Cellules souches iPS – Keio University (Japon)

Les chercheurs de Keio envisagent de traiter les lésions de la moelle épinière avec des cellules souches

14 NOV 2018 – L’Université Keio est sur le point d’effectuer le premier traitement au monde des patients atteints de lésions de la moelle épinière en utilisant des cellules souches pluripotentes induites, ont annoncé mardi des sources proches du dossier.

Si elle est approuvée par l’État, l’université privée envisage d’injecter des cellules souches neurales produites à partir de cellules iPS à quatre personnes âgées de 18 ans ou plus qui ont été blessées en pratiquant un sport ou dans un accident de la route, à partir de l’année prochaine.

Pour le traitement, une équipe de chercheurs de Keio dirigée par Hideyuki Okano, professeur à la faculté de médecine, créera d’abord des cellules souches neurales à partir de cellules iPS stockées à l’Université de Kyoto, puis les congèlera pour les préserver, ont précisé les mêmes sources.

Les chercheurs injecteront les cellules souches neurales chez des patients présentant une perte de motricité ou de sensation suite à une lésion de la moelle épinière, pour favoriser la régénération nerveuse. Les chercheurs s’efforceront d’effectuer le traitement dans les quatre semaines suivant la blessure du patient, période au cours de laquelle le traitement devrait être efficace. Le traitement n’est pas actuellement ciblé sur les patients au stade chronique, c’est-à-dire ceux qui ont subi des lésions de la moelle épinière depuis six mois ou plus. Mais l’équipe de recherche tentera également de développer un traitement efficace pour ces patients, ont indiqué les sources.

L’Université Keio a donné son accord pour le projet de traitement mardi.

L’Université de Kyoto a annoncé vendredi avoir procédé à la première greffe au monde de cellules nerveuses créées à partir de cellules iPS pour traiter la maladie de Parkinson. L’institution devrait également commencer un test de transfusion sanguine utilisant des plaquettes créées à partir de cellules souches pour traiter les patients atteints d’anémie aplasique.

Parmi les autres applications des cellules iPS pour les traitements de santé au Japon, l’institut Riken, financé par le gouvernement, a procédé à la première greffe au monde en 2014 de cellules de rétine développées à partir de cellules souches pour traiter des patients souffrant de problèmes oculaires graves. De son côté, l’Université d’Osaka envisage de greffer des cellules de muscle cardiaque dérivées de cellules iPS dans le cœur de patients souffrant d’insuffisance cardiaque grave.

Shinya Yamanaka, de l’Université de Kyoto, a remporté le prix Nobel de médecine en 2012 pour sa découverte des cellules iPS, qui peuvent se développer dans n’importe quel type de tissu corporel et sont considérées comme un outil prometteur pour la médecine régénérative et le développement de médicaments.

En anglais :

Keio researchers plan to treat spinal cord injuries with stem cells

NOV 14, 2018 – Keio University is poised to conduct the world’s first treatment of patients who have sustained spinal cord injuries using induced pluripotent stem cells, sources close to the matter said Tuesday.

If approved by the state, the private university plans to inject neural stem cells produced from iPS cells into four people aged 18 or older who were injured while playing sports or in traffic accidents, starting next year.

For the planned treatment, a team of Keio researchers led by Hideyuki Okano, a professor in the School of Medicine, will first create neural stem cells from iPS cells in storage at Kyoto University and then freeze them for preservation, the sources said.

When a patient is presented who has lost motor function or sensation due to damage to their spinal cord, the researchers will inject the neural stem cells to encourage nerve regeneration.

Researchers will aim to perform the treatment within four weeks of the patient’s injury — the period when the therapy is expected to be effective. It is not currently targeted at chronic-stage patients, or those who have had damage to the spinal cord for six months or longer. But the research team will also try to develop a treatment that is effective for such patients, the sources said.

Keio University gave a tentative endorsement for the treatment plan on Tuesday.

On Friday, Kyoto University said it had conducted the world’s first transplant of nerve cells created from iPS cells to treat Parkinson’s disease. The institution is also expected to begin a blood transfusion test using platelets created from stem cells to treat patients with aplastic anemia.

Among other applications of iPS cells for health treatments in Japan, the government-backed Riken institute conducted the world’s first transplant in 2014 of retina cells grown from stem cells to treat patients suffering from serious eye problems.

Osaka University is planning to transplant a heart muscle cell sheet derived from iPS cells into the hearts of patients suffering from serious heart failure.

Kyoto University’s Shinya Yamanaka won the Nobel Prize in physiology or medicine in 2012 for discovering iPS cells, which can grow into any type of body tissue and are seen as a promising tool for regenerative medicine and drug development.

Source : https://www.japantimes.co.jp/news/2018/11/14/national/science-health/keio-researchers-plan-treat-spinal-cord-injuries-stem-cells/#.W_KqUS1cpTZ

 

Posté dans Actualités

Un commentaire pour “Cellules souches iPS – Keio University (Japon)
1 Pings/Trackbacks pour "Cellules souches iPS – Keio University (Japon)"
  1. […] savoir + Les chercheurs de Keio envisagent de traiter les lésions de la moelle épinière avec des cellules … New therapy for spinal cord injuries gets […]

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 490 autres abonnés

images (4)
images (3)
Stimulation épidurale
grégoire courtine
jerrysilver_1
active nerve cell in human neural system
shi-spinal
images
bsi_infographic_epfl_fr
VISUEL_SEP

Groupe Facebook

groupe ALARME
%d blogueurs aiment cette page :