Adhérer à l’association

cropped-logoALARMEweb1.jpg

 

L’Association Libre d’Aide à la Recherche sur la Moelle Épinière compte en 2022 déjà plus de 700 adhérents. Pour nous rejoindre il vous suffit de faire un don de 20 euros ou plus, adressé à :

ASSOCIATION ALARME
Mr Delrieu Thierry
Le couvent
47500 CUZORN
Votre adhésion nous permettra d’aider la recherche sur la moelle épinière. Elle nous permettra également de représenter au mieux les para/tétraplégiques auprès des pouvoirs publics et des médias
  Cliquez ici pour télécharger le bulletin d'adhésion d'ALARME
Ce sont les cotisations des membres, les dons, la mise sur pied d’vènements et d’actions ponctuelles qui nous permettent d’aider les chercheurs et de faire connaître les progrès récents au public, aux médias, aux politiques et aux mécènes. Plus nous serons nombreux, et plus nous pourrons soutenir et faire avancer la recherche
Les dons donnent droit à une déduction fiscale. Pour un particulier, celle-ci est de 66% de la valeur d’un don compris dans la limite de 6% du revenu imposable. Pour une entreprise, la déduction d’un don est variable et plafonnée à 0,325% du chiffre d’affaire.

Si vous voulez faire un don et que vous avez une valeur mobilière ayant engendré une forte plus-value, le don de cette valeur à l’association vous exonère des impôts sur plus-values. Enfin et depuis 1987, l’article 283 bis du code général des impôts permet aux associations de recherches scientifiques ou médicales de bénéficier des donations et des legs. Ces libéralités sont faites sous acte notarié.

 

Les actions et missions de notre organisme 💡
Résumé du projet de recherche financer par ALARME Nos travaux précédents, soutenus par la fondation Alarme, ont démontré que la régénération des axones peut être induite expérimentalement après lésion complète de la moelle épinière (SCI). En revanche, une restitution fonctionnelle reste incomplète. Cet échec diffère avec la réparation spontanée et naturelle observée après une lésion sévère mais incomplète de la moelle épinière qui rétablit la marche. Au cours de notre projet actuel, nous avons cherché à comprendre les mécanismes sous-jacents à la réparation naturelle et à la récupération après une lésion incomplète afin de guider une intervention de réparation qui phénocopie ce mécanisme après une lésion anatomiquement complète. Nous avons réalisé un séquençage d’ARN mononucléaire comparatif et spécifique de projection pour découvrir le phénotype transcriptionnel et le connectome des populations neuronales impliquées dans la réparation naturelle de la moelle épinière. Nous avons identifié une population de neurones de projection excitateurs dans la moelle épinière thoracique qui étendent leurs axones à la moelle épinière lombaire où se trouvent les centres exécutifs de la marche. Nous avons démontré que la repousse axonale de ces neurones spécifiques à travers une lésion anatomiquement complète et leur guidage pour les reconnecter à leur région cible appropriée dans la moelle épinière lombaire rétablit la marche chez les souris. Résultats : Nos résultats actuels démontrent clairement que nous pouvons utiliser des gradients de lentivirus exprimant le GDNF (facteur de croissance) pour guider les axones en régénération de multiples segments au-delà de la lésion de la moelle épinière complète, et que cela conduit à un degré surprenant de récupération fonctionnelle. Précision importante : L’association Libre d’Aide à la Recherche sur la Moelle Épinière qui, à 100% est gérée par des blessés médullaires, a pour but de financer un projet de recherche par an, d’informer les personnes à mobilité réduite à travers son forum, de pouvoir y parler librement en fonction du handicap, de ses conséquences, et des solutions offertes par l’expérience de chacun. De par le coordinateur scientifique et le webmaster, de faire connaître les thérapies aujourd’hui exploitées.

Le mot de la fondatrice d’ALARME : Après mon accident, on m’a dit que je serai paralysée à vie … Puis nous nous sommes intéressés aux travaux des chercheurs et en avons rencontré certains. Il est maintenant établi que les neurones, ces longues cellules transmettant l’information nerveuse pouvaient repousser après lésion et reprendre leur fonction
Note du webmaster : Aucun traitement efficace n’a été mis au point à ce jour mais nous avançons dans le bon sens ! Encore aucune promesse n’est envisageable mais faites un petit tour sur notre forum et vous y trouverez certaines avancées très intéressantes. On dit souvent à tord que cela n’avance pas ! En effet, rien de fonctionnel à ce jour mais une chose est certaine : Les efforts sont sans relâche…

Laisser nous un commentaire :

 



Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 582 autres abonnés

Nous soutenir

Horaires & information

05 53 71 02 20
ASSOCIATION ALARME
Président Mr Delrieu Thierry