Stratégies de relais combinées avec la régénération des axones : une approche prometteuse pour les lésions de la moelle épinière

 

Ceci est une illustration schématique des neurones relais dans la restauration des lésions de la moelle épinière.

Pendant des décennies, de nombreuses études ont porté seulement sur la régénération des axones pour restaurer la fonction après une lésion de la moelle épinière, en reconnectant les voies neuronales interrompues pour une récupération sensorimotrice. Les approches expérimentales ont testé l’administration de médicaments, la transplantation de cellules, ainsi que des manipulations génétiques.

Certes, ce serait un exploit extraordinaire pour des axones lésés de se régénérer sur de longues distances, pour former des synapses avec les neurones cibles, avec une amélioration fonctionnelle comme résultat. Dr Shaoping Hou de l’Université Drexel (Etats-Unis) a estimé que si ces efforts n’ont eu qu’un succès limité à ce jour, c’est parce que la régénération des axones seuls serait insuffisante pour réparer les fonctions perdues. Lors d’une stimulation exogène, le faisceau des axones cortico-spinal ont une faible réponse. Et même les terminaisons des longs axones sensoriels régénérés sont généralement loin de l’objectif final.

Pour rétablir les voies neuronales, l’introduction d’un nouvel hôte ou de greffes de cellules neuronales serait donc nécessaire pour relayer la transmission du signal supraspinal pour cibler les neurones.

L’étude a été publiée dans le journal Neural Regeneration Research (Vol. 9, n ° 12, 2014).

Posté dans Actualités
Tags :

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 466 autres abonnés

Statistiques du blog

  • 143519 Visites

Suivez-nous sur Twitter

Alarme sur Facebook

shares
%d blogueurs aiment cette page :