, et ainsi de définir le niveau de la dose à administrer pour la deuxième cohorte de 40 patients, un essai clinique randomisé en simple aveugle, qui est déjà en cours.


Basé sur six mois de suivi, pour la première cohorte, un schéma global d'amélioration motrice a été détecté dans quatre des six patients tel que mesuré par les gains en force et en fonction sur les résultats collectif des mesures ISNCSCI et GRASSP.


Les résultats intermédiaires à six mois comprennent :


* La force musculaire a été améliorée dans cinq des six patients.
* Quatre des cinq patients qui ont eu des gains dans la force musculaire ont également démontré une amélioration des performances sur des tâches fonctionnelles qui évaluaient la dextérité et la motricité fine.
* Quatre des six patients ont eu une amélioration du niveau neurologique vertébral telles que définies par l'évaluation ISNCSCI ; trois patients ont gagné un niveau neurologique et un patient a gagné deux niveaux neurologiques.
* Basé sur l'évaluation PGIC (Patient Global Impression of Change), quatre des six patients ont déclaré que leur état s'était amélioré après la transplantation.
* Les changements dans la force musculaire et la fonction ont été observés autour de trois mois après la greffe, conformément à l'apparition des améliorations sensorielles observées dans la Phase I / II dorsale de l'étude clinique.
* Aucun effet secondaire indésirable n'a été attribué aux cellules souches.
* Le calendrier des greffes variait de 10 à 23 mois après la lésion.


"Les premières analyses de l'amélioration motrice de la première cohorte de l'étude Pathway sont compatibles avec une évolution des résultats sensoriels observés dans l'étude précédente dorsale de StemCells", a déclaré le Dr. Armin Curt, chercheur principal à l'Université de Zurich pour l'étude I / II des lésions dorsales de la précédente phase. "Les données émergentes sont la première preuve clinique de l'effet du traitement sur l'amélioration de la force musculaire et la fonction suite à la transplantation cellulaire dans les lésions de la moelle épinière. Ces résultats sont encore plus convaincants étant donné que tous les patients sont entre 1 et 2 ans après la lésion ".


"Nous ne nous attendions pas à voir une guérison spontanée chez des patients blessés médullaires plus d'un an après leur blessure", a ajouté le Dr. Stephen Huhn, vice-président de StemCells. "Les améliorations de la force et de la fonction musculaire des membres supérieurs ont été obsevées dans des tâches spécifiques telles que l'ouverture d'un pot, de ramasser des pièces, ou de saisir et de tourner une clé. Regagner la capacité d'effectuer ces tâches simples devrait se traduire par une plus grande autonomie et une meilleure qualité de vie pour ceux qui sont touchés par une lésion médullaire cervicale. Ces résultats démontrent la capacité de nos cellules  souches neurales HuCNS-SC® d'améliorer à la fois la force musculaire et la fonction motrice, changeant ainsi la possibilité de récupération suite à une lésion de la moelle épinière".


"Ce sont les résultats que nous espérions voir dans notre programme de lésions de la moelle épinière. Pour la première fois, nous avons observé des améliorations dans la force et la fonction motrice. Bien que préliminaires, ces résultats sont d'excellentes nouvelles pour les patients atteints de lésions de la moelle épinière et leurs familles", a commenté le PDG de StemCells Martin McGlynn. "Jusqu'à présent, il n'y avait peu d'espoir pour améliorer la qualité de leur vie. Ces données sont également très encourageants pour les nombreux employés de StemCells et les actionnaires qui restent fidèles à notre mission de répondre aux besoins médicaux non satisfaits grâce à l'utilisation de nouveaux produits thérapeutiques à base de cellules souches pour un large éventail de maladies et de troubles du système nerveux central.


"StemCells aimerait remercier tous les patients, leurs familles et les soignants qui participent à cet essai clinique, ainsi que les chercheurs qui travaillent à cette étude novatrice. Ce sont eux qui permettent le progrès scientifique et le développement de nouvelles thérapies passionnantes".




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




StemCells, Inc. Interim Trial Data Show Motor Improvement in Patients With Cervical Spinal Cord Injury


Positive Six-Month Results, With Gains in Both Strength and Motor Function, for the First Cohort in the Phase II Pathway Study


NEWARK, Calif., Nov. 18, 2015 (GLOBE NEWSWIRE) -- StemCells, Inc. (NASDAQ:STEM), a world leader in the research and development of cell-based therapeutics for the treatment of disorders of the central nervous system, today announced that the six-month interim results for the first cohort in its ongoing Phase II Pathway™ Study in cervical spinal cord injury (SCI) showed motor improvements in both strength and function. The assessment of motor function involved using tests of dexterity.


Patients eligible for the study have complete loss of motor control below the level of injury, the most severe degree of SCI as defined by the American Spinal Injury Association Impairment Scale (AIS). Clinicians used both ISNCSCI (International Standards for Neurological Classification of Spinal Cord Injury) and GRASSP (Graded Assessment of Strength Sensibility and Prehension) measures to establish a pre-transplant baseline for each patient and to assess post-transplant progress.


This first cohort of the Pathway Study was designed to assess the safety, and preliminary signs of efficacy, of cell administration into the cervical cord and select the dose level for the 40-patient second cohort, a randomized, controlled and single-blinded arm of the trial, which is already underway.


Based on six-month follow-up, for the first cohort, an overall pattern of motor improvement was detected in four of the six patients as measured by gains in both strength and function on the collective ISNCSCI and GRASSP outcomes.


Additional highlights of the six-month interim results include:


* Muscle strength was improved in five of the six patients.
* Four of the five patients with gains in muscle strength also demonstrated improved performance on functional tasks assessing dexterity and fine motor skills.
* Four of the six patients had improvement in the spinal level of injury as defined by the ISNCSCI assessment; three upgraded one level and one upgraded two levels.
* Based on a Patient Global Impression of Change (PGIC) assessment, four of the six patients reported that their condition had improved post-transplant.
* Changes in muscle strength and function were observed around three months post-transplant, consistent with the onset of sensory improvements seen in the Company's Phase I/II thoracic study.
* No adverse events were attributed to the cells.


* The timing of the transplants ranged from ten to 23 months post-injury.
“The early analyses of motor improvement from the first cohort of the Pathway Study are consistent with an evolution of the sensory outcomes seen in StemCells’ previous thoracic study,” said Armin Curt, MD, the principal investigator at the University of Zurich for the Company’s previous Phase I/II thoracic spinal cord injury study. “The emerging data are the first clinical evidence of a treatment effect improving muscle strength and function following cellular transplant in spinal cord injuries. These findings are even more compelling given that all the patients are between one and two years post injury.”


“We do not expect to see spontaneous recovery in spinal cord injury patients more than a year after their injury,” added StemCells’ CMO and Vice President, Clinical Research, Stephen Huhn, M.D., FACS, FAAP. “The improvements in upper extremity muscle strength and function can be seen in specific tasks such as opening a jar, picking up coins or grasping and turning a key. Gaining the ability to perform these simple tasks should result in more independence and an improved quality of life for those impacted by spinal cord injuries. These findings demonstrate the ability of our HuCNS-SC® cells to improve both muscle strength and motor function, thereby changing the trajectory of recovery following a spinal cord injury.”


“These are the results we have been waiting to see in our spinal cord injury program. For the first time, we have seen improvements in strength and motor function. While preliminary, these results should come as really exciting news for spinal cord injury patients and their families,” commented StemCells’ CEO Martin McGlynn. “Until now, they have had little hope for a therapy that might improve the quality of their lives. These data are also very encouraging for the many StemCells employees and stakeholders who remain steadfast to our mission to address unmet medical needs through the use of novel cell-based therapeutics which hold the promise of better treatments and potential cures for a wide range of diseases and disorders of the central nervous system.


“StemCells, Inc. would like to thank all of the patients, their families and caregivers who are participating in this study, along with the clinical investigators who are enabling this groundbreaking research. It is their courage and leadership that enables scientific advancement and the potential for exciting new therapies.”


Source : http://investor.stemcellsinc.com/phoenix.zhtml?c=86230&p=RssLanding&cat=news&id=2113751
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4020
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #151 le: 25 juin 2015 à 10:23:47 »
Voilà les informations sur l'étude clinique sur la stimulation épidurale : http://alarme.asso.fr/forum/index.php?topic=8750.0
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne mick 74

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 270
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #150 le: 24 juin 2015 à 16:51:47 »
 Farid je me pose une question pourquoi les chirurgiens :confused: ne le propose pas ni le médecin traitant :confused: en France fait t'on ce genre d'intervention ou faut t'il aller au USA je vais regarder sur le net si je trouve des infos je demande sur le forum si des blessé médullaires on déjà tenté l'intervention et si Thierry à plus d'informations à communiquer  :1409:

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1253
    • Voir le profil
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #149 le: 24 juin 2015 à 09:22:51 »
a mick....j'ai vu des videos et des temoignages de blesses medullaires americains qui apres avoir testè les stimulateurs epideraux ont retrouve touts les sensations ,la faculte d'uriner et de defequer normalement.ces gens là
 le faisaient VOLONTAIREMENT ,il suffit d'avoir quelques fibres nerveuses intactes au niveau de la lesion..ils bougent toutes les articulations meme les orteils,ils peuvent meme se tenir debout mais ils ne peuvent pas marcher car selon les specialistes il faut un certain nombre de fibres nerveuses pour pouvoir marcher...
alors qu'est ce que tu attends pour etre heureux...

Hors ligne harbib

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 137
    • Voir le profil
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #148 le: 23 juin 2015 à 22:26:00 »
nous n vons que l espoir pour vivre et tenir. quand au petro monarchies,poutine et consorts c est le dernier de leur souci,ils n ont rien d humain.

Hors ligne mick 74

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 270
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #147 le: 23 juin 2015 à 19:02:04 »
tu peux en dire plus Farid sur le stimulateur épidéraux je suis preneur d'information ma lésion est en T6 T7 si ça peux soulager mes douleurs
car il est évident que pour le docteur Courtine il faudra attendre quelques années malgré son nouveau laboratoire flambant neuf à Genève

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1253
    • Voir le profil
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #146 le: 23 juin 2015 à 17:16:36 »
il y a un truc que je ne comprends pas,et bizarrement je ne recois jamais de reponses ,pourquoi 'les membres de l' association ALARME  n'utilisent t-ils pas de stimulateurs epideraux ? leurs effets sont immediats et soulagent grandement puisqu'on recupere tous les sensations et meme le mouvement.Aux usa et au canAda ,il esT prescrit par la FDA.
est pas tres  logique d'attendre les resultats du docteur courtine puisque les effets du stimulateur sont connus et qu'il n'y a aucun risque car ce n'est ni un medicalment ni une injection de cellules.moi meme,je l'aurais utilise sans attendre ,le probleme est que j'ai une lesion basse et que le stimulateur n'est pas adapte a mon cas.

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 2200
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #145 le: 23 juin 2015 à 15:11:06 »
Commençons par de petits gestes concrets au lieu de nous lancer dans les "Si" et la "La". Par exemple, 20 petits euros pour un an, pour aider ALARME dans son combat.
Je dis ça, je ne dis rien.
G.


20 euros par an c est un beau geste certes  , mais des chéques a 6 ou 7 chiffres c est mieux

ces gens la on des fortunes qui couvrent  leur descendant sur plusieurs génération , quelle intérêt ?

désolé nous on ira pas loin avec nos 20 euros , je peux paraitre idéaliste , mais quoi que vous en pensiez le nerf de la guerre c est le pognon

je reste convaincus  que l 'on s en sortirais plus vite avec l aide de mécènes milliardaire , qui serait touché de prés ou de loin par notre handicap

on est pas éternel , en tant "qu 'ancien " du site je vois les années défilés a vitesse grand V et ça me gonfle pour nous tous les amies

eric

ps : rassurez vous je suis pas dépressif , je vie ma petite vie tranquille avec ma famille je suis positif , mais je suis aussi terriblement réaliste et

pragmatique  :wink:

Hors ligne dardaran

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 336
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D5-D6
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #144 le: 23 juin 2015 à 14:03:49 »
Commençons par de petits gestes concrets au lieu de nous lancer dans les "Si" et la "La". Par exemple, 20 petits euros pour un an, pour aider ALARME dans son combat.
Je dis ça, je ne dis rien.
G.
Les lois sont faites pour la plèbe non pour les patriciens.

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1253
    • Voir le profil
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #143 le: 23 juin 2015 à 12:17:07 »
il y a des paraplegiques celebres et tres riches qui ne font rien pour aider reellement la recherche,je peus citer comme exemple LARRY FLINT.. avec sa fortune colossale ,il pourrait contribuer enormement mais non ce qui l'interesse apparemment ,c'est de gagner plus d'argent..

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 2200
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #142 le: 23 juin 2015 à 11:32:33 »
vous voulez que ça avance vraiment ? 

il faudrait que l émir du qatar  , de l arabie saoudite , bill gates , ou rock feller ou poutine se plante avec leur

ferrari est devienne tétra eux ou un de leur gosse

je suis un peu brut de décoffrage certes ,et loin de moi l idée de souhaiter le malheur au gens mais bon ....


quand je voie le pognon que claque la qatar pour les beubeules du psg et le salaire de zla tan et compagnie  , je me dis putain qu il nous ferait 

du bien ce pognon pour booster la recherche

eric

Hors ligne Gyzmo34

  • Webmaster d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3519
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #141 le: 23 juin 2015 à 09:36:34 »
Des africains meurs encore de faim et le réchauffement planétaire (à la longue) décimera les moins fortunés. Nous vivront dans un monde de CONsommation ou l'être humain et un porte monnaie  :undecided:  Il y a encore quelques ames qui sont généreuse mais ...

L'armement, le pétrole, la bourse, bref, un monde de consommation !
POUR ADHÉRER A ALARME ? Il suffit de cliquer sur la bannière :azn:


Hors ligne mick 74

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 270
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : StemCells - cellules souches neurales foetales
« Réponse #140 le: 23 juin 2015 à 08:10:38 »
j'ai lu un article on a commencé a s'intéresser sur la recherche de la moelle épinière  il y 1 siècle (100 longue années) quand je vois les progrès phénoménal de  l'aérospatial depuis un siècle il n'y a pas photo les budgets ne sont vraiment pas les mêmes ainsi que les intérêts les centaines de milliards envoyés dans l'espace ferait plus du bien sur terre

 

SMF spam blocked by CleanTalk