Le créateur des cellules souches iPS désireux d’offrir de nouvelles technologies pour les patients

29 Mars, 2015

Voici des extraits du discours prononcé par Shinya Yamanaka, directeur du Centre universitaire de Kyoto pour la recherche des Cellules souches iPS et leur application. Le discours est intitulé «Découverte des cellules iPS et leurs applications à la médecine. »

* * *

Je fais des marathons. Le sport est très bien. Mais en même temps, certains sports peuvent parfois entraîner des blessures tragiques. Une fois que les blessures de la moelle épinière se produisent, fondamentalement, nous ne pouvons rien faire pour les patients.

Grâce à mes recherches de médecine fondamentales, j’ai essayé de contribuer à de nouveaux traitements pour les patients souffrant de maladies incurables et de blessures. Fort heureusement, nous avons pu développer la technologie des cellules iPS en 2006. Nous pouvons cultiver des cellules iPS autant que nous voulons, et ensuite les convertir en pratiquement tous les types de cellules somatiques, y compris les cellules musculaires et les cellules sanguines.

Maintenant, nous pouvons générer des cellules iPS non seulement à partir de cellules de la peau (que nous avons utilisé au départ), mais aussi de nombreux autres types de cellules. En stimulant des cellules iPS avec un petit nombre de facteurs chimiques, nous pouvons faire de nombreux types de cellules somatiques en grandes quantités. Par exemple, nous pouvons faire battre des cellules cardiaques. Même maintenant, chaque fois que je vois des cellules cardiaques en train de battre générées à partir de cellules iPS, je trouve un peu étrange qu’elles  étaient des cellules de la peau ou de sang plusieurs mois auparavant.

Avec la technologie de cellules iPS, nous voulons aider les patients souffrant de maladies incurables et de blessures. (…) En Septembre l’année dernière, Masayo Takahashi, un médecin de RIKEN, a lancé un essai clinique sur un patient souffrant de dégénérescence maculaire liée à l’âge par la transplantation de cellules de l’épithélium pigmentaire de la rétine issues de cellules iPS générées à partir des propres cellules du patient. Au Kyoto University’s Center for iPS Cell Research and Application (CiRA), diverses recherches se poursuivent, y compris une pour générer des cellules sanguines à partir de cellules iPS. Des chercheurs de l’Université Keio, en collaboration avec le CiRA, va commencer un essai clinique à base de cellules iPS pour les patients souffrant de lésions de la moelle épinière dans l’espoir de parvenir, dans quelques années, à la récupération fonctionnelle.

===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================

iPS cell creator eager to deliver new technologies to patients

6:48 pm, March 29, 2015

The following are excerpts of the speech by Shinya Yamanaka, director of Kyoto University Center for iPS Cell Research and Application. The speech is titled “Discovery of iPS Cells and their Applications to Medicine.”

* * *

I do marathons. Sports are great. But at the same time, sports sometimes can result in tragic injuries. Once spinal cord injuries happen, basically we can do nothing for the patients.

Through my research of basic medicine, I’ve been trying to contribute to new treatments for patients suffering from intractable diseases and injuries. Very luckily, we could develop iPS cell technology in 2006. We can cultivate iPS cells as much as we want, and then convert them into virtually all types of somatic cells, including muscle cells and blood cells.

Now we can generate iPS cells not only from skin cells [as we used to do so], but also from many other types of cells. By stimulating iPS cells with a small number of factors, including chemicals, we can make many types of somatic cells in large quantities. For example, we can make beating heart cells. Even now, every time I see the beating heart cells made from iPS cells, I feel a little bit strange as they were skin or blood cells several months ago.

With the iPS cell technology, we want to help patients suffering from intractable diseases and injuries. There are two major medical applications of the technology. One is cell transplants using iPS cells, and Japan leads the world in this field.

In September last year, Masayo Takahashi, a RIKEN doctor, initiated a clinical trial on a patient suffering from age-related macular degeneration by transplanting retinal pigment epithelial cells based on iPS cells made from the patient’s cells. At Kyoto University’s Center for iPS Cell Research and Application (CiRA), various research continues, including one to generate blood cells from iPS cells. Keio University researchers, in collaboration with the CiRA, will start a clinical test of cell-based therapy for patients suffering from spinal cord injuries, within a few years, hoping to achieve functional recovery.

(…)

Source : http://the-japan-news.com/news/article/0002011460

L'Association Libre pour l'Aide à la Recherche sur la Moelle Epinière
Vous remercie de votre visite,

Pour tout ce qui est des partages cliquez sur l’icone de votre choix (merci d’avance)



Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 508 autres abonnés

images (4)
images (3)
Stimulation épidurale
grégoire courtine
jerrysilver_1
active nerve cell in human neural system
shi-spinal
images
bsi_infographic_epfl_fr
VISUEL_SEP

http://alarme.asso.fr

Association ALARME

Groupe Facebook

groupe ALARME
%d blogueurs aiment cette page :