Auteur Sujet: BrainStorm Cell Therapeutics : Cellules souches-GDNF  (Lu 10606 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : BrainStorm Cell Therapeutics : Cellules souches-GDNF
« Réponse #8 le: 04 avril 2012 à 12:18:04 »
Citer
12 mars 2012


BrainStorm Cell Therapeutics étend son champ d’application avec le lancement d'une étude sur la sclérose en plaques




NEW YORK & Petach Tikvah, ISRAEL - ( BUSINESS WIRE ) - Brainstorm Cell Therapeutics Inc, une société qui développe des technologies de cellules souches adultes et des thérapies du SNC, annonce son intention de lancer une étude préclinique d'évaluer l'efficacité de sa technologie de cellules souches NurOwn™ chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP). Des résultats positifs dans la SEP ont été confirmés dans une série d’expériences in-vitro et in-vivo, et la Société s'emploie à préparer un développement préclinique dans le second trimestre de 2012.


Sur la base de premières données précliniques prometteuses publiées par le professeur Daniel Offen, Tel Aviv University, BrainStorm a décidé d'explorer la SEP comme une indication supplémentaire pour sa technologie NurOwn. La Société a établi des plans pour entreprendre des tests de sécurité pré-cliniques, après quoi il va chercher un centre médical de premier plan spécialisée dans la sclérose en plaques pour les essais cliniques.


"Nous sommes centré sur le développement des indications de notre technologie de cellules souches NurOwn™," a commenté le Dr Adrian Harel, directeur de BrainStorm Cell Therapeutics. "Alors que nous continuons nos essais cliniques en cours pour évaluer l'innocuité, la tolérabilité et les effets thérapeutiques de NurOwn™ chez les patients atteints de la SLA, nous avons déterminé par des données animales préliminaires positives la SEP sera l'indication suivante pour notre technologie."


À propos de NurOwn™
La technologie de BrainStorm, le NurOwn™, est basé sur les réalisations scientifiques du professeur Eldad Melamed, ancien chef de neurologie, au Rabin Medical Center, et à Tel-Aviv University, et du professeur Daniel Offen, chef du Laboratoire de neurosciences au Felsenstein Medical Research Center à Tel-Aviv University.


La technologie NurOwn™ procède des cellules souches mésenchymateuses humaines présentes dans la moelle osseuse et qui sont capables d'auto-renouvellement ainsi que de différenciation en de nombreux types cellulaires. L'équipe de recherche est l'une des premières avoir atteint avec succès la différenciation in-vitro de cellules de moelle osseuse adulte (animale et humaine) en cellules capables de libérer des facteurs neurotrophiques, comme le GDNF (glial-derived neurotrophic factor), au moyen d'un milieu de culture spécifique induisant la différenciation.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




March 12, 2012


BrainStorm Cell Therapeutics Expands Pipeline with the Initiation of a Study for Multiple Sclerosis




NEW YORK & PETACH TIKVAH, ISRAEL--(BUSINESS WIRE)--BrainStorm Cell Therapeutics Inc. (OTCBB: BCLI), a developer of adult stem cell technologies and CNS therapeutics, announces plans to initiate a preclinical study assessing the efficacy of its NurOwn™ stem cell technology in patients with Multiple Sclerosis (MS). Positive proof-of-concept results for MS have been confirmed in a set of in-vitro and in-vivo experiments, and the Company is working to advance MS into preclinical development in Q2 2012.


Based on initial promising pre-clinical data published by the Company's Chief Scientist, Prof. Daniel Offen of Tel Aviv University, BrainStorm has decided to explore MS as an additional indication for its NurOwn technology. The Company will draw plans to initiate pre-clinical safety trials, after which it will seek a leading medical center specializing in MS for clinical trials.


“We have been focused on growing our pipeline of indications using our NurOwn™ stem-cell technology,” commented Dr. Adrian Harel, Acting CEO of BrainStorm Cell Therapeutics. “As we continue our ongoing trials to evaluate the safety, tolerability and therapeutic effects of NurOwn™ in ALS patients, we have determined through positive preliminary animal data that MS will be the next indication to pursue using our technology.”


About NurOwn™
BrainStorm’s core technology, NurOwn™, is based on the scientific achievements of Professor Eldad Melamed, former Head of Neurology, Rabin Medical Center, and Tel-Aviv University, and Professor Daniel Offen, Head of the Neuroscience Laboratory, Felsenstein Medical Research Center at the Tel-Aviv University.


The NurOwn™ technology processes adult human mesenchymal stem cells that are present in bone marrow and are capable of self-renewal as well as differentiation into many cell types. The research team is among the first to have successfully achieved the in-vitro differentiation of adult bone marrow cells (animal and human) into cells capable of releasing neurotrophic factors, such as glial-derived neurotrophic factor (GDNF), by means of a specific differentiation-inducing culture medium.




Source : http://www.businesswire.com/news/home/20120312005697/en/BrainStorm-Cell-Therapeutics-Expands-Pipeline-Initiation-Study

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : BrainStorm Cell Therapeutics : Cellules souches-GDNF
« Réponse #7 le: 15 février 2012 à 13:58:46 »
Citer
Les chercheurs développent de nouvelles techniques de réparation des traumatismes de la moelle épinière




13 Février 2012
Les chercheurs ont développé une nouvelle procédure chirurgicale qui est un pas en avant dans la recherche d'un traitement efficace pour les lésions de la moelle épinière.


New Scientist rapporte comment une équipe d'experts a testé une technique qui permet de réparer les nerfs plus vite et mieux sur des rats qui ont subi une rupture de leur nerf sciatique.


Le chercheur Wesley Thayer de l'Université Vanderbilt à Nashville, Tennessee, a déclaré: «Dans les modèles animaux, les résultats sont meilleurs que les techniques actuelles utilisées pour la réparation des nerfs."


Pendant ce temps, l'équipe dirigée par George Bittner de l'University of Texas, à Austin, a expliqué que les essais cliniques devraient commencer bientôt.


L'expert a décrit comment la technique consiste à bloquer le processus naturel de réparation avant de recoller un nerf sectionné ensemble, ce qui permet ainsi une soudure plus efficace qu’une suture classique de la blessure.


Par ailleurs, les résultats d'un nouvel essai clinique utilisant la technologie NurOwn pour aider les personnes souffrant de lésions dégénératives de la moelle épinière ont montré des résultats prometteurs, a récemment rapporté BrainStorm Cell Therapeutics.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




Researchers develop new spinal cord injury repair technique




13 February 2012
Researchers have developed a new surgical procedure that is believed to be a step forward in finding an effective treatment for spinal cord injuries.


New Scientist reports how a team of experts has trialled a technique that helps provide faster and better nerve repair in rats that have suffered a severing of their sciatic nerve.


Researcher Wesley Thayer of Vanderbilt University in Nashville, Tennessee, stated: "In animal models, the results are better than any current techniques used for nerve repair."


Meanwhile, team leader George Bittner of the University of Texas in Austin explained how clinical trials are set to begin soon.


The expert described how the technique involves blocking the body's natural repair process before gluing a severed nerve back together, which then allows for a more efficient join up than suturing the injury.


Elsewhere, the results of a new clinical trial using NurOwn technology to help individuals suffering from degenerative spinal cord damage has shown promising results, BrainStorm Cell Therapeutics recently reported.




Source : http://www.seriousinjurylaw.co.uk/news/Spinal-Injury-News/article/801290573/Researchers-develop-new-spinal-cord-injury-repair-technique.php








BrainStorm Cell Therapeutics Inc.
605 Third Avenue, 34th Floor
New York NY 10158
Tel:  (212) 557-9000
Fax: (212) 286-1884
E-mail: info@brainstorm-cell.com


BrainStorm Cell Therapeutics Ltd.
12 Bazel St., POB 10019 Kiryat Aryeh,
Petach Tikva, Israel 49001
Tel: (972) 3.923.6384
Fax: (972) 3.923.6385
E-mail: info@brainstorm-cell.com


Site web : www.brainstorm-cell.com

Hors ligne Zetetar

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 98
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : BrainStorm Cell Therapeutics : Cellules souches-GDNF
« Réponse #6 le: 18 octobre 2010 à 14:09:30 »
Cool !
Merci Thierry ;)

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : BrainStorm Cell Therapeutics : Cellules souches-GDNF
« Réponse #5 le: 12 octobre 2010 à 10:41:44 »
Citer
11 octobre 2010
BrainStorm reçoit l’autorisation de commencer des essais cliniques avec des cellules souches adultes chez des patients atteints de SLA
S'appuyant sur près de cinq ans de recherche, BrainStorm est la première société à recevoir l'autorisation du ministère israélien de la Santé pour une thérapie basée sur des cellules souches différenciée en Israël

NEW YORK & Petach Tikvah, Israël, le 11 octobre 2010 (BUSINESS WIRE) - Brainstorm Cell Therapeutics, un leader des technologies des cellules souches adultes, a annoncé aujourd'hui que le Ministère israélien de la Santé (MOH) a autorisé des essais cliniques pour une étude de phase I / II en utilisant la thérapie NurOwn (TM) de cellules souches autologues différenciées chez des patients atteints de sclérose latérale amyotrophique (SLA), souvent appelé maladie de Lou Gehrig. BrainStorm est la première société à recevoir l'autorisation du Ministère de la Santé pour un traitement à base de cellules souches différenciées en Israël.

"L’autorisation du ministère israélien de la santé pour l'essai clinique de notre thérapie NurOwn (TM) est l'une des réalisations les plus importantes de BrainStorm à ce jour», a déclaré Chaim Lebovits, président de BrainStorm. "Nous estimons que les cellules souches différenciées issues de la moelle osseuse du patient lui-même pourraient représenter un nouveau paradigme pour le traitement des patients atteints de SLA et d'autres troubles neurologiques."

À propos de NurOwn (TM)

NurOwn (TM) est une technologie basée sur des cellules souches mésenchymateuses adultes humaines qui sont présentes dans la moelle osseuse, et sont capables d'auto-renouvellement et de différenciation en de nombreux autres types cellulaires. L'équipe de recherche est l'une des premières à avoir réussi à atteindre la différenciation in vitro de cellules de moelle osseuse adulte (animaux et humains) en cellules astrocytes capables de libérer des facteurs neurotrophiques, y compris le GDNF (glial-derived neurotrophic factor). La capacité à induire la différenciation en cellules de type astrocytaire avec une administration par voie intramusculaire ou intrathécale (ou autre) fait de NurOwn (TM) une technologie très attractive pour le traitement de la SLA et de la maladie de Parkinson, ainsi que la SEP et la lésion de la moelle épinière.


===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


Oct. 11, 2010
BrainStorm Receives Approval to Begin Clinical Trial of Adult Stem Cell Therapy in Patients with ALS
Building on Nearly Five Years of Research, BrainStorm is the First Company to Receive Clearance from the Israeli Ministry of Health for a Differentiated Stem Cell-Based Therapy in Israel

NEW YORK & PETACH TIKVAH, Israel, Oct 11, 2010 (BUSINESS WIRE) -- BrainStorm Cell Therapeutics Inc., a leading developer of adult stem cell technologies and therapeutics, today announced that the Israeli Ministry of Health (MOH) has granted clearance for a Phase I/II clinical trial using the company's autologous NurOwn(TM) stem cell therapy in patients with amyotrophic lateral sclerosis (ALS), often referred to as Lou Gehrig's Disease. BrainStorm is the first company to receive clearance from the MOH for a differentiated stem cell-based therapy in Israel.

"The Israeli Ministry of Health's clearance of our NurOwn(TM) clinical trial is one of BrainStorm's most significant accomplishments to date," said Chaim Lebovits, President of BrainStorm. "We believe that our specific differentiated stem cells derived from a patient's own bone marrow could represent a new treatment paradigm for patients with ALS and other neurological disorders."

The Phase I/II clinical trial will be conducted in cooperation with the world-renowned Hadassah Medical Center and will be conducted by a joint team headed by the principal investigator Dimitrios Karussis, M.D., Ph.D., of the Hadassah Medical Center, and a scientific team from BrainStorm headed by Prof. Eldad Melamed. The initial phase of the study is designed to establish the safety of NurOwn(TM) and will later be expanded to assess efficacy.

The trial is expected to begin following validation of sterility tests requested by the MOH and screening of patients for the trial. Additional information regarding the process of selecting patients for the Phase I/II clinical trial will be communicated at a later date.

"I am extremely pleased to learn about this new development," said Dr. Jacob Frenkel, Chairman of JPMorgan Chase International and a member of the JPMorgan Chase, Executive Committee and its International Council and a member of the Advisory Board of BrainStorm. "I wish to express my appreciation to the Israeli Ministry of Health for approving BrainStorm's application and allowing the researchers in the company to try to bring hope for the patients who are waiting anxiously for a successful treatment."
"We are very excited by this new approach to develop neuronal supporting cells; the hope is that these cells will be neuroprotective and clinically beneficial in several neurological diseases, such as ALS and Parkinson's Disease," said Robert H. Brown Jr., M.D. Ph.D., Professor and Chair of Neurology at the University of Massachusetts Medical School. "Successful slowing of these diseases using these neural-supporting mesenchymal cells would have a profound impact on the field. If safe and effective, this new therapy could become a treatment option for thousands of patients."

About NurOwn(TM)

The NurOwn(TM) technology processes adult human mesenchymal stem cells that are present in bone marrow and are capable of self-renewal as well as differentiation into many other cell types. The research team is among the first to have successfully achieved the in vitro differentiation of adult bone marrow cells (animal and human) into astrocyte-like cells capable of releasing neurotrophic factors, including glial-derived neurotrophic factor (GDNF). The ability to induce differentiation into astrocyte-like cells along with intramuscular or intrathecal (or other) delivery makes NurOwn(TM) technology highly attractive for treating ALS and Parkinson's disease as well as MS and spinal cord injury.


Source : http://www.marketwatch.com/story/brainstorm-receives-approval-to-begin-clinical-trial-of-adult-stem-cell-therapy-in-patients-with-als-2010-10-11?reflink=MW_news_stmp

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : BrainStorm / Rutgers - cellules souches NTF
« Réponse #4 le: 08 juillet 2008 à 13:56:59 »
Citer
Une étude de BrainStorm Cell Therapeutics et Rutgers University montre que la transplantation de cellules NTF améliore le rétablissement des rats avec lésion de la moelle épinière
Lundi 7 juillet

NEW YORK et PETACH TIKVAH, Israël -- BrainStorm Cell Therapeutics Inc., leader dans les technologies et la thérapeutique des cellules souches adultes, ont achevé une étude préclinique en collaboration avec le W.M. Keck Center for Collaborative Neuroscience at Rutgers, The State University of New Jersey. L'étude conduite au Keck Center visait à réparer les lésions de la moelle épinière chez les animaux par une transplantation des cellules souches adultes NTF (neurotrophic factor) de BrainStorm. Les résultats ont montré une tendance positive des cellules NTF chez les animaux.

L'équipe scientifique du Keck Center a blessé les moelles épinières de rats pour répliquer le type de trauma qui cause la paraplégie chez l'homme. Les rats ont été divisés en deux groupes : le premier a été transplanté avec des cellules humaines NTF de Brainstorm et l'autre a reçu des injections semblables mais sans cellules. Pendant l'expérience, les rats ont été évalués en utilisant le test BBB pour noter leur fonction motrice. Les résultats ont indiqué un rétablissement amélioré dans le groupe qui a reçu les cellules NTF par comparaison au groupe de contrôle.

Les chercheurs du Keck Center researchers et de Brainstorm ont conclu que ces résultats peuvent amener à un possible traitement et donc l'étude continuera. La prochaine étape sera de transplanter des cellules NTF de rat immunologiquement compatibles pour éviter des problèmes de rejet.

Rami Efrati, Président de BrainStorm a commenté, "Nous sommes satisfaits des résultats de notre recherche sur les lésions de la moelle épinière avec l'équipe de Rutgers, et espérons que les prochaines expériences utilisant des cellules NTF de rat donneront également des résultats positifs. »

Dr. Martin Grumet, directeur du W.M. Keck Center for Collaborative Neuroscience at Rutgers a commenté, "La transplantation des cellules humaines dans des rats est compliqué par les problèmes de rejet. Bien que les cellules NTF humaines aient survécu seulement plusieurs semaines après la greffe chez les rats, nous avons vu l'amélioration des points BBB dans le groupe test. Dans la prochaine expérience, nous injecterons des cellules NTF de rat dans les rats blessés spinaux. Ceci limitera des problèmes de rejet et devrait nous permettre d'analyser plus clairement l'effet de la technologie de BrainStorm."


