Auteur Sujet: Pétition santé à domicile  (Lu 7526 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Frog2Lille

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 899
  • Sexe: Femme
  • Paraplégie flasque incomplète & syndr. cordonal
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: L1 L2
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #12 le: 27 novembre 2016 à 16:45:04 »
Moi aussi j'ai signé.
Avec le handicap et l'âge Ces besoins de soins à domicile ne pourront qu'augmenter.
J'en suis le parfait exemple.
Bisous bien baveux les bizounours (je me permets : suis senior)/
Louise Frog2Lille.
Grenouille +/- décérébrée après expérimentation animale heu... médicale (péridurale).
Veuillez l'excuser en cas d'écrits inexacts... 
Merki.

En ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 5060
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #11 le: 07 septembre 2016 à 23:09:46 »
cette recherche la ne se préoccupe guère du sort de l'handicapé, elle en à rien a faire!


on ne prête qu'aux riches pouvant rapporter plus...de pots de vins! :1494:


Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne slhoka

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 169
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #10 le: 07 septembre 2016 à 10:51:33 »
ici nous avons peut etre un des elements manquants dans cette histoire...

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/09/06/qui-profite-du-credit-d-impot-recherche_4993109_4355770.html

c'est edifiant...
une preuve que ce n'est pas l'argent qui manque, mais qu'il est clairement detourné...
amusez vous ( ce n'est peut etre pas le bon mots) a lire les commentaires en bas de pages, pire que l'on imagine..

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #9 le: 03 septembre 2016 à 10:20:18 »
j'ai bien conscience qu'en disant cela, je risque de soulevé un tolé de reaction sur le forum, ce que je ne souhaite pas, je prefere nous savoir unis dans notre combat, au moins entre nous les "roulettes people", mais regardons la réalité en face..

Le forum est là pour dire ce que l'on souhaite. Et c'est cela qui est super !

Et c'est pour cela qu'il est tant apprécier.

De toute façon, le sujet n'a pas l'air de prendre dans la société.

J'ai comme l'impression que l'on a pas tous les éléments de cette histoire d'économie.



Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne slhoka

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 169
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #8 le: 03 septembre 2016 à 09:54:24 »
pareil que vous les gars, je ne signerais pas.. Ils se demerderont sans moi !!
Perso je suis en HAD et c'est une chance sinon je serais a l'hopital depuis plus d'un an et demi mais il ne faut pas se leurrer non plus, ormis la livraison du materiel medical ( et surtout ca facturation en fait ) le service c'est zero !!
leur medecin ne m'a jamais examiné, ne repond pas au tel lorsque j'en ai besoin, ne communique ni ne prend pas rdv non plus aux specialiste lorsque il y a urgence et surtout, SURTOUT ne s'inquiete pas de savoir si ma situation evolue favorablement ou non !! il est clair que tant qu 'il y a une prise en charge, il y a une facturation et c'est la seul chose qui compte !!!!
heureusement que j'ai un infirmier et un generaliste qui ont tout les deux dut etre formé chez les X-men sinon ce serait compliqué, et peut etre meme je ne vous ecrirais pas aujourdhui...
j'ai bien conscience d'etre beneficiaire de se service mais je ne peut pas cautionner cette grosse arnaque, une remise a plat de se systeme (qui part pourtant d'une tres bonne intention ) serait la bienvenue. une fois de plus nous allons trinquer, une fois de plus les coupables ne seront pas mis en cause mais tant pis, j'assume mon choix meme si c'est un peu cracher dans la soupe !!

avec 200 millions ( rien qu'en france !) nous serions peut etre deja debout ( ou au moins, moins dependant), et nous ne somme pas obligé de seulement precher pour notre eglise, avec ces meme 200M une solution au diabete serait peut etre trouvée, et la liste pourrai s'allonger... (ce n'est pas des paroles en l'air... :rolleyes: ; meme si je ne peux malheureusement rien prouvé..). Il n'y a qu'une seule facon de faire des economie,... c'est la difference entre:  soigner, et guérir

j'ai bien conscience qu'en disant cela, je risque de soulevé un tolé de reaction sur le forum, ce que je ne souhaite pas, je prefere nous savoir unis dans notre combat, au moins entre nous les "roulettes people", mais regardons la réalité en face...

bien a vous
remi


En ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 5060
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #7 le: 02 septembre 2016 à 16:36:40 »
je suis du même avis que toi, même si peu ont encore une conscience :smiley:
Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne terryfrogger

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1232
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6/C7
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #6 le: 02 septembre 2016 à 14:21:15 »
Même s'il n'y a pas d’impact pour les patients à priori, les pharmaciens et les entreprises de soins à domicile craignent pour leurs emplois. Elles comptent 60.000 salariés.

Faut dire qu'il y a là-dedans une belle tripotée de gars qui se sont fait des burnes en platine sur le dos du système, de la sécu et … des patients !
Après les vaches grasses, les vaches maigres, … c'est le jeu …
Que ces renards demandent à leurs patients de les sauver pour qu'ils puissent continuer à les arnaquer gentiment, ça me fait gerber. Résultat de s'être gavés comme ils l'ont fait, ils se font choper la main dans le paquet de bonbons et c'est le patient qui trinque.
Du coup, le pauvre handicapé qu'à plus qu'a hurler qu'on l'assassine et tenter de faire re-virer le truc … pour que le gavage continue !
Moi je veux bien signer une pétition, mais pas celle de ces gars-là. Ils se démerdent.
C'est pas une balle dans le coude qui m' fera plier le genou !! (John Wayne dans "Fort Alamo", 1948)

"acces libre" mon boulot: www.acceslibre.eu
et l'assoce ou je "bénévole":  www.caphandi-asso.fr
Thierry

Hors ligne DANIEL BERCHAT

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 731
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #5 le: 02 septembre 2016 à 09:16:51 »
::::

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #4 le: 02 septembre 2016 à 08:43:14 »
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #3 le: 02 septembre 2016 à 08:40:02 »

Déremboursement des soins à domicile : les syndicats du secteur écrivent à François Hollande

Les syndicats des entreprises de soins à domicile dénoncent les déremboursements qui pourraient toucher le secteur, selon un communiqué de presse.

Les syndicats des entreprises de soins à domicile adressent ce lundi une lettre ouverte à François Hollande pour dénoncer les déremboursements qui pourraient toucher le secteur, selon un communiqué de presse.

250 produits et prestations devraient être moins remboursés. Cela concerne par exemple les traitements du diabète, de la continence ou encore les poches de perfusion.

L'objectif est faire des économies soit 200 millions d’euros, selon les professionnels du secteur d'activité.

Même s'il n'y a pas d’impact pour les patients à priori, les pharmaciens et les entreprises de soins à domicile craignent pour leurs emplois. Elles comptent 60.000 salariés.

Source :
http://www.francetvinfo.fr/sante/deremboursement-des-soins-a-domicile-les-syndicats-du-secteur-ecrivent-a-francois-hollande_1800705.html

 :smiley:
Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne Arnaud

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 769
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Autre
  • Niveau de lésion: Flémard
Re : Pétition santé à domicile
« Réponse #2 le: 02 septembre 2016 à 08:37:12 »
Merci à ce gouvernement !!!  :angry:

Cette décision a été prise en toute discrétion en plein milieu de l'été.

En cause, la publication, début août, "d'un avis de projet de baisse de prix totalement inédit par son ampleur et ses conséquences : 9 domaines de la Liste des produits et prestations sont concernés (auto-surveillance glycémique, auto-traitement du diabète, apnée du sommeil, prévention d'escarres, nutrition orale, nutrition entérale, stomie, troubles de la continence et chaussures orthopédiques)."


-------------------------------------------------------------

Déremboursement des soins à domicile, filière en panique !

Résumé : 200 millions d'euros d'économie affectant 250 produits et prestations dédiés aux soins des patients à leur domicile. Une décision prise cet été, en catimini. La profession dénonce un coup bas et s'inquiète pour ses patients.

Handicap.fr : Que souhaitez-vous dénoncer ?
Sylvie Proust, administratrice de la Fedepsad* : Le 5 août 2016, le gouvernement, par le biais du Comité économique des produits de santé (CEPS), a profité de la torpeur estivale pour publier une baisse importante, allant pour certains produits jusqu'à 10%, sur le remboursement de 250 produits et prestations nécessaires aux soins à domicile et au traitement de patients chroniques. Une liste de 15 pages ! Soit une baisse globale de 200 millions d'euros par an.

H.fr : Sur quel montant global, et quel budget ?
SP : Trois milliards. Sur celui de l'Assurance maladie.

H.fr : Moins de 10%, y-a-t-il vraiment lieu de s'inquiéter dans un contexte où les économies impactent tous les domaines ?
SP : Il faut savoir que certains produits ont déjà subi une baisse de remboursement en 2016. Ce nouvel épisode suffit donc à compromettre l'avenir de la prise en charge des patients à domicile. Les prestataires de santé de la filière sont, bien-sûr, conscients de la nécessité de faire des économies sur les dépenses de santé et cette profession, plutôt vertueuse, souhaite même y participer activement. Mais il faut que les efforts demandés soient proportionnés, soutenables et ne mettent pas en péril les acteurs en place, la qualité de la prise en charge des patients et les milliers d'emplois concernés sur tout le territoire. Car cette coupe franche ne menace pas seulement les patients ; c'est tout un secteur d'activité, pourtant fortement créateur d'emplois qualifiés et non délocalisables, qui serait ainsi asphyxié.

H.fr : Plus concrètement, cette décision concerne quels types de produits, notamment pour les personnes handicapées ?
SP : Elles sont directement touchées puisqu'elles ont souvent des pathologies associées. Cela peut concerner, à titre d'exemple, l'insuffisance respiratoire (usage de masque pour traiter l'apnée du sommeil), la stomatothérapie (poche), l'incontinence urinaire (sondes urinaires), les risques de dénutrition et d'escarres (complémentation orale), la nutrition artificielle (pompes et nutriments) ou les supports préventifs d'escarres (matelas en mousse et thérapeutiques). Neuf domaines sont ainsi impactés (liste en fin d'interview**).

H.fr : Cette baisse affecte-t-elle aussi les fauteuils roulants ?
SP : Non, heureusement. C'est un dossier « compliqué » ; une réforme est en stand-by depuis 8 ou 9 ans, qui risque de resurgir un jour, mais qui a été, pour le moment, épargnée par cette décision.

H.fr : Quel sera l'impact pour les patients ?
SP : Le prix des produits va diminuer pour répercuter cette baisse et c'est donc la qualité qui en pâtira. Et puis, du côté des services, les patients ne pourront plus disposer du même niveau ni de la même qualité de traitement qu'aujourd'hui à cause d'une diminution des prestations et d'une réduction probable du personnel.

H.fr : Vous intervenez en tant qu'administratrice de la Fedepsad mais vous êtes également sur le terrain. Quel est l'état des lieux de la santé au domicile ?
SP : Oui en effet puisque je suis fondatrice de Présence Médicale devenue Harmonie Médical Service, qui regroupe une soixantaine d'agences en France. Le handicap et la maladie, c'est notre cœur de métier. Plus de 1,5 millions de patients sont pris en charge à domicile. 20 000 salariés des Prestataires de santé à domicile (PSAD) que nous sommes mettent en œuvre les traitements et dispositifs médicaux sur le lieu de vie des patients. Ils sont regroupés au sein de 800 associations et entreprises. Cela concerne également les 22 000 pharmaciens d'officine .Nos collaborateurs, dont certains sont  infirmiers, pharmaciens, diététiciens et techniciens spécialisés, se rendent au domicile pour s'assurer que les protocoles de soins sont bien respectés. C'est donc une vaste filière qui est menacée.

H.fr : Selon vous, cette décision n'a pas de sens dans un contexte où l'on promeut l'hospitalisation ambulatoire ?
SP : Evidemment, elle signe l'arrêt de mort du virage ambulatoire, pourtant porté par notre Gouvernement et souhaité par les Français. Nous sommes tous attachés à la possibilité d'être soignés chez nous, avec nos repères, notre indépendance, notre intimité et nos proches à nos côtés. Il semble absurde que le gouvernement veuille faire des économies sur un secteur qui peut assurer la pérennité de notre système de santé avec un coût jusqu'à 40% inférieur à celui d'une prise en charge en établissement.

H.fr : Vous ne vous y attendiez vraiment pas ?
SP : Non, cette décision a été prise au mépris de toute négociation, que nous pratiquons pourtant depuis plus de 20 ans avec les autorités de tutelle. Nous n'avions jamais été confrontés à un ultimatum de cette nature. Nous avions 30 jours pour répondre, avec une échéance au 5 septembre. Ce procédé est scandaleux sur le fond comme sur la forme.

H.fr : Il ne vous reste que quelques jours, comment comptez-vous contraindre le gouvernement à faire marche-arrière ?
SP : Nous avons mené plusieurs actions médiatiques et politiques pour stopper ce texte. Des communications dans Le Monde, Le Figaro, sur France Info. Nous avons également écrit à tous les sénateurs et députés qui commencent à s'émouvoir de la situation.

H.fr : Vous avez également mis en ligne une pétition (en lien ci-dessous) ?
SP : Oui, pour tenter d'alerter l'opinion publique. Il y a vraiment urgence. Elle a été remise au président de la République, au Premier ministre et à la ministre de la Santé. Nous leur demandons la suspension immédiate de ce projet et l'ouverture sans délai de réelles négociations avec les acteurs concernés. Et pas globale mais produit par produit ! D'autant que nous rentrons dans une période de négociations avec les fabricants et qu'eux aussi sont pris de court. Jusqu'à maintenant, nous avions toujours réussi à maintenir le dialogue malgré les baisses mais, une telle violence, c'est du jamais vu !

**Domaines de produits et prestations impactés : auto-surveillance glycémique, auto-traitement du diabète, apnée du sommeil, prévention d'escarres, nutrition orale, nutrition entérale, stomie, troubles de la continence et chaussures orthopédiques.

Source :
https://informations.handicap.fr/art-deremboursement-soins-domicile-875-9046.php

 :smiley:

Saint Gabriel - Apporte bonnes nouvelles.

Hors ligne J.Solis

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 995
  • Sexe: Homme
  • If you can't stand up, stand out !
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: C7
Pétition santé à domicile
« Réponse #1 le: 02 septembre 2016 à 00:10:48 »
Hello tout le monde,


Email reçu de la part de mon prestataire de service:

 "Cher Monsieur ,
 
 Vous nous faites confiance pour la délivrance de votre matériel médical et nous vous en remercions du fond du cœur.
 Si nous nous permettons de vous écrire aujourd’hui c’est qu’un avis de projet est paru au journal officiel le 5 août dernier, en plein cœur de l’été, risquant de sacrifier tout le secteur de la santé à domicile qui concerne plus de 1.5 millions de Français et tout particulièrement les entreprises comme FSK.
De nombreux domaines sont concernés tels que le traitement du diabète, l’apnée du sommeil, la prévention d’escarres, la nutrition orale et entérale, mais également les produits de stomathérapie et de troubles de continence.
 Sans aucune concertation des parties prenantes, le projet annonce des baisses de tarifs d'une ampleur inédite, allant jusqu'à 10%.  Cela va donc inévitablement impacter la santé de nos entreprises et de nos emplois avec le risque  pour vous de ne plus bénéficier d’un niveau de qualité que vous êtes en droit d’attendre.
Nous demandons aujourd’hui que ce projet soit stoppé afin que nous puissions nous mettre autour d’une table et que de vraies négociations soient entamées avec l’ensemble des acteurs concernés, notamment sur la base des propositions d’économie que notre Fédération professionnelle a eu l'occasion de formuler.
Nous avons d’ores et déjà sollicité les pouvoirs publics et les élus en ce sens et complété la démarche par une lettre ouverte au Président de la République appelant à ne pas sacrifier la Santé à domicile.
Nous voulons également donner l'occasion aux patients d'exprimer leurs craintes vis-à-vis des conséquences de ce projet et de demander la suspension de ce projet de loi. C'est pourquoi, vous pouvez, si vous le souhaitez, signer la pétition mise en place et le faire savoir autour de vous pour défendre la pérennisation de nos emplois, le maintien d'un niveau de qualité de service élevé auxquels vous avez droit et la possibilité pour chacun d'entre nous de privilégier les soins à notre domicile plutôt qu'à l'hôpital.
Retrouvez le lien pour la pétition sur notre site Internet :
http://www.fsk.fr/actualites/99-292-lettre-au-president-ne-sacrifiez-pas-la-sante-a-domicile.html
Merci d’avance pour votre soutien
 Cordialement
 L’Equipe FSK"


Jeffrey

If you can't stand up, stand out !


Facebook / Insta: Jeffrey Solis

 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

* Derniers Membres

Lavandula2
91j 9h 13m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 4h 54m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5060 Messages
TDelrieu TDelrieu
4076 Messages
Breizhfenua Breizhfenua
1519 Messages
farid
1330 Messages
Lavandula2
1279 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk