Auteur Sujet: Amy Foels - Patiente du Dr LIMA  (Lu 8216 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3960
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Amy Foels - Patiente du Dr LIMA
« Réponse #4 le: 12 janvier 2007 à 11:20:11 »
Citation de: munoz
y a t il des patients du docteur lima qui ont ete opere en 2006


Munoz,

Je ne suis pas certain que des patients ait été opérés en 2006... Cependant, tu peux lire le résumé de la publication des résultats sur leurs premiers patients, ici : http://alarme.asso.fr/forum/index.php/topic,2311.0.html
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


Hors ligne sid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 558
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c4 c5 effectif c6
Re : Amy Foels - Patiente du Dr LIMA
« Réponse #3 le: 12 janvier 2007 à 00:54:01 »
pas d'info sur le niveau/type de lesion?
La différence entre le génie et la bêtise, c'est que le génie a des limites.
Mes tests vidéos: https://www.facebook.com/Tetraprooved

Hors ligne munoz

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 54
    • Voir le profil
Re : Amy Foels - Patiente du Dr LIMA
« Réponse #2 le: 11 janvier 2007 à 16:06:45 »
y a t il des patients du docteur lima qui ont ete opere en 2006 si oui pourriez vous me donné de vos  nouvelles merçi

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3960
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Amy Foels - Patiente du Dr LIMA
« Réponse #1 le: 07 novembre 2005 à 13:52:09 »
Citer
Une femme de l’Iowa fait des progrès après une chirurgie de la moelle épinière

La procédure expérimentale de cellules souches a donné à Amy Foels l’espoir qu'elle pourra un jour marcher de nouveau.

Par KEN FUSON


Avec le kiné Marcus Ebejer derrière elle, Amy Foels, d'Elkader, essaye de marcher en utilisant des orthèses de jambe. Elle est paralysée depuis 2002.

6 novembre 2005

Amy Foels n'a aucun regret.

En janvier, l'étudiante de 21 ans, d'Elkader, s’est envolé vers Lisbonne, Portugal, pour y subir une procédure chirurgicale expérimentale dont elle espére qu’elle lui permettra de marcher de nouveau.

Jusqu'ici, c’est bien.

"Je dirais que je suis à 200 pour cent heureuse", dit Foels, dont les jambes sont paralysées depuis un accident de la route en novembre 2002. "Avec ce que j'ai vu jusqu'ici et ce que j'estime capable de faire, je suis complètement satisfaite de tout ."

Foels a toujours besoin d'un fauteuil roulant, mais elle dit que son corps continue à répondre et montre des améliorations.

Maintenant elle peut faire des pas avec des orthèses de jambe, tandis qu'un kinésithérapeute derrière elle la maintient en position. Parfois ce n'est pas même nécessaire.

"J’engage le pas", dit-elle. "Je fais tout toute seule. Ca fonctionne sans aucun doute. Ce n'est pas facile. Je dois porter mon propre poids sur le déhambulateur.

"Quand je montre aux gens que je peux faire, ils ouvrent grands leurs yeux et disent, "Comment faites-vous cela ?"

Foels était la 36ème personne dans le monde à subir la procédure, initiée par le docteur Carlos Lima au Portugal, dans laquelle des cellules souches de la muqueuse nasale du patient sont prélevées et transplantées dans sa moelle épinière lésée.

Environ 70 patients ont subi la chirurgie maintenant, incluant une autre personne de l’Iowa. Deux autres patients de l’Iowa projettent de subir la chirurgie.

La procédure, associée avec une kinésithérapie agressive, a montré des résultats prometteurs, mais elle n'a pas été autorisée par la FDA américaine à être appliquée dans ce pays. Ses partisans croient qu’ils donneront finalement l'autorisation.

Après la chirurgie, Foels a passé plusieurs semaines à Detroit au “Center for Spinal Cord Injury Recovery“ au “Rehabilitation Institute of Michigan“.

Depuis son retour au Centre universitaire Kirkwood, où elle fait des études de Commerce, Foels travaille une fois par semaine avec deux kinésithérapeutes à domicile, à Elkader.

Ces jours-ci, elle passe beaucoup de temps dans sa rééducation pour renforcer ses muscles. Elle est impatiente de retourner à Detroit pour faire plus de kiné, après qu'elle aura obtenu son diplôme en Mai.

