Un docteur annonce une avancée dans la course à la «guérison» des lésions de la moelle épinière

[gn_label style= »info »]Le 26 juin 2013[/gn_label]

Un chercheur leader dans le domaine des lésions de la moelle épinière a déclaré mercredi que les essais thérapeutiques avec les cellules souches ont montré des résultats révolutionnaires en donnant aux patients paralysés la capacité de marcher à nouveau.

Après les progrès réalisés dans une seconde phase de tests utilisant des cellules souches pour régénérer les fibres nerveuses, le réseau d’essai clinique China Spinal Cord Injury Network (ChinaSCINet) a demandé l’approbation réglementaire en Chine pour une troisième et dernière phase d’essai clinique, qu’il espère commencer à l’automne.

« Cela convaincra ainsi les médecins du monde qu’ils ne doivent plus dire aux patients « vous ne marcherez jamais à nouveau », a déclaré à l’AFP le docteur Wise Young, chef de la direction du ChinaSCINet.

Il a déclaré que 15 des 20 patients, à Kunming, qui ont reçu la greffe de cellules de sang de cordon ombilical et la thérapie de marche intensive, étaient en moyenne capables de marcher avec une assistance minimale 7 ans après une lésion complète de la moelle épinière.

«C’est la première fois dans l’histoire humaine que nous avons pu voir une régénération de la moelle épinière», a déclaré Young.

Le traitement consiste à injecter des cellules mononucléaires du sang de cordon ombilical dans les moelles épinières lésées des patients pour aider à régénérer les nerfs, tandis que le lithium est utilisé pour favoriser la croissance des fibres nerveuses.

Chaque composante de la thérapie de combinaison sera testée dans la troisième phase d’essai clinique, qui impliquera 120 patients en Chine et 120 autres à travers l’Inde, la Norvège et les Etats-Unis, a dit le Dr. Wise Young.

«Si la troisième phase d’essais est réussie, nous obtiendrons l’approbation réglementaire dans le monde entier d’ici le début ou la mi-2015″, a t-il dit.

Le ChinaSCINet, une organisation à but non lucratif qui se défini comme plus grand réseau d’essai clinique au monde pour les traitements de la moelle épinière, a été créé à Hong Kong en 2005.

« Hong Kong va être en avance sur tous les autres pays si l’essai clinique des lésions de la moelle épinière se révèle être positif », a déclaré Young. « Cela signifie que Hong Kong sera le centre mondial des thérapies de cellules souches. »

Young a également déclaré que la Chine investit massivement dans la recherche sur les cellules souches, tandis que la technologie reste très controversée aux Etats-Unis en raison des préoccupations du camp anti-avortement sur les cellules dérivées d’embryons humains.

Retrouverez plus d’information sur le forum d’alarme —merci—> http://alarme.asso.fr/forum/index.php?topic=41.75

Posté dans Actualités
Tags : , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :