Auteur Sujet: Manipal Hospital - Bangalore (Inde) - cellules moelle osseuse  (Lu 7636 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne christ701

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 524
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: d4-d5 sans abdos
Re : Manipal Hospital - Bangalore (Inde) - cellules moelle osseuse
« Réponse #5 le: 20 mai 2008 à 16:17:25 »
C'est encouragent, mais qu’en sera-t-il quand à la véracité des résultats et est-ce que les vrais résultats seront réellement divulgués et dans combien de temps. Comme dirait un acteur Belge,  { là est toute la question } !!!!

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4076
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Manipal Hospital - Bangalore (Inde) - cellules moelle osseuse
« Réponse #4 le: 20 mai 2008 à 12:46:02 »
Citer
Les cellules souches mésenchymales pourraient être la réponse aux lésions du cordon médullaire
Des nouvelles techniques pour administrer les cellules souches comme les injections intra-artérielles ou intra-spinales, qui pourraient améliorer les résultats de la thérapie des cellules souches, sont explorées.

19-05-2008
La recherche de Stempeutics a fait une étude préliminaire sur l'application des cellules souches mésenchymales dans les lésions du cordon médullaire. Les patients présentant des lésions récentes ont répondu bien à cette thérapie. Bien que beaucoup de types de cellules contribuent à la réparation dans les lésions du cordon médullaire, les cellules souches mésenchymales de moelle osseuse ont le plus grand potentiel pour réparer les lésions médullaires. Stempeutics collabore avec le Manipal Hospital pour les études préliminaires.

Dr. Sujay Rao, neurochirurgien au St Philomena’s Hospital, Bangalore, dit que l’administration des cellules au plus près de l'emplacement des lésions est importante pour obtenir une efficacité maximum. Stempeutics, en association avec divers hôpitaux, applique de nouvelles techniques pour administrer les cellules souches au plus près de l'emplacement des lésions par voie intra-artérielle ou intra-spinale (au site lésionnel). Cette nouvelle technique d’administration des cellules souches améliorera les résultats cliniques.

(…) Différentes méthodes ont été employées pour réparer le cordon médullaire endommagé après des lésions. Les plus importantes sont des bio-thérapies, principalement des cellules souches dérivées de la moelle osseuse. La moelle osseuse contient des cellules souches adultes multipotentes, qui ont une grande capacité à se différencier en oligodendrocytes. Davantages d'études sont nécessaires pour établir les résultats initiaux observés pendant l'étude préliminaire.

Vijay (nom modifié), un patient tétraplégique a reçu des cellules souches mésenchymales et a montré un amélioration dans les fonctions supérieures de ses membres, la fonction vésicale, et il peut se lever avec appui. Il peut maintenant faire des activités courantes à l'aide de ses membres supérieurs et prévoit de marcher bientôt.

Mme Pushpa (nom modifié), de Gujarat, qui a subi une lésion médullaire après une chute il y a 2 ans, n'avait aucune commande vésicale ou intestinale ou mouvements dans ses jambes. Les médecins ont injecté des cellules souches mésenchymales dans son cordon médullaire à l'emplacement de la lésion. Elle peut maintenant marcher avec appui et a récupéré la commande vésicale et intestinale.

Harsha (nom modifié) de Bangalore, un patient paraplégique, a subi une transplantation de cellules souches par une technique d’administration guidée par Scanner à l'emplacement de la lésion, et la réponse initiale semble encourageante et des résultats ultérieurs sont attendus.


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


Mesenchymal stem cells might be the answer to Spinal Cord Injury
Newer techniques of delivering stem cells like intra-arterial or intraspinal injections, which can improve the outcome of stem cell therapy, are being explored.

2008-05-19 15:39:56 (IndiaPRwire.com)

Stempeutics Research has done a pilot study on the application of Mesenchymal stem cells in spinal cord injury. Patients with fresh injuries have responded well to this therapy. Although many cell types contribute to organ repair in spinal cord injury, bone marrow mesenchymal stem cells have the greatest potential for repairing the spinal cord injury. Stempeutics is collaborating with Manipal Hospital for pilot studies.

Dr. Sujay Rao, Consultant Neurosurgeon, St Philomena’s Hospital, Bangalore, says that delivery of the cells closer to the site of injury is important for obtaining maximum efficacy. Stempeutics in association with various hospitals is applying newer techniques to deliver stem cells closer at the site of injury either through intra-arterial or intra spinal (site of injury) route. This new technique of delivery of stem cells at closer to the site of injury shall improve clinical outcome.

The leading causes of spinal cord injury are vehicle accidents - 41%, violence-22%, falls - 21% and sports- 8%. Severe trauma to the spinal cord causes permanent loss of movement (paralysis), loss of bladder and bowel control and sensation below the site of the injury. Paralysis can involve all four extremities, a condition called quadriplegia or tetraplegia, or only the lower body, resulting in paraplegia. Currently, administration of methyl prednisolone at high doses within 6 hours after injury is the most effective therapy with recognized benefits; however its clinical benefit is relatively minimal. Thus a new treatment for spinal cord injury that enables major recovery of body functions could be a significant advancement in modern medicine.

Different methods have been used to repair damaged spinal cord after injury. Of these most important is bio-interventional therapy, which mainly involves stem cells derived from bone marrow. Bone marrow contains multipotent adult stem cells, which have a great capacity of differentiating to oligodendrocytes. More study is required to establish the initial advantages observed during the pilot study.

Vijay (name changed), a quadriplegic patient received mesenchymal stem cells and showed improvement in his upper limb functions, bladder function and is able to stand up with support. He is now able to do routine activities using his upper limbs and intends to walk soon.

Mrs. Pushpa (name changed), from Gujarat, who suffered a spinal cord injury after falling from height 2 years back, had no bladder and bowel control or movement of her legs. Doctors injected mesenchymal stem cells into her spinal cord at the site of injury. She is now able to walk with support and has bladder and bowel control and credits stem cells for her improvement.

Harsha (name changed) from Bangalore a paraplegic patient has undergone stem cell transplantation through a CT guided delivery technique at the site of injury and the initial response seems encouraging and the follow up results are awaited.

For more details pl visit www.stempeutics.com or pl email to info@stempeutics.com


Source : http://www.indiaprwire.com/pressrelease/health-care/200805169580.htm

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4076
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Manipal Hospital - Bangalore (Inde) - cellules moelle osseuse
« Réponse #3 le: 05 février 2007 à 15:24:40 »
Citer
La recherche indienne sur les cellules souches saute le pas vers l’essai humain

Indian Express, 26.11.2006

Des essais cliniques sur des humains sont mis en place au début de février 2007. Stempeutics, une société de cellules souches conduira des essais cliniques dans les domaines de l'infarctus du myocarde, des lésions du cordon médullaire et de l’ischémie des membres inférieurs.

"Nous avons terminé une étude préliminaire dans ces domaines et avons trouvé de très bons résultats", a dit Dr Satish Totey, chef scientifique de Stempeutics.

La société créée il y a un an est accréditée par le Indian Council of Medical Research (ICMR) et a basé ses équipements au Manipal Hospital, Bangalore. Les essais auront lieu dans cinq hôpitaux à travers le pays et seront terminées dans un an.

"Nous suivons les directives de la FDA américaine (US Food and Drug Administration (USFDA) pour les études pré-cliniques. Nous soumettrons nos données au Indian Council of Medical Research et au Drugs Controller General of India (DGCI) après les essais de phase I et II. Une fois que les produits thérapeutiques seront validés, nous souhaitons les commercialiser sous une forme injectable à un prix très accessible. Nous prévoyons d’installer un établissement à Bangalore où nous pourrons produire ces cellules souches et les fournir à 300 hôpitaux une fois autorisées, a dit Dr Totey''.

La recherche sur l'utilisation des cellules souches pour d'autres maladies - telles que l'ostéoporose, SEP, diabète, AVC, Parkinson, cancer du sein et certains problèmes cardiaques - est déjà en cours, les essais cliniques pour ces dernières se feront ultérieurement. Des collaborations internationales peuvent aussi être nécessaires pour certains de ces essais.

Dr Totey a indiqué que les cellules souches embryonnaires humaines seront également bientôt disponibles en Inde pour la recherche, et le projet de recherche chez Stempeutics sera financé par le Centre's Department of Biotechnology.


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


Indian stem cell research takes human leap

Clinical trials on humans are set to start in February 2007. Stempeutics, a stem cell company will conduct trials in the areas of myocardial infarction, spinal cord injury and limb ischemia.

"We have finished a pilot study in these areas and have found the results to be very good." said Dr Satish Totey, chief scientific officer, Stempeutics.

The one-year-old company is accredited by the Indian Council of Medical Research (ICMR) and has its facilities based at Manipal Hospital, Bangalore. The trials will take place in five hospitals across the country and will be completed in one year.

"We are following the US Food and Drug Administration (USFDA) guidelines for the pre-clinical studies. We will submit our data to the Indian Council of Medical Research and Drugs Controller General of India (DGCI) after the trails in Stage I and II. Once the drugs are ready, we wish to provide them in an injectable form at a very affordable price. We are planning to set up a facility in Bangalore where we can produce these stem cells and provide them to 300 tertiary hospitals once it is approved,'' said Dr Totey.

While research on the use of stem cell for other diseases - such as osteoporosis, multiple-syrosis, diabetes, stroke, Parkinson's, breast cancer and some cardiac related problems - is already on, clinical trials for these will happen at a later stage. International collaborations too may be required for some of these trials.

Dr Totey said that human embryonic stem cells will also soon be available in India for research and the research project at Stempeutics will be funded by the Centre's Department of Biotechnology.

(Indian Express, 26.11.2006)


Source : http://www.science-circle.org/S&T_India_Newsletter/Dec_06.html#7





STEMPEUTICS RESEARCH PVT LTD
9th Floor, Manipal Hospital
98, Rustom Bagh, Airport Road
Bangalore 560 017, INDIA
Phone: +91 80 2502 4601 
Fax: +91 80 2502 4602
E-mail : info@stempeutics.com

Web site : www.stempeutics.com


Hors ligne Corinne Jeanmaire

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 141
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D10-d12
Re : Manipal Hospital - Bangalore (Inde) - cellules moelle osseuse
« Réponse #2 le: 15 juillet 2006 à 14:29:33 »
Bonjour a tous,
J'ai profite d'une visite en Inde pour prendre rendez-vous avec les responsables de cet essai clinique a l'hopital Manipal, Bengalore-Inde. Voici la traduction de mon rapport d'interview. Merci a Thierry pour son aide a la traduction ! :smiley:
Cet essai est interessant a plusieurs egards. A noter que les responsables ne cherchent pas a prouver 'que ca marche', ils cherchent uniquement a verifier les resultats, quels qu'ils soient, et avouent qu'il reste bien des inconnues meme quant a la facon optimale de gerer ces essais cliniques. Plusieurs aspects peuvent etre discutes, critiques sans doute. Il ne s'agit que d'un essai. A suivre. Ces personnes m'ont semble tres ouvertes et j'espere pouvoir en savoir plus sur l'evolution des patients traites d'ici quelques temps.


==============================================================


Interview a l’Hôpital Manipal  – Bengalore - Inde
Essais cliniques humains– Cellules souches appliquées aux lesions medullaires – Date de l’interview : 2 Mai 2006

Rapport de l’interview entre Jeanmaire, patiente LM depuis 2001 et Dr. N.K. Venkataramana, M.Ch
Departmental Head, Manipal Institute of Neurological Disorders
080-25268901 stemcell@manipalhospital.org.

Rapport en version originale [Anglais] valide par Dr S. Totey, responsable principal des essais.
Dr. Satish Totey, DVM, MS, Ph.D
Director, Stem Cell Research Center,
080-25024600 satish.t@manipalhospital.org
 

1.   Est-ce que Manipal est un hôpital prive ? Comment ces essais cliniques sont-ils financés ?
Oui Manipal est un hôpital prive. Les essais sont principalement finances par l’hopital lui même et partiellement par le gouvernement Indien, Departement des Biotechnologies.

2.   Combien de patients ont ete traités jusqu’alors ? D’autres patients sont-ils prevus ? Quand seront publies/communiques les resultats ?
Douze patients ont ete traites jusqu’a maintenant. Sept patients supplementaires sont en cours de recrutement. Nous avons pu faire une evaluation 3 mois apres la procedure pour le tout premier patient. Bien que la plupart des patients ont montre des signes d’amelioration en terme de sensibilite et des ameliorations concernant les sphincters, ces ameliorations sont, toutefois, toujours tres subjectives. Nous devons encore verifier si cela se traduit par une veritable amelioration fonctionnelle. Manipal devrait etre capable de communiquer les resultats au travers d’une publication d’ici la fin 2006. Jusqu’a lors tous les patients viennent d’Inde.

3.    Quels sont les parametres d’inclusion ?
Seulement les patients avec une lesion complete sont inclus dans les essais. La lesion doit avoir entre 1 et 6 mois d’ancienneté. ‘Complete’ signifie qu’il n’y a pas de preuve de sensation ni de controle sous le niveau lesionnel dans les 3 semaines après le traumatisme. Nous considerons que, si il n’y avait aucune sensation ni controle dans les 3 semaines apres traumatisme, toute amelioration, le cas echeant, serait imputable a l’injection des cellules souches. Si nous avions choisi de traiter des lesions plus anciennes, les resultats auraient ete troubles par le fait que les muscles se degradent [pour detail, voir www.stempeutics.com].

4.   Est ce que les patients doivent payer pour le traitement ?
Les patients inclus dans cet essai n’ont rien a payer pour le traitement lui meme, meme si c’est a eux de payer la pre-evaluation et ils doivent egalement prendre en charge leur programme de reeduction, ce qui reste un probleme majeur pour la plupart des patients. Le traitement lui meme est finance par un fond pour les essais cliniques. Le recrutement des patients est difficile en Inde puisque la plupart d’entre-eux ne sont pas en bonne condition physique du fait du manque de soin apres l’hospitalisation et parce que leur niveau de connaissance est tres limite. Tous les patients proviennent du sud de l’Inde, pour des raisons logistiques. En effet, ils doivent etre capables de se rendre a 10 reprises a l’hopital pour les essais [cela inclut un check-up initial, l’aspiration des cellules souches, les 2 injections et 6 visites de suivi apres le traitement].

5.   Pourquoi avez-vous decide de baser l’essai sur les cellules souches autologues de la moelle osseuse ?
Nous avons decide d’utiliser les cellules souches mesenchymales parce qu’elles sont meilleures pour les tissus neuraux. Egalement, les cellules souches adultes ont ete choisies plutot que les cellules embryonnaires pour eviter tout probleme ethique ainsi que le risque accru de rejet ou d’infection, même si les cellules souches embryonnaires pourraient avoir davantage de potentiel. De plus, les cellules souches embryonnaires sont plus difficiles a isoler.
 
6.   Comment, et où, les cellules souches ont-elles ete transplantées au niveau de la lesion ?
Les cellules sont transplantées dans le fluide spinal central, de facon intrathecale [au moyen d’une ponction, ainsi la procedure n’implique pas de laminectomie ni d’ouverture de la dure-mère]. Il y a des etudes prouvant que les cellules souches migrent vers l’endroit de la lesion lorsqu’elles sont injectees de cette maniere. Il y a une premiere ponction et la procedure est ensuite repetée apres 2 semaines.
La procedure intrathecale a ete preferée a la laminectomie car nous pensons qu’elle est aussi efficace et qu’elle presente moins de risques. Environ 1 million de cellules par kilo de poids du corps du patient sont injectées.

7.   Quels sont les risques potentiels du traitement ? Dans quelle periode de temps ces risques pourraient-ils se reveler?
Le risque pourrait etre de nature systemique [ndt : relatif à la circulation sanguine générale]. Jusqu’alors, nous n’avons eu de tel probleme avec aucun des patients.

8.   Est-ce que cet essai clinique est base sur une etude animale ? laquelle ?
Oui cet essai est base sur plusieurs etudes animales qui prouvent l’efficacite potentielle des cellules souches autologues de la moelle osseuse appliquées aux cas de lesions medullaires.

9.   Est ce que des agents sont ajoutes aux cellules souches durant leur culture ou leur injection, par exemple des facteurs de croissances ou des facteurs anti-inhibition ?
Aucun facteur de croissance n’est  ajoute. Seulement les cellules souches sont injectées, pour tester l’efficacite des cellules souches elles-mêmes, pour commencer.

10.   D’ou viennent les cellules souches ?
Elles sont prelevées de la crête de l’os iliaque [ndt : os de la hanche]. Elles sont testées par rapport à leur stabilite genetique, infections potentielles, et marqueurs.

11.   Comment sont-elles cultivées et par qui ?
Elles sont cultivées par l’hôpital manipal, en chambre stérile. Cela prend entre 14 et 20 jours pour cultiver les cellules. Les cellules mononucléaires [ndt : lymphocytes, monocytes] sont isolées. Environ 60 ml de cellules sont cultivées pour obtenir 100 millions de cellules.
Le laboratoire de Manipal est approve par le ICMR [principale institution de controle en Inde] et par le comite d’ethique d’Inde. Le laboratoire est un institut certifie GMP

12.   Quels seront les criteres pour evaluer l’efficacite du traitement ?
Le status medical du patient est suivi, avant et apres la procedure. L’evaluation du patient est basee sur le test SEP [Sensory Evoked Potential] et IRM.
Il y a un effet de mode ces temps-ci concernant les traitements à base de cellules souches et on doit faire attention à ne pas eveiller des attentes exagerées. Meme si elles offriront probablement une reelle chance d’amelioration pour certains patients dans le futur, il reste actuellement encore enormement de questions ou de problemes à regler, ce qui explique que la guerison n’est pas encore possible. Par exemple, les chercheurs ne savent pas encore combien de cellules devraient etre transplantées pour obtenir un resultat optimal. Nous ne savons pas non plus quel est le meilleur timing pour faire cela [à savoir combien de temps apres le traumatisme initial]. D’autre part une question essentielle subsiste, qui est de savoir combien de cellules atteignent reellement l’endroit de la lesion. Jusqu’à present nous ne sommes pas capable de determiner cela. Cependant, il devrait être possible de suivre les cellules en utilisant un marqueur immunologique.

13.   Quelles seront les phases suivantes au cas où cet essai se revele en effet efficace ?
Le marquage immunologique des cellules souches serait probablement notre phase suivante. Cette technique, qui implique l’insertion d’anticorps, en utilisant les nano-technologies, nous permettront de verifier si les cellules migrent et se developpent comme nous le pensons et si elles se stabilisent au bon endroit. En effet, la migration a ete prouvée par d’autres etudes, mais la stabilisation ne l’a pas ete. Pour ce faire, nous avons besoin de fonds supplementaires pour financer l’investissement necessaire.  Nous esperons que ce challenge va devenir realite d’ici quelques mois.
Un essai suivant incluerait aussi probablement l’ajout de facteurs trophiques /facteurs de croissance.

14.   Quelle est selon vous la meilleure direction ou strategie pour arriver à la guerison des lesions medullaires ? Les cellules souches embryonnaires, les cellules souches adultes, des combinaisons de traitements ?
Les cellules souches embryonnaires auraient tres certainement un plus fort potentiel que les cellules souches adultes. Toutefois, tant les problemes ethiques que les risques de rejet nous menent à privilegier les cellules souches adultes. Pour arriver à des ameliorations majeures pour le patient, il sera necessaire de reactiver les neurones existants en activant des facteurs trophiques.

15.   Pensez-vous que nous arriverons à des progres majeurs d’ici quelques années?
Il reste enormement de problemes à résoudre, et c’est pourquoi il est difficile de faire des estimations dans ce sens.

16.   Quels sont les obstacles empêchant des progrès très significatifs permettant la guerison?
Nous avons besoin de davantage de financements et davantage de sensibilisation dans le pays. A la fois les soins pre-hospitaliers et post-hospitaliers doivent etre ameliores en Inde.

17.   Que devrait faire votre propre equipe pour faire progresser la science vers la guerison des LM ?
Nous devons etre capable d’effectuer la tracabilite des cellules à travers le marquage immunologique et nous devons evaluer les marqueurs biologiques. Cela constituerait un progres majeur pour notre equipe.

18.   Est-ce que vous coopérez actuellement avec une universite ou des equipes de recherches en Inde ou à l’etranger ? Est-ce que cela est prevu pour le futur ?
Nous n’avons pas de liens en dehors de l’Inde concernant les essais en cours. Cependant un reseau est en cours de developpment en Inde, au sein duquel les chercheurs, les neuro-chirurgiens se rencontrent et essaient d’aligner leurs standards et methodes de travail et d’echanger leur expertise. Une cooperation à l’international serait bien evidemment la bienvenue, même le development d’une telle cooperation à l’interieur de l’Inde est considerée comme une premiere etape necessaire et obligatoire avant de passer aux etapes suivantes.

19.   Y a-t-il d’autres conditions pour arriver à des progres majeurs ?
La chaine entiere doit être ameliorée, à savoir les soins immediatement apres le traumatisme et apres l’hospitalisation. Ces deux aspects sont totalement sous-developpes en Inde. C’est la raison pour laquelle Dr V. a cree un consortium du traumatisme à Bengalore, où l’on developpe des programmes pour enseigner aux professionnels comment transporter les gens juste après leur accident afin de limiter les dommages causés à la moelle. Jusqu’à present, les bons centres de soins pour les lésions aiguës ne sont pas nombreux en Inde et il n’y a pas de bons centres de reéducation.

Hors ligne Corinne Jeanmaire

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 141
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D10-d12
Manipal Hospital - Bangalore (Inde) - cellules moelle osseuse
« Réponse #1 le: 30 mars 2006 à 21:36:27 »
L'hopital Manipal, situe a Bangalore en Inde annonce des essais cliniques sur son site internet. http://www.manipalhospital.org/Heart-found/stem/sc_ct_1.htm

Quelques informations cles :
Objectif : Determiner la surete et l'eventuelle efficacite des cellules souches* mesenchymales [moelle osseuse] cultivees ex-vivo et injectees par voie subarachnoidienne pour le traitement des lesions medullaires.

* cellules souches humaines, adultes.

Statut : le recrutement des candidats est actuellement en cours [mars 2006]

   
Resultats primaires: Seront verifies les changements vu sur l'IRM, les reflexes craniaux/spinaux, la rapidite du passage nerveux avant et apres le suivi de la therapie apres 3 mois.   
Nombres de participants attendus : 15
Debut de l'etude : Octobre 2005;
Date prevue de fin de l'etude : Novembre 2006
Dernier controle : Octobre  2006;

Critere de selection des participants : 
 
Patient avec trans-section complete de la moelle epiniere et entre 1 et 6 mois apres lesion medullaire.
Niveau de la lesion medullaire doit etre entre C4 et D10 (Il s'agit du niveau neurologique) . [Ndt : attention le niveau neurologique differe du niveau de fracture osseuse].
Le patient doit etre capable de comprendre les informations concernant l'etude qui lui seront donnees.
Le patient doit etre capable de donner son consentement ecrit.

 
 
Criteres d'exclusion des donneurs : 
 
- Taille et emplacement de la lesion qui ne peut pas etre determinee.
- Blessure avec une balle ou autre traumatisme ayant penetre et sectionnée la moelle
- dimension longitudinale de la lesion sur l'IRM > 3 segments spinaux
- trauma a multiples niveaux
- grave blessure a la tete associee
- fracture osseuse de plus de 9 cm de long
- grossesse ou allaitement
- ventilation mecanique due aux deficiences neurologiques
- problemes medicaux serieux, pre-existant a la lesion
- Maladie ou deficience qui empecherait un examen neurologique
 

Contact :
 
Reference a citer :  ClinicalTrials Manipal Hospital, Bangalore, India Protocol No. MHB/SCR/005 
 
Dr. Satish Totey, DVM, MS, Ph.D
Director, Stem Cell Research Center,
080-25024600 satish.t@manipalhospital.org
 
Dr. N.K. Venkataramana, M.Ch
Departmental Head, Manipal Institute of Neurological Disorders
080-25268901stemcell@manipalhospital.org
 
Dr. Ashish Dixit, MD,DNB,DM
Consultant
Comprehensive Cancer Center
080-25268901 stemcell@manipalhospital.org
 
Manipal Hospital, 98, Rustam Bagh, Airport Road, Bangalore-560 017, India


=============================================================


Source de l'info / version originale :
Update : March 2006
Source :  http://www.manipalhospital.org/Heart-found/stem/sc_ct_1.htm




 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Sujet récents

Mitrofanoff par elmario
[20 mai 2024 à 13:50:40]


conduite en fauteuil par J.Solis
[18 mai 2024 à 00:53:36]


Mitrofanoff par misterjp
[15 mai 2024 à 07:20:48]


conduite en fauteuil par oxo
[15 mai 2024 à 00:05:59]


Mitrofanoff par Pauline
[14 mai 2024 à 12:53:02]


Mitrofanoff par misterjp
[14 mai 2024 à 07:53:41]


Mitrofanoff par Pauline
[14 mai 2024 à 07:14:28]


conduite en fauteuil par J.Solis
[14 mai 2024 à 02:08:49]


conduite en fauteuil par oxo
[13 mai 2024 à 22:45:16]


Cherche câble de stimulateur de Brindley d'occasion, et conseils sur réparation par Hervé35
[13 mai 2024 à 14:09:17]

* Qui est en ligne

  • user DotBot
  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
91j 12h 59m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 5h 6m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5064 Messages
TDelrieu TDelrieu
4076 Messages
farid
1335 Messages
Lavandula2
1284 Messages
STEPHANE STEPHANE
998 Messages
J.Solis J.Solis
997 Messages
letetra
956 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk