Auteur Sujet: Les principales sociétés pharmaceutiques mondiales s'agrandissent  (Lu 2332 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Arnaud

  • Invité

Les principales sociétés pharmaceutiques mondiales agrandissent de manière significative sur leurs laboratoires de recherche à Singapour


- La poursuite de la croissance prouve que Singapour est devenu l'un des principaux pays en matière de recherche et de découverte médicale

La position de Singapour comme lieu de recherche et développement (R&D) de pointe a été amplement confirmée lorsque les principaux fabricants de médicaments tels que Lilly, GlaxoSmithKline (GSK) et Novartis ont, de façon importante, étendu leurs activités médicales de développement et de découverte dans le pays au début de l'année.

   
    1. Lilly consacrera 150 millions USD pour le développement de Lilly
       System Biology, triplant ainsi la taille de ses activités de recherche
       À Singapour et employant près de 150 scientifiques sur une base fixe.
       Le centre de découverte médicale de Lilly à Singapour sera axé sur la
       découverte de médicaments contre le cancer et les maladies
       métaboliques et servira, simultanément, comme centre d'excellence pour
       les sciences informatiques et de modélisation des états de la maladie.

    2. GSK a récemment ouvert un laboratoire de chimie médicale qui a coûté
       13 millions USD. Cette installation complète son centre de recherche
       préclinique existant et elle sera consacrée aux maladies
       neurodégénératives. Le centre emploiera en interne plus de 60
       scientifiques. GSK espère que sa filière de R&D basée à Singapour aura
       développé un médicament candidat à la fin de cette année.

    3. L'Iinstitut pour les maladies tropicales de Novartis (NITD - Novartis
       Institute for Tropical Diseases), consacré initialement à la recherche
       biomédicale avancée sur la dengue et la tuberculose, a découvert un
       compose ciblant la tuberculose résistante aux multithérapies. Le NITD
       a récemment élargi son programme de recherche au paludisme. Cette
       nouvelle ligne de recherche est prise en charge par Novartis,
       Medicines for Malaria Ventures et Singapore Economic Development
       Board.

En partant virtuellement de zéro en l'an 2000, Singapour a su attirer les activités R&D de plus de 25 sociétés à ce jour. Les sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques internationales, les start-up locales prometteuses et les fournisseurs de services à la recherche sous contrat coexistent et collaborent ensemble ainsi qu'avec sept institutions publiques de R&D au Biopolis de Singapour, un campus spécialisé dans la recherche biomédicale (BMS - Biomedical Sciences). La capacité de levier d'une masse critique d'activités scientifiques pour créer des partenariats entre le secteur public et privé est l'une des caractéristiques essentielles de Biopolis.

Parmi les découvertes significatives récentes effectuées par les locataires, citons :

   
    1. ES Cell International (ESI), une société nationale, s'est distinguée
       en créant les premières cellules souches embryonnaires humaines à
       usage clinique du monde. Des cellules souches préalables ont été
       développées en utilisant les cellules nourricières de souris et elles
       peuvent provoquer des attaques immunitaires.(Note 1) La filiale d'ESI
       a obtenu 660 000 USD de la Michael J. Fox Foundation pour la recherche
       sur la maladie de Parkinson afin de financer les essais sur
       l'utilisation des cellules souches embryonnaires dans le traitement de
       la maladie de Parkinson.

    2. S-Bio, une société nationale, mène des recherches sur le SB939, un
       médicament candidat contre le cancer, et elle a lancé des essais
       cliniques aux États-Unis et à Singapour. Dans les études précliniques,
       le SB939 a démontré une excellente efficacité anticancéreuse. Le SB939
       pourra potentiellement être utilisé comme traitement oral pour
       diverses hémopathies malignes et tumeurs solides.

    3. L'institut de génomique de Singapour (Genome Institute of Singapour) a
       découvert un gène qui permet aux médecins de mieux diagnostiquer
       l'évolution clinique du cancer du sein et, par conséquent, de
       prescrire des therapies plus appropriées et bénéfiques. Le gène peut
       distinguer précisément l'importance des tumeurs, et les diviser en
       sous-types pour évaluer le risqué de récurrence et les conséquences
       sur l'espérance de vie. (Note 2)

    4. L'institut de génie biomédical et de nanotechnologie (Institute of
       Bioengineering and Nanotechnoloy) a conçu des nanoparticules qui
       Peuvent contenir simultanément de petites molécules de médicaments
       anticancéreux et des acides nucléiques pour réduire les effets
       secondaires des medicaments anticancéreux et améliorer le traitement
       du cancer. (Note 3)

    Note 1 : Nature
    Note 2 : Cancer Research, novembre 2006.
    Note 3 : Nature Materials, 24 septembre 2006.


<< La coexistence des laboratoires de recherche publics et privés, soutenue par des infrastructures de pointe et des équipements scientifiques de classe mondiale, encourage la synergie des idées scientifiques et facilite la collaboration en matière de recherche interdisciplinaire au sein de Biopolis >>, a déclaré M. Yeoh Keat Chuan, directeur exécutif de Biomedical Sciences Group, Singapore Economic Development Board. << Nous sommes maintenant mieux placés pour lancer la prochaine phase du projet des sciences biomédicales de Singapour, lequel portera sur la recherche translationnelle, soit traduire les découvertes en amont de la recherche en bienfaits pour les malades. >>

INSTALLATIONS SCIENTIFIQUES PARTAGÉES DE BIOPOLIS

Une masse critique de sociétés privées et d'institutions publiques de recherche et développement ont rapidement tiré profit des installations partagées de Biopolis, le complexe de recherche BMS spécialisé de 2,4 millions de pieds carrés de Singapour. Elles ont accès à des infrastructures scientifiques de dernière génération et à des services spécialisés sans avoir recours à des investissements coûteux. Ces installations partagées incluent :

   
    1. Une installation de criblage à haut rendement pour analyser les effets
       des médicaments sur les cellules,

    2. Une plate-forme de cristallisation des protéines automatisée avec
       capacité de cristallographie par rayons-X interne.

    3. Un laboratoire fournissant des applications d'imagerie microscopique
       confocale à vitesse normale et ultra-rapide.

    4. Un centre de micromatrice pour fournir des ressources pour les puces
       imprimées et commercialisées, et

    5. Une installation avec des cobayes dépourvus de germes pathogènes.

<< Les installations de Biopolis aident les chercheurs à mettre en oeuvre et à atteindre rapidement leurs objectifs >>, a déclaré le Prof. Ren Ee Chee, Directeur des installations partagées de Biopolis. << En conséquence, la demande des sociétés comme ES Cell International, Takeda Singapore, CombinatoRx et d'autres a été très forte. >>

De nouveaux appareils pour améliorer la microscopie confocale utilisée pour le criblage, pour compléter la gamme de cytométrie en flux pour la recherche de cellule souche et pour compléter la gamme de micromatrice pour le typage des génomes, seront également ajoutés pour élargir les services de recherche disponibles.

INFRASTRUCTURE PHYSIQUE

Depuis son lancement en octobre 2003, le taux d'occupation pour la phase I de Biopolis a dépassé toutes les attentes. Son occupation est de plus de 95 %. Pour la phase II, qui a ouvert au mois d'octobre 2006, l'occupation est maintenant supérieure à 80 %. Par conséquent, nous avons commencé à travailler sur la prochaine phase.

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez visiter le pavillon de Singapour au stand numéro 2533.

Pour les médias, veuillez contacter Ruder Finn.

Kim Hamelburg
Associé principal
Ruder Finn Binder (Boston)
Tél.: +1-781-559-0429
HP : +1-202-577-8227
Courriel : Kim.Hamelburg@rfbinder.com

Rae Chew
Conseiller principal
Ruder Finn Asie (Singapour)
HP : +65-9823-7722
E-mail : chewr@RuderFinnAsia.com

http://www.prnewswire.co.uk/cgi/news/release?id=197046

 :smiley:

 

SMF spam blocked by CleanTalk