Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Anna

Pages: [1] 2 3 4
1
Bonjour


C'est encore moi... pour JF, alité H24 (à l'hopital) depuis fin aout : ça va faire 6 mois 1/2 :-(((  pour un escarre sacré qui avait mal évolué
donc après 6 mois couché l'interne lui a enfin accordé l'autorisation de retenter le fauteuil :
J1 : 10 mn, ok
J2 : 10 mn, ok
J3 : 20 mn (et lui tout content de pouvoir ENFIN aller rouler hors de sa chambre)  --> apparition d'une rougeur et verdict : la peau a re-craqué --> hop, au lit "encore une semaine et on verra si vous pouvez vous rasseoir ou pas"
... "ou pas" ??? Comment un médecin peut-elle ne pas réaliser ce que cela signifie pour un mec couché depuis 6 mois 1/2 et qui se demande jusqu'à QUAND il va devoir rester couché si sa peau ne tient pas le coup ?? Toute sa vie ???  :1494:


Pour précision à ceux qui voudront nous conseiller (mais que je remercie néanmoins) !:
- greffe : déjà faite, il y a 2 ans - avec 8 mois de post-op très long - --> la peau s'estrefragilisée au même endroit
- lipofilling : prévu pour "quand il pourra à nouveau être assis" : ok... on tourne en rond donc !


Son moral, jusque là correct, est en train de foutre le camp et moi je bous d'impuissance...  :sad: :pleure:
Qui a déjà vécu qqchose comme ça ?
Que faire ?


Merci quelle que soit votre réponse...
Emma


2
L'aide humaine et la vie à domicile / où trouver *son* Omar Sy ?
« le: 29 janvier 2018 à 14:03:25 »
Bonjour,


JF est toujours prisonnier de son lit d'hôpital mais cela ne m'empêche pas de chercher des solutions pour quand il sera sorti...
En effet il a 56 ans et va sans doute demander sa mise à la retraite anticipée.
Seulement... qui dit retraite dit arrêt de la vie sociale... du moins en ce qui le concerne, car il n'a jamais été très "associatif" bien que très sociable de nature.
Je frémis à l'idée de l'imaginer toute la journée en train de faire des résussites sur son ordi... !


Il se trouve qu'il vit toujours dans notre maison familiale, dont les 3 chambres (anciennement de nos enfants) sont totalement disponibles... et je me dis qu'offrir un hébergement gratuit à qq'un qui serait son "Omar Sy" pourrait être une bonne idée...


Qu'en pensez-vous ?
Connaissez-vous des associations ou des agences, pourquoi pas, qui permettent ce type d'arrangement ?


Merci d'avance et bonne journée
Emma


3
Bonjour Daniel

Malheureusement, "à la maison" ne veut pas dire "en famille" pour JF, car nos enfants sont partis et de mon côté... j'habite ailleurs, même si je m'occupe de lui toujours autant qu'avant.
A la maison, il est donc seul, encore plus qu'à l'hôpital et par ailleurs il n'est pas assez "raisonnable" pour résister à l'envie de se lever

merci pour ta réponse
emma

4
Bonjour à tous


JF, mon mari, est paraplégique D7 depuis 2006 suite à un accident de moto.
Et depuis 2006 il fait face à des problèmes d'escarres +++ récurrentes qui l'ont amené à de nombreuses hospitalisations, y compris après une gangrène suivie d'une greffe... il a bien dû passer la moitié de son temps depuis 11 ans dans un lit d'hôpital et aujourd'hui, il y est à nouveau - ou plutôt, encore - depuis fin août, allongé H24 sans s'être seulement jamais assis 5 minutes !! pour une escarre qui traînait depuis plusieurs mois et que les infirmiers à domicile n'arrivaient pas à faire évoluer dans le bon sens...


Cela va faire 6 mois qu'il voit un médecin (et encore : un interne la plupart du temps) une fois par semaine, lors de la "visite" le mercredi, jamais plus de 5 minutes et parfois même pas du tout !! et que l'unique réponse qui est donnée à ses questions ("je sors quand ?" ayant vite été remplacée par "je m'assois quand ?") est "on ne peut pas vous dire, mais ça évolue correctement, il faut attendre"


J'avoue que là je commence à m'inquiéter pour son moral, car 6 mois dans le même lit sans aucune perspective et les soins minimum (je ne jette pas la pierre au personnel en sous-nombre qui fait ce qu'il peut mais malheureusement, cela ne suffit pas !)... L'impression qu'il donne est celle d'être traité comme un meuble, pas gênant, même pas encombrant, mais dont on refuse de voir que c'est un malade, qui reste patient pour le moment mais qui va bientôt craquer !!


Il est actuellement à H.G. pour ceux qui connaissent, le seul CRF de la région a priori : pensez-vous que je puisse esayer de le faire admettre ailleurs, quitte à aller dans le privé ? mais où ??
Son médecin traitant ne répond pas (depuis plusieurs années d'ailleurs) et je ne sais pas vers qui me tourner : toute suggestion serait la bienvenue...


Je vous remercie pour votre aide.. et votre écoute
Bonne fin de semaine à tous


Emma


5
Vous avez tous tellement raison... !
Mais je crois que le simple fait que vous soyez là, sur un forum, à parler - écouter les autres !! et parler de votre expérience démontre déjà des qualités que lui n'a pas - ou n'a pas su trouver (voulu chercher ?)...


Depuis 10 ans il refuse de voir la réalité en face et rejette la "faute" sur tout ce qui n'est pas de son fait.
Et là où je me dis que c'est fichu, c'est que précisément avant l'été il avait *décidé* de changer d'état d'esprit, d'être positif, optimiste, et cette semaine de vacances devait en être le symbole... elle a été le signe qu'il n'y arrivera pas, parce que rattrapé quoi qu'il en soit par son handicap et les galères d'escarres.


Il est vrai, ceci dit, que je lui avais recommandé, avant de partir, de demander un protocole écrit à ses IDE qui soignaient une fin d'escarre, afin que l'IDE sur place (prévu par l'agence) fasse exactement ce qu'il fallait : une fois de plus, il n'en a rien fait, a laissé l'IDE gérer au feeling et nul doute que c'est en partie ce qui a aggravé les choses.
Je ne vais qd même pas lui dire "c'est bien fait pour toi" mais qqpart il ne fait rien d'autre que courir à la catastrophe sans arrêt !! et c'est usant ...  :sad: :sad: :sad:


Gilles, tu me suggères de "le mettre au pied du mur" mais de quel mur... ? Notre couple n'a pas résisté à tout cela et je suis partie il y a 4 mois maintenant... J'avais un besoin vital d'oxygène et je m'en suis donné...  ; bien sûr je ne l'ai pas "abandonné", je vais le voir souvent et continue de gérer à distance tout ce qu'il ne maîtrise pas - mon départ ne l'a guère responsabilisé et je crois qu'en continuant à m'occuper de pas mal de choses je "rachète" ma culpabilité d'être partie - bref c'est un autre problème... Mais tu vois, le pied du mur il y a été, et je suis partie quand même ; alors maintenant que pourrait-il lui arriver de pire, j'imagine que c'est ce qu'il se dit.


Je ne sais plus quoi faire, et beaucoup de gens me disent qu'il faut que j'arrête de chercher ; que c'est à lui de trouver.
Mais je ne crois vraiment plus aux miracles et c'est tellement triste de le constater  :undecided:


Je vous embrasse tous
Emma

6
Salut Eric, Merci pour ta réponse
Pour info, son coussin est un Systam - mais tu sais depuis 10 ans on les a plus ou moins tous essayés et je crois que malheureusement l'origine du pb est davantage, comme je le disais, un pb de posture :-/
Il y a eu qq interventions d'ergo, oui, mais peu impliqués au demeurant et je dois dire que JF est lui même un patient peu impliqué dans son handicap, ce qui rend son suivi +++ difficile pour les soignants... et pour moi meme :-(
 savoir, des quil y a un pb, refus de toute responsabilité et de toute possibilité d'action de sa part : ce sont les infirmiers qui sont nuls (alors que je les'connais personnellement pour etre du metier et qu'ils sont connus dans la région pour s'occuper efficacement de nbx para- et tetra- et gèrent les pas d'escarres de façon super pro)... Mais comment gérer un patient qui refuse de voir la réalité en face et de faire ce qu'il faut ? Ex: l'infirmier A dit décubitus latéral impératif, et JF le déteste ; le lendemain cest son associé B qui ne le re-précise pas, et JF en déduit que le 1er a dramatisé : le DL n'est pas utile puisque B, lui, ne l'a pas dit... Va lui faire comprendre, apres, qu'il court à la catastrophe...
Je m'arrête là car j'aurais encore tant de choses à dire.. C'est tellement dur de ramer dans un sens qd lui rame ds l'autre - alors que le malade, c'est lui. Je ne comprends pas toujours... Reste quil me fait toujours tellement de peine..
Bref c'est compliqué +++ et je vous remercie tous pour votre écoute !
(Terry, je ne t'oublie pas, mail à venir mais moi aussi j'ai la flemme ;-))

Bon dimanche à tous !
Emma

7
Bonjour Gilles,
D'abord merci pour ta réponse !
Je ne sais que dire... Je ne pense pas (et lui encore moins) qu'il "ait tiré sur la corde"... au contraire, il a dû attendre 10 ans (!!) pour s'autoriser le droit (que nombre d'handi prennent des années plus tôt) de partir en vacances, et de se dire que zut, la vie c'est autre chose que de rester au lit - et tu vois le résultat  :confused:
C'est là justement que ce qu'il vit commence à devenir insupportable, au sens propre, et même moi qui suis plutôt du genre optimiste et positif je le comprends à 150% : dès qu'il sort la tête de l'eau qqchose la lui renfonce...


Si ce n'était qu'un pb de coussin tu penses bien qu'on n'en serait pas arrivé à la gangrène ; il est vrai qu'il a une grosse déformation de la colonne vertébrale (le chir a bossé comme un cochon mais va lui reprocher ça 10 ans plus tard) et que du coup il a une assise complètement asymétrique ; de fait, les escarres sont tjs du même côté et même le dossier spécial qu'il s'est fait faire pour compenser ne peut rééquilibrer les appuis, j'en ai peur.


Mais comment accepter qu'à moins de passer sa vie au lit il aura des escarres toute sa vie ?  :pleure: :pleure: :pleure:
c'est là le plus dur...


Bonne journée et merci encore à toi
Emma

8
Bonjour à tous

Je suis déjà intervenue sur ce forum, mais seuls les anciens à très bonne mémoire me "remettront" car cela n'a pas été très souvent... Je suis l'épouse de Jean-François, 53 ans, para D6 (avec TC en cadeau bonus)  depuis un accident de moto en 2006 - ça fait 10 ans et ce furent 9 ans de galères, avec douleurs neuro constantes (mais il s'y est habitué) et surtout escarres à répétition (ischions et sacrum) (jamais plus de 6 mois de répit entre chaque), qui ont mené, en 2014, à une septicémie avec gangrène de Fournier (pour les curieux), choc septique, réa puis finalement greffe de toutes les fesses (il n'a d'ailleurs plus de "fesses" mais un no man's land mal défini avec une stomie à la clé bien sûr)... 6 mois allongé pour que la greffe prenne et là on a soufflé... 18 mois : 18 mois sans arrêt de travail et avec une vie presque normale, il a repris (un peu) goût à la vie, et pour l'"anniversaire" des 10 ans de son accident il a même décidé, lui qui n'avait jamais pu quitter la maison ou presque, de s'offrir un we à Dublin avec ses filles : prendre l'avion a été un "test" pour lui, qui s'est très bien passé, et il y a cru, au début d'une vie possible enfin, à la fin de la galère et il a même enchaîné, courageux, sur une semaine tout seul (avec une agence spécialisée) en Crète cet été, qui s'est bien passée aussi... jusqu'à ce qu'on réalise qu'en fait non, vu que l'escarre minime et plus ou moins chronique qui lui restait et qui était "jugulé" par les infirmiers jusqu'avant son départ en avait profité pour s'éclater et... le voilà re-arrêté pour plusieurs mois, en décubitus latéral en plus H24 :-( ...

Et là, il craque... Se dit (à raison ?) que dès qu'il commencera à y croire qqchose lui remettra la tête sous l'eau et que plus rien ne vaut le coup de se battre (déjà qu'il n'a jamais été très combattif)
et moi... je replonge dans l'impuissance la plus totale devant son désespoir et me demande comment on va continuer à supporter tout cela...  :sad:

J'avoue que je ne vois pas trop comment quiconque pourrait nous aider, mais vous connaissez les femmes, il faut que l'on exprime et ça soulage, ce ne sont pas des solutions que nous cherchons mais juste une oreille...
donc merci de m'avoir prêté la vôtre
et ceci dit, si vous avez des idées... je prends tout..

Carpe diem à tous
Emma

9
Les escarres / Re : escarres à répétition : pb de posture ???
« le: 07 décembre 2014 à 17:41:04 »
Euh, non Oxo, pas que je sache... la gangrène était profonde et a provoqué une ostéite, ceci dit, alors peut-être cela a-t-il été fait pendant l'opération initiale ?

10
Les escarres / Re : escarres à répétition : pb de posture ???
« le: 07 décembre 2014 à 14:49:57 »
Merci à tous pour vos conseils et retours... Patrick, certes, l'acupuncture peut beaucoup, mais je doute de son utilité face à problème de déséquilibre d'appui générateur d'escarres à répétition...
Pour info, mon mari devrait sortir le 20.12 ; il en est à 1h30 x 2 de position assise par jour... et il semble bien que l'hôpital nous le renvoie en l'état concernant ce problème de posture pour moi générateur de ses x escarres (tjs du même coté) - et quid de la résistance d'une greffe sous les mêmes pressions ? L'avenir nous le dira - et je ne suis pas pessimiste dans l'âme mais je ne vous cache pas que j'appréhende la suite...

11
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 19 novembre 2014 à 23:10:57 »
bon c'est cool anna, maintenant faut qu'il assure à mort ton avocat, met lui la pression! :wink:

Je vais y aller mollo ds un premier temps, vu le savon qu'il s'est pris pour son lapin - ok il m'en a retourné au moins autant... et puis on s'est calmés et on a parlé constructif !
Il a l'air plus que convaincu que c'est jouable. Alors let's go !
Merci en tous cas :-)

12
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 17 novembre 2014 à 17:09:35 »
À tous,
je viens de parler au téléphone avec mon avocat ; après pas mal de noms d'oiseaux de part et d'autre nous avons réussi à nous conduire en gens civilisés (il semble que sa secrétaire ait "oublié" de me prévenir que le RDV était décalé...)
Bref, on lance un appel, et avec lui qui en effet semble bien maîtriser les choses (et en tous cas connaît le dossier). À ma charge maintenant de récupérer les dossiers médicaux de mon mari aupres des 2 hopitaux fréquentés ces derniers mois (loi Kouchner de 2005, je l'ai déjà utilisée et même s'ils sont censés me répondre ds les 8 jours, les pauvres, je vois mal comment ils pourront photocopier tous les documents correspondant à des mois d'hospit dans un délai aussi court !), et... de patienter... encore et toujours !

Merci à tous pour vos conseils et votre présence  :smiley:
Carpe diem
Emma

13
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 17 novembre 2014 à 11:36:39 »
Ok Gilles... mais dis-moi, sais-tu si je peux lui annoncer cette intention même si ce n'est pas avec lui que je veux poursuivre ?  :shocked:

14
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 16 novembre 2014 à 23:14:00 »
Alamer, si je pouvais seulement le joindre, ce [@#&****] d'avocat !!! Le seul numero que j'ai est celui de sa secrétaire, qui me répond - pire qu'une boite vocale alors qu'elle semble être un humain ! - qu'elle transmet mon message mais ne peut faire plus... !

Quant au greffe, apres m'être fait presque jeter parce que je manifestais ma méconnaissance des termes juridiques ("Bon, mais Madame, vous savez ce que vous voulez au moins ?"), on m'a opposé une fin de non-recevoir ("Cette info n'est donné qu'à l'avocat !") suivie d'un "Non mais attendez, de toute façon nous sommes mercredi et il est 16 heures, vous pensez bien que la greffière est absente, voyons")

No comment...  :angry:


Si j'en crois le mail d'une ligne que mon avocat m'a posté vendredi, non pour s'excuser de m'avoir fait poireauter toute la journée et encore moins pour s'en excuser, mais pour me dire qu'à sa connaissance on n'avait pas RDV (!!!!), sa secretaire me contactera demain pour voir quand un nouveau RDV peut être programmé... Je croise les doigts pour qu'elle le fasse.


Sinon, et peut-être peux-tu me renseigner : j'ai du mal à anticiper la succession des événements si je fais appel
- avec cet avocat
- ou avec un autre
car qui fait appel ? L'avocat numero 1 je suppose, mais alors si je veux le désaisir je dois le lui dire quand ? et comment se passe la "transmission" de l'"affaire" (sorry pour le vocabulaire inadapté) à l'avocat numero 2 ? Ou puis-je dire Ok pour l'appel au numero 1 en lui precisant que ce sera sans lui ?
- tout ça sans dépasser les délais !
Help.....  :shocked:

15
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 15 novembre 2014 à 22:56:50 »
Oui !

16
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 15 novembre 2014 à 21:01:26 »
Je ne sais pas si c'est un recommande, moi je n'ai que la copie envoyée (en courrier normal) par l'avocat, jugement date du 13.10 mais je ne vois aucune autre date ailleurs.
Et oui, c'est le TGI...

17
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 15 novembre 2014 à 19:37:54 »
Oui c'est écrit "en premier ressort" (ça veut dire quoi ?)
Mais comment savoir ce qui est indiqué dans la notification, que je n'ai pas - et surtout dont j'ignore la date ?
En effet sur la 1ere page je vois "Notifié le : "  puis du vide, rien de mentionné !
Mais on me dit que si l'avocat était présent (ce que je crois) la date de début du délai = date de la notification = date du jugement... Pas forcément ?

C'est qd même totalement anormal qu'un avocat me laisse en plan avec ces questions, non ??

18
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 15 novembre 2014 à 11:12:48 »
On le dit par chez moi aussi !!
Ce qui me stresse le plus : ce cher Maître ne ma évidemment pas rappelee (même pas pour s'excuser) et du coup j'ignore quand je saurai si oui ou non le délai maximal pour l'appel a été dépassé !!! Si c'est le cas on me dit que c'est une faute professionnelle de sa part... Je ne pense pas qu'il puisse se le permettre mais étant donné sa légèreté par ailleurs je ne l'exclus même pas !

19
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 14 novembre 2014 à 23:11:30 »
J'aurais sans doute compris qu'il ait un contretemps, mais franchement, ME fixer (unilatéralement !) un RDV, ne pas s'y présenter et ensuite me dire (par un mail laconique reçu à 19h !) que j'ai dû me tromper, est-ce admissible ??? :1494:

20
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 14 novembre 2014 à 11:21:30 »
J'ai recueilli plusieurs adresse d'avocats specialistes ; toutefois l'examen de mon dossier par un membre, qualifié en la matière, du forum (contacté en MP) semble indiquer que mon avocat a fait "du bon travail" et je pense rester avec lui, ne serait-ce que pour éviter de recommencer tout un dossier - j'avoue manquer de courage après 8 ans...

Le hic : ce dernier m'a fixé un RDV téléphonique aujourd'hui à 10h pour "en discuter".
J'ai pris ma matinée.
Et je suis à côté du téléphone depuis 10h00, qui reste muet.
Sa secrétaire "ne sait pas où il est"...

Et moi je commence à criser  :1494: :1494: :1494: :1494: :1494: :1494:

... comment peut-on se permettre une telle désinvolture quand on a affaire à la détresse des gens ? cela me laissera toujours pantoise...  :angry:

21
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 13 novembre 2014 à 11:06:02 »
En effet il ne fait pas "que ça" c'est évident...

Un mois suffit pour faire appel, je sais, MAIS... le jugement a eu lieu le 13.10 et il ne nous l'a posté (même pas en RAR) que le 03.11... je ne suis revenue de deplacement que le 08.11 et le temps que j'apprenne cette histoire de 1 mois nous y voilà !!!  :sad:
Contacté par mail l'avocat me dit qu'il n'y a "pas de souci pour la date", je ne comprends pas pourquoi mais il doit m'appeler aujourd'hui, je vais essayer d'en savoir plus !

Quant à prendre un autre avis, j'imagine mal un avocat qui ne me connait pas accepter de me recevoir, puis de de lire 60 pages en un minimum de temps ! le seul que j'ai contacté me propose un RDV "rapide" dans 3 semaines..  :undecided:
(par ailleurs et pas de chance, je commence juste un nouveau boulot, à temps plein et me demande comment je vais faire pour jongler avec tout ça, ne serait ce que prendre et aller à des RDV...  :sad: :sad: :sad: )

1200 € etaient ses frais de deplacement de Rouen à Lyon (justement il n'est pas lyonnais) - quand bien meme...  :undecided:

et puis l'envoi des cartons implique que je n'ai plus les documents et qu'ils se baladent dans la nature (même en recommandé) - et ça je n'aime pas trop...


22
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 13 novembre 2014 à 10:26:00 »
Bonjour Quiquotte,
Je réponds à tes questions :
 - sur le plafond maxi, je ne saurais dire : les termes du contrat sont si interprétables et contournables que même l'avocat a eu du mal à les comprendre et à les interpréter (et apres avoir eu du mal à vaincre la réticence de la MACIF à lui en communiquer l'intégralité !)

- notre avocat est en effet specialisé - il s'annonce diplômé en cela ; ceci dit il est également l'avocat de qq people - je l'ai découvert sur le tard : une accusée d'Outreau, une starlette de Secrte Story, la famille du militaire tué en 1er par Merad... et je ne sais si c'est un gage de compétence ou non

- il y a eu une tres bonne contre-expertise medicale - qui a conclu à une incapacité depassant les 100% mais ramenée à 80 par la regle de Balthazar - et une tres bonne aussi (et tres couteuse...) par un ergotherapeute qui a rendu un dossier de 45 pages...
Mais meme si l'avocat s'en est amplement servi dans sa plaidoirie, cela n'a pas été retenu visiblement...

- il y a bien évidemment eu des aggravations puisque son etat va en empirant... mais pas de nouvelle expertise

- je veux bien prendre un avocat non lyonnais mais la derniere facture de plus de 1200 € pour le dernier deplacement du notre m'a un peu refroidie... quant à l'envoi de documents, compliqué d'expedier 2 cartons pleins de papiers divers...

- malheureusement le délai pour l'appel est de 1 mois et je n'aurai pas le temps de recueillir un avis d'un autre avocat :-(

Merci à toi !! et bonne journée
Emma

23
Ressources et règlementation / Re : Indemnisation accident
« le: 12 novembre 2014 à 11:49:06 »
Je suis en train de me demander si j'ai la moindre chance en appel : si les termes du contrat sont contournables quel que soit le cas, n'est-il pas vain d'espérer obtenir quoi que ce soit, même avec un très bon avocat, puisque la mauvaise foi de l'assurance s'abritera sans problème devant ces termes abusivement vagues ?

Un grand merci d'avance à ceux qui pourront m'aider à y voir plus clair... je me dis que finalement 2000 €/trimestre (sans capital) est peut-être une indemnisation "normale" et qu'en attendant plus je ne faisais que rêver ? (si certains d'entre vous ont obtenu plus ou sous forme de capital, y avait-il toujours un tiers responsable ? et votre assurance était-elle une autre que la funeste MACIF ?)

Bonne journée
Carpe diem
emma

24
Les escarres / Re : escarres à répétition : pb de posture ???
« le: 11 novembre 2014 à 12:29:11 »
Et merci Éric, bonne chance à vous deux ...

25
Les escarres / Re : escarres à répétition : pb de posture ???
« le: 11 novembre 2014 à 12:27:47 »
Merci gilles mais en l'occurrence cela ne changera rien à nos vies...

Pages: [1] 2 3 4