JE SUIS CHARLIE

.

Madame, Monsieur,

En tant que Webmaster de l’association ALARME je ne peux être insensible devant ce morose constat sans dire un mot. Le dessin, l’esprit, l’écrit a payé de son sang un trait qui doit perdurer dans ce monde éphémère. Aujourd’hui ma plume est triste de ne pas flatter un dessin, la mort est le plus disgracieux préjudice qui puisse accompagner le talent ! S’agissait-il de simple croquis ?  A l’oeil d’un enfant : OUI. A la vue d’un adulte : NON. Les enfants des victimes doivent pleurer un père qui dessinait des graffitis et ces larmes-là sont l’avenir de l’expression sans censure. Je présente toutes mes condoléances aux familles des victimes.

Bien respectueusement,

Marc BENOIT

#JeSuisCharlie

Nous sommes tous Charlie Hebdo. Agissons ensemble en soutien des victimes du journal Charlie Hebdo et des policiers décédés lors de cette attaque terroriste. Il n y a plus de mots à prononcer, seulement des actes à accomplir.

Aujourd’hui, la France souffre.
Aujourd’hui, la politique se partage la part d’un gâteau qui ne lui appartient plus.
Aujourd’hui plus que jamais, le pouvoir appartient au peuple.

Cette pétition ne vous demande pas de choisir une idéologie ou un parti politique, elle vous incite à participer à la liberté de la presse, à la durabilité de la démocratie si difficilement obtenue dans nos frontières. Comment ? En encourageant Charlie Hebdo, tout simplement.

Aujourd’hui, il faut soutenir les victimes en achetant le papier à cause duquel ils ont été sèchement abattus. Pour ne plus laisser la peur régir l’ordre, il faut s’associer tous ensemble et lutter. Nous.Contre personne d’autre que ceux qui menacent l’équilibre de notre pays.

La liberté d’expression doit rester une valeur républicaine intouchable !

Patrick Pelloux, chroniqueur Charlie Hebdo: « Le journal va continuer parce qu’ils n’ont pas gagné. Ça va être difficile. On va l’écrire avec nos larmes. Charb, Cabu, Wolinski, Bernard Maris, Honoré, Elsa, Tignous, Mustapha, le garde chargé de notre surveillance ne sont pas morts pour rien. »

Plantu, dessinateur: « C’est un nouveau 11 septembre de la pensée libre. La liberté ce n’est pas un problème de dessinateur, ce n’est pas un problème de journaliste, c’est un problème de citoyen du Monde. »

Nous sommes plus de 82.000 signataires, rejoignez-nous et diffusez ce message autour de vous pour que demain tous les Français deviennent Charlie et ne cèdent pas à l’obscurantisme !

JE SIGNE

Actualités en directe


MONTPELLIER – Dimanche, à partir de 15 h (place du Nombre d’Or), se déroulera la grande marche citoyenne en soutien à Charlie Hebdo. Afin que l’événement soit « entièrement dédié à la liberté de la presse, la liberté d’expression et la démocratie », Le Club de la presse demande à tous de venir sans bandeaux, banderoles ni slogans politiques ou syndicaux

Source : http://www.midilibre.fr/2015/01/10/marches-citoyennes-en-languedoc-roussillon-ou-et-quand,1108825.php


Attentat contre « Charlie Hebdo » : les fantômes de « la filière des Buttes-Chaumont »

L’un des deux suspects recherchés par la police avait été condamné en 2008 pour avoir été membre d’un réseau envoyant de jeunes Français combattre dans les rangs jihadistes en Irak. Retour sur cette affaire…

Source : http://www.francetvinfo.fr/economie/medias/charlie-hebdo/attentat-contre-charlie-hebdo-les-fantomes-de-la-filiere-des-buttes-chaumont_791165.html


Marches citoyennes : plus de 40.000 personnes à Perpignan

Très forte mobilisation dans les Pyrénées-Orientales, ce dimanche matin à Perpignan. Selon nos équipes sur place, il y aurait plus de 20.000 personnes rien que sur la Place de Catalogne, plus de 40.000 selon la préfecture, au total dans le défilé.

  • Par Fabrice Dubault
  • Publié le 11/01/2015 | 11:05, mis à jour le 11/01/2015 | 12:48

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/2015/01/11/marches-citoyennes-plus-de-20000-personnes-perpignan-629864.html


Marches citoyennes : près de 200 policiers à Montpellier pour encadrer le défilé

La marche pour Charlie devrait attirer des dizaines de milliers de personnes à Montpellier. Les organisateurs envisagent au moins 50.000 participants. Ils appellent à la sérénité et au calme.

  • Par Fabrice Dubault
  • Publié le 11/01/2015 | 12:52, mis à jour le 11/01/2015 | 12:52

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/2015/01/11/marches-citoyennes-pres-de-200-policiers-montpellier-pour-encadrer-le-defile-629972.html


Marches citoyennes : des centaines de personnes réunies à Montpellier, 1 heure avant la marche

  • Par Fabrice Dubault
  • Publié le 11/01/2015 | 14:31

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/2015/01/11/marches-citoyennes-des-centaines-de-personnes-reunies-montpellier-1-heure-avant-la-marche-630068.html


Je suis Charlie : 3,7 millions de personnes défilent partout en France

Une marée humaine record, plus de 3,7 millions de personnes, a communié dimanche, en province comme dans les rues de Paris en état de siège, marchant avec François Hollande et des dirigeants étrangers pour expurger entre larmes et sourires la souffrance d’une folle semaine de violence. 

Au moins 3,7 millions de manifestants dans la France entière, dont 1,2 à 1,6 million à Paris selon le ministère de l’Intérieur – des « Charlie », des « Musulmans », des « Juifs » et des « policiers », référence aux 17 morts des attentats – ont défilé, sans aucun incident, pour dire leur refus du terrorisme islamiste déchainé trois jours durant au coeur de la capitale.

Le ministère de l’Intérieur n’a pu établir un comptage précis à Paris face à l’ampleur de la mobilisation: pas sûr, certes, que la foule parisienne, grave et frondeuse à la fois, a dépassé le record des quelque 1,5 million de personnes réunies après la victoire au Mondial de football de 1998. Mais dans la France entière, c’est sans l’ombre d’un doute un record historique depuis la Libération, devant les 3,5 millions de personnes mobilisées contre la réforme des retraites en 2010 –ces chiffres étaient ceux des organisateurs, la police avait annoncé 1,2 million de manifestants. 

Des centaines de villes de France ont connu dimanche des rassemblements sous les drapeaux tricolores et les bannières « Je Suis Charlie », réclamant « Liberté, Fraternité » entre Marseille, Lyon, Grenoble, Rennes ou Perpignan. 

Bras dessus, bras dessous, le président de la République François Hollande et ses invités étrangers, des responsables du monde entier, ont avancé avec les familles des victimes le front ceint d’un bandeau blanc, personnalités de tous bords, partis, syndicats, artistes, associations, groupes religieux, avançant du même pas lent, souvent même statiques vu l’ampleur de la foule. 

« Paris est aujourd’hui la capitale du monde, a salué François Hollande à la mi-journée. Le pays tout entier va se lever vers ce qu’il a de meilleur ». « Inouï, extraordinaire » et « historique », s’est réjoui le Premier ministre Manuel Valls. 

Depuis mercredi épicentre des rassemblements, la place de la République d’où partait la manifestation, s’est trouvée congestionnée avant même le début de la marche à 15h00. Des quatre coins de Paris a convergé un flot continu de centaines de milliers de personnes, avec rues bloquées, métros saturés et bus à l’arrêt. 

Sommet diplomatique

Cette marche conçue initialement comme un hommage aux victimes des trois jihadistes revendiqués, dont les irrévérencieux dessinateurs de Charlie Hebdo massacrés mercredi, une jeune policière municipale tuée jeudi et quatre Juifs assassinés dans une supérette casher vendredi, a également pris un tour de sommet diplomatique. 

Une cinquantaine de dirigeants étrangers se sont retrouvés à l’Elysée en début d’après-midi: le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, le président palestinien Mahmoud Abbas et le couple royal jordanien étaient présents, de même que le président ukrainien, Petro Porochenko, et le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. 

Participaient aussi les plus hauts dirigeants européens, d’Angela Merkel à David Cameron, de Mariano Rajoy à Jean-Claude Juncker en passant par Matteo Renzi, ainsi que huit présidents africains. Particulièrement marquante, l’image de la chancelière allemande, reposant son front, yeux fermés, sur celle de François Hollande. Des dirigeants plus controversés, comme le Hongrois Viktor Orban ou le Gabonais Ali Bongo, ont aussi fait le voyage. La Turquie était représentée par son Premier ministre, Ahmet Davutoglu. 

Avant M. Hollande, seul un président français avait déjà participé à une manifestation de rue: François Mitterrand, en 1990, après la profanation du cimetière juif de Carpentras. Ralliant la manifestation avec François Hollande depuis l’Élysée en cars, ils ont parcouru pendant une vingtaine de minutes le boulevard Voltaire avant de se figer pour une minute de silence à hauteur de la mairie du XIe et de repartir. François Hollande, resté dans le cortège, est ensuite allé à la rencontre des familles et des proches des victimes, étreignant notamment un long moment l’urgentiste et chroniqueur Patrick Pelloux, en larmes.

Source : http://www.lamontagne.fr/auvergne/2015/01/11/je-suis-charlie-manifestation-historique-dans-les-rues-de-paris_11286714.html

Madame, Monsieur,

Je ne saurai  trop vous conseiller de faire un geste symbolique en achetant la prochaine édition du Charlie Hebdo. Le journal des survivants sera dans les kiosques à journaux le Mercredi 14 janvier 2015. Cette publication porte le dessin, et la liberté d’expression à un niveau rarement atteint.

Accompagné par ma tristesse je met fin a cet article.

Que le phénix de Charlie hebdo en ressorte plus fort,

Marc BENOIT

Journal Charlie hebdo

Posté dans Actualités
Tags :
shares