Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - 20100

Pages: [1] 2 3 4
1
Sinon il reste la solution de ne pas prendre d'assurance, ça n'a rien d'obligatoire ...

Faut juste être prêt à changer de banque et mettre son départ dans la balance et, oh magie !, on peut faire le prêt sur 15 ans sans assurance  :wink:

De toute manière pour une pauvre assurance décès (uniquement) où on donnera au mieux 30 000 balles aux survivants, ça ne sert à rien, non, à rien vu que c'est ce coûtait l'assurance sur la durée du crédit !

 :smiley:

2
Coussins et matelas anti-escarre / Réparation de coussin à air
« le: 14 janvier 2019 à 18:25:31 »
Bonjour Yak,

Je t'invite à regarder le lien suivant pour le coussin stimulite contour XS dont je parlais pour pouvoir constater qu'il est bien à 1200 € (et le classic XS dont tu parles à 1097 €) :
https://www.physipro.com/wp-content/uploads/2015/04/BC_AME_Souple.pdf

On accède à ce fichier sur le site de physipro en cliquant sur le lien "bon de commande AME souple - PDF" ; https://www.physipro.com/fr/produit/coussin-stimulite-contour-xs-2/

Manifestement Physipro n'en est pas à une absurdité près vu que sur cette même page si tu cliques sur "bon de commande AME rigide - PDF" on obtient alors un troisième tarif toujours pour le même contour XS à 1415 € !!!

Sur le lien que tu as donné il varie selon la taille de 830 à 870 € (le classic extra soft de 720 à 750).

Donc je suis effectivement en faute de ne pas avoir vérifié l'intégralité du site de physipro pour vérifier que les tarifs étaient les même partout et je m'en excuse bien bas.  :tongue:

Pour autant, ce n'est guère sérieux de la part de Physipro d'annoncer x tarifs différents pour un même produit selon l'endroit ou l'on se trouve sur le site. :angry:

Je reviens sur la fraude à la TVA, les Anglais n'ont pas une multitude d'aides auxquelles ils peuvent prétendre comme les Français.
Ils peuvent donc être exonérés de TVA sur les produits liés à leur handicap pour leur usage personnel et dans ce cadre uniquement.

Mon expérience montre que lors d'achats aux USA (sportaid) ou dans d'autres pays anglo-saxons, la douane (via le transporteur) me met gentiment le taux normal à 20 % alors qu'un produit "dédié au handicap" devrait être au taux réduit de 5,5 %.
Cela a été le cas plusieurs fois sur un équipement de conduite amovible ou des pièces détachées type freins ou roues avants.
Si tu veux que le taux correct soit appliqué, il faut alors payer le taux normal pour récupérer son colis, remplir un formulaire, l'expédier en LRAR avec ta requête en exonération et croiser les doigts pour qu'ils comprennent que tes roues avants sont bien destinées à mettre sur ton fauteuil roulant et non, que sais-je, sur les rollers de ton enfant ou le caddy de courses de ta grand-mère ....
Comme le montant de ces achats n'était pas très élevé et donc le montant de TVA facturé à tort pas très important, le jeu n'en valait pas la chandelle et j'ai laissé tomber.

La TVA est l'impôt qui rapporte le plus à l'état, les textes réglementaires douaniers sont d'une extrême complexité et les voies de recours volontairement compliquées et coûteuses.

 :wink:

3
Bonjour Breizh,

Oui, je pensais avoir bien lu, c'est pour ça que je parlais de "nouvelle restriction annuelle" et de "disparition des 570% de la BR" !  :tongue:

 :wink:

4
Oulaaaa ... calmez vous les filles !  :undecided:

Si ça peut vous rassurer, c'était un devis aux garanties maximales (niveau 9 si ma mémoire est bonne) chez SwissLife (donc pas franchement réputé bon marché).
Par contre les garanties étaient très supérieures à celles de la MGEN ou de la MIE version "premium" ( formule "perspective" en pièce jointe).
De mémoire le minimum de base de remboursement était de 400 % partout, et tout ce qui ressemblait à une hospitalisation ou une consultation de spécialiste était non pas en pourcentage d'une base de remboursement sécu mais en "frais réels" pour ce dont je me souviens.
Donc ça coutait très cher, mais tu ne mettais quasiment jamais la main à la poche.  :wink:

Breizhfenua, c'est très bien si tu as pu faire passer tout ça mais je voudrais bien que tu précises ton exemple.
En effet, j'ai fait un devis sur ta mutuelle MIE qui termine à 76,28 € par mois.
Mais, comme tu le constateras sur la brochure de la formule perspective ci-dessous, la rubrique "fauteuil roulant" n'annonce finalement "que" 1200 € par an.
Donc si je me mettrais à acheter trois fauteuils la même année, j'aurais en tout et pour tout 1200 €. Donc si on prend pour base 5000 € pièce pour le fixe et le pliant et 2300 € d'hippocampe, ça nous donne un budget de 12300 € pour un remboursement de seulement 1200 €.

Si on prend la formule telle qu'elle existait quand tu as pris cette mutuelle, donc 570 % de la BR + 1200 €, le tout sans restriction annuelle, tu as forcément mis la main à la poche. La base de remboursement sécu est toujours la même 558,99 €, en admettant que chez IME la base de remboursement ne contient pas la part sécu ça nous fait donc 5,7 x 558,99 = 3186,24 auquel on ajoute les 1200 €. Résultat des courses : 558,99 + 3186,24 + 1200 = 4945,23 €.
Donc ton hippocampe est entièrement couvert, et il te reste environ 110 € de ta poche pour les deux autres fauteuils.
C'est à la limite de l'exceptionnel vu que tu es quasiment en frais réels.  :cool:
Je comprends mieux pourquoi ils ont changé la donne en limitant à 1200 € par an, en fait, c'est à cause de toi, lol !  :grin:

Sinon, le lit médicalisé, le dossier de positionnement modulaire et le fauteuil douche sont, à priori, pris en charge intégralement par la sécurité sociale, si toutefois tu n'as pas mis plein d'options non prises en charge et que tu as pris un modèle inscrit sur la LPPR, donc admissible au remboursement. La MIE n'a à priori rien déboursé pour ces matériels.

Cela dit, tu me laisses rêveur avec tes trois fauteuils qui te coûtent 110 € à la fin du compte pour 79 € de cotisation mensuelle !  :tongue:
T'as ruiné le bénèf' de la MIE, mais c'est pas grave, pour une fois que c'est la patiente qui la fait à l'envers à une mutuelle, je ne peux qu'adhérer pour ne pas dire admirer ! Profites-en bien !

 :wink:

PS : j'allais oublier, si, si, il y a des restrictions avec ta mutuelle comme avec n'importe quelle mutuelle. Ce sont les petites astérisques en bas du document joint, en plus de la nouvelle restriction annuelle de 1200 € sur la rubrique fauteuil roulant (en plus de la disparition du 570% BR). Cela dit 2000 € de plafond annuel pour les dents et 465 € de plafond bisannuel pour les lunettes (verres "complexes" de vieux !) pour 76,28 € par mois sans délai de carence, c'est pas mal !  :azn:

5
Coussins et matelas anti-escarre / Changement d'obus de valve
« le: 11 janvier 2019 à 12:13:49 »
aha rien qu'en voyant les photos je flippe d'y toucher :(

Détends toi, tu peux le faire, il faut juste l'outil qui va bien, c'est pas plus compliqué que ça (vissage/dévissage) :

https://www.youtube.com/watch?v=aRAZsY7V0J0

 :wink:

6
J'ai arrêté de prendre une mutuelle il y a 10 ans, je ne regrette rien.  :tongue:

En effet, après étude de ce que ça coûte et du montant remboursé, je suis gagnant à ne pas en prendre.

Tout dépend de ses propres besoins.

D'une part la plupart d'entre nous sommes pris en charge intégralement en ALD ou AT. Donc à moins de ne supporter que les cliniques privées avec leurs praticiens qui adorent les dépassements d'honoraires, l'hôpital public fait très bien son boulot pour pas un radis.
D'autre part, j'ai remarqué à cette époque que la plupart des formules "premium" l'étaient uniquement sur tout ce qui ne m'intéressait pas. Le seul élément qui m'intéressait était la rubrique "appareillage" et, oh surprise, c'était la seule qui avait un taux de remboursement ridicule de l'ordre de 150 à 250 % de la LPPR
(note : la plupart des mutuelles vous donne un pourcentage qui CONTIENT la part prise en charge sécu donc 150 % veut dire que les 100 %, c'est le remboursement sécu normal, et les 50 % qui reste c'est la mutuelle qui rembourse).

Prenons un exemple concret avec un fauteuil roulant actif dénommé "Véhicule pour handicapés physiques à propulsion manuelle pour activités physiques et sportives" le fameux code LPPR 4179540 d'un montant de 558,99 € dans lequel on met à peu près tous les fauteuils actifs de para et tétra -plégiques -parésiques, les SEP et j'en passe ...
Et ben 150 %, ça fait 558,99 (les 100% de la sécu) + la moitié de 558,99 soit 279,49 € (Les 50% pris en charge par la mutuelle) soit un total "merveilleux" de 838,48 €.

C'est marrant mais les factures de revendeurs pour ce même fauteuil roulant sont à quatre chiffres avant la virgule, et on a vite fait d'être dans une fourchette de 5 000 à 9 000 €.
Dans le cas de breizhfenua, qui a une merveilleuse couverture de 560 % + 1200 €, ça nous donne sécu 558,99 (les 100%) + mutuelle 2571 (les 460% restants) + 1200 (le montant fixe ajouté) = 4329,99 €.
C'est pas mal du tout mais ça ne couvre pas forcément le montant réel de la facture.

Si on ajoute les délais de carence et les limitations ( exemple : on ne peut pas solliciter la mutuelle pour un remboursement d'appareillage avant deux ans d'adhésion et on ne peut les solliciter qu'une fois par an pour un seul fauteuil) ben ça commence à faire cher du fauteuil.

L'exemple que je viens de citer ne prend bien sûr pas en compte l'âge du capitaine, la qualité de ses ratiches ou de ses mirettes ou autre élément qui ne me viendrait pas à l'esprit et qui génèrerait des frais réguliers et importants.

Donc prendre une mutuelle quand on doit refaire 4 couronnes et un bridge, en plus de changer ses lunettes parce qu'on a besoin de verres progressifs avec l'âge, ça peut être intéressant. (mais il faut calculer !)
Si c'est juste pour avoir l'impression d'en sortir moins de sa poche à l'achat d'un fauteuil, ça ne sert à rien. Autant placer cet argent non donné à la mutuelle chez le banquier et payer cash le jour venu.

S'agissant d'avoir une chambre individuelle lors d'un séjour à l'hôpital par exemple, ça ne sert à rien non plus (dans mon cas, sur Paris à Pompidou et au CHU de Nantes en tous cas). En effet, quand j'avais une mutuelle il facturait méchamment la mutuelle pour cela. Maintenant que j'en ai plus, ils ne facturent rien mais j'ai ma chambre individuelle quand même (quand il y en a une de libre !) parce que je suis le pauvre paraplégique de service et qu'on préfère m'accorder ce confort plutôt qu'à la mamie qu'on voit tous les trois mois dans le service et qu'elle sera beaucoup mieux avec une copine pour regarder questions pour un champion et tailler une bavette  :grin:

Pour avoir une couverture de 400 % sur l'appareillage (et sur le reste aussi d'ailleurs) on me demandait à l'époque 183 € par mois pour cela. Aujourd'hui on doit dépasser les 250 € sans problème. A ce tarif là j'avais aussi droit à des participations de l'ordre de 80 à 180 euros une ou deux fois par an sur des cures, de l'homéopathie, de la sophrologie enfin ... que des trucs que je ne fais pas !

Autre point important, attention au montant LPPR, avoir un méga maousse pourcentage sur un montant ridicule ne donne pas grand chose. Exemple concret : les lunettes !
Le tarif LPPR de la sécu (ce qu'elle prenait en charge) était de 1,70 € pour la monture et 6,22 € par verre. Donc je croyais être le roi du monde avec mes 400 % LPPR + 150 € sur ma formule à la rubrique lunettes mais mauvais calcul. La facture de l'opticien était de 594 € (150 € de monture et 222 € par verre) et la sécu rembourse donc un royal 14,14 € + les 300 % de la mutuelle 42,42 € + le montant fixe mutuelle de 150 €.
Total de l'histoire, sur une facture de 594 €, il te reste 387,44 € à sortir de ta poche, ce qui fait, excusez du peu, 66 % du montant total de la facture !

Je ne vous refais pas le calcul pour une couronne chez le dentiste (j'ai la flemme de chercher la facture) mais le principe est le même : prise en charge sécu ridicule, et prise en charge mutuelle te laissant au moins la moitié à ta charge.

Conclusion de tout cela : à moins de s'adonner à la surconsommation médicale (sport national Français), une mutuelle santé coûte (très) cher et ne rembourse pas grand chose au regard des cotisations versées chaque mois. Un simple calcul arithmétique démontre qu'une paire de lunettes à verres progressifs ou une couronne dentaire se paye cash en trois ou quatre mois d'économie de la cotisation que vous auriez versé à la mutuelle mensuellement. :cheesy:

Re exemple : les 200 € que tu donnes pas à la mutuelle pendant trois trimestres (9 mois) parce que t'as fait une paire de lunettes cette année là, tu les places ces 1800 € à 1,25 % chez ton banquier et il te rapporteront presque 23 €. C'est ridicule, j'en conviens, n'empêche qu'à la fin de ton année, tu as ta paire de lunettes neuve et 1823 € dont tu fais ce que tu veux sans mutuelle. Avec mutuelle, t'as perdu 2400 € + les 387,44 qui restaient à ta charge sur les lunettes ! Quel beau métier l'assurance !  :evil:

Bien sûr il faut aussi être cohérent avec cette logique.
Personnellement je vais chez la générale d'optique pour les lunettes parce que c'est pas cher et que j'en ai rien à secouer qu'il soit marqué le nom d'une marque de luxe sur ma branche de lunettes.
Je fais des couronnes céramiques classiques chez un dentiste bon marché, je me lance pas dans des implants dentaires chez le dentiste parisien des vedettes.
J'achète un fauteuil sur mesures à cadre rigide (parce que c'est plus solide et ça demande moins d'efforts pour pousser) et je viens justement de changer la partie centrale de dossier et fait refaire la finition par le fabricant pour lui redonner un aspect neuf pour 349 € sur mon fauteuil de .... 2007 ! Autant dire qu'il est reparti pour 12 ans de bons et loyaux services. (Ben oui, je fais du sport et je fais attention à mon poids parce qu'à 100 kg, si on se laisse aller, on rentre plus dans le fauteuil rapidement et en bonus on dépasse la charge maximale admissible par le fauteuil...  :cry:)

Donc pour répondre à la question initiale, vû que je me suis encore emballé  :undecided:, il faut analyser sa situation et ses besoins puis faire un calcul avant de se lancer dans la conclusion d'un contrat avec une mutuelle parce que la plupart du temps, elle ne sert à rien lorsqu'on est pris en charge à 100% pour sa pathologie et que l'on n'a pas de besoins démentiels. CQFD.

 :azn:

7
Coussins et matelas anti-escarre / Réparation de coussin à air
« le: 10 janvier 2019 à 13:25:56 »
Le site n'existant plus, ça va être compliqué.  :undecided:

Je te joins un exemple de ce que tu peux trouver chez nos amis Anglais : un stimulate contour xs chez "health and care"

Alors après conversion au taux de ce jour, il sort à 563 € dans le pire des cas, donc loin des 1200 en France.

Je ne connais pas ce site et ce vendeur, ce n'est probablement pas le moins cher dans ce pays.
Il convient de préciser qu'un handi Anglais n'est pas censé payer la TVA sur ce type de produit.
J'avais réussi il y a quelques années en arrière à envoyer ma copie de carte de stationnement (blue badge) à mon vendeur pour qu'il puisse éventuellement justifier de la non application de TVA sur cette vente à son administration sachant que je n'ai pas la nationalité Anglaise. La vente était donc hors taxes ce qui faisait mécaniquement 20% de réduction en plus du prix inférieur au départ. Et cela a très bien fonctionné.

J'attends avec impatience la réalité du Brexit, qui verra la livre s'effondrer un peu plus et les vendeurs encore plus disposés à faire la vente hors taxes expédiée hors territoire avec une simple carte d'invalidité (chez eux c'est le blue badge qui sert de carte d'invalidité et de carte de stationnement). Le problème qui restera sera de passer la douane sans se prendre les 20 % de tva côté Français vu que les Anglais ne seront alors plus Européens...

Il y aussi des bons plans en Nouvelle-Zélande et en Australie mais là encore il faut passer entre les gouttes niveau tva et c'est pas gagné d'avance.

 :azn:

8
Coussins et matelas anti-escarre / Réparation de coussin à air
« le: 09 janvier 2019 à 18:45:22 »
pfuu la galère :(

Oui, c'est pénible je confirme !  :undecided:

et du coup je pose mon c*l sur quoi...bon j'en ai d'autre je vais tester.

Euh ... rassures moi, tu ne te mets pas dessus alors qu'il est dégonflé ? Donc tu pose ton c*l sur un des autres le temps de réparer celui là !  :tongue:

Du coup, je suis contraint de raconter ma quête du coussin idéal, désolé !  :undecided:

Je sors de CRRF avec un coussin à mémoire de forme sur les conseils du staff, en l'occurence un tempur challenger.
L'appareil servant à mesurer les pressions était en panne depuis deux ans et pas réparable vu que la boite qui leur avait vendu avait fermé ...  :angry:
Mauvaise pioche, escarre ischiatique un mois plus tard, je recentre en CRRF pour 6 mois, chariot plat et tout le toutim ...  :angry:
Heureusement, depuis 2013, la HAS a viré ce coussin de la LPPR certainement parce que je n'étais pas le seul à avoir eu des problèmes avec : https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2013-01/tempur_challenger_15_janvier_2013_4338_avis.pdf

Du coup, le staff me sort ce qu'on sort à tout le monde à cette époque "prends un roho". Effectivement, plus de problèmes d'escarre mais je rentrais dans le monde merveilleux des possesseurs de coussin à air avec son lot d'instabilité notoire sur le fauteuil (qui m'irritait au plus haut point) et les crevaisons à répétition même en faisant particulièrement attention. J'ai bien tenté d'autres marques mais c'était pire (flexel vicair, systam polyair, star cushion contour et j'en passe ....)

Je n'ai jamais abandonné la recherche d'une solution moins pénible que l'utilisation de ces coussins à air.
Et puis j'ai découvert Supracor et ses stimulite.
Ce n'était pas la première fois que je tentais un coussin "sans air" mais jusque là mes fesses n'aimaient guère les différents produits testés (systam, jay etc ...).

Avec un passé "escarreux" certain, je refuse de prendre des risques et je me dirige vers le contour XS. D'une part parce qu'il positionne bien les fémurs (d'ou le choix du "contour" qui est préformé popotin et fémurs), d'autre part parce que la déclinaison XS est faite pour les patients à risque d'escarre élevé.
Je teste : et ben rien, nada, kedchi, pas une fesse rose, pas une rougeur, et un contrôle du fauteuil manuel excellent comparé à n'importe quel coussin à air.
Ca va faire 7 ans que je pose mes fesses dessus et rien ne semble indiquer qu'il faille le changer, tests l'année dernière à l'appui avec l'appareil à points de pression qui va bien dans mon nouveau CRRF.
Si on ajoute qu'il se lave en lave-linge (Lave-linge à hublot uniquement et n'hésitez pas à forcer et plier le coussin pour le rentrer, sinon direction la laverie automatique, y'a forcément une machine avec un hublot hyper large dans le lot  !) et se sèche en sèche-linge (déconnez pas, programme synthétique doux !) et qu'il est plus léger que les coussins à air, j'ai cessé de chercher le coussin idéal parce que j'estime l'avoir trouvé. (Bon ok , c'est plus fort que moi, faut que je regarde quand même ce qui sort des fois que je trouve un coussin encore plus léger avec un bon positionnement et une prévention certaine !).

Le seul problème du contour XS c'est son prix (1200 €) pris en charge LPPR à hauteur de 838 €. Cela dit vu le reste à charge sur un roho c'est kif-kif !  :tongue:
Perso, je ne les ai pas acheté en France (j'en ai deux) vu que je les ai trouvé au tiers du prix (donc 400 € si vous suivez bien  :evil: ) dans un pays qui n'a pas de sécu à la Française et où, fatalement, ils ne s'emballent pas sur les prix comme ici.
Donc pas d'abus avec la sécu et pas de gaspillage d'argent public via la MDPH ou le conseil départemental.
Faites chauffer votre moteur de recherche préféré, coussin d'assise se dit "seat cushion" ou encore "pressure relief cushion" en Anglais.

Je ne regrette absolument pas mon choix, ça m'a saoulé méchamment de jouer aux rustines avec les coussins à air parce que le SAV te trouve toujours une raison pour te dire que c'est pas garanti (garantie de deux ans).

croyé vs ke lon puisse reduire la hoteur dun cube gonflable dun roho si cela permettai de reduire un escar sur une zone a risk de no apui ?
bien sur apres avoir hydentifier la zone de notre appui sur coussin
ou condaner plu simplment un cub

Non pas sur un coussin standard. Par contre, le service sur mesure de roho te permettrait de jouer à ça. N'oublies pas de venir avec tes € par contre  !

A la page 13 sur 12 (?), le "Roho Custom"

 :wink:

9
Coussins et matelas anti-escarre / Réparation de coussin à air
« le: 09 janvier 2019 à 14:55:32 »
Bonjour Caro23,

Du temps où je m'emmer... avec les coussins à air, je repérais les fuites en le mettant dans une baignoire.
Ça doit pourvoir le faire dans un évier s'il est suffisamment large et profond.

 :wink:

10
Ressources et règlementation / Protection juridique
« le: 08 janvier 2019 à 21:04:46 »
Bonsoir,

J'aimerais bien t'aider mais je ne comprends pas bien le problème.  :undecided:

La protection juridique d'AXA offre, moyennant finance, une aide juridique en cas de problèmes avec des tiers, pas en cas de souci impliquant des dommages corporels lourds avec eux-même.

S'il s'agit de la protection juridique de la Macif, le nouvel assureur, à priori ça ne sert à rien vu que tu as déjà pris un avocat par ailleurs.
Ce qui reste la meilleure solution, car ces services de protection juridiques n'ont généralement pas les compétences pour une réparation juridique du dommage corporel. Ils sont là pour faire des lettres enflammées au voisin pénible ou au vendeur internet indélicat.

Attention : S'agissant de l'honoraire de l'avocat, tes 10% sont très certainement hors taxes donc pour 1000 euros versés il te demandera 120 € (les 20% de TVA qu'il reverse ensuite à l'état).

Bonne soirée

MAJ : la nuit porte conseil, je pense avoir mieux compris ta question. Si l'avocat que tu as pris se rémunère exclusivement au pourcentage, ne comptes pas sur la protection juridique pour prendre en charge ses honoraires. Merci de préciser ta demande si ce n'est pas ça !

 :wink:

11
Merci Gilles pour ces précisions !  :cheesy:

On verra ce que donnera ce projet, mais je reste sur l'idée (Rétrograde ? Passéiste ?) qu'il est plus pratique d'avoir un fauteuil dédié intérieur et un dédié extérieur, d'autant qu'on n'économise pas le transfert avec un fauteuil imprimé. Dans ces conditions, pourquoi se faire ch... ?

Cela n'enlève rien au plaisir de jouer avec son imprimante 3D et de concevoir des pièces pour certains.

 :wink:

12
Bonjour Breizhfenua,

L'imprimante 3D est effectivement devenu un outil de travail important chez les prothésistes.
Pour autant, entre concevoir une orthèse pour qu'un tétraplégique puisse fumer sa clope ou manger sans s'en foutre partout (pour exemples) et concevoir un fauteuil roulant qui convienne au plus grand nombre avec les contraintes physiques qui lui sont imposées par son utilisateur, il y a un fossé que ce projet ne saurait combler en l'état actuel de son développement.

Serge Klipfel a effectivement développé un produit unique avec le TraceS, je suis d'accord.
Pour autant, il ne s'adresse pas à tout le monde de par son importante hauteur d'assise et ses possibilités de positionnement limitées.
Serge a d'autre part une très importante spasticité dont il a su tirer parti en parvenant à se mettre debout pour grimper dans sa camionnette ou sur son fauteuil, chose qu'une majorité d'entre nous sommes bien incapable de faire quelle que soit notre volonté. Cela reste le meilleur fauteuil tous terrains de mon point de vue.

Quant à Vipamat et son hippocampe, je suis également d'accord et suis le premier à mettre mon cul dedans quand il y en a un de dispo en bord de plage ou de piscine. Je partage ton enthousiasme, quel pied d'être autonome sur ces bords de mer ou d'océan à la con mais si beaux ! :tongue:
Je suis donc tout à fait d'accord avec toi, c'est déjà ça !  :azn:

Je te remercie d'abonder dans mon sens car ces deux produits sont des fauteuils pour une utilisation spécifique, et n'ont à priori aucune pièce imprimée en 3D.
Ce qui confirme la thèse selon laquelle un fauteuil différent est nécessaire pour certaines activités pour lesquelles un fauteuil du quotidien rend l'activité très compliqué voire tout simplement impossible.

Je ne crache pas sur les créatifs, heureusement qu'ils sont là pour faire bouger les lignes quitte à se planter.

Quitte à parler d'innovation et de fauteuil roulant manuel, je lorgne beaucoup plus du côté de Rainer Küschall et de son nouveau projet le Küschall Superstar, car c'est Rainer Küschall, que j'ai l'honneur de connaitre et l'un de ceux que j'apprécie le plus, il est tétraplégique, pilote (vous verriez ses vitesses de passage en courbes dans son Ac Cobra !), et il n'a jamais cessé d'essayer d'améliorer le fauteuil roulant "en général" (Quel oiseau rare n'avait pas son cul dans un Küschall compétition dans les années 90 ou dans un K3 ou K4 dans les années 2000 ? Qui ne connait pas la très intelligente assise suspendue des séries K ?).



Il est en train de bosser dessus à fond avec Invacare pour développer le process de production utilisant un matériau aéronautique dénommé "graphène" et s'il parvient à sortir ce fauteuil à un tarif acceptable, ce sera ni plus ni moins que son troisième jackpot. Y'a des mecs comme ça qui forcent le respect par leur pragmatisme, leur réalisme et leur talent.

Jettes-y un oeil et tu verras que, d'emblée, il ne joue pas dans la même cour que Rachael car c'est un concentré d'innovations.
J'espère qu'il arrivera au bout du projet et qu'il ne sera pas abandonné faute de financement.
Comme Invacare est le leader mondial et reste une entreprise prospère et riche, on a des chances importantes d'en voir le bout.

Personnellement, j'ai déjà la langue qui pend à l'idée d'avoir un châssis d'1,5 kg, 200 x plus résistant que de l'acier, avec des leds intégrées au châssis pour voir et être vu quand il fait nuit, et qui ne perdrait que 2% de l'énergie que je mets quand je pousse ...

Plus d'infos avec cette vidéo (en anglais) :

Le projet Küschall Superstar

 :smiley:

13
Merci Gilles pour l'info  :wink:

Ça me laisse perplexe.

  • Adapter un fauteuil à son utilisateur n'a rien de nouveau. Les fabricants de fauteuils sur mesures le font déjà depuis de nombreuses années. Le vrai problème est de savoir qui va conseiller, mesurer et finalement créer le fauteuil ? Si c'est l'utilisateur, on prend le risque qu'il passe sa vie à imprimer ou faire imprimer des pièces sans jamais vraiment trouver le bon équilibre. Si c'est une tierce personne dont c'est le métier, il va bien falloir le rémunérer pour son travail et pour les lourds investissements qu'il devra faire pour acquérir le matériel, les logiciels et les ingénieurs pour créer les pièces. L'argument financier perd immédiatement de fait beaucoup de son intérêt, même pour les pays en voie de développement. Enfin si l'utilisateur ne s'investit pas plus que ça dans la réflexion concernant son propre fauteuil, ce qui est très majoritairement le cas, il va bien falloir qu'il fasse appel à des compétences externes de gens passionnés qui ne feront pas cela gratuitement.
  • Le principe de vouloir fabriquer un produit qui sait tout faire est par essence pas optimal. Beaucoup s'y sont essayé depuis 50 ans et tous se sont plantés, les plus intelligents (qui sont tous en fauteuil soi dit en passant) n'ayant même pas essayé. Je constate que l'on remarque plutôt l'utilisation de fauteuils dédiés à une activité donnée. Même avec la meilleure volonté du monde, ce fauteuil ne permettra pas d'aborder avec sérénité la pratique d'un sport, surtout de contact, et croyez vous vraiment que l'on va changer son avant de châssis, son assise, son dossier et ses roues arrière parce que l'on a décidé d'aller se promener en famille en forêt ou en bord de plage ? Permettez moi d'en douter fortement. Il est bien plus aisé de se transférer dans son "fauteuil d'extérieur" ou son "fauteuil de sport" que l'on aura préalablement calibré/designé pour ces usages. Et pour cet exemple particulièrement, il sera bien plus aisé également de se mettre dans un fauteuil avec une motorisation (électrique, troisième roue, transporteur assis etc ...) ce qui au passage permet de ne pas trop fatiguer et de ne pas passer auprès de la famille pour le boulet qui n'avance pas et qui a besoin qu'on le pousse à la première difficulté venue (Si, si. C'est important  :azn: )
  • Le principe de la coque d'assise ne s'adresse pas à tout le monde, loin de là, à commencer par une immense majorités de para- et tétra -plégiques ou -parésiques.
  • C'est très probablement une question de goût  mais, pour le moment, moi je trouve ça laid  :undecided: :
    S'agissant d'un projet collaboratif donc "à la mode", je vais laisser le temps à "la communauté" de faire mieux au niveau du design.
  • Le principe même du châssis modulaire est limite niveau conception ... Ils sont au courant que les pièces mobiles absorbent l'énergie de la poussée de l'utilisateur et que, plus il y en a, plus il faut pousser pour une même distance ? Il faut croire que non...Prendre l'exemple d'un châssis rigide était une bonne idée. Lui ajouter le principal défaut du châssis pliant, beaucoup moins ...  :undecided:
  • Enfin, on est d'accord que c'est de l'impression 3D ? Donc que l'on a aucun retour sur la solidité d'un tel châssis avec un utilisateur standard de 1 m 75 et 85 kg ? Pour une crevette type Rachael Wallach qui manifestement ne dépasse pas les 60 kg, pourquoi pas, mais pour la majorité des utilisa -teurs (et -trices), je n'y crois pas (je ne demande qu'à essayer pour me faire un avis précis !) De surcroît, on utilise des plastiques à base d'hydrocarbures pour l'imprimer, ce ne sont pas des plastiques végétaux ? (là c'est à toi Gilles de nous éclairer !)

Pour finir, je demande donc à essayer et à voir.
Je ne crois que très moyennement à ce projet car (Gilles nous le précisera) les investissements nécessaires pour une impression par dépôt de matière fondue sont (très) importants et ne permettent pas une production en grande série. (De plus j'aimerais voir de près la chose car on doit inévitablement voir les différentes couches d'impression sur les pièces imprimées).

L'histoire montre que les projets collaboratifs finissent toujours par la création d'une société privée qui en maitrise la technologie et les coûts.

Seul l'avenir nous dira si cela finit en flop, ou si la Rachael se lancera dans la fabrication proprement dite.
Quand je vois les contraintes de départ précédemment évoquées, moi je parie sur la première option.  :undecided:

 :smiley:

14
Les escarres / escarre auto medication help
« le: 06 janvier 2019 à 13:16:26 »
Non c'est pas moi, bien que j'ai également lu avec intérêt les propos fort intéressants sur ce sujet de notre ami oasisllc !

Il en parlait ici :

http://alarme.asso.fr/forum/index.php/topic,9652.0.html

S'agissant de klebsiella pneumonae, tu en es porteur dans tes intestins et tes poumons depuis ta naissance (tout comme escherichia coli d'ailleurs !).
Le problème n'est pas d'en avoir, le problème est d'avoir des souches résistantes ou de renforcer leur résistance avec les risques que l'on connaît sur le long terme (demandes à Éric ce qu'il en pense).

Si cela peut te rassurer, j'ai 10 puissance 6 de klebsiella (ou d'escherichia) dans la vessie et dans mon escarre depuis 16 ans et aucune infection urinaire ou aggravation de l'escarre pour autant. Ce sont mes klebsiella à moi, je ne les traite pas, ne les renforce pas à coups de prise antibiotiques, et du coup ils restent gentils et ne résistent à aucun antibiotique. J'ai en effet eu droit à 5/6 traitements antibiotiques durant ces 16 ans mais pas pour mes klebsiella ou mes escherichia de la vessie (on trouve en effet l'un ou l'autre selon le labo, la période de l'année, le cours de la bourse, et la quantité de CO2 dans l'atmosphère ... nan j'déconne  :wink: ) et ils n'aiment pas du tout l'augmentin vû qu'ils disparaissent ... pour recoloniser dès que l'orage est passé !

Pourquoi quelques traitements antibiotiques sur cette période ? Parce que comme évoqué précédemment, garder un trou ouvert sur sa peau (l'escarre de malléole en l'occurrence) fait une sympathique porte d'entrée pour mes staphylocoques ou mes streptocoques (présents naturellement eux aussi sur la peau).
Ça donne quelques érysipèles quand c'est du strepto, et une escarre qui coule vert et qui pue à 300 mètres quand c'est un staphylo.

Autant c'était bien mes strepto pour les érysipèles autant ce n'était pas mes staphylo pour les infections d'escarre. Non, en effet, je n'ai pas de staphylocoque doré multirésistants sur ma peau, j'en ai bien, mais ce sont des gentils. Les méchants sont des bêbêtes gentiments transmises d'un patient à un autre par le vecteur précité : les infirmières. Car il faut rappeler qu'un petit lavage de mains rapide par solution hydroalcoolique (pour les infirmiers/mières consciencieux) n'a jamais empêché une méchante bêbête multirésistante de milieu hospitalier de venir faire un peu de tourisme chez vous !

Conclusion : oui, tu psychotes et probablement que non, bouffer ou injecter du phage russe ne changera pas grand chose à ton escarre (mais cela pourrait améliorer d'autres aspects).
Le jour où soignants et patients auront compris que l'asepsie absolue hors bloc opératoire est une connerie, alors on aura progressé et on pourra espérer cesser de voir des souches devenir infiniment résistantes aux antibiotiques à mesure que le temps passe.
Comme le dit très justement l'ami terryfrogger (salut l'ami ! :wink:) "donner à bouffer à ses microbes" ou, en d'autres termes, vivre en bonne intelligence avec ses microbes est probablement plus censé que de vouloir obtenir un zéro pointé sur des prélèvements.

 :smiley:

15
Les escarres / escarre auto medication help
« le: 04 janvier 2019 à 17:12:09 »
Bonjour,

De mon point de vue, l'escarre c'est comme la paraplégie, ça porte le même nom pour tout le monde mais chaque cas est particulier !

Pour avoir fait ma petite douzaine d'escarres dans ma carrière dont une qui a duré la bagatelle de 15 ans sur une malléole externe, j'ai eu la "chance" de tester à peu près toute la pharmacopée disponible, à peu près tous les protocoles, et presque toutes les chirurgies.
Ce que j'en retiens c'est qu'il y a toujours les trois phases classiques : détersion, bourgeonnement puis épidermisation.
Dans mon cas, les protocoles qui veulent se débarrasser de la fibrine à tout prix ne servent à rien. Le résultat c'est qu'effectivement il n'y a plus de fibrine, voire même l'escarre saigne, ce qui réjouit certain(e)s IDE mais dans le même temps on ralentit méchamment la cicatrisation quand on ne creuse pas carrément l'escarre. C'est sûr, ça fait plus propre, mais ça n'apporte finalement pas grand chose, toujours de mon point de vue, qui n'est pas un avis médical !

D'autre part, on progresse beaucoup plus vite avec un milieu humide qu'avec un milieu sec. Le bout de gaze avec purilon, ialuset ou effidia avec un adhésif, ça fonctionne, faut juste pas être pressé... Quand on est coincé au plumard, ça devient vite pénible. Il faut préférer des pansements occlusifs type mepilex border, biatain silicone etc ... Par contre, il faut leur laisser le temp d'agir. 7 jours c'est clair, c'est trop ! Dans mon cas 4 jours puis 3 semblait le bon rythme.

Ensuite, il ne faut changer de pansement, de crème (en bref de protocole) tous les 3 jours ! A moins d'une vraie détérioration en quelques jours, on se laisse au bas mot 15 jours avant de décider qu'un protocole ne convient pas et d'en changer.

Ce qui m'a personnellement sauvé de mon escarre "chronique", c'est un suivi régulier par une chirurgienne plastique (Dr Frédérique BELLIER-WAAST, CHU hôtel dieu à Nantes) mais aussi et surtout le pansement de la mort à pression négative : le Pico. C'est pas non plus la grande fête, faut supporter le bruit régulier du moteur auquel est relié le pansement jour et nuit, ça rend un peu fou, mais au final, ça aspire tout, même la fibrine fait pas sa fière, et en six mois, l'escarre est fermée et bien fermée (solide, peau neuve fragile mais vraie peau quand même, pas de "floc-floc" quand on appuie dessus ...). Le problème c'est que ça ne se trouve pas en pharmacie, uniquement en hôpital de jour, ça valait encore 300 € les deux (deux par semaine) l'année dernière, et que l'hôpital de jour (t'es chez toi en fait, ce sont tes infirmières habituelles mais c'est dans le cadre d'une prise en charge en hôpital de jour) ne rêve que de te virer parce que tu coûtes cher. Donc si on n'avait pas eu deux mois séparés d'arrêt à cause de cela (arrêt du pico puis retour aux mepilex), on peut raisonnablement penser que ça aurait pris 4 mois au lieu de 6.

En attendant, ça m'a fermé cette escarre réputée "infermable" ou"chronique" quoi qu'en pense les vedettes de Garches, Coubert, Kerpape, Berck, Propara et La tour de gassies. Oui, en 15 ans, j'ai eu le temps de prendre rendez-vous avec toutes ces consultations "spécialisées paraplégie" avec la vedette locale généralement un ou une chirurgienne qui traite les escarres des patients du CMPR. Il me restait Lille, Lyon ou Nantes, j'ai commencé par Nantes et j'ai bien fait ! Alors bien sûr faut y aller tous les mois revoir la chir, ça fait des frais et de la route mais arrivé à un certain stade de ras le bol (que je ne saurais définir précisément) et quand tu vois les progrès de malade obtenus avec ce type de pansement, ben t'es tout de suite beaucoup plus motivé !

Conclusion : je les aime bien les infirmières libérales "de ville", elles sont gentilles, parfois mignonnes, mais entre celles qui changent de protocole tous les trois jours, celles qui bottent en touche "faut retourner consulter, ça n'avance pas", et celles qui finalement s'en foutent, elles ont pas le temps et y'a le reste de la tournée à gérer, un coup de sérum phy, un pansement vite fait et au revoir, ben ... c'est bien d'être pris en charge par des pros avec du matos de pro !
Finalement, j'ai passé quinze ans "d'errance médicale" comme le veut l'expression consacrée, j'ai désespéré une bonne douzaine de cabinets infirmiers et je ne compte pas les "chir à escarre".

Et l'autre bonne nouvelle pour nos prises en charge de lésés médullaires, c'est que le CHU de Nantes nous fait actuellement un "kerpape-berck bis" en ouvrant un centre de MPR tout neuf de grand malade à vocation ... nationale ! Donc plus d'excuse pour être pris en charge correctement ! Au passage, ma nouvelle doc de MPR à Nantes, que je ne remercierais sûrement jamais assez de m'avoir sorti de ce mauvais pas, s'appelle Brigitte Perrouin-Verbe et elle est ... paraplégique ! Je vous laisse imaginer comment c'est bon d'avoir un doc compétent qui connaît presque tout sur votre pathologie. Ça vaut bien quelques km et nuits d'hôtel !

https://youtu.be/7lJLsk1yR8I

Vous vouliez des gens compétents ? Vous les avez !
Pour finir, bon courage à toi Kristof parce qu'automédication + prise en charge "à l'africaine" (qui peut cependant faire des miracles) + disette locale de professionnels compétents  dans ta pathologie, j'ai quand même peur que ça ne dure. Après, je ne suis pas à ta place, je suis en France avec des CHU et des CMPR et une sécu. Il faudrait peut-être penser à faire du tourisme médical ?   :wink:

 :smiley:

16
Mea culpa je n'aurais pas dû limite insulter le Yak dans mes propos. Je m'en excuse et tu peux continuer, ne t'arrêtes pas à mes remarques.

Ça ne change rien au fait qu'il reste du stock en 24" chez Proactiv, et qu'ils ne les fabriquent pas.
Mais on pourrait en parler pendant des plombes pour rien, tu as tes infos de Giuseppina, j'ai les miennes de Jörg et Andreas. Ils n'ont manifestement pas tout à fait le même discours !
L'important c'est qu'elles soient toujours disponibles en stock pour ceux qui les apprécient ! (pour répondre à la question initiale de Chris26)
Merci pour l'information.
Peut-être pourrais-tu aider Chris26 à en obtenir lui aussi ?

Bonne année !

17
Chris26,

Reste zen, nous avons eu peu ou prou les mêmes informations.
Je vais être gentil avec Yak : "tu te trompes".
C'est dommage, il a l'air d'un mec bien malgré une tendance certaine à la mythomanie et au fantasme.

Pour ceux que ça intéresse, Proactiv n'a jamais fabriqué de main courante, tout comme de nombreux autres fabricants de châssis.
Et Yak a commandé une paire de mains courantes dual grip l'autre matin sauf que cela fait longtemps que le fabricant ne les fabrique plus et que la probabilité qu'il en reste en stock quelquepart est proche de zéro. Ce serait donc un miracle qu'il en trouve quelquepart.

Mais tout peut arriver à Noël !
Bon réveillon à tous.

(On peut fermer le sujet quand Yak aura répondu, ou pas ...)

18
Je viens d'en commander une paire ce matin chez Pro-Activ (je parle bien de la main courante complète Dual Grip 24"). Elles sont toujours fabriquées et disponibles.

Super ! De quel fabricant s'agit-il ? Fait-il en 25" également ?

19
Chris26,

Inutile de remonter le sujet, elles ne sont plus fabriquées depuis plus de trois ans ...  :undecided:

Je suis d'accord avec toi pour dire que ces mains courantes étaient de bonne facture et durables car on pouvait changer le grip usé par un neuf à faible coût.
Malheureusement de nombreux concurrents sont arrivés depuis sur le marché, la demande a considérablement diminuée et le fabricant a jeté l'éponge.

Il te faut donc te diriger vers d'autres mains courantes, plus chères, rarement réparables (ah ! la mode des produits jetables ...  :angry: ) mais vu l'offre disponible sur le marché tu devrais pouvoir trouver des remplaçantes !

 :wink:

20
Sports, culture et loisirs / Xbox 360, ps3, wii et tetra
« le: 04 novembre 2018 à 19:18:03 »
Sinon, pour les "quadriplégiques" comme ils disent de l'autre côté de l'Atlantique, y'a le Quadstick qui peut utiliser le souffle si besoin.

Plus d'infos ici : http://www.quadstick.com

 :wink:

21
Les équipements, les aides techniques / Aide sondage
« le: 03 novembre 2018 à 00:23:24 »
Sinon il existe le Panthook, littéralement le "crochet à pantalons", soit on l'achète 20 $, soit on copie et on se fait le sien ! (Imprimante 3D bienvenue !)

Explication ci-dessous :

panthook

Le site pour acheter c'est ici : https://panthook.com/products

 :wink:

22
Bon ...

Mauvaise nouvelle !
Quitte à ne pas savoir jouer de guitare, j'ai poussé le vice plus loin en acquérant un petit clavier musical pour ordi pour voir jusqu'à quel point je ne savais pas non plus jouer de "truc type piano".
Et puis j'ai découvert que je pouvais aussi jouer avec mon horrible voix façon Daft Punk, alors je me suis dit "pourquoi pas ?".
J'ai même réussi à refourguer mon "machin" à un p'tit gamin handi que j'avais rencontré qui aime bien faire des vidéos sur sa chaine youtube.
Alors je lui ai donné pour illustrer une de ses vidéos, il était tout content et moi j'étais content qu'il le soit. (on a les petits plaisirs que l'on peut, que voulez-vous !)

Donc le nouveau désastre est par ici :

Make his mind - Make it funky / 20100

Et ce que le petit gars (Iannou) en a fait est là :

La vidéo du petit Iannou

Bonne écoute et bon visionnage à vous  :wink:

23
Fauteuils roulants / Choix fauteuil douche
« le: 29 octobre 2018 à 23:40:35 »
Bonsoir Breizhfenua,

A priori l'Aquatec pico présentée ci-dessus par Pipo fait 42 cm de profondeur. Je trouve que c'est peu également.

Pour beaucoup de besoins en salle de bains ou cuisine l'entreprise Allemande AKW fait des produits de très bonne facture, remboursés sécu à hauteur de 0€, mais on est ici pour parler de choses qui fonctionnent à la fois en positionnement et en durabilité.

Les sièges de la série 4000 pourraient te convenir car 58,5 cm de profondeur + dossier + accoudoirs relevables + charge maximale admissible 254 Kg ! (Attention, je ne dis pas que tu es enrobée, pas de mauvaise interprétation, je dis juste qu'un siège supportant 254 kg en charge fixe résistera inévitablement mieux dans le temps aux contraintes des transferts).

J'ai personnellement un 4000 rembourré large sans dossier ni accoudoirs dont je suis très satisfait. Rembourré parce que risque d'escarres max pour moi, et large parce que j'aime bien me pencher sur les côtés pour mieux accéder à mon arrière-train ! Sinon ils existent aussi en version percée pour ceux qui préfèrent ou ceux qui ne peuvent se pencher sur le côté sur une version large.

Conseil d'ami : préférez toujours un siège avec des pieds qui est beaucoup plus résistant dans le temps surtout si ne vous ne savez pas si celui qui l'installe à prévu son coup d'un point de vue fixation murale !

Plus d'infos ici :
http://www.akw-medicare.eu/fr/3-siege-de-douche-rabattable-pmr-handicap-senior-accessibilite

Merci qui ?



 :tongue: :wink:

24
Mon bon Gyzmo34,

Alors non il n'y aucun talent ici, tout au plus du travail pour sortir quelque chose de pas trop horrible.
Comme tu l'as fort bien remarqué, la justesse n'est pas au rendez-vous bien que l'attirail informatico-musical moderne permette de corriger ce type de problème.
Je me suis toujours refusé à faire appel à ces outils car on perd aussi le côté humain et ses imperfections, on obtient un morceau certes parfaitement juste mais trop froid à mon goût.
On est dans l'amateurisme, et ça me convient !  :wink:

Pour la chanson d'Alarme, l'association en fait ce qu'elle veut. À partir du moment où elle est présentée sur le domaine public, elle n'appartient plus à son auteur ! C'est le public qui se l'approprie ... ou pas !
Comme je te l'avais dit en mp et que je répète ici, même si elle semble plaire à certaines personnes, elle reste symptomatique d'une période de ma vie, extrêmement agressive, et il faut donc bien réfléchir avant de la partager car elle risque de desservir l'association et de lui donner une mauvaise image.
Je l'avais faite à la gloire d'Alarme et pour divertir mes pairs, pas pour que d'éventuels financeurs fuient à son écoute en se demandant à quelle bande de tarés ils ont affaire. Il n'est pas certain qu'ils réagissent comme ça mais le risque existe, et le bon sens voudrait qu'on ne le prenne pas.

Pour répondre à la question, j'aurais donc tendance à dire que, non, il ne faut pas la partager.

Le débat est ouvert !

 :wink:

25
Ressources et règlementation / renseignement sur l'aah
« le: 25 octobre 2018 à 15:36:34 »
Tout est basé sur les ressources et la composition du foyer.

Pour une personne seule sans enfant, dont le seul revenu est inférieur à l'AAH, on peut alors prétendre à une AAH différentielle qui amènera au montant de l'AAH maximum. Montant ramenant en dessous du seuil de pauvreté, mais c'est un autre débat ...  :undecided:

Dans l'exemple que tu cites, il n'y a pas assez d'informations car on pourrait croire que l'on est pris en charge à la fois en AT et en invalidité pour la même pathologie, ce qui est en théorie impossible. Mais passons ... effectivement dans ce cas, le cumul des ressources dépasse le montant max de l'AAH donc refus certain.

Mais il ne faut pas oublier que le cas que tu cites est pour une personne seule !
S'il il y a un ou une conjointe et un ou des enfants, le plafond de revenus augmente, certes, mais les revenus de la ou du conjoint(e) sont également pris en compte !

Donc si tu veux une réponse plus précise, ben ... précises ta question ! En donnant notamment la composition du foyer et les revenus de chacun de ses membres.

Pour l'ASI, le plafond est encore inférieur à ceux de l'AAH, et elle n'est pas cumulable avec elle. On ne la rencontre que rarement car l'AAH est souvent plus intéressante que l'ASI.

 :wink:

Pages: [1] 2 3 4