Avant la chirurgie, "je ne pouvais pas faire la moitié de ce que je peux faire maintenant", comme être capable, couchée sur une natte, d’étendre son genou et sa jambe dans un mouvement continu.

Foels a été mise en vedette dans une émission télévisée de “Discovery Channel“, et depuis elle reçoit des courriels presque quotidiennement d'autres personnes paralysées s’intéressant à la chirurgie.

"Essentiellement, je leur dis que j'ai fait, ce que j'avais avant la chirurgie et où j’en suis arrivé", dit-elle. "Vous devez vous rendre compte que chaque patient avec une lésion de la moelle épinière est différent."

Foels n'est pas encore arrivée là où elle veut - marcher sans aide - mais elle reste optimiste. Elle dit qu'elle a la sensation de récupérer plus de contrôle musculaire, mais elle doit encore apprendre à utiliser ces muscles.

"J'apprends les choses chaque jour", dit-elle.

En attendant, elle continue à travailler, espérer et noter des petites victoires sur le chemin vers son but suprême.

"Parfois, je suis allongée au lit et je vois ce que je peux faire," dit-elle. "C’est comme, “Vas-y, bouge ton gros orteil. Bouge orteil“.

Elle rit. "Cela arrivera un jour."

===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================

Iowan makes strides after spine surgery

The experimental stem cell procedure has given Amy Foels hope that she may someday walk again.

By KEN FUSON
REGISTER STAFF WRITER

November 6, 2005

Amy Foels has no regrets.

In January, the 21-year-old college student from Elkader flew to Lisbon, Portgual, to undergo an experimental surgical procedure that she hoped would eventually allow her to walk again.

So far, so good.

"I would say I'm 200 percent happy," says Foels, whose legs were paralyzed in a November 2002 car accident. "With what I've seen so far and what I feel capable of doing, I am so completely satisfied with everything."

Foels still requires a wheelchair to get around, but she says her body continues to respond and is showing improvement.

Now she is capable of taking steps without leg braces, as long as a physical therapist stands behind her and locks her knees in place. Sometimes that isn't even necessary.

"I initiate the step," she says. "I do everything on my own. It's definitely work. It's not easy. I've got to support my body weight on the walker.

"When I show people what I can do, their eyes get big and they say, 'How do you do that?' "

Foels was the 36th person in the world to undergo the procedure, pioneered by Dr. Carlos Lima of Portugal, in which stem cells from the patient's nasal category are harvested and transplanted into the same person's damaged spinal cord.

About 70 patients have gone through the surgery now, including another Iowan. Two other Iowans are planning to have the surgery.

The procedure, coupled with aggressive therapy, has shown promising results, but it has not been approved by the U.S. Food and Drug Administration to be performed in this country. Supporters believe that approval will eventually be granted.

After the surgery, Foels spent several weeks in Detroit at the Center for Spinal Cord Injury Recovery at the Rehabilitation Institute of Michigan.

Since returning to Kirkwood Community College, where she is studying apparel merchandising, Foels works about once a week with two physical therapists back home in Elkader.

These days, she spends much of her rehabilitation time strengthening her back muscles. She's looking forward to returning to Detroit for more work after she graduates in May.

Before the surgery, "I couldn't do half the stuff that I can do now," including being able to lie on a mat, extend her knee and kick out her leg in one continuous motion.

Foels has been featured on a Discovery Channel television show, and she receives e-mails almost daily from other paralyzed people considering the surgery.

"Basically, I tell them what I went through, what I had before the surgery and what I've gotten back," she says. "You've got to realize every spinal cord injury patient is different."

Foels isn't where she wants to be yet — walking without assistance — but she remains optimistic. She says she has the sensation of regaining more muscle control, but still must teach herself how to use those muscles.

"I'm learning stuff every day," she says.

In the meantime, she continues to work, hope and record tiny victories on the path to her ultimate goal.

"Sometimes I'll lay in bed and see what I can do," she says. "It's like, 'Come on, move your big toe. Move, toe.' "

She laughs. "It'll happen someday."

Source : http://desmoinesregister.com/apps/pbcs.dll/article...


POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


 

SMF spam blocked by CleanTalk