Auteur Sujet: "SpheroGel" + cellules souches embryonnaires  (Lu 3637 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3906
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
"SpheroGel" + cellules souches embryonnaires
« le: 26 février 2005 à 17:57:20 »
Citer
Implantation de la matrice en polymère biodégradable "SpheroGel" avec des cellules souches embryonnaires dans des modèles de lésions spinales complètes. 7ème congrès international de la « Cell Transplant Society ». Du 17 au 20 Novembre 2004. Boston. Etats-Unis.

Auteurs :
A Brukhovetski. V.Yaryghin, V. Chekhonin. E. Savchenko, V. Sevastyanov. N. Perova, S. Abrosimov. Interventional and Restorative Neurology and Therapy Clinic "NeuroVita"; Russian State Medical University; State Research Centre of Social and Legal Psychiatry after V.R Serbski; Scientific Research Institute of Transplantology and Artificial Organs; Moscow. Russia.


Introduction : Le rétablissement des fonctions spinales après lésions est l'un des plus grands défis de la médecine moderne. Il n’est pas possible de relever ce défi sans faire de modèles de chirurgies spinales reconstructives. Dans cette expérience nous avons appliqué la technologie de la reconstruction spinale par le polymère biodégradable "SpheroGel" combiné avec des cellules souches engainantes embryonnaires.

Méthodes : Des cellules souches gliales olfactives engainantes embryonnaires, issues de l’ampoule olfactive d’embryons de rats, ont été utilisées dans l'expérience. Les cellules souches ont été cultivées par la méthode de Geoffrey Raisman et al. (1998), quatre-vingts rats de lignée "Vistar" ont été testées pré-cliniquement comme des modèles de lésions spinales complètes. Le 1er groupe de 20 rats (groupe de contrôle) a subi une laminectomie au niveau D5, l'ouverture de la dure-mère, l’ablation de 3 millimètres de cordon médullaire, et une fermeture consécutive. La matrice en polymère biodégradable "SpheroGel" a été implantée dans la zone du diastasis (N.duTr : écartement de deux surfaces articulaires) du 2ème groupe (30 rats) ; et la matrice en polymère biodégradable "SpheroGel" combinée avec les cellules souches engainantes neuro-épithéliales (N.duTr: cellules nerveuses issues de la muqueuse nasale) de rats a été implantée dans le 3ème groupe (30 rats). Aucune immunosuppression n'a été appliquée.

Résultats : En deux mois, 5% du 1er groupe de contrôle a récupéré des fonctions spinales ; dans le 2ème groupe, 56% des fonctions perdues ont été récupérées ; et dans le 3ème groupe, 86% ont regagné l'activité motrice partielle ou complète, et la commande des fonctions pelviennes. Les résultats ont été vérifiés par des tests neurophysiologiques, morphologiques et immunochimiques du cordon médullaire.

Conclusion : Nous avons montré qu'en créant des conditions spéciales dans la zone des lésions spinales complètes, les axones spinaux blessés peuvent régénérer, la formation de kyste et de cicatrice être considérablement réduite, et le déficit neurologique en grande partie corrigé.

===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================

Implantation of the biodegradable polymer matrix "SpheroGel" and embryonic stem cells under experimental complete spinal injury. The 7th International Congress of the Cell Transplant Society. November 17 to 20-2004. Boston. USA

A Brukhovetski. V.Yaryghin, V. Chekhonin. E. Savchenko, V. Sevastyanov. N. Perova, S. Abrosimov. Interventional and Restorative Neurology and Therapy Clinic "NeuroVita"; Russian State Medical University; State Research Centre of Social and Legal Psychiatry after V.R Serbski; Scientific Research Institute of Transplantology and Artificial Organs; Moscow. Russia.

Introduction: Recovery of the spinal functions after injuries is one of the biggest challenges to modern medicine. It is hardly possible to meet this challenge without modeling reconstructive spinal surgeries. In this experiment we applied the technology of spinal reconstruction through the biodegradable polymer "SpheroCel" with embryonic ensheathing stem cells.

Methods: Embryonic ensheathing glioolfactory stem cells, received from olfactory bulbs of rat embryos were applied in the experiment. Stem cells were cultivated by G. Raisman et al. method (1998], Eighty rats of Vistar line were pre-clinically tested through complete spinal injury modeling. The I" group of 20 rats (control group) undergone laminectomy on D5 level, opening of dura mater, excision of 3 mm of spinal cord and consecutive layered closure. The biodegradable polymer matrix "SpheroCel" was implanted in the diastasis zone of the 2" group (30 rats) and the biodegradable polymer matrix 'Spherogel" with ensheathing neuroepithelial stem cells of rats was implanted in the 3" group (30 rats). No immunosuppression was applied.

Results: In two months 5% of the control 1st) group recovered spinal functions; in the 2nd group 56% recovered lost functions and in the 3d group 86% regained partial or complete motor activity and control of pelvic functions. The results were verified by neurophysiologic, morphologic and immunochemical tests of spinal cord.

Conclusion: We proved that in case of special conditions created in the zone of complete spinal injury, injured spinal axons can regenerate, cyst and scar formation can be considerably reduced and neurological deficit can be largely corrected.

Source : http://www.neurovita.ru/eng_publish_01.html
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


 

SMF spam blocked by CleanTalk