Auteur Sujet: L'abaissement de la température du corps protège contre les lésions  (Lu 9566 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

LOULOU17

  • Invité
Re : L'abaissement de la température du corps protège contre les lésions
« Réponse #14 le: 16 avril 2008 à 12:02:23 »
bonjour a tous j'ai vue sur le forum une emision sur la 5 mes voilà je la trouve plus quelqu'un peut me dire ou elle se trouve merci bien .LOULOU

Hors ligne chris26

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 7267
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
sinon toi chris sa va comme tu veut a bientôt loulou. :wink:

Oui merci  :wink:

LOULOU17

  • Invité
Re : L'abaissement de la température du corps protège contre les lésions
« Réponse #12 le: 11 avril 2008 à 19:08:28 »
chris bjr est oui faut comprendre pas toujours facile il a besoin de parlais beaucoup je pense si je peut lui reponde pourquoi pas nous sommes des humains et la vie est pas toujours rose malheuresement il y a des gens avec un moral d'acier et d'autre non et sinon toi chris sa va comme tu veut a bientôt loulou. :wink:

Hors ligne chris26

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 7267
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
Re : L'abaissement de la température du corps protège contre les lésions
« Réponse #11 le: 11 avril 2008 à 13:51:41 »
Bonjour

Sympa, merci pour lui loulou  :smiley:

Chris

LOULOU17

  • Invité
Re : L'abaissement de la température du corps protège contre les lésions
« Réponse #10 le: 11 avril 2008 à 13:26:06 »
BANCO je comprent se que tu veut dire ou habite tu dans quel région moi je reste a SAINTES en charente maritime 17 tu connais si tu a vraiment envie de parlais j'ai MSN il y a pas de souci a bientôt BANCO loulou :wink:

Hors ligne chris26

  • Membre de l'association
  • Adepte du forum
  • ******
  • Messages: 7267
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Paraplégique
  • Niveau de lésion: T7, T8
Bonjour

Le moral dans les chaussettes on dirait  :sad:  On passe tous par des moments comme cela, moi le premier mais je me dit que demain sera un autre jours  :tongue: En voyant ton message j'ai repensé à notre ami joao qui un jour avait ouvert ce fil http://alarme.asso.fr/forum/index.php/topic,708.msg5675.html#msg5675
Tu peux répondre à la suite, un fil plus approprié au coup de déprime  :azn:

 :wink: courage  :wink:

Hors ligne banco

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 107
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
salut loulou merci de ta reponse,mais t a vu on parle beaucoup de chose ,des essais qui marche avec des resultat positif depuis un an ou deux mais ya rien !!!!je comprend pas sé pour sa!!!!moi sa fait trois ans que je sui en fauteuil mais je suis jeune je vais remarcher a quelle age,A50ans quand jauré un cancer ou une autre maladie,tout sa a cause d un con de copain que je suis en fauteuil,y l a perdu le controle de sa bagnole et moi derrirere et voila en fauteuil de merde,la misere!!!,j avez 25ans je sorter beaucoup,javez un travail,une copine et plus rien!! je fait moin de chose maintenant meme plus rien!!!!vie de dingue!!!!merci loulou a plus bon courage!!!

LOULOU17

  • Invité
BANCO bonjour je c que c pas facile d'attendre mes dit toi bien que t pas le seule qui attent malheuresement,moi même sa fait 13 ans que j'attent et j'espere voir un jour la fin de ce putin de tunel je te dit seulement courage tu va me réponde facile a dire je c mes pas le choix faut attendre encore j'espere peut pas encore des années voilà si besoin de parlais fait le moi savoir a bientôt loulou. :wink:

Hors ligne banco

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 107
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
bonjour a tous c que du bon c news merci et bonne chance a tous. :wink:
on parle beaucoup de reparion medullaire mais y en a marrre serieux de rien de conré!!!!!que sa parle de ,mais rien serieux y en a ras le bol!!!!!!!!!!!
c est quand qu on va remarcher serieux avec un medicamnt miracle comme disez le professeur dizien a garches qui nous quitter maleureusement!!!!!!!!dite nous quand a peu pré y en marre de cete vie de merde faut arreter de dire on vie bien,nan on vie mal trés mal!!!j ai craquer voila!!!c est la deprime tout le temp ,la famille en marre aussi de voir comme sa!!!!!!faut payer combien pour pouvoir remarcher ou pouvoir pisser et chié  et baiser normalement??????

Hors ligne banco

  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 107
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
bonjour a tous c que du bon c news merci et bonne chance a tous. :wink:
on parle beaucoup de reparion medullaire mais y en a marrre serieux de rien de conré!!!!!que sa parle de ,mais rien serieux y en a ras le bol!!!!!!!!!!!

LOULOU17

  • Invité
bonjour a tous c que du bon c news merci et bonne chance a tous. :wink:

Arnaud

  • Invité

Kevin Everett a subi une intervention chirurgicale mineure au cou

BUFFALO, New York — Kevin Everett se remet d'une intervention chirurgicale mineure au cou, subie plus tôt cette semaine.

Cette intervention visait à atténuer la douleur qu'il ressentait à la suite de l'importante blessure à la colonne vertébrale et à la moelle épinière subie au début de la dernière saison et qui l'a presque laissé paralysé.

L'intervention, effectuée dans un hôpital de Buffalo, devait avoir lieu mardi, mais a été devancée à lundi, forçant Everett à annuler une apparition publique.

Everett devait y annoncer la tenue d'un tournoi de golf et d'un "tailgate party" en juillet prochain pour sa nouvelle fondation, qui amasse des fonds afin de faire progresser la recherche sur les blessures à la moelle épinière.

Blessé dans un match le 9 septembre, Everett était initialement paralysé à partir du cou. Après avoir passé quelques mois dans un centre de réadaptation de Houston, il marche maintenant par lui-même.

http://canadianpress.google.com/article/ALeqM5jnJXnzw3tsCoWnK2rdVr3sVIKXjQ

 :smiley:

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4075
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
Re : L'abaissement de la température du corps protège contre les lésions
« Réponse #2 le: 09 avril 2008 à 13:07:10 »
Citer
Après une grave lésion du cordon médullaire, l'ancien athlète de l'UM et NFL, Kevin Everett, visite en marchant le Miami Project to Cure Paralysis

 

Kevin Everett, en second plan à droite, fait une visite au Miami Project to Cure Paralysis.
Avec l'ancien footballeur : Dr. Barth Green, Dr. Pascal Goldschmidt, Marc Buoniconti, et Dr. Dalton Dietrich.


Pour un homme dont beaucoup pensaient qu’il ne remarcherait jamais, en septembre dernier, l’ancien footballeur Kevin Everett se tenait debout vendredi sur le campus de Miller School of medicine lors d’une visite au Miami Project to Cure Paralysis. Il était là pour annoncer le lancement de la fondation Kevin Everett, et pour remercier l’équipe du Miami Project dont la recherche de pointe a joué un rôle dans son rétablissement suite à sa lésion médullaire subi pendant un match du NFL, la saison passée.

Everett, dont le rétablissement est considéré comme miraculeux, a reçu un un traitement hypothermique, par l'injection d'une solution saline froide dans le système circulatoire. Dans la recherche du Miami Project, les médecins et les scientifiques ont démontré que ce traitement expérimental diminue de manière significative les dommages au cordon médullaire.

“C’est stupéfiant toute la recherche qu'ils ont fait ici”, a dit Everett. “Cela a sauvé ma vie. Je suis debout et me déplace en marchant. Je leur suis tellement reconnaissant pour tout.”

(…) Le docteur de l’équipe des Buffalo, Andrew Cappuccino, qui a traité Everett après sa lésion médullaire, avait été renseigné sur le traitement d'hypothermie lors d’une conférence donnée par le Dr. Dietrich du Miami Project à Palm Beach, en 2006.

 “Qui aurait pensé qu'un footballeur d’Hurricane, un scientifique d’Hurricane et un docteur d’Hurricane faisant partie de l’équipe du Miami Project à l'UM, auraient pu aller ensemble”, dit Green. “La chance a été que l'un des docteurs de l'équipe qui avait assisté à la conférence du Dr. Dietrich était présent sur le terrain quand Everett s’est effondré suite à la collision violente, et que le pronostic était la paralysie. Dr. Cappuccino a été très audacieux pour tenter sa chance en employant cette thérapie expérimentale.”

Dietrich a mentionné qu'après avoir assisté à la conférence sur l'hypothermie, le Dr. Cappuccino avait dit qu'il emploierait probablement l'hypothermie la prochaine fois qu'il aurait un patient présentant des lésions cervicales graves qui pourraient bénéficier du traitement.

“Dr. Cappuccino a franchi une étape importante en appliquant ce que nous faisons dans certaines études expérimentales, et de traiter réellement ce joueur de football”, a dit Dietrich. “C'était vraiment très bien prévu d’avoir tout sur place, y compris la solution saline froide dans le véhicule de secours, pour commencer le refroidissement très tôt, ce qui est crucial en termes de soins en phase aiguë.”

L'histoire d'Everett, a ajouté Dietrich, est un bon témoignage pour la science de pointe conduite au Miami Project. “Nous pouvons réellement, par la mission du Miami Project et de l'University of Miami, changer la manière dont nous traitons les personnes avec des lésions aiguës et chroniques. Les scientifiques et les cliniciens qui travaillent dans ce bâtiment essayent de faire cela chaques jours”, a dit Dietrich.

Le Miami Project reçoit maintenant des appels de médecins et de scientifiques d'Europe et d'Australie pour s'enquérir au sujet d’un essai clinique d'hypothermie. Dietrich indique qu’une grande population est nécessaire pour l'essai clinique et des résultats positifs pourraient marquer un avancement significatif dans le traitement non seulement des lésions du cordon médullaire, mais aussi des patients présentant des lésions traumatiques du cerveau. Dietrich, qui a rejoint le Dr. Cappuccino dans une présentation au NFL, a indiqué que des médecins de l'équipe auraient maintenant la solution saline froide sous la main et pourraient l'employer pour traiter des lésions.

(…) Avec sa fondation, qui a donné un coup d’envoi avec des événements à South Beach Saturday, Everett projette de soutenir et promouvoir la recherche sur les lésions du cordon médullaire.

Marc Buoniconti a fait un bon accueil à ces nouvelles et a indiqué que le rétablissement d'Everett montre ”là où la recherche en est arrivée.”

“C’est une étape, mais je pense à ces 22 dernières années où nous avons pu voir comment les recherches ont abouti à quelque chose d’important”, a dit Buoniconti. “La prochaine étape sera de nous faire tous sortir de nos chaises roulantes, et nous consacrerons nos vies à réaliser cela.”


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


After a Severe Spinal Cord Injury, former UM and NFL Athlete, Kevin Everett, Walks Tall on Visit to The Miami Project to Cure Paralysis

For a man many believed would never walk again, former Hurricane and NFL player Kevin Everett stood tall on the Miller School’s campus Friday during a visit to The Miami Project to Cure Paralysis. He was there to announce the launch of the Kevin Everett Foundation and thank The Miami Project team whose cutting-edge research ultimately played a role in his recovery from a spinal cord injury suffered during an NFL game last season.

Everett, whose recovery was called miraculous, was given a hypothermic treatment, the introduction of a cold saline solution into the system. In groundbreaking research at The Miami Project, a Miller School Center of Excellence and the world's largest comprehensive spinal cord injury research center, physicians and scientists have demonstrated the experimental treatment significantly decreases the damage to the spinal cord.

“It’s amazing all the research they have been doing here,” said Everett who was a Buffalo Bills tight end before his injury. “It saved my life. I am up and moving and walking around. I am so thankful and appreciative of it all.”

At the news conference in the lobby of The Miami Project, Everett was flanked by Pascal J. Goldschmidt, M.D., senior vice president for medical affairs and dean of the Miller School; Marc A. Buoniconti, president of The Miami Project; Barth A. Green, M.D., co-founder of The Miami Project and chairman of the Department of Neurological Surgery; and W. Dalton Dietrich, Ph.D., The Miami Project’s scientific director.

Buoniconti, Green and Dietrich said they were thrilled that Everett benefited from research at UM and that his foundation would partner with The Miami Project. Andrew Cappuccino, the Buffalo Bills doctor who treated Everett after his spinal cord injury, learned about the hypothermia treatment at a seminar Dietrich conducted in Palm Beach in 2006.

“Whoever thought that a Hurricane player, a Hurricane scientist and a Hurricane doctor as part of The Miami Project team at UM, all coming together,” Green said. “What is the chance that the one team doctor who attended the lecture by Dr. Dietrich was on the field with this guy when he went down like a bag of potatoes, and the prognosis was that he wouldn’t walk again. Dr. Cappuccino was very bold to treat him like his own son and take a chance and use this experimental therapy.”

Dietrich mentioned that after hearing the lecture on hypothermia, Cappuccino said he would possibly use hypothermia the next time he encountered a patient with a severe cervical injury that might benefit from the treatment.

“Dr. Cappuccino made a major step of translating what we’re doing in some of the experimental studies, and just starting in people, to actually treat this football player,” Dietrich said. “It was really fantastic vision on his part to have everything in place, including the cold saline in the emergency vehicle, and to start the cooling very early which is critical in terms of acute care.”

Everett’s story, Dietrich added, is good testimony for the cutting-edge science being conducted at The Miami Project. “We can actually, through the Mission of The Miami Project and the University of Miami, change the way we treat people with acute and chronic injuries.  The scientists and clinicians who work in this building are trying to do this everyday” Dietrich said.

The Miami Project is now getting calls from physicians and scientists from as far away as Europe and Australia to inquire about joining in a hypothermia clinical trial. Dietrich says a large clinical trial population is needed and positive results could mark a significant advancement in the treatment of not only spinal cord injuries, but patients with traumatic brain injury, too. Dietrich, who joined Cappuccino in a presentation to the NFL, said some team doctors would now have cold saline on hand and make decisions about if and when they might use it to treat an injury.

It was last September, the first weekend of the NFL season at Buffalo’s Ralph Wilson Stadium, when Everett sustained his life-threatening spinal cord injury. He was attempting to tackle the Denver Bronco’s Domenik Hixon during the second-half kickoff when they collided violently and Everett fell to the field.

Through his foundation, that kicked off with events in South Beach Saturday, Everett plans to support and advocate for more spinal cord injury research.

Buoniconti welcomed the news and said Everett’s recovery shows “how far the research has come.”

“It’s one step at a time but I think over the last 22 years you have been able to see how the research has culminated in something great,” Buoniconti said. “The next step is to get us all out of wheel chairs and I think we’re both dedicating our lives to doing that.”


Source : http://www.themiamiproject.org/x1393.xml


The Miami Project to Cure Paralysis : www.themiamiproject.org

Hors ligne TDelrieu

  • Président d'ALARME
  • Administrateur
  • Adepte du forum
  • *****
  • Messages: 4075
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
  • Handicap: Tétraplégique
  • Niveau de lésion: C6-C7
L'abaissement de la température du corps protège contre les lésions
« Réponse #1 le: 08 avril 2008 à 15:14:23 »
Citer
La circulation de solution saline froide prévient la paralysie suite aux lésions du cordon médullaire

L'abaissement de la température du corps protège contre les lésions

6 avril 2008

Selon le Spinal Cord Injury Information Network, il y a environ 11.000 nouveaux cas de lésions du cordon médullaire tous les ans aux Etats-Unis. En juin 2006, il y avait environ 253.000 personnes vivant avec des lésions médullaires.

Quand les lésions du cordon médullaire se produisent, il y a un dommage primaire - l'impact - au sujet duquel ni les médecins ni les patients ne peuvent faire quoi que ce soit. Mais il y a également des dommages secondaires - qui se produisent dans les minutes, heures, jours et semaines après les dommages primaires.

Dr. Dalton Dietrich, du Miami Project to Cure Paralysis, dit : "Il y a ces mécanismes de dommages secondaires qui mènent à la progression des lésions et c’est sur cela que nous travaillons dans le laboratoire pour développer de nouvelles stratégies, de nouveaux médicaments, de nouvelles thérapies pour cibler ces dommages secondaires."

Un nouveau traitement pour les lésions du cordon médullaire est à l'étude au Miami Project to Cure Paralysis.

Les médecins font circuler une solution saline froide dans le corps des patients nouvellement blessés pour abaisser leur température corporelle à environ 33,5 degrés celsus pendant deux jours juste après la lésion.

Sur des études animales, Dr. Dietrich dit : "Nous avons constaté que si on abaisse la température du cordon médullaire après des lésions, on peut réellement améliorer la fonction motrice. Les rats marchaient mieux. En outre, si on regarde la pathologie du cordon médullaire, il y avait du tissu préservé."

C’était assez prometteur d’essayer chez l'homme. Le premier patient humain "a été refroidi" en janvier 2006. Plusieurs patients supplémentaires ont reçu ce traitement depuis dans une étude expérimentale.

Dr. Dietrich dit, "Jusqu'ici, cela semble être sans risques. Nous avons quelques bons résultats. Cela semble limiter les dommages secondaires qui peuvent aggraver la lésion. Refroidir un patient de deux degrés semble fonctionner très, très bien."

Dr. Dietrich dit que plus le traitement est commencé tôt après les dommages initiaux, plus les résultats seront meilleurs. Il attribue l'impact de l'hypothermie à sa capacité d'affecter les multiples mécanismes des dommages, plutôt que d’en viser juste un comme souvent les médicaments.

"On a besoin d'une thérapie de combinaison... pour arrêter réellement les cellules de mourir et c’est ce que fait l'hypothermie. Elle cible les multiples mécanismes des dommages et mène à une protection à long terme. Elle protège les axones qui passent le long du cordon médullaire, ce qui est extrêmement important pour la communication entre le cerveau et vos muscles et vice versa", dit le Dr. Dietrich.

Il souligne qu'il est important de ne pas refroidir trop le corps. Il y a une température très précise qui doit être atteinte pour que le procédé soit sûr et efficace. Le refroidissement trop important du corps peut causer des effets secondaires comme des arythmies cardiaques et des infections.

Dietrich indique : "Si on peut limiter ces dommages secondaires, on pourrait transformer des lésions complètes en lésions incomplètes, et là on aurait de meilleures chances avec la rééducation de regagner significativement la fonction de la marche, la fonction sensorielle et les autres conséquences liées aux lésions du cordon médullaire."

La technique est toujours à l'étude à Miami.


===========================
:arrow:  TEXTE ORIGINAL EN ANGLAIS
===========================


Running Icy Cold Saline Shown To Prevent Paralysis Among Spinal Cord Injuries

Lowering Body's Temperature Protects Against Damage

POSTED: April 6, 2008

According to the Spinal Cord Injury Information Network, there are about 11,000 new cases of spinal cord injuries each year in the United States. As of June 2006, there were about 253,000 people living with a spinal cord injury.

When a spinal cord injury occurs, there is the primary insult -- the impact -- which neither doctors nor patients can do anything about. But there are also secondary injuries -- the damage that happens in the minutes, hours, days and weeks after the primary injury.

Dalton Dietrich III, Ph.D., from the Miami Project to Cure Paralysis, said, "You have these secondary injury mechanisms that lead to progression of damage and that's where we are working in the laboratory to develop new strategies, new drugs, new therapies to target that secondary injury."

A new treatment for spinal cord injuries is under study at the Miami Project to Cure Paralysis.

Doctors are running icy cold saline through the bodies of newly injured patients to lower their body temperature to about 92 degrees for two days immediately after their injury.

In animal studies, Dr. Dietrich said, "We found that if you lowered temperature of the spinal cord after injury, we could actually improve motor function. The rats walked better. Also, if you looked at the pathology of the spinal cord, there was preserved tissue."

It was promising enough to try in humans. The first human patient was "cooled" in January 2006. Several more patients have received the treatment since in an experimental study.

Dr. Dietrich said, "So far it looks like it's safe. We've gotten some good results. It appears to limit secondary injuries that can lead to progression. [Spinal cooling] does a lot of good things. Cooling a patient a couple degrees seems to work very, very well."

Dr. Dietrich says the earlier the treatment is started after the initial injury, it's likely the results will be better. He attributes the impact of hypothermia to its ability to affect multiple injury mechanisms, rather than targeting just one as drugs so often do.

"You actually need a combination therapy ... to actually stop cells from dying and that's what hypothermia does. It targets multiple injury mechanisms and leads to long term protection. It protects those axons running up and down the spinal cord, which is extremely important in having the brain talk to your muscles and vice versa," Dr. Dietrich said.

He emphasizes that it is important to not cool the body too much. There is a very distinct temperature that needs to be reached for the procedure to be safe and effective. Cooling the body too much can cause side effects like cardiac arrhythmias and infection.

Dietrich says, "If you can limit those secondary injuries, you can turn a complete injury possibly into an incomplete injury and there you have the best chance with that rehabilitation strategy to now regain significant walking function, sensory function and other consequences associated with spinal cord injuries."

The technique is still under study in Miami.

Additional Resource:
The Miami Project http://www.themiamiproject.org (800) STAND-UP -- (800) 782-6387


Source : http://www.thedenverchannel.com/health/15805045/detail.html?rss=den&psp=health



 

Utilisateur

 
 
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Soutenez-nous

Recherche rapide


* Sujet récents

* Qui est en ligne

* Derniers Membres

Lavandula2
91j 9h 13m
chris26 chris26
84j 2h 18m
Arnaud Arnaud
83j 9h 36m
charlieboy charlieboy
66j 4h 54m
Gyzmo34 Gyzmo34
63j 9m

* Top membres

gilles gilles
5060 Messages
TDelrieu TDelrieu
4075 Messages
Breizhfenua Breizhfenua
1519 Messages
farid
1330 Messages
Lavandula2
1279 Messages
caro23 caro23
1269 Messages
terryfrogger terryfrogger
1232 Messages
SMF spam blocked by CleanTalk