Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Rapport annuel : RECHERCHES du Dr. Mark Anderson en 2022

Dr. Mark Anderson est un chercheur en neurosciences à l’EPFL (Center for Neuroprosthetics and Brain Mind Institute) sous la direction du Pr. Grégoire Courtine.

Projet de recherche : « Stratégie de réparation de populations neuronales spécifiques après une lésion de la moelle épinière ».

Objectifs : Nos résultats actuels indiquent que nous pouvons cibler un sous-type moléculairement défini de neurones excitateurs, connus sous le nom de neurones Vsx2 à longue projection, et les guider vers leur emplacement naturel dans les centres d'exécution de la marche de la moelle épinière lombaire. Ces neurones expriment des récepteurs pour les gènes nécessaires à la signalisation du GDNF, que nous utilisons comme chimioattractant afin de les guider au-delà des lésions de la moelle épinière. Malheureusement, d'autres types de neurones de la moelle épinière et du cerveau n'expriment pas ces récepteurs et ne répondent donc pas à notre intervention réparatrice.

Dans ce projet de recherche, nous proposons de découvrir des récepteurs pour les facteurs de croissance chimioattractifs dans la moelle épinière et le cerveau, et de tester ces chimioattractifs in vivo afin d'évaluer leur capacité à régénérer des populations spécifiques et à contribuer à une récupération plus complète de la marche après une lésion anatomiquement complète.

Objectif 1 : Identifier les facteurs de croissance chimio-attractifs pour les neurones dans la moelle épinière, le cortex moteur, et le nucleus gigantocellulaire ventral (vGi).

Objectif 2 : Tester et quantifier la capacité des facteurs de croissance chimioattractifs de l'objectif 1 à régénérer les neurones in vivo après une lésion anatomiquement complète.

Objectif 3 : Tester et quantifier la capacité des axones nouvellement régénérés de l'objectif 2 à restaurer la marche après une lésion anatomiquement complète.

➤ Montant de la subvention en 2022 = 20 000 euros

Au nom de tous les membres du Conseil d’Administration d'ALARME, je vous remercie de rester fidèles à notre cause.

NOUVEAUTÉ : Le forum s'est vu agrémenté de plusieurs modules sur le portail d'accueil, ainsi que de la possibilité de choisir un thème différent de celui qui est initialement créé par défaut. Pour plus d'informations cliquez sur le lien ci-dessous, vous serez alors redirigé automatiquement sur le post PERSONNALISATIONS

Sur la page principale du forum, diverses fonctions sont là pour vous aider et vous donner des informations

[CLIQUEZ ICI POUR ACCÉDER AU TUTO DE CES PERSONNALISATIONS]

Dans la section "Vie quotidienne" un sujet "Enfants" ainsi qu'un sujet "Publicités" ont été créés

Quelques infos sur notre combat : La Recherche sur la Moelle Épinière est-elle une douce utopie ? Même si c’était le cas, cet espoir mériterait d’être vécu. En 2020, cette recherche est désormais plus qu’un rêve ! En quelques années, nous sommes passés de l’espoir à des thérapies crédibles. Des essais cliniques sont entrepris dans le monde entier mais bien sûr, la solution ne viendra pas seule. Les équipes de recherche ont besoin de financement. Pour aider ALARME à les aider, il suffit de faire un don de 20€ pour devenir membre

[Cliquez ici <== Pour être automatiquement redirigé sur notre site]

RECHERCHES du Dr. Mark Anderson en 2021

Le Dr. Mark Anderson travaille à l’EPFL sous la direction du Pr. Grégoire Courtine.

Nos résultats actuels démontrent clairement que nous pouvons utiliser des gradients de lentivirus exprimant le GDNF (facteur de croissance) pour guider les axones en régénération de multiples segments au-delà de la LME complète, et que cela conduit à un degré surprenant de récupération fonctionnelle. Puisque les axones propriospinaux en projection normalement se projettent dans toute la moelle épinière lombaire, nous émettons l'hypothèse qu'une récupération plus complète sera obtenue si les axones en régénération innervent toute la moelle épinière lombaire. Nous proposons d'y parvenir en utilisant plusieurs gradients de lentivirus exprimant le GDNF. Une fois cet objectif atteint, nous combinerons cette intervention régénérative améliorée avec un entraînement de rééducation et une stimulation électrique pour améliorer encore la récupération fonctionnelle.

Implications pour la science fondamentale et les applications cliniques grâce au généreux soutien de l'Association ALARME, notre stratégie de réparation biologique se traduit par le plus haut degré de régénération axonale et de récupération fonctionnelle jamais vu dans ce domaine. Guider les axones le long de la moelle épinière lombaire et combiner cela avec la rééducation est la prochaine étape évidente pour la science fondamentale, et sera importante pour traduire ces découvertes passionnantes aux primates non humains, et éventuellement aux humains souffrant de graves lésions de la moelle épinière.

Articles du site ALARME

  • post RAPPORT ANNUEL 2021 - 14 mai
  • Dans ce projet de recherche, nous proposons de découvrir des récepteurs pour les facteurs de
    croissance chimioattractifs dans la moelle épinière et le cerveau, et de tester ces chimioattractifs
    in vivo afin d'évaluer leur capacité à régénérer des populations spécifiques et à contribuer à une
    récupération plus complète de la marche après une lésion anatomiquement complète.Lire la suite ›L’article RAPPORT ANNUEL 2021 est apparu en premier sur Association ALARME.
  • post Un nouvel implant contrôle l’activité des neurones par la lumière - 16 octobre
  • Un implant révolutionnaire développé à l’EPFL offre aux neuroscientifiques la possibilité d’activer ou d’inhiber n’importe quel neurone de la moelle épinière au moyen d’une onde lumineuse spécifique. Il ouvre des possibilités inédites pour étudier le fonctionnement du système nerveux et en traiter les pathologies.…Lire la suite ›L’article Un nouvel implant contrôle l’activité des neurones par la lumière est apparu en premier sur Association ALARME.
  • post Stimulateur diaphragmatique, une nouvelle avancée technologique au CHU de Nantes - 16 octobre
  • Le CHU de Nantes est aujourd’hui le seul centre français implanteur de stimulateur diaphragmatique par voie cœlioscopique chez les patients tétraplégiques de haut niveau.Début 2021 les équipes des services de médecine physique et de réadaptation (MPR) et de chirurgie cancérologique digestive et endocrinienne ont implanté un stimulateur diaphragmatique à un patient tétraplégique privé du contrôle volontaire de son diaphragme en raison d’une lésion de la moelle épinière et dépendant d’un respirateur à vie.…Lire la suite ›L’article Stimulateur diaphragmatique, une nouvelle avancée technologique au CHU de Nantes est apparu en premier sur Association ALARME.
  • post Hyper-interleukine-6 (Université de la Ruhr) - 07 février
  • De l’espoir pour des millions de gens après que des souris paralysées marchent à nouveau après seulement DEUX SEMAINES grâce à une thérapie génique révolutionnaire qui régénère les nerfs de la moelle épinière endommagésUne étude révolutionnaire a donné à des souris paralysées la possibilité de marcher à nouveau,…Lire la suite ›L’article Hyper-interleukine-6 (Université de la Ruhr) est apparu en premier sur Association ALARME.
  • post Des scientifiques allemands font à nouveau marcher des souris paralysées - 24 janvier
  • 21 janvier 2021,Une souris se remettant d’une paralysie est vue dans un laboratoire de l’Université de la Ruhr, où des scientifiques ont découvert un moyen de restaurer la capacité de marcher chez des souris paralysées après une blessure complète à la moelle épinière,…Lire la suite ›L’article Des scientifiques allemands font à nouveau marcher des souris paralysées est apparu en premier sur Association ALARME.

Recherche rapide


Qui est en ligne

  • user CCBot

SMF spam blocked by CleanTalk