Auteur Sujet: Une "super" protéine Id permet de promouvoir la croissance axonale  (Lu 3300 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4075
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Une "super" protéine Id permet de promouvoir la croissance axonale
« Réponse #1 le: 04 juillet 2006 à 13:44:47 »
Citer
Date de publication : 28-Juin-2006

Une protéine cancérigène pourrait guérir les blessures de la moelle épinière et des cellules cérébrales


NEW YORK, NY - Des chercheurs sur le Cancer au “Columbia University Medical Center“ ont trouvé qu'une protéine connue pour conduire la croissance du cancer joue aussi un rôle surprenant dans la restauration de la capacité des neurones à se régénérer, ceci marquant une cible importante pour s'attaquer aux lésions de la moelle épinière ou des maladies neurologiques comme l'Alzheimer.

Cette recherche sera publiée dans le journal "Nature" et sera disponible le mercredi 28 juin sur le site Web du journal.

"Notre découverte suggère que le même processus utilisé par cette protéine pour faire proliférer un cancer pourrait aussi être employé pour faire repousser les axones endommagés dans les lésions de la moelle épinière ou des maladies neurologiques", a dit le Dr Antonio Iavarone, professeur adjoint de neurologie et pathologie à "Institute for Cancer Genetics" de la "Columbia University Medical Center" et auteur principal de l'étude.

Ces protéines - nommées protéines Id - sont abondantes dans les cellules de beaucoup de types de cancers, incluant le cancer du cerveau, du sein et des tumeurs pédiatriques, et sont connue pour promouvoir la croissance des tumeurs et aide à la diffusion du cancer.

En cherchant des façons de s'attaquer aux propriétés cancérigènes des protéines Id, docteur Iavarone et Anna Lasorella, professeur adjoint de pédiatrie et de pathologie à "Institute for Cancer Genetics", ont découvert les surprenantes propriétés de guérison des neurones des protéines Id.

Leurs découvertes initiales, publiées aussi dans l’article de "Nature", sont significatives pour de potentielles thérapies contre le cancer. Les chercheurs ont constaté qu'une enzyme présente normalement à l’intérieur des cellules - appelé APC - dégrade habituellement les protéines Id sitôt après qu'elles soient produites, mais les cellules malignes (cancéreuses) montrent un très haut niveau de protéines Id. Cela suggère que réintroduire l'enzyme APC dans les cellules cancéreuses pourrait éliminer ces protéines et arrêter le développement d'une tumeur - ce que les chercheurs examineront maintenant .

Stimulation de la Repousse Neuronale

Cependant, dans les neurones, docteur Iavarone et Lasorella ont observé le potentiel des protéines Id à promouvoir la croissance, plutôt qu'arrêter cela. Les chercheurs ont voulu employer le pouvoir des protéines Id à stimuler la croissance des axones - ces structures sur les neurones responsables de la transmission des signaux électriques dans le cerveau et la moelle épinière. Mais pour le faire, ils ont eu besoin de surmonter le problème de l'enzyme APC, qui dégrade les protéines Id dans des cellules normales. Donc, ils ont créé une "super" protéine Id qui résiste à la dégradation de l'enzyme APC, lui permettant de promouvoir la croissance axonale.

Normalement, les neurones ne peuvent pas régénérer les axones endommagés à cause de la présence de la myéline, une substance qui entoure les axones, mais la "super" protéine Id résistante à la dégradation a été capable de promouvoir la croissance axonale même en présence de myéline.

Docteur Iavarone a ajouté qu'il n'y a aucune chance qu'une telle thérapie causerait le cancer dans le cerveau ou la moelle épinière. "Les neurones ont complètement perdu la capacité de créer de nouvelles cellules, ainsi il n'y a aucun danger de créer une tumeur. La seule croissance dont ils sont capables est la régénération de leur axones", a-t-il dit.


(NdT : Les tumeurs primaires du cerveau sont provoquées par une multiplication anarchique des cellules gliales)

===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================

Public release date: 28-Jun-2006

Contact: Craig LeMoult
cel2113@columbia.edu

Cancer-causing protein may heal damaged spinal cord and brain cells


NEW YORK, NY- Cancer researchers at Columbia University Medical Center have found that a protein known for driving the growth of cancer also plays a surprising role in restoring the ability of neurons to regenerate, making it an important target for addressing spinal cord damage or neurological diseases like Alzheimer's.

The research will be published in the journal Nature and will be available Wednesday, June 28 on the journal's web site.

"Our finding suggests that the same process this protein uses for proliferating cancer could also potentially be used to regrow axons that are damaged in spinal cord injuries or neurological diseases," said Antonio Iavarone, M.D., associate professor of neurology and pathology at Columbia University Medical Center's Institute for Cancer Genetics, and the study's lead author.

The proteins – known as Id proteins - are abundant in the cells of many different types of cancer, including brain, breast cancer and pediatric tumors, and were known to promote tumor growth and aid in the spread of cancer.

While searching for ways to attack Id's cancer-causing properties, Dr. Iavarone and Anna Lasorella, M.D. assistant professor of pediatrics and pathology at the Institute for Cancer Genetics, discovered the surprising neuron-healing properties of Id proteins.

Their initial findings, also published in the Nature paper, are significant for potential cancer therapies. The researchers found that an enzyme inside normal cells - called APC – usually degrades Id proteins soon after they're produced, but cancerous cells show a very high level of Id proteins. This suggests that re-introducing the APC enzyme into cancer cells could eliminate the proteins and arrest the growth of tumor cells – something that researchers will now investigate.

Spurring Neuronal Regrowth

Among neurons, however, Dr. Iavarone and Dr. Lasorella examined the Id protein potential for promoting growth, rather than arresting it. The researchers wanted to use the power of Id proteins to stimulate growth of axons - the structures on neurons responsible for transmitting electrical signals in the brain and spinal cord. But to do that they needed to overcome the problem of the APC enzyme, which degrades the protein in normal cells. So they constructed a "super" Id protein that would resist degradation from the APC enzyme, allowing it to promote axonal growth.

Normally neurons cannot regenerate damaged axons because of the presence of myelin, a substance that surrounds the axons, but the degradation-resistant "super" Id protein was able to promote axon growth even in the presence of myelin.

Dr. Iavarone added that there is no chance that such a therapy would cause cancer in the brain or spinal cord. "Neurons have completely lost the ability to create new cells so there's no danger of creating a tumor. The only growth they're capable of is regeneration of their axons," he said.


Source : http://www.eurekalert.org/pub_releases/2006-06/cumc-cpm062706.php



 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Sujet récents

* Qui est en ligne

* Derniers Membres

Lavandula2
91j 9h 13m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 4h 54m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5060 Messages
TDelrieu TDelrieu
4075 Messages
Breizhfenua Breizhfenua
1519 Messages
farid
1330 Messages
Lavandula2
1279 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk