Auteur Sujet: InVivo Therapeutics - Hydrogel / cellules souches neurales humaines  (Lu 46943 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
InVivo Therapeutics

Boston Mailing Address:
One Broadway, 14th Floor
Cambridge, MA 02142
617-583-1315

Philadelphia Mailing Address:
4116 Barberry Dr.
Lafayette Hill, PA 19444
610-567-3828

Email : Info@invivotherepaeutics.com

Web site : www.invivotherapeutics.com




Citer
:arrow: About InVivo Therapeutics Corporation

InVivo Therapeutics a été fondée sur la base des recherches du Dr. Robert S. Langer au MIT et du Dr. Yang (Ted) D. Teng, au Harvard’s Neurosurgery Department et VA Boston’s SCI Research Division.

Dr. Langer et Dr. Teng, ont travaillé ensemble pendant plus de 9 ans, publiant leurs résultats dans des journaux scientifiques avec l'objectif de fournir des nouvelles options thérapeutiques pour traiter les lésions aiguës et chroniques du cordon médullaire.

Nous pensons que l’accroissement des découvertes sont la meilleure occasion pour améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec une blessure médullaire. La recherche sur les lésions de la moelle épinière devrait se concentrer non seulement sur les composants pathologiques simples mais également sur des stratégies qui pourraient traiter des défis cliniques quotidiens en empêchant la perte de fonction secondaire et en reconstituant la neurophysiologie.

Notre recherche pour améliorer les conséquences fonctionnelles des lésions médullaires se concentre sur les nouvelles avancées concernant le tissu neural et le génie chimique pour clibler de vraies problèmes cliniques comprenant la respiration et le dysfonctionnement moteur-sensoriel. Nos technologies visent à empêcher davantage de perte de tissu aux endroits fonctionellement critiques, en maintenant la santé des cellules neurales vivantes, en remplaçant les cellules qui sont mortes par l'apoptose ou la nécrose, en faisant repousser les axones et en organisant/assurant les reconnexions/réorganisations fonctionnelles, et en renforçant et rétablissant les synapses qui reconstituent les circuits neuraux nécessaires pour le rétablissement fonctionnel, un processus souvent appelé “neuroplasticité”.

Ces stratégies nous ont menés à une gamme de solutions et de priorités thérapeutiques expérimentales pour notre recherche sur les lésions médullaires, dont chacune pourrait théoriquement être appliquées individuellement ou dans des combinaisons. La thérapeutique d'InVivo se concentrera sur ces voies de découverte afin d’avoir un éventail de produits et de services sur le marché, dans le but de satisfaire les besoins des personnes vivant avec une blessure médullaire.


Citer
:arrow: InVivo Therapeutics Development Portfolio

La plateforme des technologies de In Vivo Therapeutics fournit une  nouvelle approche pour le traitement des lésions du cordon médullaire. Au-delà de tous les organismes dont le primier but est la réparation du cordon médullaire, InVivo a un éventail inégalée de produits et qui continuera à augmenter dans les années à venir.

Nous pensons que nos plateformes de développement nous fournit 2 produits qui pourraient être employés individuellement ou dans des combinaisons multiples.

   1.   Un polymère basé sur un dispositif médical pour la réparation du tissu du cordon médullaire pour des lésions ouvertes et fermés du cordon médullaire.
   2.   Une technologie tissulaire qui utilise des cellules souches neurales humaines pour la réparation des lésions du cordon médullaire

Le polymère des Drs. Langer et Teng est basé sur une recherche publiée en 2002, marquant le commencement de leur recherche pour des méthodes les plus efficaces pour traiter les lésions médullaires. Leurs efforts ont depuis eu comme conséquence de nouveaux résultats fructueux qui ont établi la base scientifique que nous développons aujourd'hui.

Information de fond : Le résumé de notre recherche en 2002 :

Pour améliorer la réparation suivant des lésions pénétrantes du cordon médullaire, nous avons conçu un implant modelé à l'image du cordon médullaire intact, se composant d'un échafaudage de plusieurs éléments de polymère. L'implantation de l'échafaudage dans un modèle de lésion médullaire de rats adultes a favorisé l'amélioration fonctionnelle à long terme comparé à un groupe contrôle. À 70 jours post-lésion, les animaux implantés avec ces échafaudages ont montré une progression coordonnée des membres arrières. L'histologie et l'analyse immunocytochimique ont suggéré que ce rétablissement pourrait être attribué en partie à une réduction de la perte de tissu lors des processus secondaires post-lésion, ainsi qu’à une diminution de la cicatrice gliale. Le traçage du système nerveux a démontré que des fibres corticospinales passaient à travers l'épicentre de la lésion vers la moelle épinière caudale, un phénomène non présent dans les groupes de rats non-traités. En même temps que la preuve de l’augmentation de l'expression locale de GAP-43 non observée dans les rats du groupe contrôle, ces résultats suggèrent un élément possible de régénération. Ces résultats suggèrent une nouvelle approche pour les lésions médullaires pénétrantes, et plus largement, peuvent servir de prototype à des stratégies multidisciplinaires contre des problèmes neurologiques complexes incluant aussi les lésions médullaires par contusion.

1) Polymère basé sur un dispositif médical pour la réparation du tissu du cordon médullaire

Résumé de notre recherche en 2005
Nouveaux polymères pour le traitement des lésions du cordon médullaire

Nous avons accompli 5 buts principaux :
   a.   Efficacité thérapeutique démontrée de l’utilisation du polymère seul pour traiter les lésions médullaires pénétrantes.
   b.   Conception d’un programme applicable pour utiliser le même genre de polymère pour traiter les lésions médullaires par contusion.
   c.   Les cellules souches neurales humaines cultivées par l'intermédiaire de notre nouveau polymère peuvent augmenter le potentiel de réparation neural.
   d.   L'implantation seule de nos échafaudages de polymère nouvellement conçus en fonction de la pathologie des lésions médullaires ou parsemés de cellules souches neurales humaines peut réduire au minimum la pathologie aiguë et les lésions secondaires, ainsi que favoriser la survie/régénération neurale post-lésion, menant à des améliorations fonctionnelles.
   e.   Une nouvelle combinaison de nos technologies de polymère et de cellules souches avec un composé récemment identifié qui est sûr pour les humains pourrait favoriser davantage la neuroplasticité et améliorer le traitement sur des lésions médullaires expérimentales.

2) Technologie tissulaire utilisant des cellules souches neurales humaines pour la réparation des lésions du cordon médullaire

Nous travaillons sur les mécanismes moléculaires qui sont à la base ou améliorent les stratégies thérapeutiques expérimentales des cellules souches neurales humaines pour les problèmes fréquentes des lésions expérimentales du cordon médullaire et des maladies neurodégénératives. En outre, nous avons le but d’employer les échafaudages de polymère pour renforcer la réparation neurale, par l’intermédiaire des cellules souches, du cordon médullaire blessé en atténuant la neurodégénération et en créant un environnement favorisant la régénération.
« Modifié: 19 novembre 2013 à 17:08:30 par TDelrieu »
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Citer
Un scientifique lauréat du Prix Nobel rejoint l’équipe d’InVivo Therapeutics

Mardi 19 juin 2007

Dr. Richard Roberts, conseiller sur la biologie moléculaire des lésions traumatiques du cordon médullaire

CAMBRIDGE, Massachusetts -- InVivo Therapeutics Corporation, une compagnie médicale focalisée sur la reconstitution fonctionnelle chez les individus paralysés par des lésions traumatiques du cordon médullaire, a annoncés aujourd'hui que le Dr. Richard Roberts, un scientifique lauréat du prix Nobel, a rejoint le Conseil scientifique consultatif de l'entreprise.

Roberts est directeur scientifique chez New England Biolabs Inc., leader mondial dans la production et l'approvisionnement de réactifs pour le secteur des bio-sciences.

Frank Reynolds, directeur et fondateur d’InVivo, dit : "Je suis enchanté d’accueillir le Dr. Roberts dans notre Conseil scientifique consultatif. Son expertise démontrée dans la biologie moléculaire apportera une nouvelle perspective précieuse au travail d'InVivo."

Ayant commencé son cursus en Angleterre, Roberts a accompli la recherche post-doctorale à l'université de Harvard et plus tard a travaillé avec le Dr. James D. Watson, au Cold Spring Harbor Laboratory, dans l'état de New-York. Roberts est connu pour son travail dans la biologie moléculaire et l’informatique - et particulièrement pour son usage pilote des méthodes et des bases de données informatiques pour étudier l'ADN et ses structures composantes.

En 1993, il a gagné un prix Nobel dans la physiologie ou médecine pour la découverte qu'un gène pourrait être présent dans l’ADN en plusieurs segments bien-séparés. La découverte de "gènes fractionnés" a été d’une grande importance pour la recherche fondamentale en biologie et la recherche médicale.

InVivo a été fondé en 2005 pour développer des thérapies cellulaires pour les lésions du cordon médullaire, basées sur le travail lancé dans les laboratoires des Drs Robert Langer, et Yang (Ted) Teng. Langer est professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Teng est professeur de neurochirurgie au Harvard Medical School. Tous les deux sont les fondateurs d'InVivo et membres du Conseil scientifique consultatif de la compagnie.

Langer dit : "Je suis très heureux que Dr. Roberts rejoigne le conseil scientifique consultatif d'InVivo. J'attends avec intérêt de travailler avec un scientifique si distingué."

Roberts dit : "Ce que j'ai vu jusqu'ici semble absolument fascinant. Je pense que ce travail est très prometteur pour l'avenir. Il est crucial qu'un tel de travail passe du laboratoire à l’essai clinique parce qu'il y a un besoin désespéré d'aider les personnes avec des lésions du cordon médullaire."

Chaque année, plus de 170 000 personnes dans le monde entier sont paralysées suite à des lésions traumatiques du cordon médullaire, selon des statistiques du gouvernement américain. Bien qu'il ne soit pas actuellement possible de réparer de tels dommages, l'équipe d'InVivo pense qu'en réduisant au minimum les dommages additionnels au tissu environnant et en favorisant une nouvelle croissance du tissu, on pourra améliorer la fonction chez les patients blessés médullaires, dit Reynolds.


Contact:
InVivo Therapeutics Corporation
Frank Reynolds 617-583-1315
info@invivotherapeutics.com
ou
Anita Harris 617-576-0906
anita.m.harris@harriscom.com



===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


Nobel Prize Winning Scientist Joins InVivo Therapeutics Team

Tuesday June 19, 6:00 am ET

Richard Roberts, PhD, to advise on molecular biology of traumatic spinal cord injury

CAMBRIDGE, Mass.--(BUSINESS WIRE)--InVivo Therapeutics Corporation, a medical device company focused on restoring function in individuals paralyzed by traumatic spinal cord injury, today announced that Richard Roberts, PhD, a Nobel Prize winning scientist, has joined the firm's scientific advisory board.

Roberts is Chief Scientific Officer at New England Biolabs, Inc., a world leader in the production and supply of reagents for the life science industry, located in Beverly, MA.

Frank Reynolds, InVivo founder and Chief Executive Officer, said: "I am delighted to welcome Dr. Roberts to our scientific advisory board. His demonstrated expertise in molecular biology will bring a valuable new perspective to InVivo's work."

Educated in England, Roberts completed postdoctoral research at Harvard University and later worked with James D. Watson, PhD, at Cold Spring Harbor Laboratory, in New York State. Roberts is known for his work in molecular and computational biology--and especially for his pioneering use of computer methods and databases for studying DNA and its component structures.

In 1993, he won a Nobel Prize in Physiology or Medicine for the discovery that a given gene could be present in DNA as several, well-separated segments. The discovery of "split genes" has been of great importance to basic biological and more medically-oriented research.

InVivo was founded in 2005 to develop cellular therapies for spinal cord injuries, based on work initiated in the laboratories of Robert Langer, PhD, and Yang (Ted) Teng, MD, PhD. Langer is Institute Professor at the Massachusetts Institute of Technology. Teng is associate professor of neurosurgery at Harvard Medical School. Both are InVivo founders and members of the company's scientific advisory board.

Langer said: "I am very pleased that Dr. Roberts will be joining InVivo's scientific advisory board. I look forward to working with such a distinguished scientist."

Roberts said: "What I've seen so far looks absolutely fascinating. I believe this work holds great promise for the future. It is crucial that such work move from the laboratory to the clinic because there is a desperate need to help people with spinal cord injuries."

Every year, more than 170 thousand people worldwide are left paralyzed by traumatic spinal cord injuries, according to US government statistics. Although it is not currently possible to repair such injuries, the InVivo team believes that by minimizing additional injury to surrounding tissue and promoting new tissue growth, it will be able to improve function in spinal cord injury patients, Reynolds said.


Contact:
InVivo Therapeutics Corporation
Frank Reynolds 617-583-1315
info@invivotherapeutics.com
or
Anita Harris 617-576-0906
anita.m.harris@harriscom.com


Source : http://biz.yahoo.com/bw/070619/20070619005348.html?.v=1
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #2 le: 27 septembre 2007 à 17:08:08 »
Citer
Selon un scientifique du MIT : Le traitement de la paralysie est en vue

Vendredi 21 septembre 2007

Le futur traitement des lésions traumatiques du cordon médullaire pourrait être pour bientôt, et il implique l’utilisation de matériaux synthétiques, selon un des professeurs de biotechnologie du MIT (Massachusetts Institute of Technology).

Le Dr. Robert Langer, 59 ans, professeur de génie chimique au MIT et le plus jeune jamais nommé - à 43 ans - aux trois U.S. National Academies of science, a commencé à traiter efficacement des rats paralysés en utilisant une structure en matériau synthétique qui est insérée dans leurs corps.

Pendant le discours, Langer a démontré ce qui pourrait être un futur traitement pour les humains. Il a montré un film d’un rat paralysé avant qu'il ait été traité avec un implant en matériau spécial enduit de cellules souches neuronales.

Le rat pouvait se déplacer mais il avait perdu l'utilisation de ses pattes arrières.

Le film a montré le même rat des semaines plus tard capable de marcher sur chacune de ses quatre pattes assez bien.

Les structures en matériau synthétique réduisent le tissu cicatriciel et peuvent aider à reproduire de nouvelles cellules, a dit Langer.

“Différentes personnes ont employé différents modèles”, a dit Langer. “La question est de combien se sont améliorées les fonctions.”

Langer a dit que sa recherche est partiellement financée par InVivo Therapeutics Corp., une société de biotechnologie de Cambridge qui lève des fonds pour traiter les lésions traumatiques du cordon médullaire.

Frank Reynolds, Président de InVivo, a dit que l'utilisation de matériau synthétique par Langer, dont ce professeur du MIT pense également que cela pourrait aussi faire croître du nouvel os, intestin, foie et cellules d’uretère, pourrait aider à commercialiser la première grande avancée dans le traitement de la paralysie.

“Nous pensons que ce sera le premier traitement efficace pour des lésions du cordon médullaire”, a dit Reynolds.

Reynolds a dit que des officiels irlandais vont venir à Boston pour discuter d’une subvention de $10 millions pour InVivo par le gouvernement irlandais.


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


MIT scientist: Paralysis cure eyed

Friday, September 21, 2007

The future of curing traumatic spinal cord injuries could be on the horizon, and it involves plastics, according to one of MIT’s top biotechnology professors.

Dr. Robert Langer, 59, MIT professor of chemical engineering and the youngest person ever - at 43 - to be appointed to all three U.S. National Academies of science, told the Greater Boston Chamber of Commerce that he and his students began effectively curing rats of paralysis using a plastic scaffold that would be inserted into their bodies.

During the speech, Langer demonstrated what could be a future treatment for humans. He showed a film of the paralyzed rat before it was treated with a special plastic implant coated with neuronal stem cells.

The rat could move around but had lost the use of its rear legs.

The film showed the rat weeks later able to walk on all four legs fairly well.

The plastic scaffold helps reduce scar tissue and may help duplicate new cells, Langer said.

“Different people have used different models,” Langer said. “It’s a question of how much improved function you get.”

Langer said his research is being partially funded by InVivo Therapeutics Corp., a Cambridge life-science company that is raising funds to treat traumatic spinal cord injuries.

Frank Reynolds, CEO of InVivo, declined to give financial specifics, but said the company has a consulting staff of 18 people.

Reynolds said Langer’s use of plastics, which the MIT professor also believes could grow new bone, intestine, liver and ureter cells, would help commercialize the first big breakthrough in treatment of paralysis.

“We believe it will be the first effective treatment for spinal cord injury,” Reynolds said.

Reynolds said Irish officials will be visiting Boston to discuss $10 million in funding for InVivo from the Irish government.


Source : http://www.bostonherald.com/business/technology/reviews/view.bg?articleid=1033115
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #3 le: 05 décembre 2008 à 13:49:27 »
Citer
Vendredi 5 décembre 2008
InVivo est proche des essais humains dans le traitement des lésions médullaires

Le traitement des lésions de la moelle épinière de InVivo Therapeutics a conclu avec succès des études préliminaires sur le primate et cherche maintenant à garantir des fonds pour passer à l’essai clinique.

Pendant l'été, InVivo a terminé une étude préclinique sur les primates et les rongeurs qui a démontré une efficacité de 100% des technologies de polymères d'InVivo, a indiqué Frank Reynolds, Président de la compagnie basée à Cambridge.

« Dans l'histoire de la recherche des lésions de la moelle épinière, personne n’a jamais eu un tel succès en traitant des lésions médullaires chez un primate », a dit Reynolds.

Reynolds affirme que InVivo, qui emploie des technologies co-développées par Robert Langer du MIT, est unique. « Nous avons adopté une approche complètement différente », a dit Reynolds. D'abord, la majeure partie des dommages dans la moelle épinière commencent à environ 24 heures après l’accident initial. « Nous devons tirer profit de la fenêtre thérapeutique fournie entre le moment où la blessure se produit et le moment où le patient est dans un fauteuil roulant pour la vie », a indiqué Reynolds. InVivo fait cela en injectant ou en implantant un polymère biocompatible dans la lésion, qui réduit les dommages secondaires et protège les zones intactes. Le polymère se désagrège par la suite à l'intérieur du corps, éliminant le besoin d’une abblation chirurgicale.

La compagnie a déjà levé $3 millions, et dans les 90 jours suivants, elle compte se terminer sur $15 millions. Cela financera un essai humain prévu pour être conduit dans l’été 2009. Reynolds a été concerné par le problème, ayant subi un accident de voiture à l'âge de 28 ans qui a blessé sa colonne vertébrale et l'a laissé dans un corset pendant cinq ans.

(…) Reynolds a dit que ce mois-ci, il prévoit de commencer des essais sur les primates pour des technologies qui s'étendront des lésions aiguës aux lésions chroniques.


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


Friday, December 5, 2008
InVivo nears human trials of spine-injury treatment

Spinal cord injury treatment maker InVivo Therapeutics Corp. has successfully wrapped up preliminary primate studies and is now looking to secure funds to go prime time.

During the summer, InVivo completed a primate and rodent study that demonstrated InVivo’s polymer-based technologies to be 100 percent effective, said Frank Reynolds, CEO of the Cambridge-based company.

“In the history of spinal cord injury research, no one has ever had any success in treating a spinal cord injury in a primate,” Reynolds said.

Reynolds claims that InVivo, which uses technologies co-developed by Robert Langer of MIT, is unique. “We’ve taken a completely different approach,” said Reynolds. First, said Reynolds, most of the damage to a spine starts at about 24 hours after an initial accident. “We need to take advantage of the therapeutic window of opportunity between the time injury occurs and the time when the patient is in the wheelchair for life,” said Reynolds.  InVivo does this by injecting or implanting a biocompatible polymer into the lesion, which reduces the secondary damage and protects the unaffected areas. The polymer eventually disintegrates inside the body, eliminating the need for surgical removal.

The company has already raised $3 million, and in the next 90 days, it expects to close on a $15 million Series A round. That will fund a proposed human study to be conducted in the summer of 2009. After the anticipated U.S. Food & Drug Administration (FDA) approval, the company will be generating a profit, said Reynolds. The CEO has special insight into the problem, having at age 28 been in a car accident that injured his spine and left him in a body brace for five years.

InVivo appears to have done some promising animal work, but it hasn’t disclosed its exact details, so it’s difficult to make a complete assessment about what makes that work novel, noted Amar Sawhney. Sawhney is president and CEO of I-Therapeutix Inc., a Waltham-based startup that is developing products to seal surgical wounds. InVivo’s overall approach, addressing the underlying factors that cause spinal injury, seems a sound one, he said. It may, however, take years before the company can fully solve spinal cord problems and that may make investors wary. Overall, Sawhney noted that spinal cord injuries represent a “huge unmet need.” 

Nevertheless, Reynolds said that this month he plans to start primate tests for technologies that will range from acute to chronic spine injuries, or the “whole gamut.”
 

Source : http://www.masshightech.com/stories/2008/12/01/weekly7-InVivo-nears-human-trials-of-spine-injury-treatment.html
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne kavi69

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 318
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #4 le: 05 décembre 2008 à 22:01:09 »
merci Thierry,
Un nouvel espoir....en plus la personne sait de quoi elle parle.....elle sera un peu plus motivée !

croisons les doigts

fliloussa

  • Invité
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #5 le: 18 décembre 2008 à 15:05:49 »
Bonjour Tdelrieu
j'avoue que je ne sais pas si je suis sur le bon poste pour poser ma question :undecided: , je m'en excuse d'avance.
 Tdelrieu , toi qui est trés informé sur les avancées scientifiques , :azn: la recherche et les expérimentations ,  peux - tu me dire , si chez un sujet trés jeune il peut y avoir une meilleure récupèration sur le plan neurologique .
J'ai parfois entendu parler de repousse de nerfs!
et pour finir toutes ses avancées conçernent - elles les enfants ???
Merci

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #6 le: 19 décembre 2008 à 10:05:23 »
fliloussa,

Oui, on peut estimer que chez un sujet très jeune il y aura une meilleure récupération sur le plan neurologique. Donc toutes ces avancées concernent bien évidemment les enfants !  :smiley:
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #7 le: 04 décembre 2009 à 13:05:32 »
Ca avance !  :smiley:


Citer
InVivo Therapeutics Corporation a déposé un dossier à la FDA pour des essais humains pour un traitement des lésions médullaires

Vendredi 4 décembre 2009

CAMBRIDGE, Mass. - InVivo Therapeutics Corporation a déposé un dossier à la FDA (Food and Drug Administration) demandant la permission de pratiquer des essais cliniques humains. InVivo conduit actuellement sa troisième étude avec des primates et compte recevoir l'approbation pour commencer un essai humain en 2010.

Le Président Frank Reynolds est confiant dans les possibilités de sa société de recevoir l'approbation. Et il est optimiste au sujet de l'obtention d'un feu vert pour la recherche sur les lésions de la moelle épinière, faisant de la technologie d'InVivo le premier traitement de ce type à passer aux essais cliniques.

« Nous prévoyons que le revenu annuel pour notre premier produit dépasse 1 milliard de dollars », a dit Reynolds. « L'opportunité du marché total est significative. »

D'ici 2011, le marché potentiel global pour les lésions aiguës de la moelle épinière sera approximativement de 10,4 milliard de dollars annuellement. Le National Spinal Cord Injury Statistical Center (NSCISC) à l’University of Alabama a été commissionné par le gouvernement des USA pour maintenir une base de données nationale des lésions de la moelle épinière depuis 1973. Le NSCISC a projeté une incidence croissante des lésions de la moelle épinière due à une population croissante aux USA, et à une augmentation des risques sociétaux qui incluent des limitations de vitesse plus rapides sur la route, la mode des sports extrêmes et la possession accrue de pistolets. (…)

« Comme je suis moi-même atteint d’une lésion de la moelle épinière, je maintiens notre équipe concentrée quotidiennement », a dit Reynolds. « Notre société attend avec intérêt de fournir un bénéfice humanitaire aux millions de personnes espérant que nous allons réussir. »


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


InVivo Therapeutics Corporation Files FDA Application for Human Studies for Spinal Cord Injury Treatment

Published Friday, December 4, 2009

CAMBRIDGE, Mass.–(BUSINESS WIRE)– InVivo Therapeutics Corporation has filed an Investigational Device Exemption application with the Food and Drug Administration requesting permission to advance to human clinical studies. InVivo is currently conducting its third primate study and expects to receive approval to begin a human study in 2010.

CEO Frank Reynolds is confident in the company’s chances of receiving approval, and is optimistic about what obtaining a regulatory green light represents for spinal cord injury research, making InVivo’s technology the first treatment of its kind to progress to clinical studies.

“We anticipate annual revenue for our first product to exceed a billion dollars,” said Reynolds. “The total market opportunity is significant.”

By 2011, the total addressable market for acute spinal cord injury will be approximately $10.4B annually. The National Spinal Cord Injury Statistical Center (NSCISC) at the University of Alabama has been commissioned by the US government to maintain a national database of spinal cord injury statistics since 1973. The NSCISC has projected increasing incidence of annual spinal cord injuries due to a growing US population and escalated societal risks that include faster highway speed limits, expanding participation in extreme sports, and increased gun ownership. (…)

“As a spinal cord injury patient myself, I keep our team focused on a daily basis,” said Reynolds. “Our organization looks forward to providing humanitarian benefit to the millions of people waiting for us to succeed.”


Source : http://www.your-story.org/invivo-therapeutics-corporation-files-fda-application-for-human-studies-for-spinal-cord-injury-treatment-63929/

POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #8 le: 10 septembre 2010 à 11:17:51 »
Frank Reynolds, le PDG de la société bio-médicale InVivo Therapeutics, a été invité à parler à la TEDxBoston conference 2010, laquelle est conçue pour tirer profit des idées afin d'aider à créer un monde meilleur. La conférence a eu lieu au Boston World Trade Center le 29 Juillet 2010.

Vidéo de la conférence : http://www.youtube.com/watch?v=mtPwGZ4y428

InVivo Therapeutics a fini ses tests sur les primates, et prévoit de recevoir l'autorisation de la FDA pour commencer son essai clinique au 4ème trimestre 2010, incluant 10 personnes, au Shepherd Center-Atlanta.
 
À noter : Il a mentionné "la suppression du tissu cicatriciel" pour les lésions chroniques et insérer le polymère biodégradable à la place.

:smiley:
« Modifié: 11 septembre 2010 à 16:02:10 par TDelrieu »
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1013
    • Voir le profil
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #9 le: 10 septembre 2010 à 18:26:09 »
polymere biodegradable=neurogel...
Quand je pense que le neurogel  a ete conçu et fabriquè en 1996..
Que de temps perdu...c'est enrageant !!
Logiquement ,pour les chroniques , c'est la seule façon (je n'en connais pas d'autres)de resoudre le probleme de la cicatrice gliale et de la cavite qu'elle entoure.
Enfin;gardons espoir..
Merci ,thierry ,pour tes infos .

Hors ligne patrickp

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 564
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D12
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #10 le: 10 septembre 2010 à 19:34:41 »
J'ai cru lire un peu plus haut :
Citer
D'abord, la majeure partie des dommages dans la moelle épinière commencent à environ 24 heures après l’accident initial. « Nous devons tirer profit de la fenêtre thérapeutique fournie entre le moment où la blessure se produit et le moment où le patient est dans un fauteuil roulant pour la vie »

Ce qui veut dire ou je me trompe que cet essai concerne tout les nouveaux accidentés !!!

Un peu d'ailleurs comme l'essai de geron : entre 7 et 14 jours de l'accident

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #11 le: 11 septembre 2010 à 16:00:26 »
patrickp,

En decembre 2008, Franck Reynolds avait dit que leurs technologies s'étendront des lésions aiguës aux lésions chroniques. J'avais mis cette phrase en gras. Lis bien tous les articles...  :rolleyes:
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne patrickp

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 564
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D12
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #12 le: 13 septembre 2010 à 11:42:10 »
Thierry,

Il n'y a pas incompatibilité entre le fait que le premier essai concernera seulement les accidents récents
et le fait que cette technologie concernera à terme l'ensemble des lésions.
Effectivement je suis d'accord avec toi cette technologie permet d'étendre la zone de soin, seulement il me
semble que dans ce cas il faudra opérer la zone de la blessure afin d'enlever les cicatrices.
Dans les essais sur les rats il a été montré que les cicatrices bloquaient la guérison complète, c'est pourquoi
Géron a décidé de limiter l'essai aux accidents récents.
InVivo apporte un plus en fournissant une technologie de guidage de la reconstruction de la moelle, qui ressemble
d'ailleurs étonnement à la technologie de Neurogel, ou du moins à l'esprit de cette technologie.
« Modifié: 07 décembre 2010 à 11:05:43 par TDelrieu »

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #13 le: 13 septembre 2010 à 12:41:09 »
patrickp,

Justement, Franck Reynolds a mentionné dans sa conférence "la suppression du tissu cicatriciel pour les lésions chroniques et insérer le polymère biodégradable à la place". Et je suis bien d'accord avec toi, cela ressemble beaucoup à la technologie du Neurogel...  :rolleyes:
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne Handie

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 143
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: L1
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #14 le: 27 septembre 2010 à 12:59:59 »
...
« Modifié: 05 septembre 2012 à 15:07:54 par Handie »
L'avenir est ce qu'il y a de pire dans le présent ( Gustave Flaubert ).

Hors ligne patrickp

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 564
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D12
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #15 le: 30 septembre 2010 à 19:12:21 »
La je ne suis pas d'accord, cette méthode est un peu différente en ce sens qu'elle utilise un guide
pour la repousse nerveuse !!!
Comme dit plus haut cela ressemble au Neurogel !!

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #16 le: 29 octobre 2010 à 15:12:20 »
Citer
28/10/2010
InVivo Therapeutics a une thérapeutique pour les lésions de la moelle épinière

(…) En Décembre 2009, InVivo a demandé une "investigational device exemption" à la Food & Drug Administration pour passer des tests sur les primates à des essais sur l'homme. Aujourd'hui, la société a déclaré qu'elle est prête à commencer l’essai clinique dès l’approbation de la FDA.

"Les options de traitement pour les lésions aiguës demeurent hors d’atteinte. InVivo poursuit un nouveau paradigme de soins, développé par les meilleurs esprits scientifiques, qui se concentre d'abord sur le traitement des lésions secondaires", a déclaré le PDG Frank Reynolds dans un discours. "Avec un succès lors de l’essai clinique, nous espérons apporter des améliorations substantielles au traitement de ces graves blessures au cours de ces deux ou trois prochaines années."

Le traitement de InVivo utilise un "échafaudage" en polymère biodégradable conçu pour agir comme une « matrice extracellulaire de synthèse » et réduire la formation des cicatrices gliales appelées astrogliose. En cherchant à accélérer son dossier à travers les réglementations de la FDA, la compagnie a indiqué qu'elle soumettra à l'autorisation le polymère biodégradable seul. Et en cours de route, il pourra y avoir des demandes d’autorisations supplémentaires pour l'utilisation du polymère avec des médicaments anti-inflammatoires ou des composés à base de cellules souches.


===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


10.28.10
InVivo Therapeutics has regenerative answer to spinal cord injury

InVivo Therapeutics Corp. (OTC:NVIV) closed a reverse merger with its holding company, taking itself public under the stock symbol “NVIV” on the OTC exchange as of tomorrow.

The Cambridge, Massachusetts-based company also announced a private stock placement that will net it $8.8 million. InVivo is hoping for a nod from the Food & Drug Administration to begin human trials of its regenerative treatment for spinal cord injury.

The company issued about 31.6 million shares in the reverse merger to stockholders. InVivo issued another 10.5 million units of common stock and warrants in the private placement. Those buyers each received a unit of common stock a five-year warrant exercisable at $1.40 after NVIV stock tops $2.80 per share for 20 days.

The private placement also included $500,000 in bridge debt conversion, the repayment of the accelerator loan InVivo landed from the Mass. Life Sciences Center last year (earlier this year, Good Start Genetics was the first company to pay back its $500,000 accelerator loan). InVivo said it will also use the proceeds for working capital, R&D and “fixed asset additions.” When it won the accelerator loan in April 2009, Reynolds told MassDevice that the loan would be used to build a manufacturing facility near the UMass-Lowell campus.

In December 2009, InVivo applied for an investigational device exemption from the Food & Drug Administration to move from primate testing to human trials. Today the company said it expects to begin the trial as soon as it lands FDA approval.

“Successful treatment options for acute injuries remain elusive. InVivo is pursuing a new paradigm of care, one developed by top scientific minds, that focuses initially on the treatment of secondary injury,” CEO Frank Reynolds said in prepared remarks. “With success in the clinic, we hope to introduce substantial improvements to the treatment of these life-altering injuries within the next two to three years.”

The InVivo treatment uses a scaffold made of a biodegradable polymer designed to act as a “synthetic extracellular matrix” and to reduce scar formation called astrogliosis. Looking to speed up its trip through the regulatory wilds at the FDA, the company said it will submit for clearance for the scaffold device alone. Down the road, it may apply for additional clearances for using the device with anti-inflammatory drugs or stem-cell-based compounds.


Source : http://www.medcitynews.com/2010/10/invivo-therapeutics-eyes-regenerative-answer-to-spinal-cord-injury/
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne Zetetar

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 98
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #17 le: 29 octobre 2010 à 19:55:34 »
Cool :)

Hors ligne fti

  • an va y arriver
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 315
  • Sexe: Homme
  • ASSE
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5
tant que tu vie et tant tu respire ça donne un ta de truque a dire

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #19 le: 03 novembre 2010 à 11:19:42 »
Citer
Mardi 2 Novembre 2010
InVivo Therapeutics ouvre une installation à Medford


InVivo Therapeutics Corp, une société de bio-technologie développant un traitement pour les lésions de la moelle épinière, a signé un bail pour ouvrir sa première unité de fabrication et de développement à Medford. L'entreprise utilisera l'unité pour augmenter la production de sa thérapeutique - un polymère pour le traitement des lésions de la moelle épinière.


«Ces nouvelles installations pour le développement et la fabrication représente un élément essentiel de notre stratégie et nous rapproche un peu plus du lancement de notre premier essai clinique chez l'homme. Nous utiliserons immédiatement l’installation cGMP à l'échelle commerciale ici dans le Commonwealth du Massachusetts", a déclaré Frank Reynolds, directeur général d'InVivo Therapeutics, dans un communiqué.


Une fois que la société obtiendra l'autorisation de la US Food and Drug Administration, InVivo basée à Cambridge démarrera immédiatement son premier essai clinique humain avec sa thérapeutique.


InVivo a récolté 10,5 millions $ la semaine dernière dans le cadre d'une fusion, et a par la suite remboursé un prêt de 567.930 $ au Massachusetts Life Sciences Center.


La société a été fondée en 2005 en utilisant la technologie du Massachusetts General Hospital de Boston et du laboratoire au MIT (Massachusetts Institute of Technology) du professeur Robert Langer.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




Tuesday, November 2, 2010
InVivo Therapeutics opens Medford facility


InVivo Therapeutics Corp., a life sciences company developing technologies for the treatment of spinal cord injuries, has signed a lease to open its first manufacturing and development facility in Medford. The company will use the facility to ramp up production of its lead therapeutic candidate – a polymer scaffolding device to treat open wound spinal cord injuries.`


“This new development laboratory and manufacturing facility represents a critical component of our strategy and brings us one step closer to launching our first human clinical trial. We will put the space to use immediately while working toward securing a larger, commercial-scale cGMP facility here in the Commonwealth of Massachusetts,” Frank Reynolds, CEO of InVivo Therapeutics, said in a statement.


Once the company gets clearance from the U.S. Food and Drug Administration, Cambridge-based InVivo plans to start its first human trial on the device.


InVivo brought in a $10.5 million investment as part of a reverse merger last week , and subsequently repaid a $567,930 loan from the Massachusetts Life Sciences Center.


The company was founded in 2005 using technology from Massachusetts General Hospital in Boston and from the lab of MIT professor and serial entrepreneur Robert Langer.




Source : http://www.masshightech.com/stories/2010/11/01/daily12-InVivo-Therapeutics-opens-Medford-facility.html
« Modifié: 03 novembre 2010 à 11:23:15 par TDelrieu »
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #20 le: 07 décembre 2010 à 10:54:30 »
On est très près d'une solution supplémentaire avec un polymère combiné à des cellules souches neurales. De plus, InVivo a déjà l'argent pour son essai clinique !!!
Espérons que la FDA va donner son autorisation rapidement...  :rolleyes: 



Citer
6 décembre 2010


InVivo obtient une avance de 13 M $ pour le programme clinique sur les traumatismes médullaires


La société est en attente de l'autorisation IDE de la FDA pour son polymère.


In Vivo a récolté un total de 13 millions de dollars dans un placement privé. L'offre comprend 13 millions d'unités, chaque unité étant composée d'une action de InVivo et d'un bon donnant droit à l'acheteur d'acquérir une action au cours des cinq prochaines années à un prix de 1,40 $ par action. InVivo note que le placement de 10,5 millions d'unités initiales a été achevé en Octobre.


InVivo est axée sur le développement de produits de réparation des lésions de la moelle épinière. L'entreprise met à profit son expertise pour développer des produits à base de polymères et d’échafaudages de polymères combinés à des cellules souches neurales humaines pour favoriser la réparation et la régénération.


En Novembre, InVivo a inauguré sa première usine de fabrication et de développement à Medford, dans le Massachusetts. L'installation sera utilisée pour augmenter le processus de fabrication pour le polymère biocompatible d’InVivo qui sera utilisé pour traiter les plaies ouvertes des lésions graves de la moelle épinière.


La société a déjà confirmé qu'elle est prête à commencer un essai clinique sur l'homme dès que sa demande à la FDA aura été accordée.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




Dec 6, 2010


InVivo Secures $13M In Advance of Clinical Program for Spinal Cord Injury Product


Company is awaiting FDA clearance of IDE for polymer scaffold product.


In Vivo raised a total of $13 million in a private placement that reached its maximum overallotment capacity. The offering comprised 13 million units, with each unit consisting of one share of InVivo common stock and one warrant entitling the purchaser to buy one share of common stock over the next five years at an exercise price of $1.40 per share. InVivo notes that placement of the initial 10.5 million units was completed in October.


InVivo is focused on the development of spinal cord injury repair products. The firm is leveraging its expertise to develop both polymer-based products and polymer scaffolds combined with human neural stem cells to promote tissue repair and regeneration.


In November InVivo established its first manufacturing and development facility in Medford, MA. The facility will be used to scale up the manufacturing process for InVivo's lead biocompatible polymer scaffolding device used to treat acute open-wound spinal cord injury.


The firm has previously confirmed that it expects to start a human trial with the candidate once FDA clearance of the investigational device exemption application has been granted.


Source : http://www.genengnews.com/gen-news-highlights/invivo-raises-13m-in-advance-of-proposed-clinical-program-for-spinal-cord-injury-product/81244338/
« Modifié: 06 mai 2011 à 14:49:27 par TDelrieu »
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Citer

InVivo et l’University of Miami font équipe sur la recherche des traumatismes médullaires


2 mai 2011


InVivo Therapeutics et l’University of Miami ont signé un accord de collaboration de recherche et de co-développement pour des traitements sur les lésions de la moelle épinière.


La société fondée à Cambridge (Massachussetts) développe un polymère bio-compatible pour les traumatismes médullaires et prévoit de travailler avec le Miami Project to Cure Paralysis à l’university's Miller School of Medicine.


En vertu de leur accord, InVivo et l’University of Miami prévoient de combiner la technologie du bio-polymère avec les cellules de Schwann et d'autres thérapies cellulaires. Une fonction des cellules de Schwann est de former des gaines de protection autour des neurones sensoriels et moteurs.


Tout brevet obtenu en vertu de la collaboration de recherche sera détenue conjointement par l'université et InVivo. L’University of Miami a également convenu de donner à la société InVivo Therapeutics un droit pour une licence exclusive mondiale pour développer et commercialiser une technologie développée par le Miami Project.


InVivo Therapeutics espère commencer une étude clinique avec son traitement à base de polymère dans la deuxième moitié de cette année.


Le traitement d’InVivo utilise un polymère biodégradable conçu pour agir comme une « matrice extracellulaire de synthèse » et réduire la formation de cicatrices appelées astrogliose. La société a annoncé qu'elle allait présenter son polymère seul pour une autorisation de la FDA. En cours de route, elle pourrait demander des autorisations supplémentaires pour l'utilisation du polymère avec des médicaments anti-inflammatoires ou des composés à base de cellules souches.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




InVivo and University of Miami team up on spinal injury research


May 2, 2011 by MassDevice staff


InVivo Therapeutics Holdings Corp. and the University of Miami ink a research collaboration deal to for the co-development of spinal cord injury treatments.


InVivo Therapeutics Holdings Corp. signed a research deal with the University of Miami for collaboration on spinal cord injury treatments.


The Cambridge, Mass.-based company is developing a bio-compatible polymer scaffold for spinal injuries and plans to work with the Miami Project to Cure Paralysis at the university's Miller School of Medicine, according to a filing with the Securities & Exchange Commission.


Under their agreement, InVivo and U. of Miami plan to combine the company's biopolymer technology with the university's Schwann cells and other cellular therapies, according to the filing. One function of Schwann cells is to form protective sheaths around motor and sensory neurons.


Any intellectual property generated under the five-year research collaboration will be jointly owned by the university and InVivo, according the filing. U. Miami also agreed to give the company a right of first offer to an exclusive worldwide license to develop and further commercialize any technology developed by the Miami Project.


InVivo, which went public in a reverse merger last October, is hoping to commence a clinical study on its polymer scaffold-based spine treatment during the second half of this year.


The InVivo treatment uses a biodegradable polymer designed to act as a "synthetic extracellular matrix" and to reduce scar formation called astrogliosis. The company has said it will submit its scaffold device for FDA clearance alone. Down the road, it may apply for additional clearances for using the device with anti-inflammatory drugs or stem-cell-based compounds.




Source : http://www.massdevice.com/news/invivo-and-university-miami-team-spinal-injury-research


« Modifié: 06 mai 2011 à 14:52:12 par TDelrieu »
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne Renaud

  • Membre de l'association
  • Intermitent du forum
  • ******
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #22 le: 08 juin 2011 à 17:31:11 »
 
InVivo Therapeutics et le Miami Project entament une nouvelle coloboration pour accélérer la recherche et peut être allier leurs technologies pour un nouveau traitement des lésions médullaires chroniques.
 
Article en anglais si quelqu'un peut traduire:

 
   InVivo Therapeutics and The Miami Project to Cure Paralysis Form Strategic Research Collaboration to Develop Novel Treatments for Spinal Cord Injuries.
 

 
CAMBRIDGE, Mass. – May 3, 2011 – InVivo Therapeutics (OTCBB: NVIV), a company focused on the development of groundbreaking technologies for the treatment of spinal cord injuries (SCI), and The University of Miami Miller School of Medicine’s Miami Project to Cure Paralysis, the world’s most comprehensive spinal cord injury research center, today announced a strategic research collaboration for the development of novel SCI treatments.

The collaboration will evaluate InVivo’s biopolymer devices synergistically combined with cellular therapies, including The Miami Project’s Schwann cell technologies. Key components of the research collaboration agreement include:

•    in vitro and in vivo studies with combinations of biomaterials, Schwann cells
     and other cellular therapies and drugs

•    joint ownership of resulting intellectual property

•    right of first offer for InVivo to license and commercialize on a worldwide
     exclusive basis

“This collaboration provides a tremendous opportunity for our technology platform”, said Frank Reynolds, CEO of InVivo Therapeutics. “To date, InVivo has been focused primarily on acute spinal cord injury research, and this partnership, which comes shortly before we file an Investigational Device Exemption for our first acute technology, will allow us to advance these technologies to the chronic spinal cord injury population with the Miami Project.  The leadership of Nick and Marc Buoniconti has helped form what has become the world’s preeminent center of excellence for SCI research.  We are honored to have them behind our efforts at InVivo and look forward to tapping their expertise to help us with our products,” said Frank Reynolds, CEO of InVivo Therapeutics”.

InVivo’s biopolymer scaffoldings mimic the natural and protective properties of the extracellular matrix within the spinal cord to promote the proliferation and survival of implanted cells. In preclinical studies, InVivo’s biopolymer devices, alone, combined with drugs, or seeded with human neural stem cells, have demonstrated the remarkable ability to minimize scarring (astrogliosis) and promote post-SCI neural survival.
 
“We are very pleased to form this partnership with InVivo Therapeutics and look forward to evaluating its innovative biopolymer scaffolding device,” said Marc Buoniconti, President of the Miami Project  “We have been working on the problem of SCI for more than 25 years and look forward to exploring another promising avenue in our quest to address the enduring need for effective treatment options. The InVivo team shares our passion and personal commitment to finding new solutions to the challenges of spinal cord injury and paralysis.”

Schwann cells are an integral component of The Miami Project’s research strategy because they are an important component of the peripheral nervous system.  The cells are known to insulate (myelinate) and promote the growth and regeneration of nerve fibers. In preclinical models, Miami Project scientists have demonstrated locomotor function recovery, spared nerve function and nerve cell growth using autologous Schwann cell transplantation.  The Miami Project has completed preclinical studies and plans to file an Investigational New Drug (IND) application for a Phase 1 human study using Schwann cells with the U.S. Food and Drug Administration in 2011.
 
“InVivo’s biopolymer scaffoldings are novel tissue engineering solutions that may serve to improve functional recovery and promote the proliferation and survival of cellular therapies such as Schwann cells at the site of injury," said W. Dalton Dietrich, III, Ph.D., Scientific Director of The Miami Project. “We see significant potential in the natural synergies from combining these treatment approaches, both of which have been validated in preclinical studies.  The Miami Project team looks forward to elucidating their potential and to working with InVivo toward our common goal of finding new and better treatments for spinal cord injury.   
   
 
 
« Modifié: 09 juin 2011 à 08:17:09 par Renaud »

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3907
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #23 le: 09 juin 2011 à 16:06:24 »
Merci Renaud ! Ton info vient compléter mon précédent post...  :smiley:


Autre news qui montre que la société InVivo Therapeutics est très active !!!




Citer

InVivo Therapeutics annonce l’expansion des brevets majeurs à d'autres affections du système nerveux


Mercredi 8 juin 2011


CAMBRIDGE, MA - InVivo Therapeutics, une société axée sur le développement de technologies révolutionnaires pour le traitement des lésions de la moelle épinière, a annoncé aujourd'hui qu'elle a élargi le "champ d'utilisation" de sa licence, comportant des parties du système nerveux périphérique, le nerf caverneux entourant la prostate, le cerveau, la rétine et les nerfs crâniens.


InVivo a une licence mondiale exclusive pour une vaste gamme de brevets, en co-propriété avec le Massachusetts Institute of Technology et le Harvard's Children's Hospital ("SMCC Licence").


La licence SMCC couvre déjà un large éventail de biopolymères pour traiter les lésions de la moelle épinière et promouvoir la survie et la prolifération des cellules dans la moelle épinière. La licence SMCC comprend 10 brevets émis aux États-Unis et 3 en attente de brevets aux Etats-Unis, ainsi que 67 brevets internationaux et 34 brevets internationaux en attente. InVivo mettra à profit son expérience dans la lésion de la moelle épinière afin de créer de nouvelles options thérapeutiques pour les lésions des nerfs périphériques, les injections épidurales, la réparation des nerfs caverneux après une chirurgie de la prostate, la réparation de la rétine, des tumeurs de la moelle épinière et pour des applications dans le cerveau.


« C'est un moment excitant pour InVivo à quelques semaines de soumettre une Investigational Device Exemption (IDE) à la US Food and Drug Administration (FDA) pour notre premier produit. L'expansion des brevets permettra InVivo non seulement de développer des traitements avec de réels besoins médicaux, mais aussi d'ajouter des flux de revenus potentiels. Nous prévoyons que ces produits offriront de bonnes marges pour nos actionnaires avec des délais de développement relativement court. », a déclaré Frank Reynolds, PDG d'InVivo Therapeutics


Cette suite de brevets est le résultat de décennies de recherches par le Dr. Robert S. Langer, au Massachusetts Institute of Technology (MIT), et ses équipes de recherche. «Nous sommes ravis d'appliquer ces découvertes dans de nouveaux domaines.", a dit Frank Reynolds.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




InVivo Therapeutics Announces Major Patent Expansion to Include Additional Nervous System Conditions


Wednesday, 08 June 2011


CAMBRIDGE, MA--InVivo Therapeutics (OTCBB: NVIV), a company focused on the development of groundbreaking technologies for the treatment of spinal cord injuries (SCI), today announced it has expanded the "Field of Use" of its existing patent license to include parts of the peripheral nervous system, the cavernous nerve surrounding the prostate, the brain, the retina and cranial nerves.


InVivo has an exclusive, worldwide license to a broad suite of patents, co-owned by the Massachusetts Institute of Technology and Harvard's Children's Hospital (the "CMCC License").


The CMCC License previously covered a wide range of biopolymers to treat spinal cord injury and to promote the survival and proliferation of cells in the spinal cord. The CMCC License includes 10 issued U.S. patents and 3 pending U.S. patents as well as 67 international patents and 34 pending international patents. InVivo will leverage its experience in spinal cord injury to create new treatment options for peripheral nerve injuries, epidural injections, cavernous nerve repair following prostate surgery, retina repair, spinal cord tumors, and for applications in the brain.


"InVivo has concurrently engineered our product portfolio resulting in low development costs, a vast knowledge of biomaterials, and a true platform technology that protects and supports nervous system tissue," said Frank Reynolds, CEO of InVivo Therapeutics. "This is an exciting time for InVivo's stakeholders as we are just weeks away from submitting an Investigational Device Exemption (IDE) to the U.S. Food and Drug Administration (FDA) for our first product. The patent expansion will allow InVivo to not only develop treatments for unmet medical needs but also to add potential revenue streams. We expect these products to provide good margins for our shareholders with relatively short development timelines."


This suite of patents is the result of decades of research by Dr. Robert S. Langer, the David H. Koch Institute Professor at the Massachusetts Institute of Technology, and his research teams at Langer Lab. Said Reynolds, "We are excited to apply these discoveries in new areas."


For more information on this release, please visit http://nviv.irnewsroom.com/news-and-media




Source : http://biomedreports.com/2011060868497/invivo-therapeutics-announces-major-patent-expansion-to-include-additional-nervous-system-conditions.html


POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne Antho73420

  • Nouveau
  • *
  • Messages: 14
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c1 très incomplet
Re : InVivo Therapeutics - polymère / cellules souches neurales humaines
« Réponse #24 le: 17 juin 2011 à 15:27:16 »
Thierry, au jour d'aujourd'hui, penses-tu qu'InVivo est le projet le plus avancé ? celui qui va aboutir en premier?

 

SMF spam blocked by CleanTalk