Auteur Sujet: Essais pré-cliniques OEGs sur des chiens paralysés...  (Lu 5694 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Essais pré-cliniques OEGs sur des chiens paralysés...
« Réponse #1 le: 17 avril 2005 à 18:34:24 »
Etudes menées en collaboration avec le Pr Geoffrey Raisman  8)

Citer
Des chiens paralysés regagnent des mouvements

15 avril 2005

Un traitement PILOTE a permis à des chiens paralysés de regagner certains mouvements. Les résultats ont suscité l’espoir que la méthode fonctionnerait aussi chez les personnes humaines.

Jusqu'ici, neuf chiens paralysés dans des accidents de la route, ou par des lésions de disques spinaux, ont été traités par les médecins vétérinaires Robin Franklin et Nick Jeffery de l'Université de Cambridge. Un mois après, tous avaient regagné la capacité de faire les mouvements saccadés dans leurs pattes arrière, regagnant lentement la capacité de soutenir leur propre poids, a indiqué Jeffery lors d’une réunion à Birmingham (Angleterre), cette semaine.

Beaucoup de différentes approches de traitements sur les lésions spinales sont explorées, mais souvent les résultats prometteurs sur de petits animaux, tels que les rats, n'ont pas été reproduits chez des animaux plus grands. C'est l'une des raisons pour lesquelles les résultats sur des chiens sont passionnants, dit Geoffrey Raisman de l'Institut de Neurologie au « University College London », un des pionniers de la méthode employée par l'équipe de Cambridge.

"Je pense que ces résultats chez des chiens sont directement applicables à la situation humaine," dit-il. "Naturellement, nous ne pouvons pas en être certains avant de l’avoir fait, mais ceci est un très bon indice de ce que nous pouvons attendre comme effets. Nous espérons commencer des essais identiques chez l'homme d’ici deux ans."

En Australie, trois patients ont été déjà traités en utilisant la même méthode (New Scientist, 12 juillet 2002, p 18 ). Mais les résultats ne seront pas révélés avant 2007.

Jeffery convient que les résultats observés sur les neuf chiens sont encourageants, mais il indique qu’une pleine récupération pourrait exiger une combinaison de méthodes. "Il est assez improbable qu'une intervention simple permette le plein rétablissement de l'activité locomotrice après ce type de lésions extrêmement graves du cordon médullaire", avertit-il.

Son équipe est l'une parmi plusieurs autres à étudier l'utilisation de cellules spécialisées appelées « cellules gliales olfactives engainantes ». Les cellules OEG, présentes dans le nez, sont les cellules de soutien des seules cellules nerveuses du système nerveux central capables de régénération permanente.

Pour l'étude de Cambridge, des cellules OEG ont été prélevées en ouvrant les crânes de chiens. Ces cellules ont été multipliées en laboratoire, puis injectées dans la partie endommagée du cordon médullaire.

En plus de regagner certains mouvements, les chiens ont également semblé récupérer certaines sensations au-dessous du site des lésions. Trois des chiens peuvent avertir leurs propriétaires quand leur vessie est pleine, indique Jeffery, bien qu'ils n’aient pas regagné la commande volontaire. Il n'y a aucun signe que les chiens aient récupéré une réponse à la douleur, mais aucuns ne semblent souffrir de douleurs nerveuses, un effet secondaire potentiel du traitement.

Franklin a cherché une source alternative de cellules OEG, car trois des neuf chiens ont souffert d’une attaque en raison de la chirurgie. L'équipe a trouvé un type de cellules souches dans la muqueuse nasale qui peut être transformé en OEGs dans le laboratoire. Ces cellules peuvent être prélevées par simple frottis dans le nez. L'équipe australienne utilse une approche similaire.

Un essai sur des chiens blessés médullaires avec un autre traitement a fait les gros titres en décembre. Des injections d'un produit chimique appelé « PEG* » ont semblé augmenter considérablement la récupération fonctionnelle (New Scientist, 11 décembre 2004, p 9). Cependant, le PEG doit être injecté dans un délai de 48 heures suivant les  lésions. Au contraire des neuf chiens traités à Cambridge, qui étaient paralysés depuis au moins trois mois, sans montrer aucun signe de récupération avant la chirurgie.

* Polyéthylène de Glycol (PEG) : voir ICI

===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================

Paralysed dogs regain movement

15 April 2005
   
A PIONEERING treatment has allowed paralysed dogs to regain some movement. The results have raised hopes that the method will work in people too.

So far, nine dogs paralysed in road accidents or by spinal disc injuries have been treated by veterinary surgeons Robin Franklin and Nick Jeffery of the University of Cambridge. Within a month, all regained the ability to make jerky movements in their hind legs, Jeffery told a meeting in Birmingham, UK, this week, although they are only slowly gaining the ability to support their own weight.

Many different approaches to treating spinal injuries are being explored, but promising results in small animals such as rats have often not been repeated in larger animals. That is one of the reasons why the dog results are exciting, says Geoffrey Raisman of the Institute of Neurology at University College London, one of the pioneers of the method used by the Cambridge team.

"I think that these findings in dogs are directly relevant to the human situation," he says. "Of course, we can?t know for sure without doing the work but it is a very good indicator that we can expect the same effects. We are hoping to start similar trials in humans within a couple of years."

In Australia, three patients have already been treated using the same method (New Scientist, 12 July 2002, p 18). But the results will not be revealed until 2007.

Jeffery agrees the results seen in the nine dogs are encouraging, but says a full recovery may require a combination of methods. "It is exceedingly improbable that one simple intervention alone will permit full recovery of locomotor activity after this type of extremely severe spinal cord injury," he cautions.

His team is one of several studying the use of specialised cells called olfactory ensheathing glia cells. OEG cells, found in the back of the nose, are support cells for the only nerve cells in the central nervous system capable of constant regeneration.

For the Cambridge study, OEG cells were collected by opening the skulls of the dogs. The cells were multiplied in the lab and then injected into the damaged part of the spinal cord.

As well as regaining some movement, the dogs also seemed to recover some sensation below the injury site. Three of the dogs can warn their owners when they have a full bladder, Jeffery says, though they have not regained control. There are no signs that the dogs have regained a proper pain response, but neither do they appear to suffer pain from the severed nerve, a potential side effect of the treatment.

Franklin is looking for an alternative source of OEG cells, as three of the nine dogs have suffered seizures as a result of the surgery. The team has found a form of stem cell in the nasal mucosa that can be turned into OEGs in the lab. These cells can be collected by inserting a simple swab into the nose. The Australian team is using a similar approach.

A trial of another spinal injury treatment in dogs hit the headlines in December. Injections of a chemical called PEG appeared to greatly boost recovery (New Scientist, 11 December 2004, p 9). However, PEG has to be injected within 48 hours of an injury. By contrast, all nine dogs treated at Cambridge had been paralysed for at least three months without showing any sign of recovery.

Source : http://www.newscientist.com/channel/health/mg18624955.100



 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 50m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 59m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4068 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
J.Solis J.Solis
995 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk