Auteur Sujet: les 1er essais avec NEUROGEL  (Lu 202407 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Socrate10

  • Nouveau
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #58 le: 05 juin 2018 à 11:34:10 »
Ce petit ajout pour ponctuer mon propos au sujet des différentes membranes de protection de la moelle épinière, avec ce dessin très intéressant (trouvé sur le site de l'association AMTAS) :




On peut imaginer les dégâts d'un choc violent sur une vertèbre, au point de déchirer toutes ces membranes ! Sans compter le geste opératoire qui suit l'accident et qui se réalise dans un environnement extrêmement inflammatoire,  ne permettant pas au praticien de rétablir une circulation correcte du liquide céphalorachidien. En d'autres termes, il opère au centre d'un énorme hématome. Chacun se rappelle le temps nécessaire à la récupération des fonctions, en général définitives, après l'opération post-traumatique (4 mois environ).
Le temps fait ensuite son œuvre et les adhérences se transforment en fibroses, en kystes des méninges, avec des méninges collées aux vertèbres, etc...
D'où l'importance primordiale pour l'asso de trouver et recruter des neurochirurgiens ayant suffisamment d'expérience dans ce domaine bien précis. C'est moins une question de formation que de pratique empirique ! Le docteur Zhu et la docteure Liu ont cette expérience...

Hédonisme, Épicurisme et Libre Pensée
Acronyme : HELP

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4078
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #57 le: 05 juin 2018 à 10:59:18 »
Citer
bonjour à tous
il y a beaucoup de commentaire des membres du forum des bonnes et moins bonnes informations mais je souhaiterais l'avis de notre président Thierry voir ce qu'il en pense de cette essais qui à lieu en Chine  :hein: et son avis sur la graisse activée 

mick 74,

Mon avis est que TOUS les essais cliniques sont intéressants. Quand une thérapie arrive jusqu'à l'essai clinique, c'est qu'il y a des garanties pour que : 1) les risques opératoires soient minimes ; 2) la probabilité d'une récupération fonctionnelle soit élevée.

Ensuite, on verra le taux de récupération fonctionnelle. Mais pour cela, il faudra attendre les résultats de la 1ère phase de l'essai clinique, soit environ dans 2 ans ! 

Je vous encourage donc à cliquer pour "Neurogel En Marche" ici :
http://lesbouclesducoeur.oneheart.fr/associations

C'est vite fait et cela aidera l'association qui porte ce projet de recherche clinique !  :smiley:

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1335
    • Voir le profil
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #56 le: 05 juin 2018 à 10:52:53 »
si il y a si peu de neurochirurgiens capables d'operer efficacement pour la mise en place de la graisse activee,c'est mal parti pour nous ,paratetras,,,,et pourquoi cela? y at-il un probleme de formation? ENFIN MERCI ,socrate ,pour toutes tes infos que j'ignorais jusque la,,

Hors ligne Socrate10

  • Nouveau
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #55 le: 05 juin 2018 à 09:14:10 »
Bonjour,
Vous semblez mélanger les sujets :

1) Le Pr Gorio n'est pas neurochirurgien, il dirige le centre de recherche sur la moelle épinière en Italie. Il est pharmacien et biologiste de formation, donc il n'y a aucun risque qu'il opère un jour des patients de la moelle épinière !

2) D'après mes informations, le seul neurochirurgien en Europe capable de rétablir la circulation du liquide céphalorachidien (voir explications dans mon post plus haut) dans la même phase opératoire que l'implantation de la graisse activée se nommait le Dr Reis (au Portugal). Malheureusement il est décédé brutalement. L'association, tout en continuant à financer les travaux de l'équipe de Milan, a dû se mettre en quête de nouveaux praticiens capables de réaliser ces prouesses techniques.

3) Je le répète, il est simpliste de penser que la seule implantation de la graisse activée suffit à rétablir des fonctions correctes de motricité et de sensibilité, sans un "nettoyage" complet du "millefeuille" qui entoure la moelle épinière. Cette phase opératoire est longue, délicate et complexe et représente probablement les 3/4 du temps opératoire.

C'est en Chine que les responsables de l'asso ont trouvé les neurochirurgiens les plus compétents. Le centre Tongren de Kunming jouit d'une réputation internationale dans ce domaine.

Pour le reste, vos digressions sur la Chine n'ont rien à voir avec le sujet. Ces 1ers tests cliniques vont être scrutés par la communauté scientifique internationale et le centre de Kunming mettra tous les moyens nécessaires à la réussite de cet essai. Au cas où cela effleurerait l'esprit des complotistes de tout poil, les probabilités sont faibles de se faire "piquer" un rein pendant l'opération !!!!!!!

Pour finir, Kunming se trouve dans le Yunnan, l'une des plus belles régions de Chine et elle est surnommée "la cité du printemps éternel".
Hédonisme, Épicurisme et Libre Pensée
Acronyme : HELP

Hors ligne mick 74

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 270
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #54 le: 05 juin 2018 à 07:23:26 »
bonjour à tous
il y a beaucoup de commentaire des membres du forum des bonnes et moins bonnes informations mais je souhaiterais l'avis de notre président Thierry voir ce qu'il en pense de cette essais qui à lieu en Chine  :hein: et son avis sur la graisse activée  :confused:

Hors ligne mad

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 309
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #53 le: 04 juin 2018 à 21:27:54 »
Ce n'est pas très surprenant ... Qui à envie d'aller en Chine pour servir de cobaye et revenir potentiellement encore plus handicapé qu'au départ ? Pas grand monde je suppose.

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1335
    • Voir le profil
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #52 le: 04 juin 2018 à 20:44:03 »
lesmises au point  de socrate et d'isabela sont instructives quoiqe legerement contradictoires,,il est fou de savoir qu'il n'ya pas assez de patients francais volontaires pour un essai clinique gratuit,,l'eloignement de la chine n'est pas un critere reellement dissuassif pour qui veut en finir avec sa situation de grand handicape,,neurogel ou graisse activee ,peu importe (quoique la graisse activee presente de meilleurs atouts),l'essentiel est que les cellules souches trouvent unmilieu adequat a leur survie ,,

Hors ligne Isabela

  • Intermitent du forum
  • ****
  • Messages: 38
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #51 le: 04 juin 2018 à 19:36:19 »
-

Hors ligne Socrate10

  • Nouveau
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #50 le: 04 juin 2018 à 18:17:49 »
Bonjour,
Après avoir approfondi quelques connaissances sur l'historique de ce gel et les projets de cette association, il apparait en fait que le Neurogel en tant que support de croissance est obsolète, sauf peut-être dans certains cas particuliers.

 Dans les années 2000, la solution d'un gel neural synthétique et neutre semblait la meilleure comme support de croissance. Implanter le Neurogel dans la cavité de la lésion médullaire après nettoyage de la cicatrice gliale et y ajouter le "cocktail" : cellules souches et EPO semblait la meilleure solution.
La découverte de l'équipe de recherche du Pr Gorio à Milan a totalement révolutionné cette approche puisque la graisse sous-cutanée, activée par la mécano-transduction, constitue dorénavant une solution "tout-en-un" : le support de croissance (la graisse) et les cellules souches contenues dans cette graisse !Il est à noter que ces recherches et notamment un grand nombre de publications scientifiques ont été financées depuis 10 ans par cette asso !

L'énorme avantage d'utiliser la graisse (autologue car issue de son propre organisme) est sa compatibilité et donc l'absence de risque de rejet. Elle possède par ailleurs toutes les qualités du neurogel initial : résistance, adhérence aux tissus de la moelle épinière, perméabilité à la reconnexion neuronale. La grande qualité des cellules souches contenues permet alors la reconstruction de la moelle épinière et le rétablissement des fonctions motrices et sensitives.
C'est tout l'enjeu du programme d'essai clinique en partenariat avec le centre Tongren de Kunming en Chine. Car implanter la graisse activée ne suffit pas, la chirurgie est un point crucial pour libérer la moelle épinière des contraintes liées à des pressions diverses causées par des fibroses, des kystes des méninges, des méninges collées aux vertèbres, à des vertèbres mal ajustées, à des cavités syringomyéliques sous pression.
Leur but est de rétablir la parfaite circulation du liquide céphalorachidien, que le cordon médullaire ne subisse plus de contrainte vasculaire. Seuls quelques neurochirurgiens sont capables de réaliser cette prouesse technique et notamment les Dr Zhu et Liu,... du centre Tongren. CQFD !!!!
Le gros point noir est semble-t-il la difficulté pour l'asso de recruter des patients volontaires, malgré la gratuité totale de la cure sur 1 année : opération, médicaments, réadaptation fonctionnelle et hôtellerie. Ce qui tendrait à démontrer que la France traite plutôt bien ses handicapés, toujours en train de geindre pour un accès aux toilettes manquant dans tel ou tel lieu mais incapables de s'investir dans un projet long et ambitieux pour tenter de marcher à nouveau.
Quelle peut en être la raison profonde ? Pantouflage, peur de perdre son petit statut relativement confortable, ou le capital perçu ? Il est quand même incroyable de ne pas trouver 6 jeunes français pour un projet aussi ambitieux (conversation avec le staff de l'asso). C'est désespérant pour eux et pour toute cette jeunesse qui pourrait retrouver le chemin de la marche.

Si l'on m'avait fait une telle proposition lors de mon accident (41 ans en 2001), j'aurais sauté sur cette opportunité ! Il faut dire qu'en tant que paysan (très mal assuré), je n'avais pas touché un kopeck...
Donc, si certains d'entre vous ont encore quelques velléités de retrouver la marche un jour et la patience de lire un document de plus de 10 lignes sans maux de tête, il semble rester des places et je vous conseille la lecture complète du projet Kunming et des critères de sélection : médicaux et psychologiques. C'est moins amusant que la PlayStation mais à consommer sans modération !
Hédonisme, Épicurisme et Libre Pensée
Acronyme : HELP

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1335
    • Voir le profil
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #49 le: 03 juin 2018 à 21:09:32 »
en attendant ,on ne marche toujours pas,,,

Hors ligne Isabela

  • Intermitent du forum
  • ****
  • Messages: 38
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #48 le: 03 juin 2018 à 20:06:17 »
-

Hors ligne Isabela

  • Intermitent du forum
  • ****
  • Messages: 38
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #47 le: 03 juin 2018 à 19:21:59 »
-

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1335
    • Voir le profil
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #46 le: 03 juin 2018 à 19:02:37 »
il faut que les cellules souches injectees trouvent un milieu ou elles ne risquent pas de mourir ,le neurogel offre cette condition,,pour le reste: exosquelettes ,nelectrostimulation ,,,,,je suis comme toi ,j'y crois pas trop

Hors ligne Isabela

  • Intermitent du forum
  • ****
  • Messages: 38
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #45 le: 03 juin 2018 à 18:08:30 »
-

send

  • Invité
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #44 le: 03 juin 2018 à 17:08:10 »
C'est absolument faux, tu racontes vraiment beaucoup de betises.
L'association a financé les essais pré-cliniques en 2012/2013 menées à l'université d'Aix-Marseille et dirigées par le Prof DECHERCHI.
Le Prof GORIO participait à cet essai.
Ces essais ont été couronnés de succès puisqu'ils ont eu l'honneur d'être publiés sur une revue scientifique:
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3667642/

C'est la seule association de bénévoles qui finance ses essais.


Hors ligne Isabela

  • Intermitent du forum
  • ****
  • Messages: 38
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #43 le: 03 juin 2018 à 16:08:27 »
-

send

  • Invité
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #42 le: 03 juin 2018 à 15:30:12 »
Laisse Tarif.


Elle n'est au courant de rien, n'a rien compris ni suivi.


Un vrai prix Nobel cette Isabela

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1335
    • Voir le profil
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #41 le: 03 juin 2018 à 15:00:49 »
@isabela,,,le neurogel n'a jamais ete teste sur l'homme,,il n'y a  pas eu d'essais cliniques ,,les seuls tests connus l'ont ete sur des chats et des rats ,,il n'est  demandè aux patients volontaires pourles futurs essais cliniques en chine aucun apport financier,,il faut s'informer avant d'accuser,,

Hors ligne Isabela

  • Intermitent du forum
  • ****
  • Messages: 38
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #40 le: 03 juin 2018 à 12:32:09 »
-

Hors ligne tetra4

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 615
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C3/C4
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #39 le: 03 juin 2018 à 11:31:41 »
Neurogel fait croître les neurones donc, quid de l'arret de cette croissance ? De la non transformation en tumeur ?
De toutes façons, si un jour ça fonctionne, quelque soit la méthode ça se s'aura vite mondialement, vue le "marché" et la gloire qui va avec
HOMME tétra complet

Hors ligne mick 74

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 270
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #38 le: 03 juin 2018 à 08:03:10 »
bonjour à tous
En conclusion il y a t'il des volontaires parmi les membres du forum ALARME :confused: vue les commentaires pas beaucoup je crois  :hein:

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1335
    • Voir le profil
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #37 le: 02 juin 2018 à 20:39:02 »
le neurogel est la therapie a laquelle je crois le plus et celle de courtine a laquelle je crois le moins,,,je m'excuse d'etre aussi tranchant mais comme je suis coutumier de ALARME depuis 2006,les infos et diverses experiences que j'ai retenues m'ont conduit a ces conclusions

send

  • Invité
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #36 le: 02 juin 2018 à 16:55:07 »
Les amis, au lieu de partir dans tous les sens, relisez les explications de SOCRATE ci dessous:



"Bonjour,
L'intérêt de la "graisse activée" issue du tissu adipeux sous-cutané, activée par la méthode de mécano-transduction du Pr Gorio, est qu'elle constitue d'emblée un support de croissance autologue dont les cellules souches mésenchymateuses sont capables, après implantation dans la lésion de la moelle épinière, d'organiser la reconnexion neurale en milieu ischémique. Non seulement ces cellules souches participent au rétablissement vasculaire et neuronal, mais elles recrutent des cellules souches présentes dans la moelle épinière.
C'est ce qui ressort de la lecture de la traduction de la publication du Pr Gorio
L'article est technique mais l'observation du tableau 2 de la page 5 montre clairement les capacités de ces cellules : après liposuccion simple, après centrifugation (méthode Coleman) et après traitement par mécano-transduction.
Le centre de Kunming semble avoir été choisi pour l'expertise des neurochirurgiens (+ de 5000 opérations de la moelle épinière), particulièrement dans le rétablissement de la circulation du liquide céphalorachidien, ainsi que de la qualité du plateau technique et du centre de rééducation fonctionnelle."[/i]

Personne ne vous demande de payer la thérapie, Neurogel recherche 6 volontaires Français pour l'essai clinique et rééducation.

Pourquoi la CHINE ?  Vous avez la réponse au dessus sur le Neurochirurgien.

Ne revez pas, aucune recherche ne sera validée en EUROPE, pas plus celle de COURTINE que les autres.
Les blocages, administratifs mais aussi des chercheurs qui ne trouvent pas sont trop importants.

Allez sur le site de NEUROGEL EN MARCHE.

Pensez vous que le Prof GORIO (Chef scientifique du programme italien sur les lésions de la moelle épinière ) qui a mené les recherches est un peintre ?

Je vous laisse reflechir.






Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1335
    • Voir le profil
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #35 le: 02 juin 2018 à 16:14:59 »
il est vrai qu'on doit se poser la question:" pourquoi le choix de la chine?",,est ce pour des raisons financieres?de permission de l'essai clinique non approuvèe ailleurs? le neurogel a une histoire qui n'en finit pas 22 ans apres son invention,,je ne sais quoi penser,ce que je sais est que le principe du neurogel tient la route,,

send

  • Invité
les 1er essais avec NEUROGEL
« Réponse #34 le: 02 juin 2018 à 15:16:13 »
Je vous laisse entre grands spécialistes.

 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

* Derniers Membres

Lavandula2
91j 13h 29m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 5h 8m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5065 Messages
TDelrieu TDelrieu
4078 Messages
farid
1335 Messages
Lavandula2
1284 Messages
caro23 caro23
1270 Messages
STEPHANE STEPHANE
998 Messages
J.Solis J.Solis
997 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk