Stentrode : Un implant pour que les paralysés remarchent

Mis au point à l’université de Melbourne, le dispositif permet de piloter un exosquelette ou de mouvoir des membres robotiques par la pensée.

Par Héloïse Pons
L'implant « Stentrode » et le Dr. Nicholas Opie, un de ses concepteurs australiens. 

L’implant « Stentrode » et le Dr. Nicholas Opie, un de ses concepteurs australiens. 

© University of Melbourne



Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 519 autres abonnés

http://alarme.asso.fr

Association ALARME

Groupe Facebook

groupe ALARME

Statistiques du blog

  • 178 489 visites

Suivez-nous sur Twitter

Aller au contenu principal