Auteur Sujet: Laura Dominguez - Patiente du Dr LIMA  (Lu 7042 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3960
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Re : Laura Dominguez - Patiente du Dr LIMA
« Réponse #5 le: 11 novembre 2005 à 10:37:40 »
Citation de: punkabilly
...Dis-moi, à ton avis jusqu'à quel point peut-on considerer ces témoignages comme fiables? Proviennent-ils de publications scientifiques vraiment sérieuses? Comment savoir si c'est pas une forme de pub déguisée pour le traitement mis en place par le Dr Lima?

Salut,

1) Justement, ce sont juste des témoignages, avec toute la subjectivité qu'il peut y avoir, et de plus cela n'évoque qu'un cas personnel.
2) Ils ne proviennent pas de publications scientifiques, sinon j'aurais mis la source, seulement du forum "CareCure community" ou d'autres sites web.
3) Non, ces témoignages de patients ne sont pas une pub déguisée du Dr LIMA !

@+
Thierry ;)

POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


punkabilly

  • Invité
Re : Laura Dominguez - Patiente du Dr LIMA
« Réponse #4 le: 10 novembre 2005 à 15:57:18 »
Salut Thierry,
Du bon boulot encore une fois...
Je viens de lire ce témoignage ainsi que celui de A. Foels. C'est carrément hallucinant.
Dis-moi, à ton avis jusqu'à quel point peut-on considerer ces témoignages comme fiables? Proviennent-ils de publications scientifiques vraiment sérieuses? Comment savoir si c'est pas une forme de pub déguisée pour le traitement mis en place par le Dr Lima?
C'est tellement encourageant que ça incite à un maximum de prudence...
Je me méfie par exemple de la fâcheuse tendance des médias à vouloir faire du sensationnel.
J'aimerais avoir ton avis là-dessus
En tout cas merci et bon courage pour la suite des recherches, j'imagine que c'est pas évident

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3960
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Laura Dominguez - Patiente du Dr LIMA
« Réponse #3 le: 07 novembre 2005 à 10:54:53 »
Cindy,

Si tu veux contacter le Dr. Carlos LIMA (Hôpital Egas Moniz - Lisbonne) qui a opéré Laura Dominguez, tu as ses coordonnées ici :
 :arrow: http://alarme.asso.fr/forum/index.php/topic,52.0.html


;)
POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


cindy

  • Invité
Re : Laura Dominguez - Patiente du Dr LIMA
« Réponse #2 le: 06 novembre 2005 à 10:25:05 »
salut laura moi c cindy je suis tétra c6 c7 depuis un an j'aimerai connaitre les demarches que tu a effectué pour en arrivé la.
merci

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Moderateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 3960
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Laura Dominguez - Patiente du Dr LIMA
« Réponse #1 le: 25 février 2005 à 15:12:10 »
Témoignage de Laura Dominguez au Sénat américain...

Citer
Bénéficiaire de traitements avec des cellules souches adultes pour des lésions du cordon médullaire et de paralysie.

Témoignage à l’audition du comité du Sénat pour la Science, la technologie, et l'espace : Recherche sur les cellules souches adultes, mercredi 14 juillet  2004 par Laura Dominguez.


Mon nom est Laura Dominguez. J'ai 19 ans et je vis à San Antonio (Texas). Il y a trois ans, alors que j’étais sur le chemin de la maison, revenant de mes cours d'été, mon frère et moi avons été impliqués dans un accident de voiture qui m’a laissé paralysé du cou vers le bas. L'accident a été provoqué par une flaque d'huile sur la route. Une flaque d'huile là par hasard sur la chaussée dans notre ruelle. J'ai souffert d’une fracture de la vertèbre C6 et mon cordon médullaire a été sévèrement endommagé. À ce moment-là, les médecins ne m'avaient donné absolument aucune chance de remarcher. J'ai refusé d'accepter leur pronostic et j’ai commencé à chercher d'autres options.

Après avoir été hospitalisé (dans plusieurs hôpitaux) pendant presque une année, ma mère et moi avons déménagé à San Diego (Californie) de sorte que j'aie pu subir une rééducation fonctionelle plus étendue. Tandis que nous étions en Californie, nous avons rencontré une famille dont la fille souffrait d’une lésion semblable du cordon médullaire. Ils recherchaient également d'autres solutions pour traiter les lésions du cordon médullaire. Après de nombreuses recherches et consultations avec les experts médicaux dans le domaine des lésions du cordon médullaire, nous avons décidé que le meilleur procédé existant à ce jour était appliqué au Portugal. Nous nous sommes joint, avec la famille Nader, à un groupe de médecins du Centre Médical de Détroit, et nous nous sommes allés au Portugal pour subir ce nouveau procédé chirurgical.

La chirurgie a impliqué de prélever du tissu de ma région olfactive et de le transplanter du sinus dans mon cordon médullaire à l'emplacement de la lésion. Les deux procédures, le prélèvement du tissu et la greffe ont été faites en même temps. J'étais la dixième personne dans le monde et le deuxième Américain à faire ce procédé.

Après la chirurgie, je suis revenu en Californie pour continuer la rééducation. Je suis resté là-bas jusqu'en juillet 2003, et suis alors retourné à San Antonio. À ce moment-là, un IRM a été pris et il a montré que mon cordon médullaire avait commencé à guérir. Approximativement 70% de la lésion ressemble maintenant au tissu normal du cordon médullaire.

Je commençais aussi à regagner la sensation dans le haut de mon corps, et dans les six mois j'avais regagné la sensation vers mon abdomen. Les améliorations de mes fonctions sensorielles ont continué jusqu'à maintenant. Je peux actuellement sentir jusqu’au niveau de ma hanche et j’ai commencé à regagner la sensation et certains mouvements sur mes jambes. Le haut de mon corps a gagné plus de force et d'équilibre. Les améliorations les plus évidentes ont été ma capacité de me lever et de rester debout en utilisant un déambulateur, et avec une aide minimale. Quand je me tiens debout je peux contracter les muscles des quadriceps et de la région postérieure du genou. Et plus important, en position alongé sur le ventre, je peux bouger mes pieds.

Ma rééducation a continué jusqu’à ce jour et je peux mieux utiliser les muscles au niveau de ma hanche. Je suis en mesure, avec l'aide et l'utilisation d’orthèses, de marcher sur une distance d’env. 400 mètres. Cela prend approximativement trente minutes pour marcher sur cette distance et c’est extrêmement fatigant, mais cela peut être fait. Je continuerai ce défi jusqu'à ce que je marche totalement avec l'aide ou non des orthèses ou celle d'un kiné. J'espère... Non, je sais que... ce sera possible pour mon 21ème anniversaire.

Selon ce que je comprends, le système nerveux est l’une des choses les plus difficiles et complexes à réparer après des lésions ou un traumatisme. Mais dans mon cas, le procédé qui a été utilisé au Portugal fonctionne car j'ai regagné plus de sensations et de mouvements. Certains des mouvements que je peux faire sont des fonctions qui sont commandées par l’extrémité du cordon médullaire. Malgré la rééducation intensive qui m’avait permis de regagner de la force et des mouvements, avant la chirurgie, je n'avais pas eu le genre de fonctions et de sensations que j'ai maintenant.

Cela veut dire que si les cellules souches adultes peuvent réparer des fonctions complexes du cordon médullaire, elles peuvent aussi réparer et aider d'autres organes internes blessés ou d'autres parties du corps, si les lésions sont provoquées par un traumatisme ou une maladie. Selon moi, les scientifiques ont reçu la connaissance et les outils pour développer et se servir des cellules souches adultes, qu’elles soient issues de tissus prélevés de la muqueuse olfactive ou autre. Cette connaissance devrait profiter pleinement aux gens qui peuvent être aidés par ces cellules souches à vaincre des blessures ou aux personnes qui souffrent de maladies mortelles ou handicapantes. Pour le moins, certains pourraient tirer bénéfice de la possibilité d'une meilleure qualité de vie.

===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================

Beneficiary of Adult Stem Cell Treatment for Spinal Cord Injury and Paralysis

Testimony at Senate Committee on Science, Technology, and Space Hearing: Adult Stem Cell Research, Wednesday, July 14 2004 by Laura Dominguez

My name is Laura Dominguez. I am 19 years old and live in San Antonio, TX. Three years ago, while on the way home from summer school, my brother and I were involved in a car accident that left me paralyzed from the neck down. The accident was caused by an oil spill on the highway. An oil spill that we had nothing to do with, but by chance was on the roadway in our lane. I suffered a C6 vertebrae burst fracture and my spinal cord was severely damaged. At that time doctors gave me absolutely no chance of ever walking again. I refused to accept their prognosis and began searching for other options.

After being hospitalized (in several hospitals) for almost a year, my mother and I relocated to San Diego, CA so that I could undergo extensive physical therapy. While in California, we met a family whose daughter was suffering from a similar spinal cord injury. They were also looking for other alternatives to deal with spinal cord injuries. After extensive research and consultations with medical experts in the field of spinal cord injuries, we decided the best procedure, that exists today, was being performed in Portugal. We teamed up with the Nader family, a group of Doctors from the Detroit Medical Center, and flew to Portugal to undergo this new surgical procedure.

The surgery involved the removal of tissue from my olfactory sinus area and transplanting it into my spinal cord at the injury site. Both procedures, the harvesting of the tissue and the transplant were done at the same time. I was the tenth person in the world and the second American to have this procedure done.

After the surgery, I returned to California to continue physical therapy. I stayed there until July of 2003 and then returned back to San Antonio, TX. At that time an MRI was taken and it revealed my spinal cord had begun to heal. Approximately 70% of the lesion now looked like normal spinal cord tissue.

I was also starting to regain feeling in my upper body and within six months I had regained feeling down to my abdomen. Improvements in my sensory feelings have continued until the present time. I can now feel down to my hip level and have started to regain feeling and some movement down to my legs. My upper body has gained more strength and balance. Another one of the most evident improvements has been my ability to stand and remain standing, using a walker, and with minimal assistance. When I stand I can contract my quadriceps and hamstring muscles. I can also stand on my toes when I am on my feet. And more importantly, while lying down in a prone position, I am able to move my feet.

My training has continued to this day and I am able to better use the muscles in my hip area. I am able, with assistance and the use of braces, to walk a distance of over 1400 feet. It takes approximately thirty minutes to walk this distance and it is extremely tiring, but it can be done. I will continue to challenge myself until I can fully walk again with little or no assistance from braces or the help of a therapist. I hope…no, I know…this will be possible by my 21st birthday.

It is my understanding that the nervous system is one of the most difficult and complex to repair after an injury or trauma. But in my case, the procedure that was performed in Portugal is working as I have regained more feeling and movement. Some of the movements that I am able to make are functions that are controlled by the very tip of my spinal cord. Although the intensive physical training that I had enhanced my ability to regain strength and movement, prior to surgery I did not have the type of function and feeling that I have now.

It only stands to reason that if adult stem cells can repair the complex functions of the spinal cord, they can repair and help other injured internal organs or other parts of the body, whether an injury is caused by trauma or disease. The way I see it, scientists have been given the knowledge and tools to develop and make use of adult stem cells, whether they are derived from tissue removed from the olfactory mucosa or otherwise. This knowledge should be taken full advantage of to help people overcome injuries that can be helped by stem cells or people that suffer from some terminal or debilitating diseases. At the very least, some people can benefit from the possibility of a better quality of life.

Laura Dominguez
E-mail : adomin1955@aol.com

Source : http://www.leaderu.com/science/stemcelltestimony_dominguez.html


POUR ADHERER À ALARME : Cliquez sur la bannière ci-dessous.


 

SMF spam blocked by CleanTalk