Auteur Sujet: L'incontournable Privat dans Libé  (Lu 8923 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne chris26

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 7205
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
Re: L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #13 le: 11 juin 2005 à 14:47:09 »
Citation de: schtaff
Salut,

Sur Colmar et en Suisse les avis sont bcp mioins pessimistes.Les 2 neurochirurgiens que je connais ont dis la même chose:
La marche n'est pas encore possible mais des amàliorations peuvent avoir lieux.
Pour etre honete,je peux m'accoutumer à la chaise mais alors certainement jamais au TR et aux sondes.
je crois que le fait de juste pouvoir me relever me suffirait !!

schtaff


 :662: Mais plus je ne refuserai pas, comme tout le monde  :D


du moins je crois :!:


 :arrow: Du sérieux  :!:   On a encore du travail sur la planche :!:


A bonne entendeur salut  :wink:

Hors ligne schtaff

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 511
  • Sexe: Homme
  • The Boulet élevé aux grains
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #12 le: 11 juin 2005 à 14:33:05 »
Salut,

Sur Colmar et en Suisse les avis sont bcp mioins pessimistes.Les 2 neurochirurgiens que je connais ont dis la même chose:
La marche n'est pas encore possible mais des amàliorations peuvent avoir lieux.
Pour etre honete,je peux m'accoutumer à la chaise mais alors certainement jamais au TR et aux sondes.
je crois que le fait de juste pouvoir me relever me suffirait !!

schtaff
L'Union fait la Force mais il faut Diviser pour Régner.

Hors ligne krevette

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 125
    • Voir le profil
L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #11 le: 10 juin 2005 à 13:40:24 »
On parle de ME , qui qu'on interroge ?????

Citer
Des cellules souches pour restaurer la moelle épinière

L’Académie nationale de médecine vient de recommander une prise en charge précoce et pluridisciplinaire pour les blessés médullaires. Les divers acteurs de cette prise en charge s’expriment dans les colonnes du Quotidien du Médecin. Concernant les perspectives de la recherche clinique, Alain Privat (Inserm U583) a testé, sur des modèles murins, « l’utilisation d’antagonistes spécifiques » pour réduire la lésion secondaire qu’infligent « des phénomènes toxiques, dont sont en partie responsables les acides aminés excitateurs (glutamates) ». La société californienne Geron négocie actuellement, avec la FDA, la réalisation d’un premier essai clinique pour l’été 2006 : l’injection de cellules dérivées de cellules souches pour traiter les lésions de la moelle épinière. En collaboration avec le neuroscientifique Hans Keirstead (université de Californie), Geron a conçu « une méthode favorisant leur différenciation en précurseurs d’oligodendrocytes ». Geron prend de cours ses concurrents américains qui, compte tenu des effets secondaires graves que suppose cette expérience, s’étaient résolus à attendre cinq ans avant de lancer leurs premiers essais cliniques.

Le Quotidien du Médecin, 09/06. Le Figaro, 10/06

source : www.inserm.fr


-> juste pour rebondir sur cette synthése :
prise en charge précoce des lésions médullaires : bah heuresement que l'académie de médecine est la !!!! surtout que l'IRME a permis de "diminué le temps entre l’accident et le traitement"  
-> " à attendre cinq ans avant de lancer leurs premiers essais cliniques.
" : mais est ce qu'ils auraient resolus ces effets ????[/code]

Hors ligne emmanuel

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 53
    • Voir le profil
L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #10 le: 23 mai 2005 à 12:57:30 »
Avec Privat, c'est toujours pareil :
 d'un coté (la lettre de l'IRME 20) il dit qu'on ne peut pas se fier aux transplantations faites à l'etranger parce que "non-experimentallement correctes"
et de l'autre coté il s'appuie sur ces mêmes resultats (dans l'article de libé) pour enfoncé le travail d'autres chercheurs...

Hors ligne sid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 558
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c4 c5 effectif c6
Re: L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #9 le: 22 mai 2005 à 02:20:56 »
Citer

PS : coup de gueul sur un chercheur qui pour moi ne sait faire que des effets d'annonces et critiquer tout ce qui ne sort pas de son labo



hihi +1000  :twisted:
y'en a qui ont loupé leur vocation  :lol:
La différence entre le génie et la bêtise, c'est que le génie a des limites.
Mes tests vidéos: https://www.facebook.com/Tetraprooved

Hors ligne christ701

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 519
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: d4-d5 sans abdos
Re: L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #8 le: 21 mai 2005 à 18:29:32 »
Citation de: krevette


PS : coup de gueul sur un chercheur qui pour moi ne sait faire que des effets d'annonces et critiquer tout ce qui ne sort pas de son labo


Entièrement d'accord avec toi Krevette, au fait ce monsieur il est quoi au juste médecin ou journaliste, je sais plus trop quoi en penser :reflechis:

Hors ligne krevette

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 125
    • Voir le profil
L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #7 le: 21 mai 2005 à 17:14:34 »
Juste pour rappel et pas pour jeter de l'huile sur le feu (quoi que) , voici ce que dit l'IRME (l'organisme de référence de Privat)


Citer
En recherche fondamentale, ils ont mis en évidence que les nerfs pouvaient repousser et qu’il était possible de rétablir des connexions fonctionnelles. Paradoxalement, les traumatismes crâniens graves dont la fréquence est dix fois plus importante que pour ceux de la moelle, n’ont pas bénéficié d’autant de recherches, il est donc normal que l’IRME contribue, grâce à ses avancées, à vaincre, là aussi, le handicap moteur, psychique ou sensoriel.


-> grosso modo moi je comprend que les traumatismes de la ME c'est de l'histoire ancienne , et que maintenant l'IRME va sauver les traumatisés craniens ( et aprés on s'occupe du cancer et du sida !!)

PS : coup de gueul sur un chercheur qui pour moi ne sait faire que des effets d'annonces et critiquer tout ce qui ne sort pas de son labo

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3990
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #6 le: 21 mai 2005 à 11:15:52 »
Pascal-63,

Ce traitement avec "Health-SpinalC" utilisera TES propres cellules souches issues de TA moelle osseuse, donc il n'y aura pas de risque de rejet, et aucun risque de tumeur (=cellules souches adultes). De plus, l'opération est peu invasive car ils font des micro-injections dans la moelle épinière à travers la dure-mère avec une aiguille très fine, donc aucun risque d’aggraver la lésion...

Comme l'a déjà dit Chris26, c'est moins risqué que la procédure du Dr HUANG (cellules souches "foetales" issues d'IVG), ou même l'intervention du Dr LIMA, qui "excave" la moelle épinière pour enlever le tissu "cicatriciel" de la lésion avant la greffe (autologue) de tissu olfactif...

On peut toujours dire que Cells4Health manque de documentations sur les progrès des patients opérés, et donc que cela pourrait ne rien t'apporter... mais on ne peut pas vraiment dire que c'est risqué au point de ne pas le tenter !

De toute façon, n'oublies jamais : c'est TOI qui doit prendre une décision entre les différentes thérapies qui sont déjà proposées aux patients, et celles (nombreuses) qui sont en train d'arriver dans le monde... car c'est dans TA moelle épinière que seront injectées ces thérapeutiques !!!

@+
Thierry  :wink:
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne pascal-63

  • Membre de l'association
  • Nouveau
  • ******
  • Messages: 11
    • Voir le profil
L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #5 le: 20 mai 2005 à 22:34:28 »
Merci Christian et Chris pour vos réponses.
Vos propos confirment ce que je pensais.
En pesant le pour et le contre j’envisage sérieusement de me lancer, d’être aussi dépendant me pèse  trop.
D’ici mon passage à l’acte, je vais collecter un maximum d’infos.
Comme vous le dites, la décision nous appartient.
Et que la force soit avec nous !
Suis allé au ciné aujourd’hui,
ha, vous l’aviez compris… ;)

Hors ligne chris26

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 7205
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #4 le: 20 mai 2005 à 22:06:03 »
Salut Pascal

Je suis de l'avis de Christian :!: Tu sais en France on est très frileux. J'ai posé la question à un professeur il y à deux mois sur le Sativex et bien  la réponse a été la suivante: Pas assez d'essais et rien est prouvé sur les  personnes tétra ou para pour le moment. J'ai demandé à mon docteur traitant qui est très ouvert, il m'a répondu il faut que cela soit suivie de prés mais les effets secondaires ne sont certainement pas pire que les médoc que l'on prescrit actuellement en France et certainement moins nocif que de fumer un pétard. J'ai également demandé à un doc qui animé une émission hier sur une radio et pour ne pas se mouiller il m'a dit: Demandé à votre neurologue.
Tu est le seul juge dans cette affaire ce que je peux te dire s'est qu'une grande partie des professionnels de santé en France ne veulent pas dire oui vous pouvez y allez sans problème. Ce professeur a apparemment  une très bonne renommée donc ce n'est sûrement pas un charlatan.
Je comprends parfaitement ta situation, le choix n’est pas simple à faire. Je n’ai aucune compétence dans le milieu médical mais les risques sont certainement moindres que l’opération qu’a subit notre ami Francis et tant d’autres. Il faudrait peut-être poser la question à des personnes qui sont dans ce milieu comme le Dr Lima ou le Dr Decherchi qui pourraient peut-être te donner des réponses plus rationnelles.

Quelque soit ta décision elle se respecte et comme je te disais plus haut celle si n'est pas simple mais elle doit venir de toi et de ta propre conscience.

Hors ligne christ701

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 519
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: d4-d5 sans abdos
L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #3 le: 20 mai 2005 à 20:45:32 »
Salut Pascal,

Tu demandes l'avis à un neurochir qui te répond que ce n'est pas très prudent, je pense qu'il te fait une réponse par rapport à ce qu'il connaît, mais il est loin de tout connaître, étant donné qu'il ne travaille certainement pas dans cette voie.

Ton médecin, lui se retranche derrière M. PRIVAT alors là, c'est encore une autre paire de manches, ce monsieur a des compétences, mais perso je n'irais pas m'adresser à lui pour être sur d'avoir un bon conseil et espérer obtenir une amélioration physique. Aujourd'hui c'est toi qui a le cul sur un fauteuil roulant et si un jour tu dois en sortir de ce putain de fauteuil je pense que tu devras aussi faire confiance a ta bonne étoile, mais pas à l'avis d'un toubib, qui sera plus intéressé par ton porte feuille, encore pour moi, je ne connais pas tes interlocuteurs, mais c‘est une question de logique.
Tout ça pour dire qu'on à rien sans rien, bien sur jouer à la souris blanche ce n'est pas marrant, mais au point où en en est que risque t'on.
Bon week-end......................Christian

Hors ligne pascal-63

  • Membre de l'association
  • Nouveau
  • ******
  • Messages: 11
    • Voir le profil
L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #2 le: 20 mai 2005 à 17:41:54 »
Bonjour

Après avoir demander l’avis à mon généraliste sur les techniques de CELLS4HEALTH, un neurochirurgien lui a, comme d’habitude, dit que ce n’était pas très prudent, de ce fait mon médecin me demande d’obtenir l’avis d’Alain Privat.
Y en auraient-ils, permis vous, qui connaîtraient son opinion ?
Merci

Hors ligne Raph

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 174
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C3-C4
L'incontournable Privat dans Libé
« Réponse #1 le: 20 mai 2005 à 15:51:01 »
A propos du clonage thérapeutique...

Ecrivons tous à cabut@liberation.fr et à bensimon@liberation.fr pour les informer que Privat n'est pas le seul chercheur dans le domaine des LME.
Que ces journalistes viennent s'instruire ici !

Citer
Evénement

Recherche
La thérapie en point de mire
Des chercheurs estiment que les obstacles sont encore nombreux.

Par Sandrine CABUT
vendredi 20 mai 2005

Traiter un malade en lui greffant des cellules dérivées de son clone embryonnaire. Mais aussi mettre au point de nouveaux modèles expérimentaux pour étudier les mécanismes des maladies. Les travaux publiés aujourd'hui dans Science marquent un nouveau pas concret vers le clonage à visées thérapeutiques ou à but scientifique. Maladie de Parkinson, diabète insulino-dépendant, déficits immunitaires d'origine génétique, lésions traumatiques de la moelle épinière... Hwang Woo-suk cite des pathologies variées qui pourraient potentiellement bénéficier de cette technique de clonage.

Autogreffe. Le raisonnement du chercheur coréen est séduisant. Quand une maladie ou une lésion résulte de l'anomalie d'un seul type de cellules, il doit être possible de la soigner en remplaçant les cellules défectueuses par des cellules-souches appropriées, ou différenciées in vitro. Surtout, et c'est l'originalité de cette publication, en faisant provenir les cellules du patient lui-même, on élimine tout risque d'un rejet immuno- logique de la transplantation. Il s'agit d'une autogreffe, non d'une allogreffe provenant d'un autre organisme.

«C'est un pas concret vers une application thérapeutique, confirme le Pr François Pattou (Inserm, CHU de Lille). Leur technologie paraît aujourd'hui beaucoup plus reproductible qu'il y a un an. Et surtout ils ont montré que l'ADN et le profil immuno- logique des cellules-souches obtenues sont identiques à ceux du patient, ce qui signifie qu'une cause majeure de rejet est levée.» Mais ils n'ont résolu qu'une partie du problème, s'empresse de préciser François Pattou, qui lui-même travaille sur des greffes d'îlots de Langerhans (cellules pancréatiques) à partir de donneurs décédés. «Reste à démontrer qu'on peut, à partir de ces cellules-souches, obtenir des cellules pancréatiques fonctionnelles. Et qu'elles échappent à une réaction auto-immune», note-t-il.

Même prudence chez les spécialistes en neurologie. «Ce n'est pas parce qu'on a des cellules-souches embryonnaires qu'on va obtenir des neurones fonctionnels», commente Alain Privat, directeur de recherche (Inserm 583, Montpellier), qui a publié de nombreux travaux sur les possibilités de réparation d'une moelle épinière sectionnée. Et le chercheur de rappeler que de précédentes expériences de transplantation de cellules-souches (non obtenues par clonage) dans des moelles épinières lésées n'ont pas permis de faire repousser des neurones. «Il faudrait réussir à différencier et à cultiver des types particuliers de neurones, qu'il faudrait ensuite injecter dans des zones très précises, liste Alain Privat. On en est loin, et ce n'est d'ailleurs pas forcément la meilleure approche, là comme dans d'autres maladies neurologiques».

Manipulations. Quid des affections neurodégénératives, comme les maladies d'Alzheimer, de Parkinson ou de Huntington ? Les chercheurs coréens le disent eux-mêmes, il y a un autre hic. Les cellules cutanées utilisées pour générer le clone embryonnaire étant issues du malade, il n'est pas exclu que leur génome soit également défectueux. Donc que des «manipulations» soient nécessaires avant la greffe... «Cette stratégie devra être vue au cas par cas, mais elle risque de toute façon de rester lourde et compliquée. Et elle semble inenvisageable pour beaucoup de maladies, notamment génétiques», note pour sa part le généticien Axel Kahn (Inserm).

L'utilisation de cette technique pour la mise au point de modèles expérimentaux lui semble en revanche beaucoup plus faisable. «Ce clonage dit scientifique pourrait permettre d'étudier le développement des anomalies dans de nombreuses maladies, génétiques ou dégénératives. Et de déterminer où on pourrait avoir une action thérapeutique», dit le généticien. «Cela pourrait être un outil formidable pour les maladies monogéniques (dues à l'anomalie d'un seul gène, ndlr), un peu comme les animaux transgéniques», conclut François Pattou.

© Libération

Source : http://www.liberation.fr/page.php?Article=297869



 

AAH et ou pension d'invalidité + cotisation retraite ? par J.Solis
[Hier à 02:47:20]


AAH et ou pension d'invalidité + cotisation retraite ? par Gyzmo34
[24 juin 2022 à 15:20:56]


AAH et ou pension d'invalidité + cotisation retraite ? par Bruce
[24 juin 2022 à 15:10:43]


AAH et ou pension d'invalidité + cotisation retraite ? par caro23
[24 juin 2022 à 09:54:03]


Un député en fauteuil par Gyzmo34
[24 juin 2022 à 09:22:59]


Associations recueillant des dons de fauteuils roulants par Lavandula2
[23 juin 2022 à 18:09:07]


Ouverture d'Handioasis Corse par Lavandula2
[23 juin 2022 à 17:55:17]


Un député en fauteuil par Lavandula2
[23 juin 2022 à 12:32:44]


Un député en fauteuil par gilles
[23 juin 2022 à 12:05:44]


Sortir au plus vite par gilles
[23 juin 2022 à 12:01:26]

Pas d\éléments disponibles dans le calendrier actuellement.
SMF spam blocked by CleanTalk