Auteur Sujet: Cellules souches - Brésil  (Lu 6445 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Cellules souches - Brésil
« Réponse #5 le: 03 octobre 2005 à 12:10:07 »
L'an dernier, un essai sur une patiente avec AVC avait donné de bons résultats !  :D

Citer
Dimanche 21 Novembre 2004   

Une femme hémiplégique reçoit des cellules souches et retrouve les mouvements
 

 
RIO DE JANEIRO (AFP), le 21-11-2004
Une Brésilienne de 54 ans, victime d'une hémorragie cérébrale l'ayant laissée hémiplégique et sans l'usage de la parole, a bénéficié d'une greffe de cellules souches dans le cerveau et a recommencé à marcher et à parler en 17 jours.

Cette thérapie inédite, testée pour la première fois au Brésil, semblerait indiquer que les cellules souches peuvent être efficaces dans la récupération de patients victimes de troubles vasculaires, a dit vendredi à la presse le médecin Hans Fernando Dohmann, directeur de l'hôpital Pro-Cardiaco de Rio de Janeiro où a été fait ce traitement "à titre expérimental".

Une expérience avec une seule personne dans le monde ne veut pas dire que ce résultat se répétera sur d'autres patients, selon le Dr Dohmann, mais "je dirais que nous sommes dans une nouvelle ère dans la recherche du traitement de cette maladie".

"Nous sommes encore dans la phase axée sur la sécurité de la méthode afin de contrecarrer de possibles effets colatéraux. La seconde phase servira à tester son efficacité", a déclaré à l'AFP le Dr Dohmann.

L'expérience effectuée par l'Université fédérale de Rio (UFRJ) et le Pro-cardiaco sur Maria da Graça Pomeceno sera réitérée sur quatorze autres personnes.

D'ici 2006, tout devra être conclu et d'ici cinq à sept ans, la méthode pourra être amplement adoptée avec sécurité, selon le docteur.

"Un aspect fondamental du procédé est qu'il ne peut être réalisé que de trois à cinq jours après l'hémorragie cérébrale, dans la phase aigüe, quand il est possible de surmonter la barrière qui sépare le sang du tissu cérébral", a précisé le Dr Dohmann.

Les cellules souches, tirées de la moelle osseuse d'un os du bassin de la patiente, ont été injectées dans son cerveau cinq jours après l'hémorragie cérébrale. Elles ont été injectées au moyen d'un micro-cathéter introduit par l'artère fémorale de la malade et libérées uniquement dans l'artère cérébrale centrale moyenne, où normalement surviennent les troubles qui provoquent l'hémorragie.

"Les cellules souches ont été libérées lentement. Nous avons mis quinze minutes pour injecter les trois millilitres contenant les trente millions de cellules", a ajouté le Dr Dohmann.

Les cellules souches implantées dans cette région du cerveau se sont montrées capables de former de nouveaux vaisseaux sanguins.

En régénérant de nouvelles petites artères, la vascularisation de la région a augmenté ainsi que l'arrivée d'oxygène, de glucose et autres substances qui aident à régénérer les neurones.

Maria da Graça Pomeceno a été montrée à la télévision montant les escaliers de sa maison et prononçant quelques mots alors qu'après l'hémorragie elle avait de grandes difficultés de compréhension et avait totalement perdu l'usage de la parole.

Après cette réussite avec des cellules souches prélevées chez l'adulte, le Dr Dohmann se fait l'avocat de l'utilisation par les chercheurs de cellules souches embryonnaires, potentiellement susceptibles de donner toutes les variétés de cellules formant notre organisme.

"Les cellules embryonnaires sont plus puissantes que les cellules souches adultes. Mais nous devons apprendre à contrôler ces cellules avant de les implanter sur l'être humain", a-t-il ajouté.

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : Cellules souches - Brésil
« Réponse #4 le: 03 octobre 2005 à 12:00:47 »
Pas de résultats vraiment intéressant pour le moment...  :?

Un extrait d’un article du Dr Johnston d’avril 2005 :

Citer
Options de Guérison - Dr. Laurance Johnston (Paraplegia News. April 2005)

(…)
Procédures Chirurgicales

BRÉSIL : Dr. Tarcisio Barros et coll. ont injecté des cellules souches issues de moelle osseuse dans l'artère spinale la plus proche du site de la lésion chez 32 sujets avec des lésions cliniquement complètes (2 à 12 ans post-lésion). Les cellules souches ont été isolées du propre sang du patient, après traitement avec un médicament qui stimule la production par la moelle osseuse de ces cellules. Après un an de suivi, 18 patients ont montré une amélioration électrophysiologique de la conduction neuronale, laquelle, dans quelques cas, a été traduite en amélioration fonctionnelle

===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================

Healing options. S. Laurance Johnston, Ph. D. (Paraplegia News. April 2005)

(…)
Surgical Procedures

BRAZIL: Dr. Tarcisio Barros et al. have infused bone-marrow-derived stem cells into the spinal artery closest to the injury site in 32 subjects with clinically complete injuries (2-12 years postinjury). The stem cells were isolated from the patient's own blood after treatment with a drug that stimulates the bone-marrow production of these cells and, in turn, their spillover into the blood. After one-year follow-up, 18 patients have shown improvement in electrophysiological neuronal conduction, which, in some cases, has been translated into functional improvement


Source : http://www.neurovita.ru/pressa/eng_pn_0405.html

fti/guvtvwB

  • Invité
Cellules souches - Brésil
« Réponse #3 le: 02 octobre 2005 à 22:18:06 »
salut  tdelrieu je me souviens que le pr barros brésil avais fait une étude avec des cellules sanguines vous avais rien dans les archives :?: : :1409::patrick

Hors ligne Didier

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 148
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Brésil - cellules souches
« Réponse #2 le: 09 mars 2005 à 21:47:08 »
Citer
Le ministère de la Santé va également financer cette année des études avec des cellules souches provenant du cordon ombilical ou de patients adultes, pour soigner des affections de moelle épinière


quelle année 2005
les essais de greffes se multiplies
vivement les résultats
didier

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4068
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Cellules souches - Brésil
« Réponse #1 le: 27 février 2005 à 13:55:59 »
Citer
Brésil - cellules souches

Vaste expérimentation thérapeutique avec des cellules souches au Brésil

AFP | 02.02.05 | 15h48

Le ministère brésilien de la Santé a annoncé mercredi le début d'une vaste expérimentation thérapeutique avec des cellules souches adultes pour le traitement de maladies cardiaques."
Le projet que le Brésil développe est unique au monde, en nombre de cas étudiés et comparés - 1.200 patients – et en nombre d'institutions concernées - 40 dans tout le pays", a affirmé à l'AFP un responsable du service de presse du ministère. Le but de l'étude vise à évaluer le remplacement éventuel de traitements cardiaques traditionnels (dont les greffes du coeur) par une thérapie utilisant des cellules souches.
Le ministère a estimé qu'au Brésil, où 4 millions de personnes souffrent d'insuffisance cardiaque grave, 200.000 vies pourraient être sauvées en trois ans si l'efficacité de la greffe de cellules souches est prouvée. En outre, cela réduirait le coût pour le gouvernement des traitements médicaux dans ce domaine de 37 millions de reais (11 millions d'euros) par mois.
Les 1.200 patients seront partagés en groupes de 300, selon leur type de maladie. La moitié d'entre eux recevra un traitement traditionnel (par médicaments ou chirurgie) et l'autre moitié sera soumise à la greffe de cellules souches. Dans ce cas, chaque patient recevra des cellules souches de sa propre moelle osseuse. Le coût total du projet est estimé à 13 millions de reals (4 millions d'euros).
Le ministère de la Santé va également financer cette année des études avec des cellules souches provenant du cordon ombilical ou de patients adultes, pour soigner des affections de moelle épinière, des diabètes ou des maladies neuro-dégénératives comme la maladie d'Alzheimer.



 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Qui est en ligne

  • user CCBot

* Derniers Membres

Lavandula2
90j 20h 50m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 2h 59m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5045 Messages
TDelrieu TDelrieu
4068 Messages
farid
1320 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
Lavandula2
1268 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
J.Solis J.Solis
995 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk