Auteur Sujet: Comment avez-vous fait pour "accepter"?  (Lu 1971 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Tonuharu

  • Accoutumé du forum
  • *****
  • Messages: 45
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: L1
Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« le: 19 avril 2018 à 20:17:36 »
Comment avez-vous fait? Comment faites-vous? Je veux dire pour "accepter" ce putain de handicap. Je suis paraplégique depuis neuf mois. Suite à une tentative de suicide. J'étais mal à l'époque, très mal et j'ai fait LA connerie. J'ai sauté; d'un quatrième étage. Le réveil après le coma. Les jambes mortes, anesthésiées. La faible croyance un temps, de la possibilité de remarcher. Et la certitude un jour que cela serait impossible. Alors dites moi : comment faites-vous? Pour supporter ce corps barrière, ce corps prison. Le champ des possibles qui s'est considérablement restreint : et de courir, et d'aller et venir et de profiter du vent sur son visage à hauteur d'un mètre soixante dix, et de danser... La dépendance : on me lave le dos et les fesses le matin; on procède à l'extraction de selles, on entretient l'appartement... Faut-il du temps, faut-il beaucoup de temps pour s'y faire? Ce dernier est-il suffisant? Quelle est la formule? Parce que pour le moment je n'y arrive pas, à me dire à me vivre handicapée. S'il vous plait, comment avez-vous fait?


Merci





Hors ligne J.Solis

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 787
  • Sexe: Homme
  • If you can't stand up, stand out !
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: C7
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #1 le: 19 avril 2018 à 22:18:50 »
Salut à toi!

Effectivement je comprend ton mal être, c'est pas toujours simple, mais le temps va t'aider à accepter les choses... C'est encore tout frais mais tu vas voir qu'être paraplégique n'est pas une fatalité en soi. Et ton corps n'est pas forcement une prison :) Je pense qu'il ne faut pas te laisser aller dans un cercle vicieux... Il faut tout d'abord continuer à prendre soin de toi car l'estime de toi même va beaucoup t'aider...

 C’est un effet en chaine, ton moral s’améliore donc du coup tu es motivé à prendre soin de toi et améliorer  ton physique, ton physique s’améliore donc ça entraine une hausse du moral.. etc etc.. Ce n’est pas parce que tu es en fauteuil qu’il ne faut plus faire attention à toi et négliger ton apparence. Au contraire j’ai envie de te dire de faire deux fois plus attention qu’avant pour justement montrer aux gens que tu ne te laisses pas abattre et que tu fais face à la situation. Le regard des gens ne doit pas être une gêne, au contraire en général se sont les gens qui te regardent qui sont le plus gênés face à l’inconnu, et à leur questionnement.

Dis toi au final que ton handicap t'apporte un petit plus qui te différencie des autres, et sache en jouer et pratiquer l’auto dérision . En général ça détend l’atmosphère, relax les gens, enlève l’effet « dramatique » de la situation et te redonne de l’assurance face à tout cela. C’est pas simple au début ou tout simplement car on jamais pris cette habitude. Pour moi c’est quelque chose d’essentiel car je déteste cette mauvaise habitude que certaines personne ont de tourner tout au désespoir , à la tristesse, que c’est la fin du monde…
Depuis le début de mon accident la chose qui m’a permis de positiver c’est de me dire qu’il y a toujours pire que moi.. Honnêtement ça fonctionne vraiment (en tout cas pour moi), nos amis tétraplégiques du forum qui ont plus de difficultés que nous encore pour leur vie de tout les jours par exemple, ou bien quand tu vois en centre de rééduc des personnes avec de lourds handicaps..  Je me dis que vis à vis d’eux et d’autres personnes (les personnes dans le coma, avec des cancers, des maladie dégénératives etc ) je ne peux pas me plaindre et dois être heureux de la situation dans laquelle je suis.

Se plaindre, déprimer , broyer du noir .. ne sert à rien car cela ne changera pas la situation et au contraire ça va l’empirer.
Il ne faut pas vivre dans le passé, être nostalgique  ta vie d’avant est terminée, c’est une nouvelle qui s’ouvre à toi et c’est à toi de t'en donner les moyens sans pour autant renié le passé . Tu parles d'avoir le vent dans le visage, mais tkt en fauteuil c'est tout à fait possible (voir plus avec la vitesse lool). Il y a forcement des choses que tu ne peux plus faire mais beaucoup d'autres restent possibles..  :) Du coup quand il y a des moments de faiblesse (car il y en a toujours et c’est bien normal) il faut essayer de penser à la chance que tu as d’être autonome (pour l'instant ton niveau d'autonomie est restreint car ton accident est tt frais, mais tu verra dans peu de temps tu pourras faire tout tout seul) d’être en bonne santé, d’être malgré tout dans un pays qui permet un minimum d’accessibilité, d’autonomie (même si en ce moment c’est un peu le bordel :) ), imagine cette situation qui arrive à des personne dans des pays du tiers monde…  Je pense que malgré nos problèmes, nos douleurs, nos coups de déprime il faut positiver et se rappeler qu’il y a toujours pire comme situation et que ce n’est pas une fatalité en sois, on est pas handicapé c’est face à certaine situation telles que l’inaccessibilité qu’on le devient.


Deuxièmement : éviter de se désociabiliser.
En effet rester enfermer durant de longues périodes sans voir de monde c’est pour moi la pire erreur à faire . Comme je te disais plus haut pour le physique, sortir et voir du monde a un impact sur le moral. C’est pour cela qu’il est important de voir tes amis, ta famille, essayer de sortir le maximum de ton domicile (par exemple éviter les kiné ou médecin à domicile et privilégié tant que possible de te déplacer pour changer d’air et voir du monde). Je ne dirais pas que ma vie est comme avant mais je ne me limite à rien tant que cela reste possible en fauteuil. Ciné, resto, shopping, voyages, voir des amis, se promener, faire du sport etc etc font toujours partie de mon quotidien, certe d’une autre manière (prévoir des lieus accessibles, des toilettes, parking couvert quand il pleut etc etc ) mais cela ne m’empêche pas de m’épanouir. Déjà tu as eu la très bonne idée de t'inscrire sur ce forum, ce qui montre tavolonté à faire bouger la situation et ton ouverture vers les autres. Tu trouvera toujours ici quelqu’un pour répondre à tes messages , questionnement etc etc..

Il n'y a pas de formule miracle, tout reste dans ta tête, dans ta façon de penser et d'agir.. N'utilise pas la facilité de tomber dans la morosité et ainsi être dans une spirale sans fin.. Il faut que tu te fasse violence pour rester positif et ainsi aller de l'avant. Et quand je te dis d'aller de l'avant ne passe pas tes journées à espérer un remède "contre la paraplégie" car tu vas passer à coté de beaucoup de moment importants et risques d'être déçu.. Garde cela dans un coin de ta tête et si un jour il y a quelques chose tu ne pourras qu'être agréablement surpris :) Il faut que tu fasse le maximum de choses que tu peux toi même... tu vas acquérir au fil du temps tes techniques et méthodes pour réaliser les choses de ton quotidien :)

Vraiment tu as encore plein de choses à vivre et ce malgré le fait que tu sois paraplégique, tu vas juste les vivre différemment ....BE BRAVE  :) :)
If you can't stand up, stand out !

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 791
    • Voir le profil
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #2 le: 20 avril 2018 à 08:29:16 »
ce que je vais dire  va paraitre cynique,et je m'en excuse ,,,ce qui me fait tenir ,c'est de savoir que mon cas aurait  pu etre pire car j'ai une lesion basse(1ere vertebre lombaire ,niveau de lesion L4)
de plus ,je m'accroche  toujours a l'idee d'une therapie prochaine,,il faut essayer  d'oublier l'etat ou on est ,par des sorties,des loisirs ,des rencontres ,,,,et puis quel autre choix a t-on ? dame malchance est passee du cote de notre vie ,et on n'y peut rien,,

Hors ligne zylorique

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 298
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C7 D4
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #3 le: 20 avril 2018 à 09:01:32 »
Alors moi, je n'accepte toujours pas... ça c'est dit... J'ai pris l'habitude d'investir plein plein de trucs pour faire du bénévolat ou de faire partie d' associations : de chant, de couture, de collections de timbres, d'aide à la personne... même des églises...Je me suis heurtée à de la discrimination en raison de mon handicap dans des milieux soit disant "bien pensant"... Du coup, dès que je sens un a priori "contre"... je me sauve (sans courir... car je peux pas). Investir dans un milieu social aide à moins faire tourner en rond des idées noires dans notre tête. J'ai rencontré des gens extraordinaires qui ne me voient même plus comme handicapée. Ne pas rester isolée dans sa baraque me semble la seule alternative à l'acceptation. Bon courage à toi.

Hors ligne J.Solis

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 787
  • Sexe: Homme
  • If you can't stand up, stand out !
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: C7
Re : Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #4 le: 20 avril 2018 à 09:23:31 »
Alors moi, je n'accepte toujours pas... ça c'est dit... J'ai pris l'habitude d'investir plein plein de trucs pour faire du bénévolat ou de faire partie d' associations : de chant, de couture, de collections de timbres, d'aide à la personne... même des églises...Je me suis heurtée à de la discrimination en raison de mon handicap dans des milieux soit disant "bien pensant"... Du coup, dès que je sens un a priori "contre"... je me sauve (sans courir... car je peux pas). Investir dans un milieu social aide à moins faire tourner en rond des idées noires dans notre tête. J'ai rencontré des gens extraordinaires qui ne me voient même plus comme handicapée. Ne pas rester isolée dans sa baraque me semble la seule alternative à l'acceptation. Bon courage à toi.


Tu t'en fiche de ce que les gens pensent, ce n'est pas à toi de te "sauver" :)
If you can't stand up, stand out !

Hors ligne gilles

  • Modérateurs
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3208
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #5 le: 20 avril 2018 à 11:39:56 »
on vit avec le handicap parce-qu’on y est forcé mais personne ne l’accepte, moi le premier.
DESIREUX D'ADHERER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière  :sm6:



Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne letetra

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 573
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5 c6 ASIA B
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #6 le: 20 avril 2018 à 13:08:54 »
Gilles à résumé, on fait avec.

Hors ligne charlieboy

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 229
  • Sexe: Homme
  • L'essenciel n'est pas visible à l'oeil
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D5-D6
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #7 le: 20 avril 2018 à 13:16:19 »
   Moi les deux premières années de mon handicap, j'ai pensé plusieurs fois au suicide, mon ex-conjointe avait même caché ma carabine, et puis je me suis mis à penser à mes enfants(3) et c'est là que je me suis dit qu'ils avaient besoin de moi et ma présence. Ensuite, je me suis trouvé des passion tel la cuisine , l'économie mondiale la finance et la bourse.


    Je n'accepte toujours pas mon handicap et je rêve du jour ou je remarcherai.


    Bon Weekend mes amis (es)


   Charles
Charlieboy
Rien n'est Impossible ! Vis ta vie et tes rêves se réaliseront !

Hors ligne Tonuharu

  • Accoutumé du forum
  • *****
  • Messages: 45
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: L1
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #8 le: 20 avril 2018 à 13:31:30 »
@J.Solis : merci pour ta longue réponse, pleine de bons conseils! C'est vrai que je me laisse aller physiquement... J'ai pris dix kilos depuis que je suis au fauteuil et impossible pour le moment de les perdre. Je ne prends plus vraiment soin de moi, j'ai du mal à trouver des fringues adaptées entre autre.
Et puis concernant le fait de ne pas se couper des autres, j'ai conscience que tu as entièrement raison mais c'est vrai que depuis "l'accident" j'ai fait le vide, je ne donne pas de nouvelles, tout ça parce que je n'ai plus du tout confiance en moi.
Merci encore pour ton discours optimiste et toutes les pistes que tu m'a donné. C'est toujours encouragent de savoir que dans la même situation, d'autre y arrive :)


@zylorique, comme pour J.Solis, je sais que tu as entièrement raison. La nécessité de s'ouvrir est primordiale. J'ai adhéré à l'APF, j'espère pouvoir m'investir dans l'asso.


@Farid : moi aussi je m'accroche à l'idée d'une thérapie, après tout pourquoi pas!


@Gilles et Letetra : je suis tout à fait d'accord avec vous, c'est pourquoi j'avais mis le terme accepter entre parenthèse.


@Charlieboy : je te comprends, dur dur les débuts... C'est génial que tu aies trouvé de nouvelles passions!! J'espère en faire autant :)

Hors ligne J.Solis

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 787
  • Sexe: Homme
  • If you can't stand up, stand out !
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: C7
Re : Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #9 le: 20 avril 2018 à 16:28:09 »
@J.Solis : merci pour ta longue réponse, pleine de bons conseils! C'est vrai que je me laisse aller physiquement... J'ai pris dix kilos depuis que je suis au fauteuil et impossible pour le moment de les perdre. Je ne prends plus vraiment soin de moi, j'ai du mal à trouver des fringues adaptées entre autre.
Et puis concernant le fait de ne pas se couper des autres, j'ai conscience que tu as entièrement raison mais c'est vrai que depuis "l'accident" j'ai fait le vide, je ne donne pas de nouvelles, tout ça parce que je n'ai plus du tout confiance en moi.
Merci encore pour ton discours optimiste et toutes les pistes que tu m'a donné. C'est toujours encouragent de savoir que dans la même situation, d'autre y arrive :)


@zylorique, comme pour J.Solis, je sais que tu as entièrement raison. La nécessité de s'ouvrir est primordiale. J'ai adhéré à l'APF, j'espère pouvoir m'investir dans l'asso.


@Farid : moi aussi je m'accroche à l'idée d'une thérapie, après tout pourquoi pas!


@Gilles et Letetra : je suis tout à fait d'accord avec vous, c'est pourquoi j'avais mis le terme accepter entre parenthèse.


@Charlieboy : je te comprends, dur dur les débuts... C'est génial que tu aies trouvé de nouvelles passions!! J'espère en faire autant :)


Je t'en prie :)  Concernant la prise de poids je pense que l'on à tous eu cette petite période au début :) Mais il faut vite redresser la barre :) garde une alimentation saine (pas besoin d'un régime draconien, si tu as besoin je te donnerais des infos de base la dessus) essai également de pratiquer un peu d'activité sportive.. Ton accident étant récent je pense que tu n'as peut être pas encore de moyen de locomotion autonome pour te rendre en salle mais cela viendra par la suite :) Ne laisse pas ton apparence se dégrader car ton par-être t'aidera pour ta vision de toi même.


Pour les vêtements adaptés tu peux peut être jeter un coup d'oeil ici ==> [size=78%]https://www.ma-mode.com[/size]
 
Il y a une suite logique dans tout, il faut juste être patient et garder en tête que tu as beaucoup de chance par rapport à certaines personnes. C'est claire que ce n'est pas simple mais une fois dans le bon état d'esprit tu verras que tout s'arrangera..


Ensuite c'est vrai que souvent on perd (ou rejette) beaucoup d'amis, il faut également faire un tri la dedans, mais garde auprès de toi les personnes qui te veulent du bien, et surtout ne t'isole pas car c'est le coup de cafard assuré! Continue de faire des sorties ciné, resto etc etc. Ta vie continue et ce malgré le fait d'être en fauteuil roulant. Certes c'est facile à dire mais vraiment tiens y toi ! 


C'est compliqué au début cette situation mais il ne faut pas voir cela comme un boulot, sinon tu vis dans les regrets et la nostalgie tu passé :)
 
Une fois que tu as réussi tous cela je pense que c'est la voie vers l'acceptation. Les avis divergent sur le fait d'accepter son handicap, certain pensent que c'est possible d'autres non (coucou Gillou :D) , mais perso je pense que c'est tout à fait possible, même si je n'ai pas la science infuse :D L'être humain à une grande capacité d'adaptabilité! :)


Si tu veux de la lecture je te conseil ce blog, c'est celui d'une personne de ce forum (poulette1309  :sm3: [/size][size=78%]).. Tu verras qu'elle ne se met aucune limite et continue de vivre sa vie.[/size]
[/size]
http://www.handinary-stories.com


Un peu dans le même style celui de Charlotte de Vilmorin qui a monter sa propre start-up


http://wheelcome.net
If you can't stand up, stand out !

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 791
    • Voir le profil
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #10 le: 20 avril 2018 à 17:31:00 »
@tonuharu,,,il faut surtout eviter l'obesite ,,c'est elle qui nous fragilse encore plus physiquement ,,pour cela,je conseille d'eviter de manger apres avoir dejeunè vers midi jusqu'au lendemain  matin,,on peut boire de l'eau ,des tisanes mais pas d'alcool ou de sodas,,cette methode stabilise le poids et a un effet positif sur le systeme digestif  et  on dort mieux ,,cela est difficile au debut mais on s'habitue tres vite,,pour ce qui est de la therapie,je suis sur que le neurogel est la solution a nos problemes,dommage que l'essai clinique peine a demarrer,,

Hors ligne letetra

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 573
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5 c6 ASIA B
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #11 le: 20 avril 2018 à 21:07:49 »
je conseille d'eviter de manger apres avoir dejeunè vers midi jusqu'au lendemain  matin, ????????????????????????????????????????
« Modifié: 21 avril 2018 à 10:22:02 par Gyzmo34 »

Hors ligne paulo ribeiro

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #12 le: 20 avril 2018 à 22:12:05 »
Salut,

Je suis tétra haut, mais il y a toujours pire que nous, je pense comme ça...

Je suis d'accord avec les conseils de J.Solis. :1427:

Hors ligne éric

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 1511
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #13 le: 20 avril 2018 à 22:28:58 »
surtout n enlève pas les accolades a accepter...


j ai 15 ans de paraplégie , j ai fait dans l ordre tous ce que notre amis j solis  a écrit , mais de a a accepter , faut pas déconner quand même ...
 je rejoins mon pote gillou  , je vis avec , je fais un max de chose dans la mesure du possible , mais on est pas chez les béni oui oui


de plus avec les problémes de santé que je me choppe du a cette maudite section de la moelle épinière, c est beaucoup plus dur de prendre de l age


quand a la recherche , j y ai un peu cru les première année , mais la j avoue avoir jeté l éponge 


eric




Hors ligne Gyzmo34

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3054
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
    • tetra.wifeo
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #14 le: 21 avril 2018 à 09:48:07 »
Hello Tonuharu (& vous tous),

"L'acceptation" entre parenthèse est un sujet qui porte à quiproquo. Chacun a sa manière de voir (et/ou) de s'apercevoir !

Perso, cela fait 26 ans que j'apparente mon corps à une marionnette mais je fais 1 mètre 73 (déplié), et je n'accepterais jamais les ficelles qui m'ont privé de liberté ! Comme beaucoup ici, je vis avec mon handicap  :hein:

La vie n'est pas pour autant gâchée car il y a une vie avec une blessure médullaire, elle est différente et comme l'a si bien expliqué J.Solis : Il faut aller de l'avant, voir les couleurs de la vie sans trop regarder dans le rétroviseur. Bien évidemment c'est toujours plus facile à dire, qu'à appliquer !!!

Voici une petite histoire intéressante : J'ai une expérience assez amère de l'après "accident" car à 20 ans j'ai atterri dans un foyer de vie. Aujourd'hui, alors que le temps a fait son travail je vois ces années comme formatrices. Cela peut paraître bête mais le petit con tétra qui, à l'époque pensait "ne rien pouvoir faire" a pris une sacrée leçon de vie ! Le handicap permet aussi de rencontrer des personnes qui ont une sacré envie de s'en sortir. Cela apprend à relativiser car le handicap est guère différent de toutes épreuves !!! La solution au problème est quelquefois juste là => Il faut simplement se sortir les doigts du c..l  :wink:

C'est dit un peu crûment mais c'est dit ! Bref, pour vivre avec son handicap il faut essayer de transformer le mauvais en bon, il faut aussi essayer de voir le beau et surtout essayer de ne pas broyer du noir.

Essayer, c'est à la portée de tous  :sm19: (ce n'est pas pour autant facile, mais c'est possible)...  :wink:

:sm9: Bonne journée,
:sm6: ADHERER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière :ok:



Mon Blog perso : http://tetra.wifeo.com

Hors ligne slhoka

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 94
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #15 le: 21 avril 2018 à 10:27:04 »
coucou
comme presque tous, je n accepte pas, ni rien... je fais avec car pas le choix, je m'occupe autant que je peux les mains pour pas trop penser, et aussi un peu de  :sm18: .
le tout mélangé, le temps passe, des projet ou des envie naissent, d'autre rencontres se font, bref ca continu quoi..
comme beaucoup j' espere pour bientot un coup de pouce medicale ( tout est possible de nos jours )...
se déplacer seul me parait etre tres important aussi.

courage

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 791
    • Voir le profil
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #16 le: 21 avril 2018 à 11:48:59 »
@letetra,,,comme je l'ai indique ,la prise de poids est un facteur aggravant pour un pararetra ,,je l'ai subi ,la diete de midi au lendemain a stabilise mon poids puis l'a diminue  ,je dors mieux et je n'ai plus de problemes digestifs(nausees,aigreurs ,etc),,je repete ,tui prends le petit dejeuner puis le dejeuner et apres plus rien sauf de l'eau plate ou de la tisane,,essaye ,tu verras,,

Hors ligne J.Solis

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 787
  • Sexe: Homme
  • If you can't stand up, stand out !
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: C7
Re : Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #17 le: 21 avril 2018 à 12:12:31 »
@letetra,,,comme je l'ai indique ,la prise de poids est un facteur aggravant pour un pararetra ,,je l'ai subi ,la diete de midi au lendemain a stabilise mon poids puis l'a diminue  ,je dors mieux et je n'ai plus de problemes digestifs(nausees,aigreurs ,etc),,je repete ,tui prends le petit dejeuner puis le dejeuner et apres plus rien sauf de l'eau plate ou de la tisane,,essaye ,tu verras,,


 Et ton corps pour trouver son énergie puise dans les tissus musculaire avant les tissus adipeux.. mauvais.. sans parler des carences des carences en vitamines, minéraux et risque d'hypoglycémie...  D'autant plus que de cette manière il risque d'augmenter la frustration et le risque de craquer.. et enfin dormir en ayant faim.. bon courage lool
Idem pour la récupération physique et la fatigue le lendemain matin.


Pas besoin de régime miracle ou autre.. une bonne alimentation, une activité physique (dans la mesure du possible en fonction du handicap, donc ici paraplégie pas de soucis) et il obtiendra de meilleurs résultats. :)
If you can't stand up, stand out !

Hors ligne Breizhfenua

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 150
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraparésique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #18 le: 21 avril 2018 à 13:17:24 »
Chez mois c'est tout récent , accident en novembre dernier . En plus d'une compression médullaire aigue en C5/C6 on m'a découvert une maladie neurodégénérative à l'IRM cérébrale , aujourd'hui j'ai donc le cocktail tetraparésie avec des trucs en plus comme de grosses difficultés de coordinations de mes mouvements , un soucis d'équilibre du tronc  et de réflexes chelous ...comme quand un truc me tombe dessus au lieu de repousser avec mes bras je fais l'oiseau (mais sur ce coup là ça me fait marrer  :tongue: !).


J'ai un parcours très atypique et contrairement a la grosse majorité d'entre vous je connaissais très bien les conséquences des lésions médullaires avant puis que j'étais infirmière en CRRF ... et je pense qu'on a bien moins peur de ce qu'on connait bien. Des détails tout bêtes comme n'avoir besoin de personne pour apprendre à se sonder (meme si en fauteuil c'est chaud patate quand mes mains me disent merde !) , mine de rien j'ai donc acquis très tôt une autonomie qu'on a pas lorsque la notion de handicap est inconnue pour nous . Le fauteuil ça m'a rappelé quand on se tirait la bourre avec les patients en fin de soirée dans les couloirs ...


Pour le poids , je sais que si je prends beaucoup du poids je ne pourrais plus me transférer avec mes bras faiblards donc je continue a faire attention , tout le temps .Idem pour le transit , je ne grignote jamais hormis les 3 repas de la journée pour pouvoir gérer le post prandial immédiat et rester continente .


Et puis je connais le réseau handi , ce qui me permet de rebondir très vite sur le sport par exemple ! je viens de passer 2 jours sur la ria d'Etel en kayak et je t'assure que c'est trop de bonheur !!!et puis dans un kayak t'es juste kayakiste ! certes avec quelques cales et 2/3 adaptations mais quand on est partis on fait juste un trip ensemble point .
De même je continue de faire des resto avec mes bandes de cops , que j'ai revu très vite pour ne pas perdre le lien , ne jamais rester isolée , enfin ça dépend des gens mais bon ,  j'aime les gens et j'aime échanger , c'est vital pour moi ... c'est juste humain en fait .


Je plussois sur l'autodérision , le sourire , l'image dynamique qui est donnée a voir aux autres, les gens debout sont démunis , ils ne savent pas comment prendre contact avec un handi , surtout avec fauteuil car le fauteuil qui est une libération dans notre mobilité est LE synonyme de handicap grave pour le citoyen lambda . Prendre les devant avec un sourire , un bonjour et un truc un peu déconnant ça marche super bien !


Quand à l'apparence , quand on m'a dit " vous viendrez en jogging pour la kiné " j'ai direct répondu "même pas en rêve mon gars !!!" . Je fais très attention à ma façon de m'habiller parce qu'il vaut mieux faire envie que pitié hein ? donc robe , jupes (sans compter que perso le jean pour les sondages en fauteuil ...pour les filles c'est mega grosse galère ...).


Pour le coté y a pire que moi ...j'ai l'immense chance de pouvoir communiquer (pour le moment parce qu'on me prédit des difficultés d'élocution et ça , ça me fait trop flipper ...) , autre point hyper important et je mesure ma chance : j'ai gardé toute ma sensibilité , ben rien que ça pour les galipettes avec mon homme , c'est juste énorme ! parce que personne n'a parlé de la vie de couple qui risque de ramasser cher dans l'histoire ... pas super glamour le sondage de la nuit quand tu fais la pile (contractures genre les bronzés font du ski ...tu te rappelles ? flexion ...extension ... ben voilà on y est  :grin: !) et que donc le sondage  devient urgentissime avec ton mec à coté ! Bon là aussi j'ai du bol , on échange beaucoup et on a pas mal d'humour ce qui dédramatise beaucoup les situations scabreuses !


Pour ma part je ne recherche pas les asso d'handis , je préfère le mix handis valides ou valides et je choisi celles qui ne font pas dans le misérabilisme parce que je trouve que c'est dégradant et que ça n'avance à rien !


Pour finir jeudi soir j'ai eu la chance de rencontrer Yann Jandot , le seul maire handi de France qui a gravit le kilimandjaro pour faire un spot médiatique et tenter de faire bouger les lignes sur l'accessibilité . On a pas mal causé et j'aime bien son credo : nous sommes acteurs de notre vie (Moi j'adore jurer alors je dis plutôt : bougeons nous le cul!" ... mais le fond est le même !) De toutes façons le handicap est là , il faut bien faire avec et on peut encore faire tellement de choses avec !


Je te souhaite de croiser des personnes qui te donnent ce petit coup de boost dont tu as besoin pour passer la vague ...et surfer dessus !

Hors ligne Gyzmo34

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3054
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
    • tetra.wifeo
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #19 le: 22 avril 2018 à 02:23:01 »
@Breizhfenua : Tu es de l'optimisme en barre !!!!!!!!  :179:

Pour rebondir sur la vie de couple, je dirais que c'est un bien-être non négligeable :) La solitude peut être une véritable gangrène quand on est immobile, et pas que... d'ailleurs ! Lorsqu'on ce sent aimer on pense déjà être un peu moins inutile ! Pour vivre "heureux" il faut ce sentir bien, et cela est assez perso mais je trouve qu'aimer permet de ce sentir un peu plus vivant. En faite, accepté (ou vivre) avec son handicap est une obligation, mais pouvoir profiter de la vie est un luxe qu'il faut s'offrir.

Ah que la vie est compliquée :hein:

Je dis cela avec ironie mais le combat du "moral" contre "l'immobilité" n'est jamais gagner ! La bataille est souvent rude mais à force de prendre des pins, il faut croire qu'on s'habitue ! Mais bon, je ne vais pas y aller de ma larme en faisant grincé l'encre. Ceci est ma porte de sortie à moi ! Car les mots peuvent être un pansement efficace, mais ce n'est en faite qu'un simple bout de collant mis sur le conscient  :hat: (une clope au sale gout qu'on trouve bonne)

:sm9: Belle journée à tous,
:sm6: ADHERER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière :ok:



Mon Blog perso : http://tetra.wifeo.com

En ligne Pipo

  • Accoutumé du forum
  • *****
  • Messages: 47
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D10-D11
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #20 le: 26 avril 2018 à 16:55:44 »
Bonjour à tous,

Tonuharu,

Je n'ai pas l'habitude de m'exprimer sur ce forum même si je le lis régulièrement,

Tu parles de dépendance alors que tu es paraplégique niveau L1. Alors là, tu m'as fait faire des bonds ! J'ai le même handicap et je ne m'estime pas dépendant ! A moins que tu aies oublié de préciser que tu as aussi les deux bras coupés  :wobble: , tu dois pouvoir te démerder tout seul.
Neuf mois et toujours besoin d'une aide pour aller aux toilettes et te laver, je ne trouve ça un peu long, à moins que tu ais fait de longs mois de coma ou connus de gros problèmes en plus. Commence par acquérir l'autonomie pour la toilette intime, cela ira beaucoup mieux je pense. C'est la priorité pour commencer à aller mieux.

Ensuite, arrête de pleurer sur ton sort, de t'en vouloir, et de comparer avec ta vie d'avant. Cela ne sert à rien à part te faire déprimer.
Il ne faut pas se leurrer, la vie va être plus difficile pour toi que pour les autres, tu devras sans cesse faire plus d'efforts que tout le monde.
Personnellement, je n'accepterai jamais cette putain de paraplégie, il y a énormément de choses qui me manquent, mais j'ai décidé de faire au mieux avec ce qui me reste !
Et c'est un combat de tous les jours !! Ah c'est dur j'en conviens, mais pour ma part je n'abandonnerai JAMAIS !

Tu as sans doute des gens qui t'aiment, tes parents, etc... C'est une source de motivation !
Cela doit être dur aussi pour eux ce qu'il t'arrive. Ils iront mieux eux aussi quand ils te verront remonter la pente.
Réfléchis à l'image que tu veux donner de toi. Tu es déjà en fauteuil, alors si en plus tu es dépressif, mal habillé et gras comme un loukoum (pardon pour les gros, c'est juste pour exagérer un peu  :cheesy: ) , et bien ça ne va pas donner envie aux autres de te fréquenter.

On traverse tous cette période difficile. Tu vas devoir trouver une motivation pour rebondir. Pas le choix si tu veux vivre encore un peu. A toi de la trouver.

Tu peux faire plein de choses en tant que para.
Essaye des sports, moi c'est ce qui me permet de remonter lentement la pente car je ne suis pas bien vieux dans le handicap non plus.

Tiens le coup et bon courage !  :smiley:



Hors ligne Quiquotte

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 487
  • Sexe: Femme
  • Quittez le sol et tout devient accessible ;o)
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: D5
Re : Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #21 le: 26 avril 2018 à 19:54:37 »
Tonuharu,

Tu parles de dépendance alors que tu es paraplégique niveau L1. Alors là, tu m'as fait faire des bonds ! J'ai le même handicap et je ne m'estime pas dépendant ! A moins que tu aies oublié de préciser que tu as aussi les deux bras coupés  :wobble:


+1...  :wobble:

Hors ligne Gyzmo34

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3054
  • Sexe: Homme
  • L'ambition, c'est la richesse des pauvres.
    • Voir le profil
    • tetra.wifeo
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: +C5 que C6 (ASIA B)
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #22 le: 26 avril 2018 à 20:41:19 »
Un para manchot, c'est un tétra  :179:
 :1431: :grin:
:sm6: ADHERER A ALARME ? Merci de cliquer sur la bannière :ok:



Mon Blog perso : http://tetra.wifeo.com

Hors ligne Tonuharu

  • Accoutumé du forum
  • *****
  • Messages: 45
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: L1
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #23 le: 26 avril 2018 à 22:30:23 »
Merci Pipo pour ta réponse :) Je sais bien que sur le fond tu as entièrement raison. Si j'ai besoin d'aide c'est parce que je n'ai pas de douche adaptée, du coup c'est un peu galère au lit. Et puis c'est vrai que l'extraction des selles j'ai du mal. En centre de rééduc j'ai connu des paras qui la faisait eux même mais je trouve ça franchement compliqué, surtout pour se faire la toilette ensuite... Bref, je me sens dépendante parce que je n'arrive pas à m'empêcher de comparer avec ma vie d'avant. Et puis, il y a le deuil de tout ce qu'il faut faire. Là tout de suite, je pense à la sexualité. Perso, je n'ai plus aucune sensibilité clitoridienne. Bah c'est difficile. Difficile à 33 balais -et au bout de neuf mois- de se dire que c'est fini à ce niveau là. Je parle même pas de tirer un trait sur une vie sentimentale ou affective non, seulement du simple fait de ne même plus pouvoir se donner de plaisir seule! En centre de rééduc, j'ai assisté à un échange autour de la sexualité. Il y avait deux participants qui expliquaient qu'il fallait apprendre à découvrir de nouvelles zones érogènes ect. Bah perso pour le moment j'ai pas trouvé :/




Bref, je sais que ça n'est pas une solution de regarder en arrière mais pour l'instant j'ai encore du mal. Par contre, si j'ai posté mon message initial c'est bien pour avoir des conseils et des retours d'expérience. Alors merci encore! Comme tu le dis, il va falloir trouver une motivation... Les proches c'est sûr que ça importe, le moins qu'on puisse dire c'est que je leur renvoie pas une super image, du coup c'est une piste à explorer pour essayer d'aller mieux et de faire en sorte qu'ils aillent mieux eux aussi!

Hors ligne misterjp

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 134
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5-C6
Re : Comment avez-vous fait pour "accepter"?
« Réponse #24 le: 27 avril 2018 à 09:33:10 »

Salut !


Je n’ai pas lu toutes les réponses, je vais sans doute être redondant avec certaines