Neuralstem (USA) – cellules souches neurales humaines

USA / Neuralstem a présenté une actualisation de sa thérapie cellulaire & thérapie génique à une Conférence mondiale

Les données préliminaires de la thérapie cellulaire INS-566 révèle activité biologique sur plusieurs maladies neurodégénératives : SLA, Lésion médullaire chronique, et AVC

27 janvier 2016,

Neuralstem, une société biopharmaceutique utilisant la technologie des cellules souches neurales pour traiter des maladies et troubles du SNC, fait le point sur les programmes cliniques en cours de la société sur l’INS-566 à la conférence mondiale à Washington DC

La présentation a examiné les essais expérimentaux des cellules souches neurales dérivées de la moelle épinière humaines INS-566 pour le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), des lésions chronique de la moelle épinière (LME), et des déficits moteurs suite à un accident vasculaire cérébral (AVC). Dr. Johe, directeur scientifique chez Neuralstem, a mis en évidence l’activité biologique des multiples modes d’action thérapeutiques, y compris la survie des neurones moteurs, l’amélioration de la fonction motrice, et l’intégration des données cliniques humains et animales de NSI-566. Il a conclu que l’analyse des données de l’essai clinique ont démontré une activité biologique dans les trois indications.

Les cellules souches neurales INS-566 de Neuralstem ont été administrées en toute sécurité à 40 patients, dans le dosage de 1,2 million à 24 millions de cellules par patient, dans quatre essais expérimentaux de sécurité. Le profil de sécurité valide la plateforme technologique sur les cellules souches de Neuralstem. L’entreprise et ses collaborateurs des grands instituts de recherche concluent que les données appuient l’avancement du développement clinique dans chacune des trois indications.

« L’activité biologique de l’amélioration motrice de INS-566 à travers de multiples états pathologiques chez l’homme soutient notre hypothèse régénérative et est compatible avec nos données précliniques, » a déclaré le Dr Johe. « Sur la base de ces résultats encourageants, nous nous préparons à mener des essais cliniques supplémentaires dans chacune de ces indications neurodégénératives incurables. »

INS-566 / LME : L’étude de phase I a impliqué quatre patients avec une lésion dorsale de la moelle épinière ASIA A (complets moteur et sensoriel), un à deux ans après la blessure au moment du traitement des cellules souches. Ils ont reçu chacun 1,2 million de cellules en six injections autour du site de la lésion de la moelle épinière. Le traitement des cellules souches a démontré la faisabilité et la sécurité; il n’y a pas eu d’événements indésirables graves. Une capacité de contracter certains muscles en dessous du niveau de la lésion a été confirmée par des examens de suivi cliniques et électrophysiologiques dans l’un des quatre patients traités. Il n’y a pas eu de changement dans l’état clinique des trois autres patients. Tous les patients seront suivis pendant un total de cinq ans. Dr Johe a expliqué que les chercheurs envisagent d’ajouter une deuxième cohorte de quatre autres patients à l’étude.

TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS  

Neuralstem Presented Cell Therapy Update At Phacilitate Cell & Gene Therapy World Conference

NSI-566 Trial Data Reveals Biological Activity Across Multiple Neurodegenerative Diseases: ALS, Chronic Spinal Cord Injury, and Stroke

January 27, 2016: 09:02 AM ET

GERMANTOWN, Md., Jan. 27, 2016 /PRNewswire/ — Neuralstem, Inc. (Nasdaq: CUR), a biopharmaceutical company using neural stem cell technology to develop regenerative therapies and small molecule pharmaceutical drugs for CNS diseases and disorders, announced that Karl Johe, Ph.D., Neuralstem’s Chairman and Chief Scientific Officer, provided an update on the company’s ongoing NSI-566 cell therapy clinical programs at the Phacilitate Cell & Gene Therapy World conference in Washington D.C.

The presentation reviewed the company’s NSI-566 human spinal cord-derived neural stem cells investigational trials for the treatment of amyotrophic lateral sclerosis (ALS), chronic spinal cord injury (cSCI), and motor deficits due to ischemic stroke. Dr. Johe highlighted the consistent biological activity and multiple modes of therapeutic actions, including the rescue of motor neurons, motor improvement, and neuronal integration in NSI-566 animal and human clinical data. He concluded that the collective trial data analysis showed the cells consistently demonstrated biological activity in all three indications.

Neuralstem’s NSI-566 cells have been safely administered to 40 patients, in dosing ranges of 1.2 million to 24 million cells per patient, in four investigational safety trials. The consistent safety profile continues to validate Neuralstem’s physiologically relevant stem cell technology platform. The company and its collaborators from leading research institutions conclude that the data supports the advancement of clinical development in each of the three indications.

« The consistent biological activity of motor improvement by NSI-566 across multiple disease conditions in humans supports our regenerative hypothesis and is consistent with our preclinical data, » said Dr. Johe. « Based on these encouraging results, we are preparing to conduct additional clinical trials in in each of these incurable neurodegenerative indications. »

NSI-566/cSCI: The Phase I feasibility study involved four AIS A thoracic-spinal cord injury patients (motor and sensory complete), one-to-two years post-injury at the time of stem cell treatment. They each received 1.2 million cells in six injections around the site of the spinal cord injury. The stem cell treatment demonstrated feasibility and safety; there were no serious adverse events. A self-reported ability to contract some muscles below the level of injury was confirmed via clinical and electrophysiological follow-up examinations in one of the four patients treated. There was no change in the clinical status of the three other patients. All patients will be followed for a total of five years. Dr. Johe commented that the investigators are planning to add a second cohort of four more patients to the study.

Source : http://money.cnn.com/news/newsfeeds/articles/prnewswire/NE08361.htm

Pour vous inscrire, c’est ici  🙂 

Posté dans Actualités
Tags : , , , , ,

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 425 autres abonnés

Statistiques du blog

  • 130 543 visites

Suivez-nous sur Twitter

Alarme sur Facebook

%d blogueurs aiment cette page :