Auteur Sujet: Netrin-1 : Les chercheurs vont vers la reconstruction de la moelle épinière  (Lu 3471 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4020
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Les chercheurs vont vers la reconstruction de la moelle épinière
« Réponse #3 le: 14 novembre 2007 à 16:52:33 »
Dardaran,

Le système nerveux central ne peut pas s'autoguérir spontanément. Donc pour renouveler les neurones détruits, il y a une voie qui consiste à greffer des cellules souches "externes" au SNC (par ex. des cellules souches prédiférenciées de la moelle osseuse) ou comme le montre cette recherche, de réactiver les cellules souches neurales présentes en petit nombre dans le SNC...

Depuis l'époque où le dogme était que le tissu nerveux ne pouvait pas être réparé, les recherches ont progressé... Heureusement pour nous !!!  :azn:
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne dardaran

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 336
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D5-D6
Re : Les chercheurs vont vers la reconstruction de la moelle épinière
« Réponse #2 le: 14 novembre 2007 à 16:06:55 »
... mais si le capital neurone est definit dés les premiers stades du développement, est-il encore possible, par manipulation, d'arriver à reproduire des neurones à partir des cellules souches de notre coprs?  J'avais cru comprendre que seule, une injectionde de CS "etrangere" pouvait permettre la production de nouveaux neurones par notre coprs.
La donne médicale aurait-elle changé?  Notre corps serait-il capable de " s'autoguérir " ?
Les lois sont faites pour la plèbe non pour les patriciens.

Arnaud

  • Invité
Netrin-1 : Les chercheurs vont vers la reconstruction de la moelle épinière
« Réponse #1 le: 14 novembre 2007 à 14:00:55 »

Les chercheurs font leurs premiers pas vers la reconstruction de la moelle épinière après traumatisme
 
Une nouvelle étude vient de mettre en lumière un facteur déterminant en vue de la régénération des cellules nerveuses à la suite d'un traumatisme à la moelle épinière, et ce, au moyen des propres cellules souches du corps.

Cette étude marquante, publiée dans l'édition de cette semaine de Proceedings of the National Academy of Science, met en évidence des éléments clés de la réaction du corps à un traumatisme médullaire, qui pourraient mener à des thérapies novatrices pour réparer une lésion médullaire jusqu'ici irréversible.

On sait très peu de choses sur la raison pour laquelle, à la différence d'une blessure de la peau par exemple, le système nerveux adulte est incapable de se réparer après une lésion médullaire. Cela contraste avec le cerveau en développement et les espèces non mammifères qui peuvent se réparer et se régénérer après des lésions graves. Une des pistes à explorer dans ces systèmes est le rôle des cellules souches et leur potentiel à se développer en différents types de cellules.

« Étant donné leur rôle régénérateur, il est crucial de comprendre les mouvements des cellules souches à la suite d'un traumatisme crânien ou d'une lésion médullaire », souligne le Pr Philip Horner, Ph. D., chercheur principal adjoint et neuroscientifique à l'Université de Washington. « Nous savons que des cellules souches sont présentes dans la moelle épinière, mais nous ignorons pourquoi elles ne peuvent réparer une lésion. Étonnamment, nous avons découvert qu'en fait, elles s'éloignent de la lésion. La question est de savoir pourquoi - quel est le signal qui indique aux cellules souches de s'éloigner? »

Les chercheurs ont étudié diverses protéines et ont identifié netrin-1 comme étant la principale molécule responsable de la migration des cellules souches après une lésion. Dans le système nerveux en développement, la netrin-1 agit comme un signal de répulsion ou d'attraction et guide les cellules nerveuses vers les cibles appropriées. Dans la moelle épinière adulte, les chercheurs ont découvert que la netrin-1 repousse les cellules souches du siège de la lésion, ce qui les empêche de restaurer les cellules nerveuses.

« Lorsque nous bloquons la fonction de la netrin-1, les cellules souches adultes demeurent au siège de la lésion », explique le Pr Tim Kennedy, Ph. D., chercheur principal adjoint et neuroscientifique de l'Institut neurologique de Montréal, Université McGill. « Il s'agit d'un premier pas décisif dans la compréhension des événements moléculaires indispensables pour réparer une lésion médullaire, un pas qui nous donne de nouveaux buts pour des thérapies potentielles. »
 
 
En savoir plus :

L'étude a été subventionnée par la Craig H Nielsen Foundation et les National Institutes of Health.

À propos de l'INM- L'Institut neurologique de Montréal est un institut de recherche et d'enseignement de l'Université McGill qui se consacre à l'étude du système nerveux et des maladies neurologiques. Fondé en 1934 par le réputé docteur Wilder Penfield, l'INM est l'un des plus grands instituts du genre au monde.

Les chercheurs de l'INM sont des chefs de file en neurosciences cellulaires et moléculaires, en imagerie cérébrale, en neurosciences cognitives ainsi qu'en étude et traitement de l'épilepsie, de la sclérose en plaques et des troubles neuromusculaires.

L'INM, avec son partenaire clinique l'Hôpital neurologique de Montréal (HNM), du Centre universitaire de santé McGill, continue d'intégrer recherche, soins aux patients et formation. Il est reconnu comme l'un des premiers centres en neurosciences au monde.

L'INM juge essentiel d'investir dans la faculté, le personnel et les étudiants qui effectuent des recherches exceptionnelles, prodiguent des soins évolués avec compassion et ouvrent la voie à une prochaine génération de percées médicales. La recherche, si essentielle à l'évolution des soins médicaux, repose sur des personnes douées et motivées.
 
--------------------------------------------------------------------------------

Article écrit le 2007-11-14 par Montreal Neurological Institute and Hospital
Source: Montreal Neurological Institute and Hospital - Copyright Journal Sciences
 

http://www.informationhospitaliere.com/voirDepeche.php?id=10707

 :smiley:



 

Le défouloir par farid
[Hier à 08:56:02]


À quoi tu joues ? par tetra4
[29 janvier 2023 à 13:40:04]


À quoi tu joues ? par elmario
[29 janvier 2023 à 00:32:24]


À quoi tu joues ? par STEPHANE
[28 janvier 2023 à 19:09:13]


À quoi tu joues ? par RosenKreutz
[28 janvier 2023 à 17:19:21]


Question de merde par RosenKreutz
[28 janvier 2023 à 14:46:52]


Question de merde par zylorique
[28 janvier 2023 à 10:18:48]


Un député en fauteuil par gilles
[27 janvier 2023 à 14:40:16]


Question de merde par gilles
[27 janvier 2023 à 14:33:33]


Enterocystoplastie et stomie continente difficile à vivre par Cecilecam31
[27 janvier 2023 à 03:59:07]

Pas d\éléments disponibles dans le calendrier actuellement.
SMF spam blocked by CleanTalk