Auteur Sujet: Cellules souches mésenchymateuses (Corée-du-Sud)  (Lu 6886 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne system64

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 316
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
Re : Cellules souches mésenchymateuses (Corée-du-Sud)
« Réponse #11 le: 15 octobre 2012 à 21:35:06 »
bonsoir, c'est assez impressionnant, qu'attendons-nous en france?, qu'en pense le monde médical français?

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 435
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 435
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5

Hors ligne fti

  • Je n'accepterai jamais
  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 435
  • Sexe: Homme
  • Envers et contre tous
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c5
Re : Cellules souches mésenchymateuses (Corée-du-Sud)
« Réponse #8 le: 11 septembre 2012 à 19:41:44 »

Pour en savoir plus sur l'essai clinique et sur le recrutement des patients :

 :arrow: http://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01676441?term=spinal+cord+injury+chronic&cntry1=ES%3AKR&rank=1




Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 5060
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Cellules souches mésenchymateuses (Corée-du-Sud)
« Réponse #7 le: 19 août 2012 à 09:40:12 »
merci pour la précision
Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4076
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Cellules souches mésenchymateuses (Corée-du-Sud)
« Réponse #6 le: 18 août 2012 à 19:46:50 »
Gilles, l'article confirme ce qui a été publié dans le journal scientifique "Neurosurgery" en Mai 2012

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 5060
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Cellules souches mésenchymateuses (Corée-du-Sud)
« Réponse #5 le: 17 août 2012 à 16:05:01 »
tu pense que c'est à prendre au conditionnel vus que c'est la presse qui en parle ?
en tout cas ce genre d'info me fait "triper"  :cool:  merci Mr Delrieu  :wink:
Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4076
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Cellules souches mésenchymateuses (Corée-du-Sud)
« Réponse #4 le: 17 août 2012 à 11:44:31 »
Citer
Une thérapie de cellules souches permet à un homme paralysé de bouger à nouveau
04 Mai 2012


Un homme de 49 ans, surnommé Parc, a eu un accident de voiture il ya 14 ans en allant faire de la pêche de nuit. Il a été immédiatement emmené aux urgences et, même si il a repris conscience, son corps était complètement paralysé du cou jusqu'aux pieds. Il a également perdu son sens de l'odorat et ne pouvait bouger ses doigts que lentement de haut en bas.


Parc a subi une rééducation et de l'acupuncture en Chine, mais les efforts étaient sans espoir. Il levait même avec peine les bras. En désespoir de cause, Parc a rencontré le professeur et neurochirurgien Jeon Sang-Ryong au Seoul Asan Medical Center en Octobre 2006. Jeon lui a suggéré qu'il participe à la recherche clinique ciblant les tétraplégiques, ou ceux qui souffrent de paralysie générale, en utilisant la thérapie des cellules souches.


La recherche a finalement abouti à une procédure thérapeutique.


Un groupe de professeurs au Seoul Asan Medical Center dirigé par Jeon a mené une recherche sur la thérapie cellulaire et a réussi à utiliser des cellules souches pour guérir les patients souffrant de paralysie. Il s'agit de la première fois dans le monde qu’une récupération grâce à la thérapie de cellules souches a été objectivement prouvé par imagerie par résonance magnétique.


Les médecins ont recueilli des cellules souches de Parc, puis les ont mises en culture jusqu'à ce qu'il y ait 48 millions de cellules, et ils les ont injectées dans la moelle épinière lésée.


L'opération a duré près de sept heures et Parc a été mis sous anesthésie générale. Après être sorti de l'hôpital, il a reçu deux fois par mois 50 millions de cellules souches injectées par voie intrathécale.


«Les patients avec une colonne vertébrale paralysé comme moi sont sensibles au froid - on tremble même lorsque la température est de 28 degrés Celsius," a dit Park. «Deux jours après l'opération, cependant, je n'avais plus besoin d'une couverture."


En outre, il a pu sentir l'odeur de la pâte dentifrice à peine une semaine après avoir quitté l'hôpital.


"J'ai été ému," a dit Park.


Depuis 2007, il peut ressentir la moitié supérieure de son corps et lever les deux bras vers le haut. Il peut également envoyer des SMS avec son téléphone mobile.


"C'est un miracle, je suis maintenant capable de manger avec une cuillère et des baguettes et aussi tenir un verre de vin," a dit Park.


La moitié inférieure de son corps, cependant, est toujours paralysé. Il a dit qu'il aimerait recevoir un traitement de cellules souches qui l'aiderait à récupérer ses jambes engourdies.


"Nous avons pu confirmer que trois patients sur 10 [y compris Parc] souffrant de paralysie ont montré une récupération significative après avoir reçu le traitement par injection de leurs propres cellules souches dans leurs moelle épinière lésées », a déclaré le professeur Jeon.


Il a dit la technique médicale pourra également guérir les patients atteints au dos comme Kang Won-rae, un chanteur coréen dont le corps a été paralysé de la taille vers le bas en raison d'un accident de moto en 2000.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




Stem cell therapy gets paralyzed man moving
May 04,2012


A 49-year-old surnamed Park was in a car accident 14 years ago on his way to do some night fishing. He was immediately taken to the emergency room and, although he regained consciousness, his body was completely paralyzed from the neck down. He also lost his sense of smell and could only move his fingers slowly up and down.


Park underwent rehabilitation regimens and acupuncture in China but the efforts were hopeless. He struggled to even lift his arms. In despair, Park met professor and neurosurgeon Jeon Sang-ryong from Seoul Asan Medical Center in October 2006. Jeon suggested that he participate in clinical research targeting quadriplegics, or those suffering from general paralysis, using stem cell therapy.


The research ultimately led to a curative procedure.


A group of professors at Seoul Asan Medical Center led by Jeon conducted stem cell therapy research and succeeded in using stem cells to cure patients suffering from general paralysis. It is the first time in the world that recovery through stem cell therapy research has been objectively proven through magnetic resonance imaging.


Doctors collected Park’s stem cells and then grew them until they had 48 million cells and injected them into his injured spinal cord.


The operation took nearly seven hours and Park was put under general anesthesia. After being dismissed from the hospital, he visited the doctor twice every month to get 50 million stem cells injected into the injured area each time.


“Patients with a paralyzed spine like me are sensitive to cold - we shiver even when the temperature is 28 degrees Celsius [82 degrees Fahrenheit],” Park said. “Two days after I received the operation, however, I no longer needed a blanket.”


Also, he was able to smell the scent of toothpaste only a week after he left the hospital.


“I was moved,” Park said.


From 2007, he was able to feel the upper half of his body and lift both arms straight up. He could also send text messages with his mobile phone.


“It’s a miracle that I am now able to eat using a spoon and chopsticks and also hold a glass full of wine,” Park said.


The bottom half of his body, however, is still paralyzed. He said he would like to receive stem cell therapy that would help him recover his numb legs as well.


“We were able to confirm that three out of 10 patients [including Park] suffering general paralysis showed significant recovery after receiving therapy by injecting their own stem cells into their injured spinal cords,” said Professor Jeon.


He said the medical technique will also cure patients with injured necks and backs like Kang Won-rae, a Korean singer whose body was paralyzed from the waist down due to a motorcycle accident in 2000.




Source : http://koreajoongangdaily.joinsmsn.com/news/article/article.aspx?aid=2952351&cloc=joongangdaily%7Chome%7Cnewslist1


Hors ligne harbib

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 137
    • Voir le profil
Re : Cellules souches mésenchymateuses (Corée-du-Sud)
« Réponse #3 le: 27 juillet 2012 à 23:10:15 »
bonjour
 n y a t il pas un moyen de savoir un peu plus sur cette therapie . car la il n ya pas beaucoup de detail.merci

Hors ligne gilles

  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 5060
  • Sexe: Homme
  • je déteste les piscines depuis le 05/08/1997
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C5/C6
Re : Cellules souches mésenchymateuses (Corée-du-Sud)
« Réponse #2 le: 24 juillet 2012 à 11:20:31 »
ça c'est du concret et apparemment ça fonctionne assez rapidement  :smiley:
Modérateur sur www.buspirit.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4076
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Cellules souches mésenchymateuses (Corée-du-Sud)
« Réponse #1 le: 23 juillet 2012 à 16:13:56 »
Citer
Neurosurgery : Mai 2012


Résultats à long terme d’une thérapie sur les traumatismes médullaires utilisant des cellules souches mésenchymateuses dérivées de moelle osseuse chez les humains


Park, Jin Hoon MD; Kim, Dae Yul MD; Sung, Inn Young MD; Choi, Gyong Hyo MD; Jeon, Min Ho MD; Kim, Kwang Kuk MD; Jeon, Sang Ryong MD

University of Ulsan College of Medicine, Seoul, South Korea.


Résumé


CONTEXTE: Bien que la transplantation de cellules souches mésenchymateuses (CSM) après une lésion de la moelle épinière (LME) a montré des résultats prometteurs chez les animaux, on en sait moins sur les effets de la greffe autologue de CSM chez l'homme avec LME.


OBJECTIF: Décrire les résultats à long terme de 10 patients ayant subi une transplantation intramédullaire directe de CSM dans la moelle épinière lésée.


MÉTHODES: Des CSM autologues ont été récoltées à partir de l'os iliaque de chaque patient et multipliées en culture pendant 4 semaines. Les CSM (8 × 10 6) ont été injectés directement dans la moelle épinière, et 4 × 10 7 cellules ont été injectées dans l'espace intradural de 10 patients ASIA A ou B avec une lésion médullaire traumatique cervicale. Après 4 et 8 semaines, un supplément de 5 × 10 7 de cellules souches mésenchymateuses ont été injectés dans chaque patient par voie intrathécale. Les évaluations des résultats comprenaient les changements dans le grade moteur, l'imagerie par résonance magnétique, et les enregistrements électrophysiologiques.


RÉSULTATS: Bien que 6 des 10 patients ont montré une certaine amélioration de la force motrice des membres supérieurs à 6 mois de suivi, 3 ont montré une amélioration progressive dans les activités de la vie quotidienne, et des changements ont été observés sur l’IRM, tel que la diminution de la taille de la cavité et un signal à faible intensité en forme de fibre. Ils ont également montré une amélioration électrophysiologique. Aucun des 10 patients n’a eu de complication permanente associée à la transplantation de CSM.


CONCLUSION: Trois des 10 patients atteints de LME qui ont été injectés avec des CSM autologues ont montré une amélioration dans la puissance motrice des membres supérieurs et des activités de la vie quotidienne, ainsi que des changements significatifs sur l’imagerie par résonance magnétique et électrophysiologiques au cours du suivi à long terme.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




Neurosurgery:
May 2012 - Volume 70 - Issue 5 - p 1238–1247


Long-term Results of Spinal Cord Injury Therapy Using Mesenchymal Stem Cells Derived From Bone Marrow in Humans


Park, Jin Hoon MD; Kim, Dae Yul MD; Sung, Inn Young MD; Choi, Gyong Hyo MD; Jeon, Min Ho MD; Kim, Kwang Kuk MD; Jeon, Sang Ryong MD




Abstract


BACKGROUND: Although the transplantation of mesenchymal stem cells (MSCs) after spinal cord injury (SCI) has shown promising results in animals, less is known about the effects of autologous MSCs in human SCI.


OBJECTIVE: To describe the long-term results of 10 patients who underwent intramedullary direct MSCs transplantation into injured spinal cords.


METHODS: Autologous MSCs were harvested from the iliac bone of each patient and expanded by culturing for 4 weeks. MSCs (8 × 106) were directly injected into the spinal cord, and 4 × 107 cells were injected into the intradural space of 10 patients with American Spinal Injury Association class A or B injury caused by traumatic cervical SCI. After 4 and 8 weeks, an additional 5 × 107 MSCs were injected into each patient through lumbar tapping. Outcome assessments included changes in the motor power grade of the extremities, magnetic resonance imaging, and electrophysiological recordings.


RESULTS: Although 6 of the 10 patients showed motor power improvement of the upper extremities at 6-month follow-up, 3 showed gradual improvement in activities of daily living, and changes on magnetic resonance imaging such as decreases in cavity size and the appearance of fiber-like low signal intensity streaks. They also showed electrophysiological improvement. All 10 patients did not experience any permanent complication associated with MSC transplantation.


CONCLUSION: Three of the 10 patients with SCI who were directly injected with autologous MSCs showed improvement in the motor power of the upper extremities and in activities of daily living, as well as significant magnetic resonance imaging and electrophysiological changes during long-term follow-up.




Source : http://journals.lww.com/neurosurgery/Abstract/2012/05000/Long_term_Results_of_Spinal_Cord_Injury_Therapy.21.aspx



 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

* Derniers Membres

Lavandula2
91j 9h 13m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 4h 54m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5060 Messages
TDelrieu TDelrieu
4076 Messages
Breizhfenua Breizhfenua
1519 Messages
farid
1330 Messages
Lavandula2
1279 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk