Auteur Sujet: Anticorps anti-MAG (neuroprotection)  (Lu 6075 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 435
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Anticorps anti-MAG (neuroprotection)
« Réponse #2 le: 03 juin 2008 à 12:38:07 »
Citer
Essai clinique de phase 1 avec un anticorps anti-MAG, conduit par la société pharmaceutique GlaxoSmithKline.

L'anticorps monoclonal est dirigé contre la myelin-associated glycoprotein (MAG), une protéine qui empêche la régénération axonale. L'anticorps monoclonal agit en tant qu'antagoniste de MAG, et par cette activité devrait augmenter la récupération de la dégénération neuronale suite aux lésions axonales aiguës, qui se produisent dans les lésions de la moelle épinière ou l'AVC.

Voir : http://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT00622609?cond=%22Chronic+Disease%22&rank=42

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Anticorps anti-MAG (neuroprotection)
« Réponse #1 le: 03 juin 2008 à 12:37:27 »
Citer
J Cereb Blood Flow Metab. Janvier 2005.

Identification des propriétés neuroprotectives de l'anticorps anti-MAG : une approche originale pour le traitement de l'AVC ?

Irving EA, Vinson M, Rosin C, Roberts JC, Chapman DM, Facci L, Virley DJ, Skaper SD, Burbidge SA, Walsh FS, Hunter AJ, Parsons AA.

Neurology & GI CEDD, GlaxoSmithKline Research and Development Limited, New Frontiers Science Park, Harlow, Essex, UK. Elaine_A_Irving@gsk.com

On pense que l'activité inhibitrice de la myelin-associated glycoprotein (MAG) sur les neurones contribue au manque de capacité régénératrice du système nerveux central après les lésions. L'interaction du MAG et de ses récepteurs neuronaux arbitre la signalisation bi-directionnelle entre les neurones et les oligodendrocytes. La nouvelle découverte a constaté qu'un anticorps monoclonal anti-MAG possède non seulement la capacité de neutraliser l'effet inhibiteur du MAG sur les neurones mais protège également directement les oligodendrocytes de la mort cellulaire provoquée par le stress oxydatif du glutamate. En outre, l'administration de l'anticorps anti-MAG (centralement et systémiquement) commençant 1 heure après l'occlusion de l'artère cérébrale chez le rat a réduit de manière significative le volume de la lésion à 7 jours. Cette neuroprotection a été associée à une amélioration importante de la fonction motrice comparée aux animaux recevant l'anticorps IgG1 de contrôle (placebo). Ensemble, ces données accentuent le potentiel pour l'usage des anticorps anti-MAG en tant qu'agents thérapeutiques pour le traitement de l'AVC.


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


J Cereb Blood Flow Metab. 2005 Jan;25(1):98-107.

Identification of neuroprotective properties of anti-MAG antibody : a novel approach for the treatment of stroke ?
   
Irving EA, Vinson M, Rosin C, Roberts JC, Chapman DM, Facci L, Virley DJ, Skaper SD, Burbidge SA, Walsh FS, Hunter AJ, Parsons AA.

Neurology & GI CEDD, GlaxoSmithKline Research and Development Limited, New Frontiers Science Park, Harlow, Essex, UK. Elaine_A_Irving@gsk.com

The inhibitory activity of myelin-associated glycoprotein (MAG) on neurons is thought to contribute to the lack of regenerative capacity of the CNS after injury. The interaction of MAG and its neuronal receptors mediates bidirectional signaling between neurons and oligodendrocytes. The novel finding that an anti-MAG monoclonal antibody not only possesses the ability to neutralise the inhibitory effect of MAG on neurons but also directly protects oligodendrocytes from glutamate-mediated oxidative stress-induced cell death is reported here. Furthermore, administration of anti-MAG antibody (centrally and systemically) starting 1 hour after middle cerebral artery occlusion in the rat significantly reduced lesion volume at 7 days. This neuroprotection was associated with a robust improvement in motor function compared with animals receiving control IgG1. Together, these data highlight the potential for the use of anti-MAG antibodies as therapeutic agents for the treatment of stroke.

Source : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15678116



 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 50m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 52m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4068 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
STEPHANE STEPHANE
976 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk