Le Riluzole administré comme médicament neuroprotecteur pour les lésions médullaires : Des laboratoires au patient

Le 18 mai 2015

Narihito Nagoshi, Hiroaki Nakashima et Michael G. Fehlings  

Publication: le 29 Avril 2015

Résumé

Les lésions de la moelle épinière (LME) sont des événements dévastateurs, entraînant la perte permanente de la fonction neurologique. À ce jour, aucune thérapie efficace pour les LME n’a pas été établie. Avec les progrès récents en neurobiologie, cependant, il est à espérer que l’administration de médicaments pourrait améliorer les résultats après la LME. Riluzole est un anticonvulsivant benzothiazole avec des effets neuroprotecteurs. Il a été approuvé par la Food and Drug Administration des États-Unis comme un traitement sûr et bien toléré pour les patients atteints de sclérose latérale amyotrophique. Le mécanisme d’action du riluzole implique l’inhibition de la transmission glutamatergique pathologique dans les synapses des neurones par l’intermédiaire du blocage des canaux sodiques. Il existe des preuves convaincantes que le riluzole diminue la destruction des tissus neurologiques et favorise la récupération fonctionnelle dans des modèles de LME animale. Basé sur ces résultats, une phase I / IIa d’essais cliniques avec le riluzole a été réalisée pour les patients atteints de LME entre 2010 et 2011. Cet essai a démontré une amélioration significative dans les résultats neurologiques et a montré que ce médicament est sûr et sans effets indésirables graves. Actuellement, un essai clinique international multicentrique (Riluzole in Acute Spinal Cord Injury Study : RISCIS) en phase II / III est en cours avec le riluzole pour les patients avec une LME (clinicaltrials.gov NCT01597518).

===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================

Riluzole as a Neuroprotective Drug for Spinal Cord Injury: From Bench to Bedside

Narihito Nagoshi, Hiroaki Nakashima, and Michael G. Fehlings 

Published: 29 April 2015

Abstract

Spinal cord injury (SCI) is a devastating event resulting in permanent loss of neurological function. To date, effective therapies for SCI have not been established. With recent progress in neurobiology, however, there is hope that drug administration could improve outcomes after SCI. Riluzole is a benzothiazole anticonvulsant with neuroprotective effects. It has been approved by the U.S. Food and Drug Administration as a safe and well-tolerated treatment for patients with amyotrophic lateral sclerosis. The mechanism of action of riluzole involves the inhibition of pathologic glutamatergic transmission in synapses of neurons via sodium channel blockade. There is convincing evidence that riluzole diminishes neurological tissue destruction and promotes functional recovery in animal SCI models. Based on these results, a phase I/IIa clinical trial with riluzole was conducted for patients with SCI between 2010 and 2011. This trial demonstrated significant improvement in neurological outcomes and showed it to be a safe drug with no serious adverse effects. Currently, an international, multi-center clinical trial (Riluzole in Acute Spinal Cord Injury Study: RISCIS) in phase II/III is in progress with riluzole for patients with SCI (clinicaltrials.gov, registration number NCT01597518). This article reviews the pharmacology and neuroprotective mechanisms of riluzole, and focuses on existing preclinical evidence, and emerging clinical data in the treatment of SCI.

Source : http://www.mdpi.com/1420-3049/20/5/7775


Article plus ancien :

Le Département de la Défense accorde 2 millions de dollars à la recherche sur les lésions médullaires

HOUSTON, le 28 mai 2013 / PRNewswire /

La Christopher & Dana Reeve Foundation et le Capstone National Partners sont heureux d’annoncer une subvention du Département de la Défense des États-Unis de 2 millions de dollars afin de soutenir davantage le développement de la recherche translationnelle pour trouver des traitements pour les personnes atteintes de lésions de la moelle épinière, y compris les militaires.

Le Département de la Défense accordé la subvention au North American Clinical Trials Network de la Reeve Foundation (NACTN), un consortium d’hôpitaux universitaires de neurochirurgie et d’équipes de Neuroréhabilitation qui font passer les thérapies prometteuses vers les essais cliniques. Le NACTN, dirigé par le Dr Robert G. Grossman, professeur de neurochirurgie au Methodist Hospital Neurological Institute à Houston, qui rassemble et documente les informations médicales des patients dans un registre de données pour mieux comprendre les récupérations après une lésion, utilise des protocoles normalisés d’évaluation des patients et développe et mène de nouveaux essais cliniques pour les lésions de la moelle épinière. Le NACTN récemment conclu une étude de phase 1 pour la Riluzole. La recherche du NACTN a récemment été publiées dans le Journal of Neurosurgery.

«Notre objectif est d’apporter des traitements efficaces du laboratoire jusqu’à des hommes et femmes sur nos lignes de front », a déclaré Grossman, chercheur principal du NACTN. « Avec le soutien du Département de la Défense et la Fondation Reeve, notre réseau a une occasion unique de faire passer des traitements sûrs et potentiellement efficaces du laboratoire à la recherche clinique – ce qui est extrêmement important, car il existe actuellement peu d’options de traitements pour ces patients autres que les normes médicales de soins ».

Le financement permettra d’appuyer des essais de phase 2/3 du riluzole, un médicament neuroprotecteur qui est le seul médicament approuvé par la FDA et utilisé dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique. Des études en laboratoire ont montré qu’il était efficace pour limiter les lésions traumatiques de la moelle épinière.

«C’est tellement important que pendant les dix dernières années, le Département de la Défense a reconnu la nécessité d’une recherche sur les lésions de la moelle épinière », a déclaré Alan MacLeod, de Capstone National Partners. « Leur soutien dans ce domaine souvent négligé a été crucial. »

===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================

Department of Defense awards $2 million to spinal cord injury research

HOUSTON, May 28, 2013 /PRNewswire-USNewswire/ — The Christopher & Dana Reeve Foundation and Capstone National Partners are pleased to announce a $2 million grant from the United States Department of Defense (DOD) to further support the expansion of translational research to find treatments for individuals living with spinal cord injury, including servicemen and women.

The DOD awarded the two-year, peer-reviewed grant to the Reeve Foundation’s North American Clinical Trials Network (NACTN), a consortium of university hospital neurosurgical and neurorehabilitation teams to bring promising therapies into clinical trials. Led by Dr. Robert G. Grossman, professor of neurosurgery at The Methodist Hospital Neurological Institute in Houston, NACTN gathers and documents patient medical information in a data registry to better understand the body’s natural course of recovery after injury; uses standardized patient assessment protocols and develops new ones; and conducts new trials of therapy for spinal cord injury.  NACTN recently concluded a Phase 1 safety study of the drug Riluzole. NACTN’s research was featured prominently in a recent Journal of Neurosurgery: Spine supplement that provided unique insights into the development of translational research for the treatment of patients with spinal cord injury.

« Our goal is to bring effective treatments from the lab to the servicemen and women on our frontlines, » said Grossman, NACTN’s principal investigator. « With the support of DOD and the Reeve Foundation, our network has a unique opportunity to move safe and potentially viable treatments from the research laboratory into the clinic – this is critically important because presently there are few treatment options for these patients other than standard medical care. »

The funding will support a Phase 2/3 efficacy trial of Riluzole, a neuroprotective drug that is the only FDA-approved drug used in the treatment of amyotrophic lateral sclerosis. Laboratory studies have shown it to be effective in limiting traumatic damage to the spinal cord.

« It’s so important that for the last ten years, DOD has recognized the need for spinal cord injury research, » said Alan MacLeod, a partner with Capstone National Partners. « Their support for this often overlooked area of has been critical. »

Source : http://www.prnewswire.com/news-releases/department-of-defense-awards-2-million-to-spinal-cord-injury-research-209210031.html

L'Association Libre pour l'Aide à la Recherche sur la Moelle Epinière
Vous remercie de votre visite,

signature_alarme_79x500

Laisser un message sur le livre d’or

notebook



Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 519 autres abonnés

http://alarme.asso.fr

Association ALARME

Groupe Facebook

groupe ALARME

Statistiques du blog

  • 178 426 visites

Suivez-nous sur Twitter

Aller au contenu principal