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


BrainStorm Cell Therapeutics and Rutgers University Study Shows That Transplanting NTF Cells Improves the Recovery of Spinal Cord Injury Rat Model
Monday July 7, 6:00 am ET

NEW YORK & PETACH TIKVAH, Israel--(BUSINESS WIRE)--BrainStorm Cell Therapeutics Inc. (OTCBB:BCLI - News), a leading developer of adult stem cell technologies and therapeutics, has completed a preclinical study in collaboration with the W.M. Keck Center for Collaborative Neuroscience at Rutgers, The State University of New Jersey. The study conducted at the Keck Center was an effort to repair spinal cord injuries in animals through the transplantation of Brainstorm’s neurotrophic factor (NTF) adult stem cells. The results showed a positive trend of the NTF cells in the male animals.

The scientific team at the Keck Center injured the spinal cords of rats to replicate the type of trauma that causes paraplegia in humans. The rats were divided into two groups: the first was transplanted with Brainstorm NTF human cells and the other received similar injections of medium but without cells. During the experiment, the rats were scored using the BBB test to evaluate their motor function. The results indicated improved recovery in the group that received the NTF cells by comparison to the control group.

The Keck Center researchers and Brainstorm scientists have concluded that these results may lead to a possible treatment and therefore the study will continue. The next step will be to transplant immunologically compatible syngeneic rat NTF cells to avoid rejection problems.

Rami Efrati, BrainStorm CEO commented, “We are pleased with the outcome of our spinal cord injury research with the Rutgers team, and hope that the next experiments using rat NTF cells will also yield positive results.”

Dr. Martin Grumet, Director of the W.M. Keck Center for Collaborative Neuroscience at Rutgers and principal investigator of the experiment commented, “Transplantation of human cells into rats is complicated by rejection problems. Although the human NTFs survived only several weeks after transplant into the rats, we saw improvement in the BBB scores in the test group. In the next experiment, we will inject rat NTF cells into spinal injured rats. This will limit rejection problems and should allow us to more clearly analyze the effect of the BrainStorm technology.”

(…)

Source : http://biz.yahoo.com/bw/080707/20080707005307.html?.v=1

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Citer
Jeudi 15 Mai 2008
Un spécialiste de renommée mondiale dans le domaine du cordon médullaire, Dr. Martin Grumet, de Rutgers University, visite le siège social de BrainStorm Cell Therapeutics pour discuter des résultats des expériences

NEW YORK & PETACH TIKVAH, Israël — BrainStorm Cell Therapeutics, une des principales sociétés dans le domaine des technologies et des thérapeutiques des cellules souches adultes, est heureux d'annoncer que le Dr. Martin Grumet, spécialiste mondial du cordon médullaire, directeur du W.M. Keck Center for Collaborative Neuroscience, à Rutgers University, visitera le siège social de la compagnie la semaine prochaine à Petach Tikva, Israël.

BrainStorm a annoncée en janvier que la compagnie avait élargi sa collaboration avec la Rutgers University dans l’effort de traiter les lésions médullaires par la recherche de pointe de BrainStorm sur les cellules souches adultes. La visite du Dr. Grumet sera consacrée à analyser les divers résultats, et à discuter des effets de la transplantation des cellules BrainStorm NTF dans le cordon médullaire des souris. Après les résultats finaux soient analysés, la compagnie ainsi que Rutgers compte publier les résultats.

"Nous sommes heureux d'accueillir encore une fois le Dr. Grumet et, avec l'aide de Dieu, de collecter des données détaillées pour le futur développement de la technologie des cellules souches NTF de Brainstorm", a commenté Chaim Lebovits, président de Brainstorm.


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


Thursday, May. 15, 2008
World Renowned Spinal Cord Specialist, Dr. Martin Grumet, from Rutgers University, to Visit BrainStorm Cell Therapeutics' Headquarters to Discuss Experiment Results

NEW YORK & PETACH TIKVAH, Israel — BrainStorm Cell Therapeutics Inc. (OTCBB:BCLI), a leading developer of adult stem cell technologies and therapeutics, is pleased to announce that the world renowned Spinal Cord specialist Dr. Martin Grumet, Director of the W.M. Keck Center for Collaborative Neuroscience, at Rutgers University, will visit company headquarters next week in Petach Tikva, Israel.

BrainStorm announced in January that the Company had expanded its collaboration with Rutgers University in an effort to cure spinal cord injuries through BrainStorm's cutting-edge adult stem cell research. Dr. Grumet's visit will be dedicated to analyzing the various results, and discussing the effects of transplanting BrainStorm NTF cells into spinal cord injured mice models. After final results and histology are analyzed the company together with Rutgers expects to publish the results.

"We are happy to welcome yet again Dr. Grumet and, with God's help, anticipate to learn and gain from the in depth data for the future development of Brainstorm's NTF Stem Cell technology", commented Chaim Lebovits, BrainStorm's President.

(…)

Source : http://www.centredaily.com/news/education/story/596483.html

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
BrainStorm / Rutgers - cellules souches NTF
« Réponse #2 le: 10 janvier 2008 à 10:28:29 »
Citer
BrainStorm et Rutgers dans une étude sur les cellules souches pour les lésions médullaires

Dimanche 6 Janvier 2008

Tel Aviv, 6 janv. (Reuters) - BrainStorm Cell Therapeutics (Israël) qui développe des technologies de cellules souches adultes, a annoncé qu’il collabore avec la Rutgers University du New-Jersey (USA) pour trouver un traitement pour les lésions du cordon médullaire.

(…) BrainStorm cherche à être la première société à lancer sur le marché des traitements de cellules souches pour des affections neurologiques.

À la différence des chercheurs expérimentant avec des cellules souches embryonnaires, un domaine controversé, BrainStorm emploie des cellules souches prélevées de la moelle osseuse d’adultes.

Jusqu'ici, BrainStorm avait focalisé ses recherches sur la maladie de Parkinson ainsi bien que sur sclérose latérale amyotrophique (SLA), également connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig ou maladie du neurone moteur.

Les lésions du cordon médullaire endommagent les réseaux de fibres nerveuses qui portent des signaux sensitifs et moteurs provenant du cerveau.

L'étude de Rutgers combinée avec le procédé de différentiation de BrainStorm emploie des cellules souches de moelle osseuse humaine qui sont multipliées et modifiées pour sécréter des facteurs neurotrophiques.

BrainStorm a dit que les résultats préliminaires indiquent que la transplantation de cellules souches de moelle osseuse humaine modifiées améliore le comportement moteur des sujets dans les études  animales.

"L’expertise de Rutgers sur les lésions du cordon médullaire, et les technologies prometteuses et uniques de BrainStorm, permettront de faire avancer les traitements pour les personnes avec des lésions médullaires", a dit Martin Grumet, directeur du W.M. Keck Center for Collaborative Neuroscience, qui dirige l’équipe de recherche à Rutgers.


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


BrainStorm, Rutgers in stem cell spine injury study

Sun Jan 6, 2008 7:46am EST
 
TEL AVIV, Jan 6 (Reuters) - Israel's BrainStorm Cell Therapeutics Inc., which is developing adult stem cell technologies, said on Sunday it is collaborating with New Jersey's Rutgers University to find a cure for spinal cord injuries.

Separately, a market source said there were rumours that BrainStorm is seeking to make an acquisition.

The company's president, Chaim Lebovits, told Reuters that BrainStorm is in negotiations for acquisitions and mergers but could not give details.

The company's shares traded over the counter rose 15 percent on Friday.

BrainStorm is seeking to be the first to market with stem cell treatments for neurological disorders.

Unlike researchers experimenting with embryonic stem cells, an issue that has stoked controversy, BrainStorm uses stem cells taken from the bone marrow of adults.

Until now, BrainStorm has been focusing its research and development on Parkinson's disease as well as amyelotrophic lateral sclerosis (ALS), also known as Lou Gehrig's disease or motor neurone disease.

Spinal cord injuries cause damage to the fibre tracts that carry sensation and motor signals to and from the brain.

The Rutgers study combined with BrainStorm's differentiation process uses stem cells from human bone marrow that are expanded and induced to secrete neurotrophic factors.

BrainStorm said preliminary evidence has indicated that transplantation of stem cells from differentiated human bone marrow improved motor behaviour of subjects in animal studies.

"Rutgers' knowledge with spinal cord injuries, and BrainStorm's promising and unique technologies, are expected to advance the treatments to individuals with spinal cord injuries," said Martin Grumet, director of the W.M. Keck Center for Collaborative Neuroscience, who leads the research team at Rutgers.


Source : http://www.reuters.com/article/latestCrisis/idUSL06449499

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
BrainStorm Cell Therapeutics : Cellules souches-GDNF
« Réponse #1 le: 21 juillet 2005 à 15:47:48 »
Citer
BrainStorm Cell Therapeutics annonce une avancée dans les Cellules souches adultes pour les Maladies Neurodégénératives; différentiation en astrocytes produisant du GDNF

NEW YORK et TEL-AVIV, Israël - 18 juillet 2005 - BrainStorm Cell Therapeutics a annoncé aujourd'hui une avancée dans le développement de thérapeutiques avec des cellules souches adultes pour les maladies neurodégénérative. Les collaborateurs scientifiques de la société, à l'Université de Tel-Aviv, ont utilisé avec succès des cellules souches adultes pour produire du GDNF (glial derived neurotrophic factor). Le GDNF produit via des cellules est une grande promesse pour le traitement de la Parkinson et d'autres maladies neurodégénératives.

Dans l'étude actuelle, l'équipe de recherche de l'Université de Tel-Aviv a employé une technologie brevetée, pour différencier des cellules souches mésenchymales issues de moelle osseuse humaine en cellules neurales de soutien produisant du GDNF. Les droits mondiaux de ces résultats de recherche sont une licence exclusive de BrainStorm.

Il a été démontré que le GDNF protège les cellules dopaminergiques cérébrales, neurones produisant la dopamine qui devient déficiente chez les patients avec la Parkinson. Il a aussi été démontré que le GDNF a un rôle utile dans la protection des neurones sur des modèles animaux avec Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) et Lésion de la Moelle Épinière (LME).

La plupart des traitements actuels des maladies neurodégénératives ont un avantage limité pour les patients. Les médicaments pour la maladie de Parkinson, qui se concentrent sur une supplémentation de dopamine, causant souvent des effets secondaires prohibitifs. Pour surmonter ces problèmes, les chercheurs dans le monde entier explorent intensivement de nouvelles thérapies basées sur les cellules et les gènes pour le remplacement et l'augmentation des neurones perdus. Une voie importante parmi ces nouvelles thérapies est la tentative de délivrer du GDNF dans le site de la régénération neuronale.

Au cours de l'étude financée par BrainStorm, à l'Université de Tel-Aviv, la méthodologie biochimique et immunologique a montré que les cellules souches mésenchymales issues de moelle osseuse humaine peuvent être différenciées en cellules ressemblant aux astrocytes, exprimant des marqueurs astrocytaires et produisant des niveaux significatifs de GDNF.

La même équipe scientifique de l'Université de Tel-Aviv, dirigée par le Professeur Eldad Melamed et le docteur Daniel Offen, a précédemment développé une technologie en cours d'homologation pour différencier  les cellules de moelle osseuse humaine en cellules ressemblant aux neurones produisants la dopamine, lesquelles ont montré un bénéfice fonctionnel dans les modèles animaux de la maladie de Parkinson. Cette technologie est aussi une licence exclusive de BrainStorm.

"Les neurologues ont longtemps pensé que le GDNF pouvait être employé pour préserver et maintenir l'intégrité des neurones dopaminergiques dans la maladie de Parkinson. Cependant, le délivrer à l'emplacement approprié est le principal défi. L'administration directe de la protéine a échoué et il y a actuellement des tentatives en cours avec la thérapie génétique. Nous pensons que notre approche, basée sur la transplantation neurale de cellule souches issues de cellules productrices de GDNF, sans manipulation génétique, est préférable", a dit le prof. Eldad Melamed, Président du Conseil Scientifique.

De plus, "l'utilisation de cellules souches issues de la moelle osseuse du patient pour produire les cellules neurales pour le remplacement et le support des cellules dopaminergiques endommagées du patient lui-même, est une stratégie qui évitera les problèmes de rejet immunologique", a dit le docteur Daniel Offen, chef de l’équipe scientifique.

"C'est une réussite remarquable, laquelle combinée avec notre succès précédent dans la production de cellules dopaminergiques, nous donne une approche synergique pour développer des alternatives à long terme pour le traitement de la maladie de Parkinson et d'autres problèmes, comme la SLA ou les LME", a dit Yaffa Beck, Présidente et directrice. "Nous attendons avec impatience de démontrer le bénéfice de la production cellulaire de GDNF dans les modèles animaux, et sommes résolus à développer notre processus de différentiation dopaminergique et GDNF jusquà l’essai clinique", a-t-elle ajouté.

===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================

July 18, 2005

BrainStorm Cell Therapeutics Announces Adult Stem Cell Breakthrough for Neurodegenerative Diseases ; Differentiation into GDNF-Producing Astrocytes

NEW YORK & TEL AVIV, Israel--(BUSINESS WIRE)--July 18, 2005--BrainStorm Cell Therapeutics (OTCBB:BCLI), today announced a breakthrough in the development of adult stem cell therapeutics for neurodegenerative diseases. The company's scientific collaborators at Tel Aviv University, have successfully used adult stem cells to produce glial derived neurotrophic factor (GDNF). GDNF producing cells hold great promise for treatment of Parkinson's and other neurodegenerative diseases.

In the current study, the research team at Tel Aviv University used proprietary technology, to differentiate human bone-marrow-derived mesenchymal-stem cells into neural supporting cells that produce GDNF. Worldwide rights to these research results are exclusively licensed to BrainStorm.

GDNF has been shown to protect dopaminergic brain cells, neurons that produce dopamine that becomes depleted in Parkinson's patients. GDNF has also been shown to have a beneficial role in protecting neurons in animal models of Amyotrophic Lateral Sclerosis (ALS) and Spinal Cord Injury (SCI).

Most of the current treatment of neurodegenerative diseases provide limited benefit to patients. Drugs for Parkinson's disease, which focus on dopamine supplementation, often cause prohibitive side effects. To overcome these problems, researchers around the world are intensively exploring novel cell- and gene-based therapies for replacement and augmentation of the lost neurons. Prominent among these novel therapies are attempts to deliver GDNF to the site of neuronal regeneration.

In the current BrainStorm-sponsored study at Tel Aviv University, biochemical and immunological methodology showed that human bone marrow mesenchymal stem cells may be uniquely differentiated into cells that resemble astrocytes, express astrocytic markers and produce significant levels of GDNF.

The same scientific team at Tel Aviv University, led by Professor Eldad Melamed and Dr. Daniel Offen, have previously developed patent-pending technology to differentiate human bone marrow into dopamine producing neuron-like cells, which showed functional benefit in animal models of Parkinson's disease. This technology is also exclusively licensed to BrainStorm.

"Neurologists have long thought that GDNF can be used to preserve and maintain the integrity of dopaminergic neurons in Parkinson's disease. However, delivery to the appropriate location is a major challenge. Direct delivery of the protein has failed and there are current ongoing attempts at gene therapy. We believe that our approach, based on neural transplantation of stem cell derived GDNF producing cells, without any genetic manipulation, is preferable," said Prof. Eldad Melamed, Chairman of the Scientific Advisory Board.

In addition, "The use of a patient's own bone marrow stem cells to generate neural cells for replacement and support of a patient's damaged dopaminergic cells is a strategy that will avoid problems of immunological rejection," said Dr. Daniel Offen, Chief Scientist.

"This is a remarkable achievement which combined with our previous success in producing dopaminergic cells, gives us a two-pronged, synergistic approach to develop long term alternatives for the treatment of Parkinson's disease and other debilitating disorders, such as ALS or SCI," said Yaffa Beck, President and CEO. " We look forward to demonstrating benefit of the GDNF producing cells in animal models and are intent on developing both our dopaminergic and GDNF differentiation processes to the clinic," she added.

Contacts :
BrainStorm Cell Therapeutics
Web site : www.brainstorm-cell.com
Dr. Yaffa Beck, 972-544-300-794
ybeck@brainstorm-cell.com


Source : http://www.corethics.org/document.asp?id=n170705.txt&se=4&st=4



 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 50m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 52m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4068 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
STEPHANE STEPHANE
976 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk