Auteur Sujet: médicament TTK21 - Imperial College London  (Lu 1211 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4946
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
médicament TTK21 - Imperial College London
« Réponse #4 le: 27 septembre 2022 à 11:37:19 »
très intéressant en effet!
DÉSIREUX D’ADHÉRER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière 



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1241
    • Voir le profil
médicament TTK21 - Imperial College London
« Réponse #3 le: 26 septembre 2022 à 17:24:24 »
y t-il un delai pour une eventuelle mise sur le marche de ce medicament ? EN TOUS CAS ?POUR UNE BONNE NOUVELLE .C'EST UNE BONNE NOUVELLE,

Hors ligne RosenKreutz

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 689
  • Sexe: Homme
  • J'ai envie d'être paraplégique
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C2
médicament TTK21 - Imperial College London
« Réponse #2 le: 26 septembre 2022 à 17:13:48 »
Intéressant. Merci Thierry. :icon_thumleft:
Se victimiser c'est s'inférioriser soi-même.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4012
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
médicament TTK21 - Imperial College London
« Réponse #1 le: 26 septembre 2022 à 13:17:46 »
Citer
Une injection révolutionnaire montre la capacité de réparer les lésions de la moelle épinière

21 SEPTEMBRE 2022

LONDRES – Une injection révolutionnaire qui pourrait réparer les lésions de la moelle épinière a été mise au point par des scientifiques.

Selon une nouvelle étude, des souris paralysées ont retrouvé leurs nerfs dans les trois mois suivant des injections hebdomadaires du médicament TTK21.

« Ce travail montre qu'un médicament appelé TTK21 administré par voie systémique une fois par semaine après une lésion chronique de la moelle épinière (LME) chez l'animal peut favoriser la repousse neuronale et une augmentation des synapses nécessaires à la transmission neuronale. Ceci est important car la lésion chronique de la moelle épinière est une affection incurable où la régénération et la réparation neuronales échouent », déclare l'auteur principal, le Dr Simone Di Giovanni de l'Imperial College de Londres dans un communiqué de presse.

Les dommages à la moelle épinière interrompent le flux constant de signaux électriques du cerveau vers le corps. Cela peut entraîner une paralysie des membres situés sous une lésion. Le médicament déclenche la régénération des cellules. De longues parties grêles des nerfs sectionnés – appelées axones – se sont régénérées grâce au nouveau traitement.

Actuellement, il n'existe aucun traitement efficace pour les lésions de la moelle épinière. La réadaptation physique peut aider les patients à retrouver une certaine mobilité. Cependant, pour les cas graves, les résultats sont extrêmement limités par l'incapacité des neurones de la colonne vertébrale à se régénérer naturellement.

De nouveaux nerfs repoussent dans les 3 mois suivant le traitement

L'étude publiée dans la revue PLOS Biology a montré que TTK21 aidait à la repousse des neurones sensoriels et moteurs lorsqu'il était administré à des souris 12 semaines après une lésion grave.

Le médicament appartient à un groupe de thérapies appelées activateurs épigénétiques qui ciblent l'ADN endommagé. S'appuyant sur les succès passés, les chercheurs l'ont utilisé pour activer les gènes qui induisaient la régénération des axones dans les neurones.

Lors d'expériences, des rongeurs de laboratoire souffrant de graves lésions de la moelle épinière vivaient dans un environnement enrichi qui leur donnait la possibilité d'être physiquement actifs, ce que les médecins encouragent également pour les patients humains.

Le traitement a duré 10 semaines. Les auteurs de l'étude ont identifié plusieurs améliorations, la plus notable étant la germination d'un plus grand nombre d'axones dans la moelle épinière.

La rétraction des axones moteurs au-dessus du point de blessure s'est également arrêtée et la croissance des axones sensoriels a augmenté. Ces changements étaient probablement dus à l'augmentation observée de l'expression des gènes liée à la régénération, selon le Dr Di Giovanni.

La prochaine étape consistera à renforcer encore plus les effets et à faire en sorte que les axones en régénération se reconnectent au reste du système nerveux afin que les animaux puissent retrouver leur capacité à se déplacer facilement.

"Nous explorons actuellement la combinaison de ce médicament avec des stratégies qui comblent l'écart de la moelle épinière, telles que les biomatériaux, comme voies possibles pour améliorer l'invalidité chez les patients atteints de LME", ajoute le Dr Di Giovanni.

Pendant des décennies, cela est resté un défi majeur. Le système nerveux central de notre corps, qui comprend le cerveau et la moelle épinière, n'a pas de capacité significative à se réparer.

L'espérance de vie après une lésion médullaire ne s'est pas améliorée depuis les années 1980. Aujourd'hui, ces blessures touchent près de 300 000 personnes aux États-Unis. La vie de ces patients peut être extrêmement difficile.

Moins de 3% récupèrent spontanément les fonctions physiques de base. Un tiers sont ré-hospitalisés au moins une fois par an.


====================
 TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
====================


Revolutionary injection shows ability to repair spinal cord injuries

SEPTEMBER 21, 2022

LONDON — A revolutionary injection that could repair spinal cord injuries has been developed by scientists.

According to a new study, paralyzed mice regrew nerves within three months following weekly injections of the drug TTK21.

“This work shows that a drug called TTK21 that is administered systemically once/week after a chronic spinal cord injury (SCI) in animals can promote neuronal regrowth and an increase in synapses that are needed for neuronal transmission. This is important because chronic spinal cord injury is a condition without a cure where neuronal regrowth and repair fail,” says lead author Dr. Simone Di Giovanni of Imperial College London in a media release.

Damage to the spinal cord interrupts the constant stream of electrical signals from the brain to the body. It can lead to paralysis in the limbs below an injury. The medication triggers cells to regenerate. Long spindly parts of the severed nerves – called axons – regenerated thanks to the new treatment.

Currently, there are no effective treatments for spinal cord injuries. Physical rehabilitation can help patients regain some mobility. However, for severe cases, the outcomes are extremely limited by the failure of spinal neurons to regenerate naturally.

New nerves regrow within 3 months of treatment

The study published in the journal PLOS Biology showed TTK21 aided the regrowth of sensory and motor neurons when given to mice 12 weeks after severe injury.

The drug belongs to a group of therapies known as epigenetic activators which target damaged DNA. Building on past success, the researchers used it to switch on genes that induced axon regeneration in neurons.

In experiments, lab rodents with severe spinal cord injury lived in an enriched environment that gave them opportunities to be physically active, which doctors encourage for human patients as well.

Treatment lasted for 10 weeks. Study authors identified several improvements, the most noticeable being the sprouting of more axons in the spinal cord.

Retraction of motor axons above the point of injury also stopped, and sensory axon growth increased. These changes were likely due to the observed increase in gene expression related to regeneration, according to Dr. Di Giovanni.

The next step will be to boost the effects even more and get regenerating axons to reconnect to the rest of the nervous system so animals can regain their ability to move with ease.

“We are now exploring the combination of this drug with strategies that bridge the spinal cord gap such as biomaterials as possible avenues to improve disability in SCI patients,” Dr. Di Giovanni adds.

For decades, this has remained a major challenge. Our body’s central nervous system, which includes the brain and spinal cord, does not have any significant capacity to repair itself.

Life expectancy after spinal cord injury has not improved since the 1980s. Today, these injuries affect nearly 300,000 people in the U.S. Life for these patients can be extraordinarily difficult.

Fewer than three percent ever recover basic physical functions. A third are re-hospitalized at least once a year.


Source : https://studyfinds.org/injection-repair-spinal-cord/



POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


 

Topic bac à sable par RosenKreutz
[Aujourd'hui à 13:22:43]


Le défouloir par RosenKreutz
[02 décembre 2022 à 17:50:49]


Le défouloir par farid
[02 décembre 2022 à 17:30:17]


Le défouloir par farid
[02 décembre 2022 à 17:26:37]


Le défouloir par RosenKreutz
[02 décembre 2022 à 17:25:26]


Le défouloir par flo-reve
[02 décembre 2022 à 16:44:54]


Le défouloir par farid
[02 décembre 2022 à 16:18:50]


Besoin d’informations pour mon amour de fils par RosenKreutz
[01 décembre 2022 à 12:26:11]


Besoin d’informations pour mon amour de fils par Thimax1427
[30 novembre 2022 à 21:19:51]


Topic bac à sable par RosenKreutz
[29 novembre 2022 à 16:10:27]

SMF spam blocked by CleanTalk