Auteur Sujet: NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A  (Lu 59447 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 438
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1341
    • Voir le profil
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #52 le: 12 juillet 2023 à 09:09:05 »
en effet le probleme des lesions medullaires est le nogo,,comment le neutraliser?puisque c'est un gene ,,,avec donc  la therapie genique ,,,autre probleme ,,ce ne concerne apparemment que les lesions aigues ,,
question :si on commettait une lesion sur une ancienne lesion ,est ce ne deviendrait pas une lesion aigue?
Est q'il ya des mammiferes qui ne possEDent pas le gene du nogo?ET CHEZ LES POISSONS, ET CHEZ LES les reptiles?

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4082
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #51 le: 11 juillet 2023 à 13:53:51 »
Citer
Régénération et récupération fonctionnelle après une lésion médullaire aiguë - Un essai clinique européen multicentrique de preuve de concept

Cet essai clinique examine une nouvelle méthode de traitement des lésions traumatiques aiguës de la moelle épinière. Les dommages interrompent les fibres nerveuses de la moelle épinière et la transmission de l'influx nerveux électrique, du cerveau à certaines parties du corps, est altérée. Selon la localisation, le type et la gravité de la blessure, il peut y avoir une perte de fonction telle que le mouvement, la sensation, le contrôle de la vessie, etc. Suite à une blessure du système nerveux, une certaine protéine, Nogo-A, est produite, qui inhibe la régénération des fibres nerveuses endommagées. Cette protéine bloque une étape importante pour retrouver la fonction nerveuse. Dans cet essai clinique, un anticorps (NG-101) est mis à disposition qui inhibe la protéine Nogo-A, l'empêchant de supprimer la croissance nerveuse.
 
Cela pourrait être une étape vers la réparation d'un dommage récent à la colonne vertébrale. La colonne vertébrale est située dans un canal, protégé par des vertèbres et du tissu conjonctif (canal rachidien). La moelle épinière, une partie du système nerveux central, est (comme le cerveau) entourée de liquide céphalo-rachidien. Au cours de cet essai clinique, un anticorps (NG-101) sera appliqué directement dans le liquide céphalo-rachidien. Nous attendons de l'essai clinique une amélioration de la récupération des fibres nerveuses endommagées avec une amélioration subséquente de la fonction motrice et sensorielle et une amélioration des activités de la vie quotidienne. De plus, une réduction du soutien des soignants en retrouvant sensation et mobilité est visée.

En Allemagne et en Suisse, 52 patients ont participé à un essai précédent. Une bonne tolérance du médicament à l'étude a été observée dans cet essai antérieur. Cet essai actuel examine la preuve du principe de fonctionnement et les données de sécurité (effets indésirables). La dose et la méthode d'administration utilisées dans cet essai se sont avérées bien tolérées chez 15 patients jusqu'à présent.

Sont éligibles pour participer à cet essai les patients présentant une lésion aiguë de la colonne vertébrale (jusqu'à 28 jours après la lésion) avec une déficience fonctionnelle complète (aucune fonction sous la moelle épinière endommagée) ou incomplète (certaines fonctions restantes sous le site de la lésion).

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 438
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #50 le: 06 juillet 2023 à 22:55:26 »

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1341
    • Voir le profil
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #49 le: 29 juillet 2022 à 16:33:36 »
merci pour ta reponse ,cher thierry,,mais quand meme, quelle saloperie ce nogo,,!!

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4082
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #48 le: 29 juillet 2022 à 15:32:19 »
Exactement ! Car la cicatrice gliale est formée par le CSPG après 15 jours post-lésion. Contrairement à la signalisation NOGO qui est située sur le cône de croissance de l'axone et qui bloque la croissance axonale.

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1341
    • Voir le profil
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #47 le: 28 juillet 2022 à 16:31:00 »
 thierry,tu veus dire que DANS LE CAS DES LESIONS AIGUES, la reconnexion entre les fibres nerveuses se realiserait  avant l'apparition de la cicatrice si l'action du nogo etait neutralise ,,?

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4082
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #46 le: 28 juillet 2022 à 16:04:22 »
Farid, la cicatrice gliale s'installe entre 15 jours et un mois après la lésion. Comme ce traitement concerne les lésions en phase aiguë, le problème de la cicatrice gliale ne se pose pas de la même façon…

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1341
    • Voir le profil
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #45 le: 28 juillet 2022 à 11:02:53 »
les fibres nerveuses pourront se developper a raison d'un mm par jour si le nogo est neutralise,,d'accord ,mais quid de la cicatrice gliale qui empechera tout de meme la reconnection de ces fibres qui pourra permettre au fluide nerveux de traverser la lesion ?

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 438
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #44 le: 27 juillet 2022 à 23:11:35 »
24.07.2022
Étude NISCI terminée
L'étude NISCI est terminée.
Aucun patient ne sera plus inclus.

Pour toute question, veuillez contacter l'équipe NISCI via nisci@balgrist.ch .https://nisci-2020.eu/nisci-home.html

Hors ligne Ghislaine34

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 94
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #43 le: 28 mars 2022 à 22:56:02 »
Bonsoir
Si je comprends bien c’est une étude qui concernera que les patients en phase aigu? C’est super pour le futur accidente


Je prie pour un traitement pour les chroniques 🤲🏻🤲🏻🤲🏻

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4082
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #42 le: 28 mars 2022 à 10:06:04 »
https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03935321?term=NISCI&recrs=ab&rank=1

Description de l'essai clinique :

Le but de l'essai NISCI est de tester si une thérapie par anticorps (anti Nogo-A) peut améliorer les mouvements et la qualité de vie des patients tétraplégiques. Un essai précédent a montré que ce traitement est sûr et bien accepté. Il s'agit d'une étude multicentrique, contrôlée par placebo, randomisée, en double aveugle visant à évaluer l'innocuité, la tolérabilité, la faisabilité et l'efficacité préliminaire d'un traitement précoce (dans les 4 à 28 jours suivant la blessure) par injections répétées de bolus de NG-101 chez des patients atteints de lésions médullaires cervicales aiguës. L'étude comporte 3 phases : la phase de dépistage/référence, la phase de traitement et une phase de suivi.
La conception de l'essai clinique permettra le recrutement simultané de patients atteints d'une lésion médullaire complète ou incomplète. L'inscription et la stratification des patients sont basées sur une prédiction individualisée des résultats des membres supérieurs.

Pour plus d'informations, veuillez visiter le site Web de l'essai NISCI : https://nisci-2020.eu


Contact: Andrea Prusse, SC   +41 44 386 59 70   nisci@balgrist.ch    
Contact: Iris Krüsi, SN   +41 44 510 72 22   nisci@balgrist.ch   


Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1341
    • Voir le profil
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #41 le: 25 mars 2022 à 07:54:53 »
ca concerne les lesions aigues ,donc les prochaines generations de blesses medullaires,,tant mieux pour elles,,

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 438
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4082
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #39 le: 09 décembre 2019 à 10:31:36 »
Citer
5 juin 2018.

Première application intrathécale chez l'homme d'anticorps anti-Nogo-A favorisant la croissance des neurites dans les lésions aiguës de la moelle épinière.

CONTEXTE:
La neutralisation des facteurs inhibiteurs de la croissance des neurites du système nerveux central, par exemple, Nogo-A, est une approche prometteuse pour améliorer la récupération après une lésion de la moelle épinière (LME). Dans les modèles animaux des LME, l'administration intrathécale d'anticorps anti-Nogo-A a favorisé la croissance des neurites régénératifs et la récupération fonctionnelle.

OBJECTIF:
Cette première étude chez l'homme a évalué la faisabilité, l'innocuité, la tolérabilité, la pharmacocinétique et l'efficacité préliminaire de l'anticorps anti-Nogo-A humain ATI355 après administration intrathécale chez des patients atteints de paraplégie et de tétraplégie traumatiques aiguës et complètes.

MÉTHODES:
Les patients (N = 52) ont commencé le traitement 4 à 60 jours après la blessure. Quatre cohortes consécutives d'augmentation de la dose ont reçu une perfusion intrathécale ATI355 continue de 5 à 30 mg / 2,5 ml / jour sur une période de 24 heures à 28 jours. Après évaluation pharmacocinétique, 2 autres cohortes ont reçu un régime en bolus (6 injections intrathécales de 22,5 et 45 mg / 3 ml, respectivement, sur 4 semaines).

RÉSULTATS:
ATI355 a été bien toléré jusqu'à un an de suivi. Tous les patients ont présenté ≥ 1 effet indésirable (EI). La plupart des effets indésirables signalés étaient pour la plupart légers et attendus après une LME aiguë. Quinze patients ont signalé 16 effets indésirables graves, aucun lié à l'ATI355 ; un cas de méningite bactérienne a été considéré comme lié à l'administration intrathécale. Les taux sériques d'ATI355 montraient une dépendance à la dose et les niveaux de liquide céphalo-rachidien intersubjectifs étaient très variables après la perfusion et l'injection de bolus. Chez 1 patient paraplégique, les scores moteurs se sont améliorés de 8 points. Chez les patients tétraplégiques, les scores moteurs totaux moyens ont augmenté, avec 3/19 gagnant > 10 points, et 1/19 27 points à la semaine 48. La conversion de LME complète à incomplète s'est produite chez 7/19 patients atteints de tétraplégie.

CONCLUSIONS:
ATI335 a bien été toléré chez l'homme ; des essais d'efficacité utilisant l'administration d'anticorps intrathécaux peuvent être envisagés dans la LME aiguë.


====================
 TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
====================


2018 Jun 5.

First-in-Man Intrathecal Application of Neurite Growth-Promoting Anti-Nogo-A Antibodies in Acute Spinal Cord Injury.

BACKGROUND:
Neutralization of central nervous system neurite growth inhibitory factors, for example, Nogo-A, is a promising approach to improving recovery following spinal cord injury (SCI). In animal SCI models, intrathecal delivery of anti-Nogo-A antibodies promoted regenerative neurite growth and functional recovery.

OBJECTIVE:
This first-in-man study assessed the feasibility, safety, tolerability, pharmacokinetics, and preliminary efficacy of the human anti-Nogo-A antibody ATI355 following intrathecal administration in patients with acute, complete traumatic paraplegia and tetraplegia.

METHODS:
Patients (N = 52) started treatment 4 to 60 days postinjury. Four consecutive dose-escalation cohorts received 5 to 30 mg/2.5 mL/day continuous intrathecal ATI355 infusion over 24 hours to 28 days. Following pharmacokinetic evaluation, 2 further cohorts received a bolus regimen (6 intrathecal injections of 22.5 and 45 mg/3 mL, respectively, over 4 weeks).

RESULTS:
ATI355 was well tolerated up to 1-year follow-up. All patients experienced ≥1 adverse events (AEs). The 581 reported AEs were mostly mild and to be expected following acute SCI. Fifteen patients reported 16 serious AEs, none related to ATI355; one bacterial meningitis case was considered related to intrathecal administration. ATI355 serum levels showed dose-dependency, and intersubject cerebrospinal fluid levels were highly variable after infusion and bolus injection. In 1 paraplegic patient, motor scores improved by 8 points. In tetraplegic patients, mean total motor scores increased, with 3/19 gaining >10 points, and 1/19 27 points at Week 48. Conversion from complete to incomplete SCI occurred in 7/19 patients with tetraplegia.

CONCLUSIONS:
ATI335 was well tolerated in humans; efficacy trials using intrathecal antibody administration may be considered in acute SCI.

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 438
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #38 le: 08 décembre 2019 à 16:31:07 »
Publication des résultats de la phase 1 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29869587?dopt=Abstract

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4082
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #37 le: 08 décembre 2019 à 16:23:03 »
Citer
Le but de l'essai NISCI est de tester si une thérapie par anticorps peut améliorer le mouvement et la qualité de vie des patients tétraplégiques.

Un essai précédent a montré que ce traitement est sûr et bien accepté. Il s'agit d'une étude multinationale multicentrique, randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo, visant à évaluer l'innocuité, la tolérabilité, la faisabilité et l'efficacité préliminaire de l'initiation précoce (dans les 4 à 28 jours après la blessure) du traitement avec des injections répétées en bolus de NG-101 dans les patients atteints de LME cervicale aiguë.

La conception de l'étude permettra l'inscription simultanée de patients atteints d'une LME complète ou incomplète. L'inscription et la stratification des patients sont basées sur une prédiction individualisée des résultats des membres supérieurs.

Pour plus d'informations, veuillez visiter le site Web de NISCI: https://nisci-2020.eu


Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 438
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 438
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #35 le: 11 décembre 2014 à 12:34:23 »
UNE BONNE NOUVELLE


Dear Patrick,

I am contacting you with regard to your interest in the Nogo-A antibody therapy in spinal cord injured patients.

We performed a phase I safety study which was completed in 2011. You will find more information about this study at:  https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT00406016

We plan to perform a multicenter European clinical phase II study and are currently  applying for funding resources. If we receive the resources the study might start at the end of 2015. In the planned study only fresh spinal cord injuries (1-2 months after injury) will be addressed, because we assume that the treatment is most efficient in these patients.

Let me know in case you should have any additional questions.

Kind regards,
Christina Sina



-----
Dr. Christina Sina
Scientific Coordinator Schwab Group

Brain Research Institute
University of Zurich
Winterthurerstrasse 190
CH-8057 Zurich
Switzerland

Email: sina@hifo.uzh.ch
Phone: +41-44-63-53262

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #34 le: 13 juin 2014 à 10:42:39 »
Une molécule pour récupérer après un AVC
 
En combinant de la rééducation à un nouveau traitement, des chercheurs zurichois ont rendu leur mobilité à des rats cérébro-lésés. Des essais sont en cours chez l’être humain.
 
En une fraction de seconde, le rat saisit avec sa patte droite le granulé d’aliment placé devant lui. Pourtant, ce même rat esquissait à peine le geste un mois auparavant, après une lésion de son cortex moteur mimant un accident vasculaire cérébral (AVC). Cette récupération exceptionnelle, qui fait rêver tout médecin confronté à ses patients victimes d’AVC, résulte d’un traitement mis au point par l’équipe de Martin Schwab à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, un travail exceptionnel présenté dans la revue Science aujourd’hui. «C’est l’aboutissement d’une recherche exemplaire menée depuis plus de vingt-cinq ans par Martin Schwab et son équipe», témoigne le professeur Jean-Claude Baron, du centre de psychiatrie et de neurosciences Inserm à l’Hôpital Sainte-Anne de Paris.
 
Les chercheurs ont montré comment il était possible d’induire la croissance de nouveaux nerfs dans la moelle épinière pour que l’animal puisse à nouveau commander les muscles fins de sa patte. Mieux, ils ont pu marquer directement chez l’animal les nouvelles fibres nerveuses suscitées par ce traitement dans la moelle épinière et les inactiver pour démontrer leur rôle déterminant dans la motricité retrouvée. «Ce résultat spectaculaire est inédit, poursuit Jean-Claude Baron, car dans ce cas extrême de paralysie, qui exclurait chez l’homme toute récupération de la motricité de la main, ils ont montré que des fibres nerveuses de l’autre hémisphère du cerveau ont pris le relais chez le rat dans sa moelle épinière pour récupérer toute la motricité de la patte.»
 
Face à un AVC, l’objectif des chercheurs est de pouvoir remédier aux dégâts causés par l’absence d’irrigation locale du cerveau, due le plus souvent à la présence d’un caillot. En Suisse, plus de 16 000 personnes sont frappées d’un AVC chaque année, chiffre qui ne peut qu’augmenter avec le vieillissement de la population. En Occident, c’est la première cause de handicap chez l’adulte et la troisième cause de mortalité après les maladies cardiovasculaires et les cancers. Un AVC entraîne le décès dans 20% des cas, et des séquelles motrices diverses dans les autres cas qui peuvent être très handicapantes comme le rappelle le site de l’association suisse Fragile. «Dans près de la moitié des cas, l’AVC affecte la main et les chances de récupérer sa motricité si précise sont très réduites», précise Jean-Claude Baron. Un seul traitement a fait ses preuves, l’injection dans le sang, moins de trois heures après l’AVC, d’une enzyme capable de dissoudre le caillot ce qui suppose un dépistage très rapide et un transfert à l’hôpital le plus proche.
 
Très tôt, les chercheurs ont constaté que le système nerveux pouvait récupérer une partie des fonctions perdues. Mais dans le système nerveux central, cette plasticité cesse rapidement sous l’effet de plusieurs protéines inhibitrices présentes dans la myéline, une gaine isolante entourant les neurones. L’identification de ces protéines a offert la perspective, avec la possibilité de les bloquer, d’amplifier la plasticité nerveuse déclenchée par l’AVC. Dès la fin des années 1990, Martin Schwab et son équipe avait identifié Nogo-A, une protéine majeure pour cette inhibition. L’injection dans la moelle épinière partiellement sectionnée de rats d’un anticorps capable de neutraliser Nogo-A permet aux animaux de récupérer une partie de leur motricité.
 
Un effet comparable est obtenu lorsque le cortex moteur est lésé par les chercheurs pour mimer un AVC chez l’homme. Les chercheurs constatent que, sous l’effet facilitateur de l’anticorps, des fibres nerveuses indépendantes de la région du cerveau touchée prennent le relais pour innerver à nouveau les muscles. En 2013, à la suite d’une collaboration avec des chercheurs de l’Université de Fribourg, ce résultat a été reproduit chez le singe pour le membre supérieur et la main.
 
La récupération motrice restait cependant limitée, et c’est à ce stade que le nouveau travail publié dans Science apporte un progrès décisif. Après lésion de la région corticale responsable du mouvement de leur patte, les chercheurs ont injecté dans la moelle épinière l’anticorps neutralisant Nogo-A durant deux semaines puis soumis les rats à d’intenses répétitions de l’exercice de préhension qu’ils avaient appris. Les progrès au fil des jours ont alors été spectaculaires, et au bout de deux semaines, les animaux réussissait leur geste dans plus de 80% des fois, un taux de réussite qui chutait à moins de 40% chez les animaux n’ayant pas reçu l’anticorps. «Cette amélioration a été retrouvée pour deux exercices de préhension que les animaux ne connaissaient pas, preuve que les bénéfices du traitement ne se limitent pas aux gestes déjà appris», précise la première auteure de l’étude, Anna-Sophia Wahl.
 
Une telle performance est de bon augure pour envisager de réduire les séquelles dues à un AVC chez l’homme. Ces espoirs sont nourris par le fait que plusieurs anticorps contre Nogo-A ont montré leur absence d’effets indésirables chez l’homme. .
 L’un d’eux, produit par la société GSK, fait déjà l’objet d’un essai clinique pour traiter la sclérose latérale amyotrophique. «Notre anticorps, produit par la société Novartis, est aussi en essai chez l’homme pour traiter la sclérose en plaques et des lésions de la moelle épinière» ajoute Anna-Sophia Wahl.

 
 
Cependant, un autre résultat obtenu dans cette étude doit inciter à la prudence. Le traitement stimulant la neurogenèse appliqué non pas avant, mais en même temps que la rééducation intensive, a aggravé les symptômes de la paralysie chez le rat. «La nécessité, dans ce nouveau protocole, d’attendre plusieurs semaines avant d’entamer la rééducation motrice va à l’encontre de ce qui est actuellement préconisé chez les patients, ce qui suggère qu’une transposition chez l’homme de ces résultats, où patients et lésions sont aussi beaucoup plus hétérogènes que dans ce modèle animal, sera délicate à mener», conclut Jean-Claude Baron.
 
Source :
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/4415fd26-f246-11e3-a2d8-dc7d3196b5d7/Une_mol%C3%A9cule_pour_r%C3%A9cup%C3%A9rer_apr%C3%A8s_un_AVC

 :smiley:
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4082
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #33 le: 10 avril 2014 à 16:48:25 »
Quand GERON Corp. a stoppé son essai clinique (phase 1) en Californie avec les cellules souches embryonnaires, ils n'ont pas fait de pub non plus...

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 5070
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #32 le: 10 avril 2014 à 11:56:52 »
c'est bizarre ça !! :shocked:
Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4082
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #31 le: 09 avril 2014 à 17:12:01 »
Selon une news parue dans la presse, l'essai clinique avec l'anticorps anti-NOGO a été stoppé discrètement par NOVARTIS...  :huh:




Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4082
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #30 le: 07 février 2012 à 13:49:14 »
Oui, l'anticorps anti-NOGO développé par le Pr. Martin Schwab est pour les lésions aiguës.


Mais peut-être pourra-t-il, un jour, montrer une efficacité sur les lésions chroniques s'il est combiné avec une molécule qui dissout la cicatrice gliale ou avec des cellules souches ?  :rolleyes:


En tout cas, c'est une bonne nouvelle que cet essai clinique passe en phase II cet été !  :smiley:

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1341
    • Voir le profil
NISCI - essai clinique européen multicentrique - Anticorps anti-NOGO A
« Réponse #29 le: 07 février 2012 à 09:53:47 »
ca ne peut concerner que les lesions aigues.
c'est deja un pas pour peut etre les lesions chroniques

 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Sujet récents

TPMR… Petit budget… ! par flo-reve
[Hier à 16:58:23]


Smartphone et handicap moteur par RosenKreutz
[12 juillet 2024 à 19:22:42]


Smartphone et handicap moteur par addidia
[12 juillet 2024 à 18:42:53]


Smartphone et handicap moteur par gilles
[12 juillet 2024 à 11:32:01]


Smartphone et handicap moteur par addidia
[11 juillet 2024 à 22:16:30]


Fauteuils roulants : un remboursement à 100 % pour 2024 par tetra4
[11 juillet 2024 à 13:41:53]


Fauteuils roulants : un remboursement à 100 % pour 2024 par gilles
[11 juillet 2024 à 11:50:52]


Fauteuils roulants : un remboursement à 100 % pour 2024 par Lavandula2
[10 juillet 2024 à 15:50:00]


Smartphone et handicap moteur par STEPHANE
[10 juillet 2024 à 10:40:50]


Smartphone et handicap moteur par addidia
[09 juillet 2024 à 20:48:48]

* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
91j 22h 28m
chris26 chris26
84j 3h 43m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 7h 7m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

chris26 chris26
7268 Messages
gilles gilles
5070 Messages
TDelrieu TDelrieu
4082 Messages
farid
1341 Messages
Lavandula2
1291 Messages
caro23 caro23
1272 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk