NervGen Pharma collabore à l’étude sur les lésions chroniques de la moelle épinière

Vancouver, Canada. 22 juin 2020 – NervGen Pharma Corp., une société de biotechnologie dédiée à la création de solutions innovantes pour le traitement des lésions nerveuses et des maladies neurodégénératives, a annoncé aujourd’hui que le Dr Jerry Silver de la Case Western Reserve University («CWRU») à Cleveland, Ohio, a reçu une subvention de recherche de l’État de l’Ohio pour mener des études précliniques sur les lésions de la moelle épinière en collaboration avec NervGen, y compris l’effet du NVG-291 dans un contexte chronique. Le Dr Silver est un chercheur renommé sur les lésions de la moelle épinière et la médecine régénérative et professeur de neurosciences au CWRU, ainsi que le co-inventeur du principal composé de NervGen, le NVG-291.

L’État de l’Ohio, par l’intermédiaire du Département de l’enseignement supérieur de l’Ohio, a accordé au Dr Silver et au CWRU la subvention de la Third Frontier Research Initiative pour les chercheurs menant des recherches sur les lésions de la moelle épinière. La subvention de 250 000 $ soutiendra l’étude intitulée « Surmonter les protéines inhibitrices pour favoriser le rétablissement après une lésion chronique de la moelle épinière ». L’étude préclinique examinera l’inhibition de la PTPσ et / ou un inhibiteur de la synthèse périneuronale pour le traitement des lésions aigües (un jour après la blessure) et chroniques (12 semaines après la blessure) de la moelle épinière cervicale et examinera également comment la réadaptation physique facilite le processus de récupération. NervGen contribuera à l’équivalent de 110 000 $ en fournissant des produits pharmaceutiques, ainsi qu’une expertise technique à la conception de l’étude par les employés de NervGen.

« NervGen est très fier de soutenir le Dr Silver et son équipe, en particulier cet important travail visant à trouver un traitement pour ceux qui sont chroniquement affectés par une lésion médullaire », a déclaré Paul Brennan, président et chef de la direction de NervGen. « À ce jour, il y a eu très peu de thérapies qui ont prouvé avoir un effet significatif chez les patients atteints d’une lésion chronique. Cependant, les travaux menés par le Dr Silver pour comprendre le rôle des protéoglycanes chondroitine sulfate («CSPG») dans l’inhibition de la réparation nerveuse dans un contexte aigu et chronique ont été essentiels pour comprendre la voie vers une thérapeutique potentielle.

Le Dr Silver a commenté: « Jusqu’à présent, le NVG-291 a produit des résultats sans précédent dans les études précliniques sur les lésions aiguës de la moelle épinière. L’effet observé dans ces modèles est le résultat du NVG-291 agissant pour inhiber les effets négatifs des CSPG sur la réparation nerveuse. Il existe également des preuves convaincantes suggérant que les CSPG jouent un rôle essentiel dans l’inhibition de la réparation nerveuse dans un contexte chronique. Dans ce contexte, nous prévoyons que le NVG-291 devrait également démontrer un effet dans les modèles chroniques de lésion médullaire. Les études financées par le département de l’enseignement supérieur de l’Ohio constitueront une étape importante dans la vérification de cette hypothèse ».

M. Brennan a également ajouté : « Nous sommes particulièrement enthousiasmés par les résultats de cette étude dans le contexte chronique. En plus du travail que le Dr Silver mène dans cette étude, NervGen et nos collaborateurs entreprennent et prévoient d’entreprendre un certain nombre d’études précliniques supplémentaires sur les lésions chroniques de la moelle épinière alors que nous amenons le NVG-291 vers l’essai clinique. Nous comprenons le besoin médical important qui existe dans cette population de patients, et notre objectif est que le NVG-291 offre à ces patients une option de traitement significative à l’avenir.

NervGen Pharma to Collaborate on Chronic Spinal Cord Injury Study Sponsored by the State of Ohio / Ohio Department of Higher Education Awards $250,000 Grant To Dr. Jerry Silver, Co-inventor of NervGen’s Lead Compound

Vancouver, Canada. June 22, 2020 – NervGen Pharma Corp., a biotech company dedicated to creating innovative solutions for the treatment of nerve damage and neurodegenerative diseases, today announced that Dr. Jerry Silver of Case Western Reserve University (“CWRU”) in Cleveland, Ohio, has been awarded a research grant by the State of Ohio to conduct preclinical studies in spinal cord injury in collaboration with NervGen, including the effect of NVG-291 in a chronic setting. Dr. Silver is a renowned spinal cord injury and regenerative medicine researcher and Professor of Neurosciences at CWRU, as well as the co-inventor of NervGen’s lead compound, NVG-291.

The State of Ohio, through the Ohio Department of Higher Education, has awarded Dr. Silver and CWRU the Third Frontier Research Initiative grant for principal investigators conducting research in spinal cord injury. The $250,000 grant will support the study entitled “Overcoming Inhibitory Proteoglycans to Promote Recovery after Chronic Spinal Cord Injury” for the fiscal years 2020 and 2021. The preclinical study will investigate PTPσ inhibition and/or a perineuronal net synthesis inhibitor for the treatment of acute (treatment begins one day post-injury) and chronic (treatment begins 12 weeks post-injury) cervical spinal cord injuries and will also investigate how physical rehabilitation aids the recovery process. NervGen will contribute the equivalent of $110,000 by providing manufactured drug product, as well as technical and drug development expertise to the design and review of the study by NervGen employees.

“NervGen is very proud to be supporting Dr. Silver and his team, particularly this important work aimed at finding a treatment for those that are chronically affected by spinal cord injury,” stated Paul Brennan, NervGen’s President & CEO. “To date, there has been very little evidence or hope that a pharmaceutical therapy might have a meaningful effect in patients with a chronic condition. However, the work that Dr. Silver has conducted on understanding the role of chondroitin sulfate proteoglycans (“CSPGs”) in inhibiting nerve repair in both an acute and chronic setting has been critical in understanding the route to a potential therapeutic.”

Dr. Silver commented, “Thus far, NVG-291 has produced unprecedented results in preclinical studies of acute spinal cord injury. The effect seen in these models is a result of NVG-291 acting to inhibit the negative effects of CSPGs on nerve repair. There is also compelling evidence to suggest that CSPGs play a critical role in inhibiting nerve repair in a chronic setting. In this context, we expect that NVG-291 should also demonstrate an effect in chronic models of spinal cord injury. The studies that have been sponsored by the Ohio Department of Higher Education will be an important step in testing this hypothesis.”

Mr. Brennan also added, “We are particularly excited about the data that will be generated in this study in the chronic setting. In addition to the work that Dr. Silver is conducting in this study, NervGen and our collaborators are undertaking, and plan to undertake, a number of additional preclinical studies in chronic spinal cord injury as we move NVG-291 towards the clinic. We understand the significant unmet medical need that exists in this patient population, and it is our goal that NVG-291 will offer these patients a meaningful treatment option in the future.”


Source : https://www.nervgen.com/2020/06/nervgen-pharma-to-collaborate-on-chronic-spinal-cord-injury-study-sponsored-by-the-state-of-ohio-ohio-department-of-higher-education-awards-250000-grant-to-dr-jerry-silver-co-inventor-of-nervgen/



Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 529 autres abonnés

http://alarme.asso.fr

Association ALARME

Groupe Facebook

groupe ALARME

Statistiques du blog

  • 196 101 visites

Suivez-nous sur Twitter

Horaires & information

05 53 71 02 20
ASSOCIATION ALARME
Président Mr Delrieu Thierry