Stentrode : Un implant pour que les paralysés remarchent

Mis au point à l’université de Melbourne, le dispositif permet de piloter un exosquelette ou de mouvoir des membres robotiques par la pensée.

Publié le 19/03/2018 par HÉLOÏSE PONS

L'implant « Stentrode » et le Dr. Nicholas Opie, un de ses concepteurs australiens. 
L’implant « Stentrode » et le Dr. Nicholas Opie, un de ses concepteurs australiens.

Robotiser son corps pour le bouger à nouveau par la force de la pensée, rêve ou réalité ? Selon FuturaTech, un implant développé à l’Université de Melbourne pourrait changer la vie des personnes paralysées. « Stentrode » est un ressort, similaire aux extenseurs vasculaires métalliques qui maintiennent les artères ouvertes pour prévenir des AVC ou des infarctus. Mais ce dispositif – de la taille d’une allumette ou d’un petit trombone – est équipé d’électrodes qui captent les signaux électriques envoyés par le cerveau pour commander les mouvements. Introduit par la veine jugulaire, il est placé dans un vaisseau sanguin proche du cortex cérébral pour lire, analyser et renvoyer les informations des neurones environnants à une machine et en dicter les actions.



Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 518 autres abonnés

http://alarme.asso.fr

Association ALARME

Groupe Facebook

groupe ALARME

Statistiques du blog

  • 177 331 visites

Suivez-nous sur Twitter

Aller au contenu principal