NervGen Pharma – peptide ISP bloqueur de la PTP

NervGen Pharma va commercialiser la technologie de régénération des nerfs développée par Case Western
 
Jerry Silver, un chercheur en médecine régénérative sur les lésions de la moelle épinière et professeur de neurosciences à l’école de médecine de Case Western Reserve, a développé une technologie qui détient la possibilité d’améliorer la vie de millions de patients atteints de lésions de la moelle épinière.

Dans sa recherche, Jerry Silver a identifié la protéine tyrosine phosphatase, PTP, comme un récepteur neural clé qui inhibe la régénération nerveuse à travers les zones de cicatrices qui surviennent dans les lésions de la moelle épinière et d’autres affections médicales.

Jerry Silver a ciblé les PTP avec un agent appelé ISP, qui favorise la régénération des nerfs endommagés et l’amélioration fonctionnelle dans les modèles animaux. Pour augmenter encore sa découverte, il a utilisé une série de ce qu’il appelle des «antagonistes de récepteurs» qui peuvent être administrés par voie systémique.

Il a également identifié un analogue de l’ISP qui est prêt pour le développement clinique.

NervGen prévoit d’utiliser l’analogue de l’ISP dans un essai clinique pour le traitement des lésions de la moelle épinière. Il tirera également parti de cette technologie pour identifier les candidats pour d’autres affections médicales connexes.

Les lésions nerveuses, de la perte des sensations jusqu’à la paralysie, se produisent suite à des traumatismes physiques tels que des accidents de voiture et des blessures de combat.

Il se produit également avec la sclérose en plaques, l’arythmie induite par la crise cardiaque, la maladie d’Alzheimer, les accidents vasculaires cérébraux et d’autres maladies et traumatismes dans lesquels les nerfs sont endommagés.

« Nous sommes extrêmement enthousiastes de faire progresser cette importante technologie de régénération nerveuse, car il n’existe actuellement aucune thérapie approuvée connue pour améliorer la repousse nerveuse chez les patients souffrant de lésions nerveuses », a déclaré Ernest Wong, PDG de NervGen, dans un communiqué. Il a ajouté que la récupération fonctionnelle observée dans les modèles animaux avait été sans précédent et cohérente à travers plusieurs modèles précliniques dans plusieurs laboratoires universitaires indépendants.

NervGen Pharma to take Case Western-developed nerve regeneration tech to market
 
Jerry Silver, a spinal cord injury regenerative medicine researcher, co-inventor and professor of neurosciences at Case Western Reserve’s School of Medicine, developed the technology. As he sees it, the technology holds the possibility of improving the lives of millions of spinal cord injury patients.

In his research, Silver identified protein tyrosine phosphatase, PTP, as a key neural receptor that inhibits nerve regeneration through areas of scarring that occurs in spinal cord injuries and other medical conditions.

Silver zeroed in on PTPs with an agent called ISP, which promotes regeneration of damaged nerves and functional improvement in animal models. To further augment his work, he employed a series of what he calls « receptor antagonists » that can be delivered systemically.

He also identified an analogue of ISP that is ready for clinical development.

NervGen plans to take the ISP analog into the clinic for the treatment of spinal cord injury. It will also leverage the technology to identify candidates for other related medical conditions,

Nerve damage, from loss of sensation to paralysis, occurs with physical traumas such as car accidents and combat injuries.

It also occurs with multiple sclerosis, heart attack induced arrhythmia, Alzheimer’s disease, stroke and other diseases and traumas in which the nerves are damaged.

« We are extremely excited to be advancing this important nerve regeneration technology as there is currently no approved therapy known to enhance nerve regrowth in patients suffering from nerve damage, » said Ernest Wong, CEO of NervGen, in a statement. He added that the functional recovery observed in animal models had been unprecedented and consistent across multiple preclinical models in several independent university labs.

Source : https://www.healthcareitnews.com/news/nervgen-pharma-take-case-western-developed-nerve-regeneration-tech-market

:sm6: POUR ADHERER A ALARME ? Cliquer sur la bannière :sm6:

Une percée à Cleveland marque un grand pas dans le traitement des lésions de la moelle épinière

Un chercheur de l’Université Case Western Reserve a découvert un nouveau traitement pour les lésions de la moelle épinière qui pourraient permettre aux nerfs de se régénérer et, peut-être, de rétablir le mouvement chez les personnes paralysées.

La percée vient après une recherche de trois décennies.

On pensait autrefois que les cellules nerveuses endommagées ne pourraient jamais repousser, mais Jerry Silver, qui est un éminent professeur de neurosciences, n’a jamais pensé cela.

Il a passé sa carrière à l’Université Case Western Reserve à la recherche d’une solution pour débloquer la régénération nerveuse, et il pense l’avoir trouvé sous la forme d’une minuscule protéine appelée Intracellular Sigma Peptide.

Pour la première fois, a-t-il dit, des nerfs endommagés ont pu se reconnecter.

« C’est très sûr, incroyablement efficace, et a un effet énorme sur les animaux », a déclaré Silver.

Il pense qu’il est temps de faire passer la découverte à la phase suivante: les tests humains.

« Les résultats sont si importants et la récupération est si profonde que cela a conduit les investisseurs à permettre d’apporter à terme cette thérapie aux gens », a-t-il dit.

Selon Silver, la percée a conduit à créer une nouvelle société. La start-up NervGen Pharma prévoit d’utiliser le programme accéléré de la Food and Drug Administration des États-Unis pour lancer les essais cliniques du peptide, qui devraient débuter en 2020.
A Breakthrough in Cleveland Marks a Major Step Forward in Treating Spinal Cord Injuries

A researcher at Case Western Reserve University discovered a new treatment for spinal cord injuries that may allow nerves to regrow and perhaps restore lost movement to paralyzed people.

The breakthrough comes after a three-decade search.

It was once thought that damaged nerve cells could never regrow, but Jerry Silver, who is a distinguished professor in neuroscience, never bought into that.

He has spent his career at Case looking for the key to unlock nerve regeneration, and he thinks he’s found it in the form of a tiny protein called Intracellular Sigma Peptide.

For the first time, he said, damaged nerves have been made to reconnect, « and they just keep on going like little Eveready Energizer bunnies. »

“It’s very safe, incredibly effective, has a huge effect in the animals, » Silver said.

He believes it’s time to take the discovery to the next phase: human testing.

“The results are so robust, the recovery is so profound that it led investors to license the peptide to bring the discovery to people,” he said.

According to Silver, the breakthrough led to a new commercial venture. The startup NervGen Pharma is planning to use the U.S. Food and Drug Administration’s fast-track program to streamline clinical trials of the peptide, which are scheduled to begin in 2020.

Source : http://www.wksu.org/post/breakthrough-cleveland-marks-major-step-forward-treating-spinal-cord-injuries#stream/0

Posté dans Actualités
Tags : ,

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 473 autres abonnés

Catégories

Alarme sur Facebook

groupe ALARME
%d blogueurs aiment cette page :