Auteur Sujet: Une chercheuse obtient une bourse pour guérir les lésions de la moelle épinière  (Lu 2857 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Deux toulousaines décrochent une bourse pour les Femmes et la Science

Deux chercheuses toulousaines ont reçu, mercredi 30 septembre 2015, une bourse L'Oréal-Unesco de 20 000 euros pour poursuivre leurs travaux de recherche.

L’une travaille sur un système d’imagerie 3D pour venir en aide aux blessés, l’autre cherche un traitement pour guérir les lésions de la moelle épinière. Isabelle Kyoko Vin et Angie Molina Delgado sont toutes deux post-doctorantes à Toulouse.

Aujourd’hui, elles ont un autre point commun : celui d’avoir décroché, mercredi 30 septembre à Paris, une bourse L’Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science de 20 000 euros.

Une bourse qui leur permettra de poursuivre leurs travaux de recherche et de les valoriser devant leurs pairs. Les deux jeunes femmes font partie des vingt jeunes chercheuses choisies parmi plus de 800 candidates, par un jury présidé par Bernard Meunier, président de l’Académie des Sciences.


- Imagerie 3D au service des blessés

Isabelle Kyoko Vin travaillait, jusqu’à présent, sur la localisation des mobiles pour localiser et venir en aide aux blessés lors de catastrophes naturelles ou d’accidents.

“Mon nouveau projet a pour objectif de développer un système imageur 3D innovant et plus performant en terme de précision, encombrement et rapidité d’acquisition d’images, afin d’obtenir la cartographie 3D d’environnements en temps réel, explique la jeune chercheuse, post-doctorante à l’ONERA de Toulouse.”

Ce système permettra plus facilement la reconnaissance du terrain et ainsi améliorer la localisation de victimes de sinistres pour aider à leur sauvetage.


- Guérir les lésions de la moëlle épinière

Angie Molina Delgado travaille quant à elle à un traitement pour guérir les personnes atteintes de lésion de la moelle épinière. Une stratégie possible pourrait être d’utiliser des cellules souches neurales pour refabriquer des neurones et traiter ces lésions.

Cette post-doctorante au sein du Centre de Biologie du Développement de l’université Paul Sabatier s’attache au suivi en temps réel des cellules souches qui composent la moelle épinière embryonnaire.

Source :
http://actu.cotetoulouse.fr/deux-toulousaines-decrochent-une-bourse-pour-les-femmes-et-la-science_20026/

 :smiley:


Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 50m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 52m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4068 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
STEPHANE STEPHANE
976 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk