Auteur Sujet: Un nouveau biomatériau : le xyloglucane  (Lu 4736 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Antho73420

  • Nouveau
  • *
  • Messages: 14
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: c1 très incomplet
Re : Un nouveau biomatériau : le xyloglucane
« Réponse #3 le: 16 juin 2011 à 16:56:18 »
Farid, justement je pense que celà serait bien mieu puisqu'il s'agit d'un liquide prenant ensuite la forme d'un gel ( du type Neurogel ) celà pourrait donc être applicable à bien plus de cas, notamment pour les lésions incomplètes, je peux me tromper mais je pense que là est la "révolution".

Hors ligne farid

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 1320
    • Voir le profil
Re : Un nouveau biomatériau : le xyloglucane
« Réponse #2 le: 14 juin 2011 à 20:38:57 »
on est en train de "copier" le neurogel apparemment.
  A quand des essais cliniques sur le princiope de ce nouveau bio materiau?

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Un nouveau biomatériau : le xyloglucane
« Réponse #1 le: 13 juin 2011 à 10:22:08 »
Citer

Un Biomatériau aide à la régénération nerveuse
7 juin 2011


(Medical Xpress) - Un chercheur de l'Université Monash a développé un nouveau biomatériau qui aide les nerfs endommagés dans le cerveau et la moelle épinière à repousser. Les travaux pourraient révolutionner le traitement des lésions nerveuses et de maladies, telles que la maladie de Parkinson.


Le doctorant Andrew Rodda faisait partie de l’équipe d'ingénierie des matériaux de l’Université Monash ayant travaillé sur le xyloglucane, un composé à base de graines du tamarinier.


Dans les plantes, le xyloglucane joue un rôle important en reliant les cellules ensembles, et Andrew Rodda a étudié ses effets chez les animaux avec une lésion des cellules nerveuses.


Le composé mis au point par Andrew Rodda peut être injecté dans un site lésionnel sous forme de liquide, avant de devenir un gel quand il atteint la température du corps.


Une fois en place, le gel agit comme une structure de soutien grâce auquel les cellules saines peuvent migrer et éventuellement se connecter au système nerveux.


Jusqu'à présent, les lésions du système nerveux central - le cerveau et la moelle épinière - étaient considérées comme irréparable.


Andrew Rodda a déclaré que l’absence de réparation, ou la repousse, est due principalement à l'environnement toxique laissé après la mort des nerfs.


"Les cellules nerveuses sont sensibles, et repousseront seulement dans l’environnement le plus favorable", a déclaré Andrew Rodda.


"Après une lésion, de nouvelles cellules ne peuvent pas pénétrer dans l'espace vide laissé après la mort en masse des cellules nerveuses. Des cellules se groupent sur les bords, formant une barrière impénétrable. Cela laisse le centre de la plaie comme une lésion, qui contient des produits chimiques qui tuent les nerfs en croissance."


Andrew Rodda a déclaré le nouveau biomatériau fonctionne en fournissant un échafaudage temporaire sur lequel de nouvelles cellules peuvent se développer et pénétrer dans la lésion.


De manière significative, ce sont les cellules d'assistance, connues sous le nom d’astrocytes, qui furent les premières à entrer dans le gel implanté. Ces cellules sécrètent des substances chimiques bénéfiques, qui peuvent contribuer à créer un environnement dans lequel les cellules nerveuses peuvent survivre.


L'étude d’Andrew Rodda s'inscrit dans le cadre d'un effort mondial visant à permettre la régénération des nerfs dans le cerveau et la moelle épinière. Il s'appuie sur des travaux antérieurs à l'Université Monash pour comprendre et maîtriser la croissance des nerfs à l'aide de biomatériaux.




===========================
 :arrow: TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================




Biomaterial aids nerve regeneration
June 7, 2011


(Medical Xpress) -- A Monash University researcher has developed a new biomaterial that encourages damaged nerves in the brain and spinal cord to regrow. The work could revolutionise treatment of nerve-based injuries and diseases, such as Parkinson’s.


PhD student Andrew Rodda was part of a Monash Materials Engineering team investigating xyloglucan, a plant-based compound derived from the seeds of the tamarind tree.


Within plants, xyloglucan plays an important role in linking cells together and Mr Rodda has been studying its effects in animals with damaged nerve cells.


The compound developed by Mr Rodda can be injected into an injury site as a liquid, before becoming a gel as it reaches body temperature.


Once in place, the gel acts as a support structure through which healthy cells can migrate and potentially reattach themselves to the nervous system.


Until now, all damage to the nerve cells of the central nervous system - the brain and spinal cord – had been considered irreparable.


Mr Rodda said the lack of repair, or regrowth is due mainly to the toxic environment left behind after nerve death.


“Nerve cells are sensitive, and will only grow in the most supportive of environments,” Mr Rodda said.


“After injury, new cells cannot normally penetrate into the empty space left after mass cell death. Cells clump at the edges, forming an impenetrable barrier. This leaves the centre of the wound as a lesion, which contains chemicals that kill growing nerves.”


Mr Rodda said the new biomaterial works by providing a temporary scaffold on which new cells can grow and penetrate the lesion.


Significantly, it was the helper cells, known as astrocytes, which were the first to move into the implanted gel. These cells secrete beneficial chemicals, which may have helped create an environment in which the delicate nerve cells can survive.


Mr Rodda’s study is part of a worldwide effort to encourage nerve regeneration in the brain and spinal cord. It builds on previous work at Monash University to understand and control nerve growth using biomaterials.




Source : http://medicalxpress.com/news/2011-06-biomaterial-aids-nerve-regeneration.html





 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 52m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 59m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4068 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
J.Solis J.Solis
995 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk